AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782330154523
288 pages
Actes Sud (18/08/2021)
3.73/5   64 notes
Résumé :


Pour honorer la promesse faite à leur fils Eldfell de l’emmener voir les baleines en Islande, Ayden et Sasha sont de retour là où tout a commencé pour eux. Mais neuf ans après, l’île a bien changé et la vulnérabilité nouvelle de leur enfant teinte d’inquiétude l’euphorie du voyage tant attendu.

Chauffeur de bus, Guðmundur arpente inlassablement chaque jour la route circulaire. À la nuit tombée, il se rêve écrivain et couche sur l... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 64 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis

livreclem
  23 novembre 2021
Un très beau livre, semblable à un conte. En Islande, Arna retourne dans la maison de son enfance et vit malgré la disparition soudaine de son mari des années auparavant.
Guðmundur est chauffeur de bus, solitaire et écrit chaque jour dans son carnet.
Ayden et Sasha emmènent leur fils, malade, en Islande pour voir les baleines.
Toutes ces personnes vivent les mêmes journées sur cette terre islandaise alors que partout dans le monde on déplore la mort de baleines échouées sur les plages. Leurs destins vont se croiser.
Livre très mélancolique, poétique, un peu sur un monde en perdition où les humains cherchent à se rapprocher de valeurs plus tourner vers la nature et l'autre.
L'écriture est très agréable.
Commenter  J’apprécie          210
christinebeausson
  13 janvier 2022
La mélancolie ...
🎶 La Mélancolie
C'est un' rue barrée
C'est c'qu'on peut pas dire
C'est dix ans d'purée
Dans un souvenir
C'est ce qu'on voudrait
Sans devoir choisir 🎶
...
🎶La Mélancolie
C'est regarder l'eau
D'un dernier regard
Et faire la peau
Au divin hasard
Et rentrer penaud
Et rentrer peinard
C'est avoir le noir
Sans savoir très bien
Ce qu'il faudrait voir 🎶
🎶Entre loup et chien
C'est un DESESPOIR
QU'A PAS LES MOYENS
La Mélancolie
La Mélancolie🎶
Les baleines ...
Au Canada, il existe un numéro 1-877-7baleine (1), qui permet de suivre les échouages de mammifères marins !
Une errance en Islande, le long de la route n°1 ...
Lire une plaque à Ok :
"Une lettre pour l'avenir
Tous nos glaciers devraient connaître le même sort au cours des deux cents prochaines années. Ce monument atteste que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. Vous seul savez si nous l'avons fait",
Imaginer une plaque quelque part le long des routes du nord de l'île :
"Autrefois il y avait des baleines qui dansaient ici elles ont disparu tous les mammifères devraient connaître le même sort au cours des deux cents prochaines années ce monument atteste que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait vous seuls savez si nous l'avons fait.".
Préparer un kjötzupz (2) et le déguster.
Construire une Maison pour les alfes. (3)
Ça c'est pour la partie cartésienne de notre cerveau ...
Une errance en Islande, le long de la route n°1 ...
Et se laisser porter par un récit qui réunit des personnages ayant chacun des fragilités qui nous touchent, dans lesquelles on reconnaît des morceaux de notre vie, de nos craintes, de nos espoirs et aussi de nos désespoirs.
Ça c'est pour notre âme diraient certains, pour notre conscience diraient d'autres ...
Une lecture qui nous plonge dans un état second, dans une douce incertitude bien loin des furies de l'Islande, terre des contrastes, le feu et la glace ensemble sous nos pieds.
Une lecture qui sans tristesse nous permettra peut être d'aborder avec beaucoup d'humilité et d'apaisement l'instant où ... nous serons confronter ..."Lorsque le moment de la grande solitude arrivera ..." ... souvenons nous que nous resterons vivants "tant qu'il y aura des vies penchées sur d'autres vies."

(1)
L'histoire du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins
Chaque année dans le monde, des dizaines de milliers de mammifères marins sont victimes d'incidents reliés à aux activités humaines telles les collisions ou les empêtrements dans les engins de pêche. le Saint-Laurent ne fait pas exception à cette réalité. En 2002, un groupe d'experts de différents horizons s'est réuni en atelier pour discuter des enjeux et des capacités d'intervention auprès des mammifères marins en difficulté dans le Saint-Laurent. On y avait conclu qu'une grande variété d'incidents impliquant cétacés et phoques survenaient dans cette région. le groupe d'experts recommandait donc la mise sur pied d'un réseau regroupant les organismes et les institutions du Québec qui intervenaient déjà auprès de ces mammifères.
Deux ans plus tard, en 2004, le Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM) voyait le jour. Ce réseau est le fruit d'un travail concerté d'une quinzaine de partenaires basés dans différentes régions du Québec, tout le long du Saint-Laurent.
Le mandat du RQUMM : organiser, coordonner et mettre en oeuvre des mesures visant à réduire les mortalités accidentelles de mammifères marins, secourir ceux en difficulté, et favoriser l'acquisition de connaissances auprès des animaux morts, échoués ou à la dérive, dans les eaux du Saint-Laurent limitrophes du Québec.
C'est en composant le numéro sans frais 1877-7baleine (1877-722-5346) que le public peut joindre le RQUMM 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Selon le cas, des équipes d'intervention peuvent être appelées à poser des actions. Ces actions vont de la documentation par la photographie à la récupération de carcasses en passant par la prise d'échantillons.
Les incidents impliquant les mammifères marins contribuent à réduire davantage certaines populations menacées de disparition. Une action concertée, rapide et efficace est le meilleur atout pour assister les mammifères marins en difficulté et pour retirer de chaque incident des données scientifiques qui permettent de mieux gérer ces espèces… et éventuellement favoriser une meilleur cohabitation de l'homme et des mammifères marins dans le Saint-Laurent.
Mission
Le Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM) regroupe les organismes et institutions au Québec qui interviennent auprès des mammifères marins. Il a pour mandat d'organiser, de coordonner et de mettre en oeuvre des mesures visant à réduire les mortalités accidentelles de mammifères marins, à secourir des mammifères marins en difficulté et à favoriser l'acquisition de connaissances auprès des animaux morts, échoués ou à la dérive, dans les eaux du Saint-Laurent limitrophes du Québec. 
Les objectifs généraux poursuivis par le RQUMM sont les suivants :
* favoriser le rétablissement des populations de mammifères marins en péril;
* favoriser l'acquisition de connaissances sur les mammifères marins du Saint-Laurent;
* favoriser l'implication des communautés dans différentes mesures de protection des mammifères marins.
Le RQUMM agira également si l'incident implique une tortue luth, un reptile qui fréquente le Saint-Laurent et a le statut d'espèce en voie de disparition. Pour les besoins de synthèse, le terme « mammifère marin » inclut donc également la tortue luth.
(2)
Ingrédients de la recette Soupe d'agneau et de légumes (kjötzupz)
- 1 kg d'épaule d'agneau- 1 gros oignon- 4 belles carottes- 100 g de haricots blancs ecossés- 1/2 chou blanc- 50 g de riz- 50 g de flocons d'avoine- sel, poivre- 1 pincée de quatre épices
Préparation
Détailler les oignons et les carottes en dés, le chou en lanières et la viande en cubes.
Disposer tous les ingrédients sauf le riz dans une grande marmite puis recouvrir d'eau froide.
Porter à ébulition puis laisser cuire 1h20 à petits frémissements et à decouvert en écumant souvent.
Ajouter le riz et laisser cuire encore 20 minutes (ou 10 minutes pour un riz plus croquant).
Assaisonner et servir chaud.
(3)
Les Alfes lumineux, Alfes clairs ou Elfes blancs sont des êtres féeriques de la mythologie nordique, analogues aux sylphes des autres mythologies polythéistes ou aux anges de l'Avesta et des trois religions abrahamiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
maliroland
  15 novembre 2021
La mélancolie des baleines.
Beau titre mais où Philippe Gerin est il allé chercher que les baleines étaient mélancoliques et que veut il nous démontrer avec ses histoires de baleines et de baleineaux. Une allégorie peut être mais de quoi ?
Bref.
Islande. Des baleines viennent s'échouer sur une plage pour mourir. Cimetière des éléphants, comprenez, c'est comme cela qu'elles meurent ?, ou phénomène récent venant souligner l'incurie humaine. On ne sait pas.
Trois parcours se rejoignent.
Ayden et Sasha, les parents de Eldfell, neuf ans, à qui ils ont promis de lui montrer des baleines. Belle trouvaille, le voix d'Eldfell qui s'éteint au même rythme que sa vie s'effiloche.
Guomundur, en quête de racines, c'était un enfant abandonné et qui tourne en rond au propre et au figuré, il conduit un bus sur un axe circulaire.
Enfin Arna, qui a arrêté de vivre lorsqu'un beau jour son conjoint a disparu. S'occupant des autres sauf d'elle même, la retraite venue, elle regagne la maison bleue. Celle de ses parents, au bout du bout du monde.
Et donc tout ce petit monde se retrouve , car c'était écrit, dans la maison bleue.
L'orage gronde, une éclipse fait jour, toujours utile une éclipse comme préambule à une renaissance et bien sûr les baleines fatiguées et mélancoliques qui sont de retour pour s'échouer à défaut de réussir.
Mais, rassurez vous, il y a Eldfell et un baleineau.
La mélancolie des baleines est donc un livre plein de bons sentiments et d'espoir. Rien n'est jamais perdu à moins que la bêtise humaine ne nous conduise à une fin du monde écologique, virale ou guerrière.
Le style mérite attention. Imprégné de, n'évitons pas le mot, poésie. Les sentiers ciels et autres paysages sont admirablement décrits au risque que l'on s'y perde ou ne fasse du surplace. Heureusement la fin est plus haletante.
Quand au périple final de Guomundur, il ne les joue pas Cosmo K, un précédent livre de Philippe, une histoire de fuite en avant, tout à fait ce qui m'horripile.
Non, Guomundur a évolué et remplira bien sa mission.
Je vais aller voir comment meurent les baleines. La poésie c'est bien, la réalité c'est plus mer à mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GoodBooksGoodFriends
  23 septembre 2021
Il y a des romans comme ça, pour lesquels le titre annonce clairement le contenu.
La mélancolie des baleines, ça sent la poésie, le voyage, le dépaysement, la tristesse aussi un peu.
Et en effet, c'est un magnifique et douloureux voyage que j'ai entrepris avec les personnages de ce roman.
Qu'il s'agisse de Guðmundur, le conducteur de bus sur la route 1, d'Ayden et Sasha, revenus sur des lieux qu'ils ont tant aimés, mais accompagnés cette fois de leur fils Eldfell, ou d'Arna, de retour dans la maison de son enfance, après s'en être tenue éloignée pendant 25 ans ; chacun d'entre eux suit un chemin qui semble tracé de longue date, répond à un appel auquel il ne peut se soustraire.
Y a-t-il beaucoup de terres à la présence aussi forte que celle de l'Islande ?
Des terres dont le seul fait d'accueillir une histoire suffit à donner à celle-ci une couleur, une poésie, une magie sans pareilles ?
Je suis peut-être plus sensible que d'autres à l'attrait de ce pays mais le climat, les paysages, les croyances, tout m'embarque.
J'ai été très touchée par ces personnages, prisonniers de leur tristesse, touchée par leur rencontre. J'ai été très émue également par le récit des échouages massifs de cétacés sur les côtes islandaises, par les efforts des sauveteurs pour les aider, par la fatalité à laquelle on ne peut parfois échapper.
Il y a une grande pureté dans ce texte ; Eldfell, le petit garçon, m'a d'ailleurs souvent fait penser à Robbie dans Siderations de Richard Powers, pour celles/ceux qui l'ont lu.
Il s'agit ici de "porter soin", se porter soin à soi, porter soin aux autres, porter soin aux animaux...
Une magnifique lecture que je ne peux que vous recommander afin de vous laisser gagner par la mélancolie des baleines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JillValentine
  20 septembre 2022
La mélancolie des baleines c'est un voyage poétique en Islande. Rien que le titre nous laisse songeur.
C'est le destin croisé de Gudmundur, chauffeur de bus; d'Arna qui revient dans sa maison après 25 ans d'absence; et enfin d'Ayden et Sasha accompagné de leur fils Eldfell.
C'est un voyage magnifique quoique bouleversant qui nous emmène sur les rivages islandais. de nombreux cétacés s'y échouent chaque année et malgré tous les sauvetages mis en place, la fatalité parfois s'acharne.
Je me suis particulièrement attaché à Eldfell, petit homme attendrissant et passionné par les baleines. C'est un roman émouvant où l'entraide et la bienveillance prime malgré un monde qui s'effondre. C'est aussi un roman qui reconnecte a l'essentiel : à l'autre, au coeur et à la nature.
Prenons soin de notre monde 🌍

Commenter  J’apprécie          102


critiques presse (1)
Actualitte   06 juillet 2021
À travers les trajectoires de personnages meurtris, mais n’ayant pas renoncé à faire l’expérience de la bonté et de la beauté, Philippe Gerin dessine une fraternité nouvelle dans un monde en lambeaux. Il signe un roman lumineux et onirique, à la poésie entêtante.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   28 août 2021
La trop longue solitude assèche le verbe et le désir d’autrui.
Commenter  J’apprécie          130
christinebeaussonchristinebeausson   12 janvier 2022
Il y a des mondes invisibles qu'on pressent sans avoir besoin de la preuve de leur existence. Et à l'inverse, tant de mondes visibles qui agitent sans cesse la preuve de leur existence pour faire oublier qu'ils ne sont que des constructions. Ce qui a un sens n'a pas besoin de preuve.
Commenter  J’apprécie          10
christinebeaussonchristinebeausson   09 janvier 2022
Les nuits travesties de juin prolongent les journées interminables dans un dévoilement permanent et indécent des choses et des êtres. Arna a toujours préféré le refuge des nuits infinies et aveugles du long hiver polaire qui protège des regards et des vérités crues.
Commenter  J’apprécie          10
lenalaplayalenalaplaya   13 août 2021
Elle n'a pas pu faire autrement que de se résoudre à l'immobilité. C'était s'arrêter ou mourir. Elle a choisit de vivre. Le monde est trop vaste pour en retourner tous les recoins.
Commenter  J’apprécie          10
Amelie_Amelie_   17 juillet 2022
Autrefois il y avait des baleines qui dansaient ici. Elles ont disparu. Tous les mammifères devraient connaître le même sort au cours des deux cents prochaines années. Ce monument atteste que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. vous seul savez si nous l'avons fait.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Philippe Gerin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Gerin
Philippe Gerin - La mélancolie des baleines - Gaia
autres livres classés : islandeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
5000 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre