AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Safavi (Traducteur)
ISBN : 2298022151
Éditeur : France loisirs (01/01/2009)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Écrite en lettres de sang , une inscription latine-j'ai péché- est découverte sur la scène du crime effroyable d'une jeune femme retrouvée démembrée. Beau présent en cette nuit de Noël pour le médecin légiste Maura Isles et l’inspecteur Jane Rizzoli ! Très vite leur enquête les mène à une éminente psychiatre à la réputation controversée, membre d'une société secrète dont le but avoué est l'étude et la chasse du démon. Mais alors que les meurtres macabres se succèden... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  29 juillet 2015
Un thriller frémissant! On se torture l'esprit avec des interrogations sur les intérêts aussi dispersés des personnages au début de la lecture d'autant plus que entre la narration et des faits de grande envergure, il y a entre les pages un journal intime dont les personnages atterrissent brusquement, des soucis de part et d'autres ne sont pas les mêmes mais quand les morceaux commencent à s'encastrer, les choses deviennent plus qu'intéressantes, la course vers la montre devient une question de vie et de mort, parfois on avance, parfois on recule pour mieux cerner l'esprit de l'auteure dans ce Mephisto Club, puis on s'émerveille de plus en plus, et la fin c'est la plus grande surprise! Un bon Thriller ésotérique!
Commenter  J’apprécie          330
Sharon
  27 novembre 2012
Lire un roman policier aussi bien construit est un vrai plaisir – un plaisir dérangeant, car je ne vous conseille pas de le lire le soir, vous risqueriez de faire des cauchemars.
Pourtant, ce ne sont pas les meurtres, ou les scènes d'autopsie qui sont si dérangeantes – j'en ai lu d'autres, et des plus sanglantes. Alors qu'est-ce qui l'est tant que cela ?
Être dans la tête du tueur ? Oui, en partie. Bien sûr, son identité n'est pas dévoilée, mais nous suivons les méandres tortueux de son esprit, à l'époque où il n'était pas encore un tueur, mais un adolescent comme les autres – ou presque.
Ressentir l'empathie que les enquêteurs, Maura Isle en tête, ressentent pour les victimes ? Oui, aussi. A l'heure où dans certains romans policiers, les victimes ne sont guère plus que des numéros, et où tout l'intérêt réside à empêcher que leur nombre ne s'accroisse, il est toujours intéressant de rencontrer des personnages qui s'intéressent à ce qu'elles ont été, à leurs proches et au moyen de soulager, ne serait-ce qu'un peu, leur incommensurable douleur.
Mais pas seulement. Maura et Jane, en dépit d'une vie personnelle mouvementée et parfois fort pimentée (il n'est jamais facile de voir maman quitter papa, même quand on approche de la quarantaine) ne se laissent manipuler, et le font savoir. Bien entendu, ce peut être fort dangereux – ce n'est pas à elles qu'il faut l'apprendre, mais aux membres du Club Mephisto. Ils combattent le mal sous toutes ses formes ? Formidable. Ils veulent recruter Maura ? Merveilleux. Qu'ils aient autant d'esprits critiques qu'elle, et ils remporteront plus facilement leur combat.
Méphisto Club est un roman policier comme je les aime, hautement recommandable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Crossroads
  14 janvier 2011
Le Mephisto Club , késako ? Des fétichistes de la chaussure vouant un culte a la marque en brulant des Clarks les soirs de pleine lune ?
C'est un p'tit peu plus complexe lorsqu'il s'agit d'un ( bon ) roman de Geritssen ! En l'occurence , ce club somme toute confidentiel n'a d'autre but que de debusquer et chasser le démon , démon qui , dans le cas present , se manifestera par la decouverte d'un corps féminin ,démembré et décapité , le soir de Noel ...Merci petit papa Noel !
Ce club n'est-il juste qu'un rassemblement inoffensif d'illuminés ou son exact contraire ? Un roman qui fait la part belle a l'assassin puisque Geritssen en fait une description tres interessante allant de son enfance a nos jours et ceci sans jamais le nommer bien sur...suspense oblige ! Un cheminement aussi precoce que sanguinaire ! Une nouvelle version du film " la malédiction " , le coté biblique en moins car foin d'antéchrist a l'horizon , juste l'incarnation du mal a l'etat brut !
Une nouvelle occasion pour la pugnace Rizzoli et la discrete Isles d'associer leurs talents respectifs afin d'élucider cette nouvelle enquete !
On y retrouve une Rizzoli plutot épanouie car mariée et mere de famile , seule ombre au tableau , la volonté exprimée par sa mere de divorcer afin d'aller papillonner ailleurs , coquinette va !
Un nouveau récit mené tambour battant ,nous delivrant son lot de surprises et de cadavres exquis !
Mephisto Club , quel pied !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MissK
  11 novembre 2011
Je viens de terminer un roman dont le suspense psychologique implacable fait froid dans le dos!
Je ne connaissais pas du tout cette auteure: Tess Gerritsen. C'est le premier roman de cette auteure que je lis et il me laisse sans voix… un souvenir impérissable!
Petit idée de l'intrigue... mais pas trop quand même au risque d'en dévoiler trop!
Une scène horrible pour l'inspectrice Jane Rizzoli qui la plonge dans les méandres d'un crime à l'air mystique. le corps est découpé et les différentes parties semées dans les pièces de la maison. La mise en scène est macabre et l'assassin a laissé un message pour le moins interrogateur : « J'ai pêché ».
Elle rencontre au cours de son enquête le Mephisto Club, une société d'hurluberlus qui pensent qu'il existe des êtres contaminés par le Mal (Satan). Cette société secrète attise la curiosité de la légiste Maura Isles: leur version du monde expliquerait comment il peut exister des êtres tels que les psychopathes, telle que sa propre mère ?
Pourquoi j'ai aimé?
Dès le début du roman, nous pouvons deviner facilement qui est l'assassin et c'est une idée géniale de laisser une longueur d'avance au lecteur avec des suggestions et sous-entendus qui nous laissent l'illusion de savoir ! le lecteur s'attache aux personnages, les voit évoluer et le suspens est tendu d'un bout à l'autre du roman…
Style concis et efficace… des passages crus et durs et d'autres plus à fleur de l'âme…
J'ai dévoré ce livre un peu tous les jours, happée et terrifiée à la fois par les courses-poursuites entre Rizzoli et le suspect, entre le monstre et sa proie...

J'ai adoré ce livre qui m'a tenu en haleine et qu'il a été difficile de quitter le soir … et qui m'a certaines fois empêché de dormir! Tess Gerritsen sait maintenir le lecteur en éveil jusqu'au dénouement final.
Une réussite avec ce volume des aventures de Jane Rizzoli, qui s'achève en plus sur un dénouement plein de surprises !
Je pense que je lirais prochainement un autre de ses romans!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lebelelbe87
  07 avril 2019
Prises dans l'étau ésoterico-psychiatrique, la légiste Maura Isles et l'inspecteur Jane Rizzoli mènent tambour battant une chasse au démon!
Méphisto Club de Tess Gerritsen nous plonge entre meurtres macabres et horreurs intenses, le suspense mêlant symbolisme religieux et crimes monstrueux tient en haleine jusqu'au dénouement final.
Méphisto Club est un roman agréable (si on peut qualifier comme tel une histoire aussi sombre!) à lire de part son rythme et son intrigue; le seul bémol, mais ça reste personnel, le dénouement est un peu rapide à mon goût, beau dans son machiavélisme tout de même!
Un livre que je recommande aux fans de romans "obscures".
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   28 juillet 2015
- Au moyen age, il était communément admis que Lilith était la mère de Lucifer...
- Voilà comment l'histoire traite une qui a du caractère! Si vous refusez d'être soumise, si vous aimez un peu trop le sexe, l'Église fait de vous un monstre. On vous fait passer pour la mère du diable
Commenter  J’apprécie          40
PiertyMPiertyM   28 juillet 2015
Pour comprendre un monstre il faut en être un
Commenter  J’apprécie          260
PiertyMPiertyM   16 juillet 2015
Quand on a un cerveau, on a pas besoin de muscles hypertrphiés
Commenter  J’apprécie          170
PiertyMPiertyM   28 juillet 2015
-On n'hérite pas des fautes de ses parents. Ni de leurs vertus
-Certains héritages sont trop puissants pour qu'on les ignore
Commenter  J’apprécie          70
SharonSharon   17 mai 2013
- Vous croyez vraiment qu'ils existent, ces monstres, ces démons ?
- Je ne le crois pas : je le sais.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Tess Gerritsen (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tess Gerritsen
Interview Tess Gerritsen - bol.com
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ecorchures" de Tess Gerritsen.

Qui est retrouvé en premier mort et mangé pendant le safari au Botswana ?

Richard
Clarence
johnny
Vivian

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Écorchures de Tess GerritsenCréer un quiz sur ce livre
.. ..