AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226195081
152 pages
Albin Michel (03/02/2010)
4/5   1 notes
Résumé :
Face aux nombreux problèmes de sommeil, l'aromathérapie apporte une solution entièrement naturelle.

Alors que nous dormons pendant un tiers de notre vie, près de 10 millions de Français souffrent de troubles du sommeil et se sentent souvent démunis pour lutter contre les :
• difficultés d'endormissement;
• réveils au milieu de la nuit;
• cauchemars;
• insomnies;
• angoisses nocturnes;
• réveils précoces...
>Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Un petit livre, bon marché et facile d'emploi, faisant partie d'une collection sur les HE. Ces livres ont été écrits par le même auteur, du moins pour les 3 que j'ai achetés et lus : sommeil, stress, défenses immunitaires.

Dans tous ces livres :

- des informations générales en 3 chapitres :

Partie "Mieux connaître les huiles essentielles" :

1) "Les huiles essentielles"

2) "Les modes d'utilisation des huiles essentielles" (bain, friction, massage bien-être ou tonifiant, diffusion, voie orale avec du miel ou d'autres supports ...)

3) "Les hydrolats et les eaux florales"

- pas d'informations précises de composition chimique (si cela vous intéresse, il faudra acheter d'autres livres sur le sujet) ou de longues explications sur les familles de plantes ...

- un court chapitre théorique sur le sujet principal du livre

- un chapitre plus long de remèdes et pistes à base d'HE par situation

- un chapitre de fiches sur des HE utiles pour le sujet principal du livre

- tout à la fin : un index des HE utilisées (+ liste des actions)

et un index des actions recherchées (+ les pages correspondantes)

Pas mal pour se familiariser avec les HE, pour se constituer une "trousse familiale" d'HE si on est intéressé par le sujet, et pour des cas concrets

Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation

Le "cauchemar" se manifeste durant la phase de sommeil paradoxal.

Les cauchemars et mauvais rêves sont généralement le signe chez le rêveur d'une angoisse liée à une peur récente. Ils peuvent être aussi causés par une maladie ponctuelle, par des douleurs chroniques ou plus simplement par une mauvaise digestion ; ils parlent alors, dans la majorité des cas, d'un événement (presque) anodin et récent ou plus lointain.

Dans d'autres cas, cauchemars et mauvais rêves sont en lien avec une tension psychique présente dans la vie quotidienne, ou encore sont attachés au souvenir d'un événement traumatisant (accident, rupture, perte d'un être cher ...) : ils sont alors généralement récurrents et répétitifs.

Mais dans tous les cas, le rêveur se réveille mal à l'aise, souvent le coeur battant, parfois en nage, apeuré, voire désorienté.

Il est aujourd'hui prouvé, nous disent les pédiatres, que les enfants font plus de cauchemars que les adultes. La raison en est simple : le bébé ou le jeune enfant est dans une phase d'apprentissage de la vie et rencontre tous les jours de nouveaux sons, images, sensations, odeurs, émotions plus ou moins fortes.

La période de sommeil lui permet alors de "gérer" et/ou "d'éliminer" ce trop-plein d'information accumulé quotidiennement par son cerveau. (...)

Les cauchemars perturbent le fonctionnement psychologique pendant la journée. Les affronter permettra une évolution vers des rêves moins menaçants et donc, un sommeil plus serein.

Certains psys n'hésitent pas à dire même que c'est là un très bon moyen de dépasser ses peurs et de faciliter sa propre évolution spirituelle.

La méthode la plus simple demande de prendre quelques minutes, tous les soirs avant de s'endormir, de se placer dans une ambiance olfactive favorable en choisissant une ou deux huiles essentielles aux vertus apaisantes pour le psychisme, et de visualiser ou d'écrire le scénario du cauchemar récurrent, mais en changeant son déroulement ; ainsi, en réinventant l'histoire soir après soir, l'inconscient enregistre le nouveau scénario plus positif

Commenter  J’apprécie          50

Ne mettez pas d'huiles essentielles directement dans de l'eau même très chaude (tisane, infusion, bouillon ...) : elles doivent être incorporées dans de l'huile végétale, du jaune d'oeuf, ou du miel car, répétons-le, les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l'eau

Pour les tisanes, infusions, bouillons, jus de fruits, préférez incorporer un hydrolat ou une eau florale qui se mélangeront idéalement ; l'hydrolat ou eau florale est l'eau distillée, séparée de l'huile essentielle à la sortie de l'alambic, et qui s'est chargée de molécules aromatiques

Même en cuisine, les huiles essentielles ne doivent jamais être ingérées pures

Commenter  J’apprécie          150

Le sommeil influencerait aussi (note : en plus de favoriser le bon fonctionnement de notre mémoire) nos fonctions immunitaires et reproductives ; et que dire de nos différents comportements quotidiens : par exemple, la somnolence et le manque de vigilance au volant représenteraient de 25 à 50% des causes d'accident de la route ! Et pour (presque) seule réponse à ce phénomène, la consommation de somnifères (hypnotiques) et de tranquillisants (anxiolytiques) est en constante hausse : la France est, depuis de nombreuses années, toujours en tête de la consommation européenne de psychotropes avec, par exemple, 67 millions de somnifères vendus par an !

Un Français sur quatre en a consommé au moins un au cours des douze derniers mois, soit 2 fois plus que la moyenne européenne ! (source OFDT Observatoire français des drogues et des toxicomanies)

Or, si les laboratoires pharmaceutiques se frottent les mains, "business is business", les professionnels de santé savent bien maintenant que le recours aux somnifères hypnotiques cause des dégâts parfois importants dans l'organisme ; pour en revenir au fait qu'ils ne favorisent pas une bonne mémoire, il convient de préciser que les somnifères et autres psychotropes altèrent la phase du sommeil paradoxal, l'une des plus importantes périodes du cycle au cours de laquelle le processus de mémorisation est très actif.

Heureusement, d'autres solutions existent, avec, en particulier les approches naturelles, au premier rang desquelles les huiles essentielles. Sans oublier qu'un bon sommeil passe aussi par une literie de qualité et un environnement privilégié.

Commenter  J’apprécie          20

Des solutions pour les enfants et ... les plus grands !

- Présentez le sommeil comme une récompense et non comme une punition.

- Evitez que l'enfant regarde la télévision dans la semaine.

- Favorisez la pratique d'activités physiques.

- Parlez avec lui au moment du coucher, pour faire la paix si des conflits se sont créés, et pardonnez-lui ses bêtises.

- Ne lui "rabâchez" pas qu'il a eu des mauvaises notes ou qu'il n'apprend pas assez ses leçons, par exemple.

Et : - Incitez-le à faire mentalement une rétrospective de sa journée et une courte réflexion sur ses actes et ses pensées.

- Lisez-lui une histoire qu'il peut comprendre, ou une belle page de pensées élevée.

- De grâce, ne lui faites plus peur en jouant aux loups, aux fantômes ou aux vampires !

- Et enfin, commencez et entretenez un "journal de bord" qui ne devra accueillir que les points positifs de cette journée qui se termine. C'est la meilleure manière de vous endormir sur une "positive attitude".

Commenter  J’apprécie          30

Le miel, et plus généralement les produits de la ruche (gelée royale, propolis, pollen, cire d'abeille ...) sont de véritables concentrés de principes actifs. Le miel est notamment un antibiotique naturel. Protéines, vitamines, sucres, sels minéraux ... ne sont qu'un court échantillonnage des molécules contenues dans les produits de la ruche.

Le miel est non seulement riche en sucres simples (fructose, maltose et glucose bénéfiques avant et après l'effort tant physique qu'intellectuel) mais aussi en flavonoïdes (un antioxydant), en minéraux (magnésium, calcium, sélénium ...), en vitamines et en enzymes diverses.

C'est dire la mesure et la portée des principes actifs que vous recevez quand vous prenez votre miellat enrichi d'huiles essentielles !

Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : huiles essentiellesVoir plus


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre