AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Anne Damour (Traducteur)
EAN : 9782702129906
338 pages
Calmann-Lévy (05/05/1999)
3.54/5   27 notes
Résumé :
Certains sont prêts à tout pour trouver les secrets de l'éternelle jeunesse. Pourquoi Stanley Mackie, éminent chirurgien, découpe-t-il en morceaux la patiente qu'il devait opérer d'une banale appendicite ? A Boston, les cas de folie se multiplient sans qu'on puisse identifier la maladie en cause. Médecin de nuit aux urgences, le docteur Toby Parker craint de se trouver face à une épidémie, mais ses patients disparaissent mystérieusement avant qu'elle ait eu le temps... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
NicolaK
  31 mai 2022
Me revoilà avec Tess Gerritsen, mais non, cette fois il ne sera pas question de Rizzoli, ni même de Isles. On va remonter le temps et pour tout vous avouer, ce n'est pas avec le chirurgien que j'ai découvert cette auteure, mais parce qu'elle a écrit d'excellents thrillers médicaux, dont Fonctions vitales. Ce n'est pas par celui-ci que j'ai commencé, mais peu importe, il m'est tombé entre les mains, alors faisons avec.
Toby Harper, 38 ans, médecin urgentiste de nuit dans une clinique privée de Boston, frôle le surmenage. Une nuit, l'un de ses patients de 76 ans frappé d'une grave maladie neurologique disparaît. Contre toute attente et malgré des heures de recherche, l'homme demeure introuvable.
Et puis petit à petit, Toby se rend compte que tous ses patients disparaissent les uns après les autres, alors même qu'elle ne les a pas encore examinés.
Toby, qui s'interrogeait sur certains de ses collègues qui se comportaient bizarrement, encore que le mot soit faible puisque l'un d'eux a littéralement découpé une femme qu'il devait opérer d'une appendicite, voit la folie s'emparer de plusieurs d'entre eux, et quand elle tente d'alerter les autres, elle se heurte à une franche hostilité.
La plume incisive deTess Gerritsen a encore frappé. Dans les thrillers médicaux, je la placerais largement au niveau de Robin Cook. Les personnages sont psychologiquement découpés au scalpel (oui, oui, eux aussi), on les aime ou on les déteste, mais ils ne nous laissent pas indifférents, l'intrigue est parfaitement maîtrisée, le suspense nous tient en haleine du début jusqu'à la fin. Les événements se succèdent à un rythme hallucinant, ne nous laissant aucun répit.Le tout baignant dans une ambiance pesante et angoissante.
Encore un roman qu'on ne lâche qu'après avoir lu le dernier mot, et encore... ce n'est même pas mon préféré dans la longue liste de mes romans préférés de cette auteur. C'est un autre, mon tout premier, qui m'a prise aux tripes et ne m'a plus quittée au fil de mes lectures (moi aussi, je peux entretenir le suspense, voyez-vous.) En tout cas, je n'ai pas fini de vous parler de Tess, et je conseille vivement ce roman à tout amateur du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3929
verobleue
  24 décembre 2014
« Fonctions vitales » est un roman pioché dans le présentoir des livres voyageurs de ma gare.
Ecrit par Tess Gerritsen, auteure américaine de suspenses romantiques et de thrillers médicaux. Grâce à sa formation de médecin, elle nous plonge dans les coulisses de l'univers médical avec Toby Harper, médecin urgentiste, qui se retrouve luttant contre une expérimentation scientifique à faire dresser les cheveux sur la tête. Histoire plausible, bien étayée par deux histoires différentes de prime abord mais qui s'entremêlent et qui s'achève sur une bonne note.
J'ai bien aimé suivre le Dr Harper avec son caractère bien trempé et j'espère la retrouver dans un des romans de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          150
koalavolant
  29 avril 2014
Je l'ai bien aimé, mais j'ai quand même beaucoup de reproches à lui faire. Tout d'abord, je dois dire chapeau pour le début de ce livre, qui intrigue tout de suite et nous fait entrer dans le roman avec envie de savoir ce qui ce passe : "Un scalpel est un bel objet". L'histoire est bien tournée, même si l'enquête est vraiment plus médicale que policière, vu que nous suivons Tobie Harper, médecin, qui découvre des choses étranges qui arrivent à des patients qui disparaissent sans laisser de trace, et qui se demande pourquoi ils réagissent ainsi. On apprend plus tard ce qui ce passe, et même si j'ai à peine compris vu que y avais trois tonnes de termes médicaux, j'ai tout de même suivi le principe. L'écriture est sympathique, simple, pas trop prise de tête, et se suit facilement. le seul inconvénient à tout cela, c'est très certainement le fait que Tess Gerritsen à choisi d'utiliser de nombreux termes médicaux qui pour des personnes qui n'ont pas fait médecine, ne veulent strictement rien dire. J'ai eut l'impression de faire réviser mon amie qui est en première année de médecine, vu que quand je lisais des fois, je ne comprenais rien à ce que je lisais. Exemple : "Une petite érosion de la selle turcique. Peut-être un début d'adénome pituitaire". Je suis désolé, mais si on connait pas les termes médicaux, cette phrase n'a aucun sens pour nous. Donc c'est un peu dommage, vu que de fait, il y a pas mal de passages que je n'ai pas compris. Ainsi, j'ai perdu le fil de la lecture, et parfois je me mettait même à lire en diagonale... Autrement, les personnages n'ont rien à se reprocher, bien qu'ils soient parfois assez plats. On ne sent pas vraiment de sentiments particuliers chez eux. Sauf chez Tobie et sa mère qui est atteinte d'Alzheimer. D'ailleurs, j'ai détesté la soeur de Tobie tout le long du livre parce qu'elle s'occupe quasi-jamais de sa mère, et quand il arrive un truc et que Tobie fait une erreur, elle lui reproche, alors qu'elle, elle fait rien pour s'occuper de sa maman. Pff. Enfin bref, tout ça pour dire que Fonctions Vitales aurait pu être un roman vraiment intéressant, si j'avais pu comprendre les termes médicaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ericdesh
  13 novembre 2017
Un bon thriller médical, agréable à lire. Dommage que le dernier tiers du roman n'ai pas été plus développé. En effet, cette dernière partie est, à mon sens, insuffisamment explicative. Hormis ce bémol, rien à "reprocher" à Tess Gerritsen dont le style est efficace et le sujet du livre intéressant.
Commenter  J’apprécie          10
Lalivrophile
  24 septembre 2010
C'est le premier roman de Tess Gerritsen que je lis. Globalement, je l'ai bien aimé. D'abord, l'auteur sait maintenir le suspense. Bien sûr, le lecteur se doute que quelque chose se trame, mais il ne comprend pas d'où cela vient, ni ce que c'est jusqu'à ce que l'auteur le décide.
En outre, un lecteur aguerri de romans policiers saura très bien que les deux histoires sont liées. Mais là encore, il n'arrivera pas à faire le lien avant que l'auteur ne le décide.
Ensuite, Tess Gerritsen tisse habilement une toile autour du personnage de Toby Harper, et le lecteur, à l'instar de Toby, s'en rend compte trop tard. Je me suis doutée de certaines choses avant elle, mais cela ne m'a pas empêchée de penser que j'aurais dû les voir venir avant.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
KassuathethKassuatheth   26 août 2018
Il n'était pas homme à demander de l'aide à des inconnus. Il n'offrait pas d'avantage son aide aux autres - même pas à son propre fils. Il estimait que la charité était débilitante et il n'avait pas voulu faire de son fils un invalide.
Commenter  J’apprécie          141
rkhettaouirkhettaoui   29 juin 2014
Nous savons que le rêve n’est pas celui d’une vieillesse confortable suivie d’une mort paisible. Non, le rêve est avant tout celui de la vie. Celui d’un commencement, pas d’une fin. Et c’est cela même que nous offrons à nos clients. Nous avons transformé le rêve en réalité.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   28 juin 2014
Les dents d’un patient témoignaient de son statut socio-économique. Plombages et couronnes en or indiquaient l’appartenance à la classe bourgeoise. Des dents pourries et des gencives en mauvais état étaient le signe d’un compte en banque à plat.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 juin 2014
Les riches, comme tout le monde, tombaient malades, avaient besoin de médecins, de soutien.Ils payaient leurs honoraires.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   28 juin 2014
Elle ne savait rien des rumeurs concernant ses compétences, rien des mensonges et des on-dit qui peu à peu réduisaient à rien sa clientèle. C’était simplement une femme qui souffrait et à laquelle il fallait ôter un appendice enflammé.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Tess Gerritsen (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tess Gerritsen
Interview Tess Gerritsen - bol.com
autres livres classés : CobayesVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ecorchures" de Tess Gerritsen.

Qui est retrouvé en premier mort et mangé pendant le safari au Botswana ?

Richard
Clarence
johnny
Vivian

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Écorchures de Tess GerritsenCréer un quiz sur ce livre