AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358710172
Éditeur : L'Atelier du Poisson Soluble (03/03/2011)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Théo prend l'avion, Julien entre à l'école,Aymeric déménage,François est pressé,Alissa fait sa valise,Julie et Sébastien ont des projets...
Des enfants petits ou plus grands,parfois déjà un peu adultes.Ils partent.Seuls,en famille,avec leurs copains.Pour toujours ou juste pour quelques instants.Dans un grand éclat de rire ou avec le ventre qui fait mal.

Toujours avec le coeur qui bat.

Des paroles,des sourires,des regards,des larm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
brigittelascombe
  31 août 2012
Départs d'enfants est un livre jeunesse de Nicolas Gerrier, pour enfants et ados, sur le thème du départ (illustré des dessins aux crayons de couleurs expressifs et originaux de Gaëlle Charlot).
Les émotions priment dans ces départs, qu'ils soient précipités ou mûrement réfléchis.
Emotions d'enfants liées à l'angoisse de séparation:peur de naitre, de prendre l'avion,d'aller à l'école la première fois,d'être anesthésié,de déménager,de se coucher...mais aussi des ressentis liés à des situations moins basiques:angoisse de mort de l'enfant qui part à la guerre, refus d'obtempérer de celui que l'on place en famille d'accueil, espoir de celui qui quitte le centre de détention préventive, ressentiments du fugueur,joie de jouer "case départ",courage de l'enfant étranger qui travaille pour gagner sa vie,chagrin d'amour d'ados, horreur du train de la mort, désespoir de la jeune fille mariée de force,confusion de l'enfant de divorcés, naïveté de l'enfant manipulé dans un rôle de passeur de drogue,bonheur de la petite malade qui sort de l'hôpital au bout de longs mois douloureux,inquiétude d'être déplacé pour cause de cyclone...et la gêne liée au départ de l'enfance lorsque votre mère vous donne encore le bon Dieu sans confession.
Donc Départs d'enfants est un excellent livre qui donne à réfléchir aux petits et aux grands car les réactions des adultes sont parfois.....drôles, inattendues ou déroutantes.
Malgré le fait qu'il soit étiqueté jeunesse (pour plus de 12 ans), j'avoue avoir passé un excellent moment, entre rires et coups de coeur, à lire Départs d'enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
VanessaV
  12 juin 2014
"Départs d'enfants" de Nicolas GERRIER et illustré par Gaëlle CHARLOT est un
condensé d'enfance. Ce sont 30 textes courts, des tranches de vie qui relatent des départs. Il y a de la magie à la lecture de ces pages.
Les départs sont nombreux, très symboliques de l'enfance.
Certains moments sont anecdotiques, comme ce départ de table, caprice et jalousie pour une portion trop petite, un départ de course avec les individualités de mômes coureurs, un tour de jeu, un départ en colonie, un trajet en voiture, encore une histoire du soir ou des fantasmes de métiers.
D'autres prises de paroles marquent d'un fer rouge la condition des enfants dans le monde: un mariage arrangé, un enfant soldat, une petite ouvrière... ou une sortie de "conditionnelle", une entrée dans le trafic de rue, un retour dans la famille biologique étrangère.
Il y a aussi les étapes de vie qui prennent des proportions énormes pour les bambins (ou jeunes adultes) et tout un univers qui s'ouvre, de jeux, de rêves, des sentiments, de peurs, de honte aussi quelque fois. Des moments de vie où s'inscrivent les attentes des enfants, leur caractère changeant, leur besoin de se positionner et de se faire réconforter. Les adolescents sont ici présentés avec leur part d'"étrangeté", leur besoin d'être relié mais aussi leur incroyable finesse de compréhension du monde.
Dans tous les départs, il y a l'émotion brute. Certains auraient pu tomber dans le pathos, il n'en est rien. Là, les mots des enfants, que leur attribuent l'auteur, touchent juste, l'émerveillement est là comme l'indicible. Les anicroches de la vie comme sa noirceur sont déroutées par une perspicacité, une maturité, une sérénité même dans les moments les plus fous.
Nicolas GERRIER nous offre là de subtiles focus et propose une vision de l'enfance spontanée, fraiche, impertinente mais aussi si pleine de sagesse. Les enfants y sont quelque fois plus impressionnants que les adultes sauf cas sublimes de chansons, d'atmosphères, de regards. Les peurs parentales, les manques de communications, les éducations hâtives, les lois, une autre forme de temporalité sourdent derrière les mises en évidences des enfants.
Ce livre se relie encore et encore, pour sourire, rire, pincer les lèvres et se serrer la gorge!
Les illustrations de Gaëlle CHARLOT sont d'une sensibilité à fleur de peau, les mimiques y sont, les univers et pertinences enfantines aussi. Elle apportent effectivement un plus, une émotion complémentaire qui ne nous échappe pas lors des départs les plus fulgurants, les plus durs, les plus sauveteurs ou les plus insidieux.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
vassia7178
  03 novembre 2018
Trente départs d'enfants, et à chaque fois, une aventure.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   31 août 2012
Chacun de ses pas est un bonheur.Elle sent dans son dos les souvenirs douloureux qui s'éloignent.Elle imagine l'univers dans lequel elle vient de passer de longs mois qui se fige. Et elle,Manon,elle avance.
Dans le hall de l'hôpital,Manon s'arrête.Elle regarde autour d'elle.Elle voudrait dire tout ce qu'elle ressent,le crier aussi.Dans les yeux de ses parents,elle voit toutes les choses qu'eux aussi taisent.Son visage s'illumine.Manon respire profondément.

-Je rentre, dit-elle simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   31 août 2012
Une image de la capitale en cette fin de journée:périphérique fluide,rues calmes,pas de klaxons.Je dédie cette carte postale idyllique à tous les 75 qui aperçoivent la mer depuis l'autoroute.Détendez-vous,vous tenez le bon bout.Attention tout de même aux camions qui ont lancé une opération "sardine morte" à l'approche de Marseille.Il n'y a pas que le port qui soit bouché.Pas de panique cependant,la Méditerranée sera à la même place demain matin.

-Papa!Caca....

Clément, 5 ans, Départ d'aout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   31 août 2012
Elle a seize ans.Elle ne connait que le visage de celui qui va l'épouser.Elle ne sait rien d'autre de lui.Elle ne sait pas s'il aime le vent,s'il aime la vie,le monde,voyager,rire.Elle ne sait pas s'il l'aime. Alors Elle pleure.

Elle,16 ans. Départ en noces.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   31 août 2012
Déménager,c'est un peu comme la soupe aux légumes,je ne sais pas si j'aime ou pas.

Aymeric 12 ans.
Commenter  J’apprécie          20
vassia7178vassia7178   03 novembre 2018
La chambre de Huang est à l'intérieur de l'usine, à peine à deux cents mètres de son poste de travail. C'est pratique.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Oh, Antigone !

Comment se prénomme la sœur d'Antigone ?

Sophie
Hermine
Ismène

10 questions
1488 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur ce livre