AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782374750590
192 pages
Éditeur : Editions Rhubarbe (03/06/2021)
5/5   2 notes
Résumé :
Un échange épistolaire, par nature, suppose deux écrivains et deux maisons. Or c'est justement le sujet de ces lettres que ce sont envoyées pendant plus d'un an Marcelline Roux et Frédérique Germanaud en prévision d'une résidence d'écriture commune à la Maison Jules-Roy de Vézelay. Suivant le fil décousu de la conversation, elles interrogent les liens entre l'écriture et les maisons. Ecrit-on mieux chez soi ou loin de son cadre habituel ? Peut-on écrire partout et à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
essirard
  26 juillet 2021
Habiter en écriture : Marcelline Roux, Frédérique Germanaud - éditions Rhubarbe 2021
Quand deux autrices entretiennent une correspondance, leurs lettres acquièrent un statut littéraire et deviennent un livre dont le titre Habiter en écriture parle des liens entre espace et écriture. Dans de précédents livres, l'une comme l'autre ont déjà évoqué leurs maisons, leurs jardins et leurs processus de création. Elles vont donc poursuivre cette exploration et y adjoindre d'autres maisons, d'autres écrivains. Une double résidence à Vézelay dans la maison de Jules Roy clôturera l'ouvrage.
Deux styles, l'une ordonnée et d'humeur joyeuse, menant de front profession de bibliothécaire et création littéraire, l'autre davantage pagaille et ayant tenté l'aventure d'une vie consacrée à l'art. Les deux sérieuses dès qu'il s'agit d'écrire et curieuses d'ouvrir leur projet à d'autres auteurs, vivants et morts.
L'art épistolaire nous renvoie à la marquiseDe Sévigné, à Georges Sand, Flaubert, Anaïs Nin… la liste est longue de ces échanges toujours fructueux et passionnés. Car écrire une lettre c'est envoyer ses pensées à l'autre, se dévoiler, justifier ses choix, réfléchir en complicité. Dans Habiter en écriture nous sommes loin d'un échange épistolaire classique : ce sont des lettres de travailleuses à la fois penchées sur leur manuscrit et vivant leurs vies d'autrices avec tout ce que cela comporte de déplacements, de paperasse administrative, de préparation d'ateliers, tâches périphériques, parfois ingrates mais économiquement nécessaires.
Qu'est-ce qu'un lecteur cherche dans une correspondance ? Se regarde-t-il dans les pages d'un autre comme dans un miroir? Est-ce la curiosité qui le pousse à étudier les relations personnelles entre les épistoliers ? Quel secret espère-t-il découvrir ? Que cherche-t-on dans la bibliothèque ou la cuisine d'un auteur ? Des preuves ? Habiter en écriture c'est considérer sans doute l'écriture comme un pays rêvé, idéalisé. Pour Frédérique Germanaud et Marcelline Roux, c'est au contraire un pays vaste, mais bien concret, dans lequel les conditions matérielles tiennent une place importante.
Les maisons d'écrivains qui servent de prétexte à l'ouvrage sont des petites bornes dans l'exploration littéraire qu'elles ont l'une et l'autre entreprise. Que les lieux soient modestes ou somptueux, les lieux de littérature ne sont que la partie émergée de l'écriture. La maison de l'écrivain c'est l'écriture. Elle n'a pas de murs autres que les mots et les lignes qui bâtissent au jour le jour le livre.
Marcelline Roux et Frédérique Germanaud nous prennent par la main. On se balade, on imagine, on crée avec elles. On partage les escapades autour de Vézelay, on visite le cimetière, les bois et la campagne, on croise quelques morts célèbres et des amis bien vivants. Toute cette récolte aboutit à construire un ouvrage atypique qui respire la joie de vivre en écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
olivierpla
  31 juillet 2021
Étrange cette discussion épistolaire électronique, ces pages parsemées de notes écrites par d'autres écrivains. On les suit au hasard des nécessités journalières, des préparatifs pour leurs rencontres, de la préparation de résidence d'écrivaines à Vézelay. Durant plus d'un an, leur projet se construit et leur découverte de lieux d'écriture bat son plein. Elles colationnent les réflexions des uns des autres, se remémorent des passages de textes, se transmettent à l'occasion un journal d'écriture... et parcourent des lieux, croisent des gens, notent ce qu'elles font. On s'y sent bien, avec elles, dans leurs vagabondages, les tentatives d'écrire lorsque d'autres font la sieste ou établir des listes de choses à faire ou à acheter, notamment sur la fin durant le confinement. du coup, est-ce la recherche d'un lieu d'écriture ou la manière de s'en saisir, de l'habiter pour qu'il vous porte à écrire que ce soit sur son lit, une table ou en marchant...peu importe pourvu qu'il le permette.
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : correspondanceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
214 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre