AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Danièle Darneau (Traducteur)Dominique Haas (Traducteur)
EAN : 9782266204262
672 pages
Éditeur : Pocket (10/11/2010)
3.46/5   63 notes
Résumé :

Derrière chaque crime, n'y a-t-il pas toujours l'un des sept péchés capitaux ? La luxure et l'avarice sont le fil conducteur de ce recueil de vingt-trois nouvelles toutes écrites par des femmes, qu'Elizabeth George a choisies pour leur talent. A travers des intrigues plus diaboliques les unes que les autres, ces histoires, souvent drôles, parfois cruelles, pathétiques ou délicieusement perverses, montrent jusqu'où nos petites faiblesses peuvent nous mene... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  29 juillet 2017
L'Américaine Elizabeth George est une de ces reines du polar à l'anglaise qu'il n'est plus besoin de présenter.
Dans Mortels péchés, elle a réuni une vingtaine de nouvelles rédigées par des auteures américaines, autour des deux péchés capitaux que sont la luxure et l'avarice. Elle-même intervient avec Jenny, mon amour.
Je trouvais l'idée intéressante et permettant de diversifier les styles dans un même livre. Au final, ma lecture se termine avec un sentiment très mitigé. Hormis une ou deux, ces histoires ne m'ont guère enthousiasmée. L'ensemble se révèle assez plat et souvent peu crédible.
La seule qui sorte du lot, à mes yeux, s'intitule La violoniste, de Wendy Hornsby. La raison en est qu'elle comporte des éléments biographiques de Jack London. le style en était plaisant à lire et le personnage de Jack a quelque chose de légendaire du fait de son talent d'écrivain, de ses incroyables expéditions et de sa vie de débauche.
Je vais dès aujourd'hui déposer ce recueil dans la boîte des Passeurs de livres de ma ville, en espérant qu'il fasse le bonheur de quelqu'un d'autre, à défaut du mien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
cecile13
  04 mars 2021
Attention, ce n'est pas un nouveau roman d'Elizabeth George avec ses personnages récurrents mais un recueil de nouvelles écrites uniquement par des femmes. 21 nouvelles rédigées par des auteures méconnues ( de moi ) sauf Elizabeth George et Laura Lippmann que je connaissais déjà.
Le format de nouvelles ne me dérange pas en soi mais c'est la qualité de ces nouvelles qui m'ont un peu déçues.
Plusieurs nouvelles n'avaient aucun rapport avec le thème global du livre soit " Mortels péchés".
Sur 21 nouvelles, même pas la moitié m'ont intéressée.
Mauvaise pioche pour cette lecture qui fut laborieuse.
Commenter  J’apprécie          180
Griselda20116
  24 août 2017
D'abord, le résumé de l'éditeur est en partie erronné. En effet, toutes les histoires présentées ne sont pas reliées à la luxure et à l'avarice.

Ces 23 nouvelles sont très différentes et je dirais que leur mérite réside dans leur originalité.
Leur écriture diffère forcément du tout au tout. Hélas, à part deux ou trois, je n'ai pas trouvé de grandes qualités littéraires parmi ces 22 auteures puisque la 23ème est Elizabeth George elle-même.
Pas non plus cette sensation très spéciale que l'on éprouve à la lecture d'un grand polar ou thriller!
Il est vrai que je n'aime pas beaucoup les recueils de nouvelles. La nouvelle exige un talent et un style qui ne sont pas l'apanage de tout un chacun. Les recueils de nouvelles d'Agatha Christie sont de petits bijoux!
On sent bien qu'E. George a voulu mettre son immense notoriété - méritée - au service de ces écrivaines. Certaines d'entre elles sont déjà connues et ont même reçu des prix mais aucune n'a atteint la grande célébrité.
J'épingle tout de même les noms d'Allison Brennan, Wendy Hornsby et Z. Kelley.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LectureChronique
  02 octobre 2020
Bonjour mes Lecteurs,
Voici un recueil de nouvelles que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Mortels péchés" de Elizabeth GEORGE aux éditions Pocket.
Ce recueil de nouvelles a été écrit par des femmes qui suivaient les masterclass de l'auteure et qui se sont distinguées par leurs écrits. Elizabeth a voulu les mettre en avant.
Ces 22 femmes ont écrit sur le thème imposé de la luxure et de l'avarice. Elizabeth s'est même prêtée à l'exercice.
Dans l'ensemble, cela reste bien écrit, mais pas de quoi emporter le lecteur dans l'euphorie. On sent bien que l'Amérique, sur certains des plaisirs bien particuliers, reste encore puritaine.
Dans le lot, il y a bien quelques nouvelles qui m'ont plu : "L'offre", "Tu m'entends ?", "Folie moderne", "Les vêtements des autres", "Une nuit choc" et "Tout peut aider".
Je ressort de ma lecture quelque peu mitigée, j'attendais mieux de la part de l'auteure. Elle a d'ailleurs, par le passé et dans ces précédents opus, fait beaucoup mieux !
Le petit plus de ce livre est que l'on peut le poser et le reprendre quand on veut. du fait que ce soit des nouvelles courtes, vous pouvez lire une histoire pendant que votre plat mijote, que vous avez peu de temps entre deux rendez-vous ou que vous attendez le bus. J'ai mis presque huit jours à le terminer en faisant ainsi !
Bonne lecture, amis Lecteurs !
Lien : https://lecture-chronique.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
steph513
  29 octobre 2012
Comme dans tous les recueils de nouvelles, il y a du bon et du moins bon. Je suis une grande fan d'Elizabeth George et je me réjouissais de découvrir les auteurs qu'elle souhaitait mettre en avant. Certaines nouvelles m'ont beaucoup plu et m'ont permis de découvrir quelques talents prometteurs, d'autres, par contre, m'ont semblées sans intérêt.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   09 juillet 2017
Le besoin pouvait pousser les hommes au désespoir, mais l'appât du gain les rendait stupides.

Tu m'entends? (Marcia Talley)
Commenter  J’apprécie          180
cecile13cecile13   03 mars 2021
Elle réprima un bâillement. Le matin même, elle s'était réveillée l'esprit embrumé et avec le vertige.
C'était bizarre, car la veille au soir elle n'avait pas forcé du tout sur la bière : elle avait bu à peine quatre demis.
Commenter  J’apprécie          90
cecile13cecile13   31 janvier 2021
Tel était le discours que Gavin tint au chat. Lequel cessa de se lécher le trou de balle pour exprimer son désaccord en dardant sa langue rose vers lui, la patte de derrière tendue en une version féline du bras d'honneur.
Commenter  J’apprécie          90
LectureChroniqueLectureChronique   02 octobre 2020
Dans ce contexte, sur quels mobiles un auteur désireux de créer des personnages capables de tuer peut-il encore se rabattre ? Mon éditrice m'a dit un jour : "Au fond, tout se ramène au cul, au fric et à la soif de pouvoir." Elle n'avait peut-être pas tort. Après tout, bon nombre des meurtres mis en scène par Agatha Christie, la grande dame du crime, peuvent être envisagés sous cet éclairage. Mais je pense qu'on peut trouver un gisement de mobiles magnifique et fertile dans les Sept Péchés capitaux, judicieusement appelés en anglais : "deadly sins" : péchés
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kuroinekokuroineko   25 juillet 2017
Les secrets, comme les promesses, constituent parfois une terrible responsabilité pour ceux qui en sont les dépositaires.

La violoniste (Wendy Hornsby)
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Elizabeth George (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth George
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le Jeu du Chuchoteur" de Donato Carrisi, Éditions Calmann-Lévy - suite de "Le Chuchoteur " en Livre de Poche "À cache-cache" de M. J. Arlidge, Éditions Les escales - suite de "Oxygène" aux Éditions 10/18 poche "Victime 2117" de Jussi Adler-Olsen, Éditions Albin Michel "L'épidémie" de Åsa Ericsdotter, Éditions Actes Sud "Le Secret ottoman" de Raymond Khoury, Éditions Presses de la Cité "Fermer les yeux" de Antoine Renand, Éditions Robert Laffont - connu pour "L'Empathie" maintenant en poche aux Éditions Pocket "Au soleil redouté" de Michel Bussi, Éditions Presses de la Cité "La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George, Éditions Pocket "La Mauvaise herbe" de Agustin Martinez, Éditions Actes Sud
+ Lire la suite
autres livres classés : LuxureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Elizabeth George, ses polars, ses personnages récurrents...

Elizabeth George est née et vit...

en Ecosse
en Angleterre
en Irlande
aux Etats-Unis
aux Pays-Bas

12 questions
101 lecteurs ont répondu
Thème : Elizabeth GeorgeCréer un quiz sur ce livre