AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782220055350
97 pages
Éditeur : Desclée de Brouwer (19/11/2004)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :

" La lumière est aux peintres ce que le chant des mots est aux poètes, la mélodie du silence aux musiciens : la source et l'horizon de leur désir, le foyer de l'amour qui les lancine et les met perpétuellement en chemin, en tension, en appel.On qualifie de "maître" tout artiste qui excelle dans son art, y ouvre une voie nouvelle. Les trois peintres évoqués dans ce livre sont, en ce sens, des "maîtres de la lumi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nadejda
  15 janvier 2011
Un petit livre de toute beauté, visuelle et textuelle, où Sylvie Germain analyse des oeuvres de Piero della Francesca, Johannes Vermeer et Georges de la Tour au regard de la lumière dont ils irradient la nuit, le silence et la solitude.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
nadejdanadejda   15 janvier 2011
Bachelard note encore que"devant une flamme nous communiquons moralement avec le monde". Les femmes des nocturnes de La Tour communient, en un silence placide, à la fois charnellement et spirituellement avec le monde, avec le mystère du feu originaire et éternel d'où provient toute lumière. Elles veillent auprès des humbles et sublimes fleurs du feu que sont les flammes, dans la solitude de chambres nues, saturées de pénombre, et l'espace autour d'elle se creuse et s'ouvre pour confluer avec la nuit, et la nuit s'illimite, jusqu'à ce que tinte en elle l'écho du premier Dit qui présida à la naissance du monde : "Que le lumière soit !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nadejdanadejda   15 janvier 2011
La lumière en silence meut les âmes des femmes en un doux tournoiement, comme l'amour meut les coeurs en un très tendre flamboiement. Et leurs doigts flamboyants égrènent avec plus de justesse, plus de pureté, les notes frêles et aiguës.
Les doigts égrènent des notes, des mots, des fleurs de dentelle, des gouttes de lait, des perles. Des doigts d'orantes qui caressent des rosaires de lumière.
Commenter  J’apprécie          40
nadejdanadejda   15 janvier 2011
La lumière a un grain, comme la peau, une étoffe, ou un marbre. Elle a le plus fin, le plus subtil des grains, on ne peut le palper, pas même le toucher. C'est lui qui nous effleure, ou nous cingle, nous réchauffe ou nous brûle, nous rend le monde visible ou nous aveugle, selon l'intensité de sa brillance.
Commenter  J’apprécie          40
nadejdanadejda   15 janvier 2011
La lumière est aux peintres ce que le chant des mots est aux poètes, la mélodie du silence aux musiciens : la source et l'horizon de leur désir, le foyer de l'amour qui les lancine et les met perpétuellement en chemin, en tension, en appel.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sylvie Germain (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Germain
Sylvie Germain - Le vent reprend ses tours
>La peinture et les peintres>La peinture et les peintures>Peinture : philosophie et théorie (34)
autres livres classés : lumièreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sylvie Germain

Née à Châteauroux en ?

1934
1944
1954
1964

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Sylvie GermainCréer un quiz sur ce livre