AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Éditions Plumes du Web (Autre)
EAN : 9782381510255
480 pages
Plumes du web (13/11/2020)
4.48/5   59 notes
Résumé :
Jusqu'à la folie, au-delà de la mort...

Cette année, Gabriella Cruz se l'est juré : elle arrête les bêtises et se concentre sur les études, parce que si elle loupe encore une fois ses examens, son père lui coupera les vivres et elle devra rentrer au bercail. Plutôt mourir pour elle qui a toujours rêvé d'être criminologue !
Et ce n'est pas Gabriel Del Vecchio, son meilleur ami et accessoirement l'homme idéal, qui mettra à mal ses bonnes résoluti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 59 notes
5
21 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

carine13400
  19 janvier 2021
Serial Fucker, un romantique Thriller qui m'a retourné le cerveau ! Océane Ghanem m'a complètement happée dans son roman pour mon plus grand plaisir. Il y a des récits qui se dévorent, Sérial Fucker lui, se déguste au petit oignons tout en analysant dans le moindre détail ce que l'on nous sert, et le tout, accompagné d'une bonne dose de sauce à l'hémoglobine pour donner un goût particulier à cette traque qui nous est offerte sur un plateau, dès les premières pages.
Comment peut-on être à la fois protecteur et le pire des connards ? Demandez donc à Gabriel, il est expert dans ce petit jeu et il a de qui tenir, il vous dira. Surtout, lorsque cela concerne Gabriella, sa meilleure amie, son amante aussi à ses heures. Une jeune femme magnifique et peu sûre d'elle qui sait néanmoins ce qu'elle veut. Et ce qu'elle veut, c'est lui, Gabriel et depuis toujours. Ils se connaissent depuis leur naissance. Entre eux, c'est passionné et passionnel, d'une intensité bouleversante trop forte, autant en amitié qu'en amour. Leurs sentiments sont impossibles à canaliser, et après une expérience de couple des plus houleuses au lycée, ils ont fait le choix de ne plus jamais tenter l'expérience. Se perdre n'est pas une option envisageable, alors autant vivre chacun sa vie en batifolant à droite et à gauche et en chérissant précieusement leur complicité. Aujourd'hui, entourés de leurs meilleurs amis Chiarra, Jo et Adamo, ils forment une belle bande à la Fac de Boston où Gabriella va mettre toutes les chances de son côté pour réussir son année en criminologie, mais aussi tenter de ne pas perdre Gabriel qui est devenu en l'espace de quelque temps, un Serial Fucker… Mais un beau matin, tout bascule… Une de leur amie est retrouvée assassinée. Un drame et une aubaine à la fois pour Gabriella qui va se fasciner pour l'enquête et se rendre vite compte, que sa vie peut-être aussi en danger…
Jusqu'à la folie, au-delà de la mort… Serial fucker est un coup de coeur !
Même s'il m'a manquée quelques approfondissements sur certains points, je ne peux qu'être ravie de ma lecture et surtout, ne pas tenir compte de certaines situations trop légères ou de quelques petites incohérences qui auraient pu faire tomber mon engouement. Non, la plume d'Océane Ghanem et son scénario m'ont conquise. Une traque et une intrigue fascinante ! Pour être franche, lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais perplexe malgré la plume très mystérieuse et addictive de l'auteure qui nous happe à l'intérieur dès le départ. Paradoxal vous me direz alors pourquoi ?
Tout simplement, car le prologue nous met face au tueur et à sa victime à l'instant T où cela a basculé. Je ne suis pas fan de ce genre de trame. J'aime chercher, deviner qui fait quoi et pourquoi alors que là, on sait qui et il ne nous manque que le pourquoi. Je ne lis déjà pas les résumés donc savoir la fin de l'histoire avant le commencement m'a un peu, même beaucoup frustrée, puis j'ai pris le temps. le temps de me laisser porter par les mots et le récit de ces jeunes adultes et de leur amour qu'ils se portent sans pouvoir le vivre. J'ai pris le temps de me laisser manipuler par chacun d'entre eux, et surtout par l'auteure, Océane Ghanem qui pour moi, a réussi là un coup de maître ! Elle nous met une image en tête et une finalité dès le départ pour ensuite nous mener en bateau chapitre après chapitre. Oui, c'est lui c'est sûr ! Non, lui plus encore. Et puis, pourquoi pas lui ? Si en m'arrêtant à chaque petit détail, j'ai pu trouver rapidement mon meurtrier, j'ai tout de même souvent douté. Douté encore et encore et plus encore. Je partais dans un schéma, puis revenait sur un autre pour me dire, et finalement elle nous fait croire que…. pour qu'on n'y croit pas…. Et si c'était tout simplement ça ? Et si à contrario il se pourrait que… Et si…
D'avoir finalement écrit ce prologue était une idée fabuleuse et très intelligemment mené, car cela nous permet d'établir des connexions et on cherche à donner une cohérence aux divers éléments qui sont mis à jour progressivement. Dans ce Thriller romantique, Océane Ghanem invite le lecteur à procéder à sa propre enquête, ses propres analyses tout en essayant de comprendre la psychologie de chacun des personnages qui pourrait aider à être sûr de lui. À résoudre cette traque du tueur de Boston avant qu'il ne nous prenne Gabriella. Mais si sa fin la menait à l'éternelle lumière ? À cet amour qui ne peut être vécu sans souffrance ? Ne serait-elle pas libérée au fond ? Que cherche-t-elle en essayant de s'en prendre au tueur ?
« Ton nom sur une tombe, c'est l'épitaphe de mon amour »
Il est clair que dès qu'on « sait » on se dit, j'avais trouvé c'était évident, mais…. Je mets au défi tous les lecteurs de ce roman de me dire qu'à aucun moment le doute ne les a habité. Qu'à aucun moment tous les suspects n'y sont pas passés. Tout fonctionne parfaitement et dès qu'on retombe sur ce fameux prologue à la croisée du récit, on constate que tout remis en perspective avec le « pourquoi » en tête tout le fait . Que la surprise est là grâce à tous les rebondissements, quoi qu'on puisse en penser ou en dire. Et me faire surprendre moi ? J'adore !!!
Mais au-delà de l'enquête, il ne faut pas faire l'impasse sur la merveilleuse et puissante histoire d'amour qui nous électrise et nous bouffe autant que les personnages apportant une émotion dans la lecture hors du commun. le tout, dans une ambiance que je qualifierais presque de, malsaine et oppressante. On la sent au travers des pages tout comme cette ivresse et cette tension crépitent entre les héros au point qu'il ne me manquait que voir apparaitre des étincelles sur ma liseuse et la regarder partir en fumée ! Un amour hors du commun qui leur fait plus de mal que de bien et du mal pour du bien, que personne ne peut comprendre et qu'ils ne comprennent pas eux même. Dans ce récit, personnages principaux, comme secondaires, on se délecte de chacun d'entre eux avec leurs failles, leurs imperfections et leurs perversités même. Ils n'en restent pas moins attachants et vraiment prêts à tout, les uns pour les autres. Prêt à tout pour Gabriella tout comme elle est prête à tout pour ses amis. Malgré, que la confiance s'étiole, s'envole et se noie dans une multitude de questions, de mystères et de secrets bien gardés.
Traque, amour, amitié et réussite, Gabriella va jongler, jouer et chasser. Au jeu de la chasse, elle représente pourtant un magnifique gibier et ce, pour beaucoup. Mais… Qui chasse qui et qui attrapera qui ? Entre l'incertitude, la souffrance d'un amour trop fort, l'angoisse et les non-dits, je vous invite à plonger dans cette aventure sans attendre. La traque du boucher de Boston ne pourra que vous embarquer à votre tour sur un terrain où, entre l'amour et la haine… il y a si peu de différence et tant d'étincelles…
Foncez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesamoureux_deslettres2
  02 décembre 2020
Tout d'abord, je tiens à dire que cette histoire est bien éloignée de ce qu'Océane a l'habitude d'écrire. Ne vous attendez pas à vivre les mêmes émotions que dans la saga des Âmes par exemple, car il n'est clairement pas question de roman à l'eau de rose ^^.
*
Serial Fucker est un thriller romantique proposant une enquête de police très intéressante. Je félicité Océane pour son travail de recherche et d'avoir rondement bien mené l'intrigue. Je me suis laissée facilement happée par les détails que nous offre Océane sur les recherches, les découvertes, les scènes de crimes. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement avec la série New York, unité spéciale pour les victimes. L'enquête n'est pas aussi haletante que dans la série, mais on meurt d'envie de connaître l'identité du tueur. J'ai bien évidemment mis ma casquette du parfait détective et élaborer des théories, des suspects voir des complices ! Tout le long, je me suis posée des questions, j'ai essayé de dénouer les indices, de comprendre certains faits, j'avais des doutes, mais rien de certains. Parfois l'ambiance était pesante, glauque, perverse, voir malsaine et pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher de continuer à explorer le roman. À travers les recherches, on découvre que beaucoup de personnages sont potentiellement des suspects. Mais qui est le véritable coupable ? Qui est le Boucher de Boston ?
*
« La folie n'est-elle pas d'aimer de toute son âme une personne qui ne vous retournera jamais vos sentiments ? Si c'est le cas, alors je suis folle. Folle et foutue. »
*
À côté, nous avons une romance qui fait des étincelles, mais aussi des blessures. Gabriella Cruz et Gabriel del Vecchio. Ils sont pareils, identiques, sauvages. Tous les deux ont un sale caractère, une fierté et une certaine perversité commune. Ils se vouent pourtant un amour qui les déchire et les consume. Une tension à un millier de volts qui déborderait presque du livre. Ils illustrent parfaitement ce jeu du chat et de la souris. Gabriel est un chasseur rusé, un homme à femme, un Serial Fucker. Il est beau à s'en damner, intelligent, sportif. C'est un personnage irritant, aussi provocant qu'émouvant. Avec Gabriella, il se montre à la fois protecteur et comme le pire des connards. La jeune femme sait ce qu'elle veut, lui. Elle est prête à tout pour l'avoir quitte à laisser de côté ses valeurs, ses principes et bien plus encore. Ils sont entourés de leurs amis Joaquim et Adamo, qui forment une bande de trouble fête depuis le jardin d'enfants. Chiara a rejoint le groupe bien plus tard à l'université.
*
« Il est la lumière de ma vie, je suis les ombres de la sienne. Son ombre, à elle, et rien qu'à elle. Si bien dissimulée dans son dos qu'elle ne me voit même pas. »
*
Les personnages sont imparfaits mais humains. Aucun n'est lisse ni totalement innocent, chacun a ses petits secrets, ses failles et des déviances, mais l'un d'entre eux a succomber à la folie, à la soif du sang. Je peux vous dire sans trop vous spoiler que certains m'ont horripilés, d'autres déçus et parfois étonnés. Je dirai que seule Chiara a été « normale » et a trouvé grâce à mes yeux ^^. Cette femme est joviale, drôle et ne m'a pas ennuyé une seule fois avec ces répliques piquantes. C'est aussi une femme très empathique et de caractère. Bref, une petite lumière et un bol d'air frais dans cette tempête. Je suis contente que les personnages secondaires soient autant mis en avant que les personnages principaux. Cela rend l'histoire beaucoup vraie.
*
«- Et voilà, grogne-t-elle dans mon oreille, assez fort pour qu'il l'entende, il ne manquait plus que lui. M. Chlamydias. »
*
Je pense que la plume d'Océane n'est plus à présenter ^^. Comme toujours, c'est poétique et immersif. Une écriture qui enivre les sens grâce à une romance sulfureuse et intense. J'ai eu l'impression de sentir le froid glacer mes joues, d'avoir la chair de poule comme Gabriella. Une plume à la fois douce et piquante. Océane aborde des thèmes qui, comme toujours, m'ont fait réfléchir.
*
Je regrette tout du moins que le thriller ne met pas mise dans tous mes états. J'ai été certes malmenée par les découvertes et les différentes théories que je me suis créée dans ma tête, or, je n'ai pas été paralysée par la peur, je n'ai pas suffoqué alors que je m'attendais à l'être. J'aurais aimé être plus bousculée, je pense. Je suis un peu restée sur ma faim de ce côté-ci. Il en est de même de la romance. C'est un one-shot on ne peut pas tout développer, je le sais bien, mais j'aurais aimé que nos deux amants se posent davantage, qu'ils aient le temps de plus discuter, d'échanger entre eux pour ainsi développer ce début de romance aux yeux du lecteur. Les chapitres étaient un peu longs aussi, j'ai trouvé que ça cassait le rythme à certains moments et quelques longueurs se sont fait sentir de mon côté. Je suis plus une adepte des chapitres courts ^^.
***
En bref, Serial Fucker est un roman fait de secrets, d'action et d'un dénouement que l'on attend, mais qu'on redoute également. C'est pour moi une bonne lecture même s'il m'a manqué des petites choses. Un thriller où le suspens, l'incertitude et la perversité règnent en maître. Océane malmène ses protagonistes et les immerge sans pitié dans une mer de souffrance, de secrets qui viendront semer le chaos dans leur vie déjà loin d'être parfaite. Pour un premier roman dans ce genre, Océane s'est plutôt bien débrouillée. Mais attention, c'est un livre à ne pas mettre entre les mains de n'importe qui. Je vous le recommande quand même pour les réflexions pertinentes et son intrigue bien menée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
enairolf
  13 septembre 2021
A sa sortie, j'ai vu passer ce roman un nombre incalculable de fois. Et à chaque fois que je le voyais c'était toujours accompagné d'un avis plus que positif. Il me faisait déjà tant envie quand je l'ai vu mais alors à force de voir les avis positifs j'avais encore plus envie de me plonger dedans. J'ai fini par craquer et je ne regrette mais tellement pas. Ce fut un véritable coup de coeur, ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas eu un coup de coeur aussi puissant. Cette lecture fut juste incroyable!
J'ai également beaucoup entendu parler d'Océane sur booksta et il me tardait de découvrir sa plume. Maintenant que c'est chose faite je comprends tellement mieux tout ces avis positifs sur elle. C'est une des plus belles plumes que j'ai pu lire dans ma vie. Elle est tout bonnement incroyable. Déjà elle est super fluide mais également hyper addictive. Je l'ai lu quasiment d'une traite , je me suis même endormie à 5h du matin parce que je refusais de m'endormir avant de l'avoir fini. J'ai franchement été incapable de le lâcher tant j'étais attiré par ce roman. de plus, j'ai trouvé sa plume d'une justesse incroyable, je ne sais pas trop comment l'expliquer mais sa plume était divine à lire. J'ai rarement lu une plume si belle et ce n'est même pas une exagération. Et je compte bien lire ses autres romans, je sens que je vais me régaler.
Dans Serial Fucker on va suivre le personnage de Gabriella, une jeune étudiante en criminologie. Elle doit se reprendre en main et se concentrer sur ses études parce que si elle loupe ses examens son père lui coupe les vivres et devra rentrer chez elle. Sauf qu'il en est hors de question pour elle qui rêve de devenir criminologue. Sauf qu'avec son meilleur ami, Gabriel, dans les parages c'est assez compliqué de tenir ses bonnes résolutions. Gabriel est un jeune homme beau, intelligent et j'en passe. En vérité c'est l'homme parfait mais le problème c'est que c'est un véritable fucker sur pattes! Pourtant Gabriella le sait, elle doit arrêter de fantasmer sur lui, ils sont amis, accessoirement amants mais c'est tout, elle qui ne rêve que d'une chose c'est vivre une histoire d'amour parfaite avec lui… Tout bascule lorsqu'une série de meurtre à lieu sur le campus de l'université. Elle va se passionner pour cette enquête et finit par se perdre dans les mensonges et ne sait plus en qui elle peut faire confiance..
J'ai adoré le mélange entre thriller et romance. C'est dosé à la perfection, l'un ne prend pas e dessus sur l'autre. le dosage est vraiment parfait et c'est remarquable. Moi qui suit une grande fan de thriller, je dois dire que là j'ai été bien servie. Je me suis passionnée pour cette enquête. J'ai élaboré tout un tas de théories, mon cerveau à clairement tourné à plein régime. Et quand a lieu la révélation ultime j'ai été carrément bouche bée, sincèrement c'est du pur génie tant c'était si bien mené. J'avais des soupçons quant au meurtrier mais j'avoue que jamais je n'aurais pensé qu'elle se serait avéré vrai! J'ai été bluffé du début à la fin. J'aime ce genre de thriller qui te prends aux tripes comme ici, quand c'est tellement bien écrit que tu en viens à soupçonner absolument tout le monde. Quand au côté romance, je suis tombée sous le charme de Gabriel et Gabriella. Et je suis tombée sous le charme de leur relation, même si elle est particulière. Et mélanger la romance au thriller en maniant parfaitement les deux et en réussissant à les réunir aussi bien c'est du pur génie, je le redis.
Concernant les personnages, comment vous dire. Je suis tombée amoureuse de Gabriella autant que de Gabriel. J'ai adoré Gabriella, sa façon d'être, sa façon de penser, tout m'a plu chez elle. Sa passion pur la criminologie également, à peu de choses près moi aussi je pourrais me passionner pour ça à cause d'elle. J'avais l'impression d'être avec elle tout au long de cette enquête. Moi aussi, tout comme elle, je suis restée sur le qui vive tout le long de la lecture. J'ai adoré suivre ses pensées, ses théorie, sa façon de résoudre son enquête. Je la trouve fascinante et époustouflante. Gabriel, lui je suis tombée en amour pour lui dès le début. Ce personnage m'a tellement plu, derrière ses airs de bad boy qui ne tombe jamais amoureux, on a un jeune homme tellement touchant qui se cache sous une carapace. Mais au final ce jeune homme souffre pour différentes raisons. J'ai adoré la relation entre lui et Gabriella. On sent ce lien si fort, si puissant, si passionnel qui les lie tous les deux. Plus d'une fois j'ai eu de la peine pour l'un ou pour l'autre ou pour les deux ensemble. Ces deux personnages m'ont touchée au plus profond de mon coeur et je les ai tant aimés. J'ai beaucoup aimé également Joachim, ce personnage m'a énormément touché et m'a beaucoup plu.
Le roman baigne dans un nombre incalculable de secrets. On pense tout savoir et d'un coup un événement nous prouve littéralement le contraire. de même pour le coupable, à un moment donné on est persuadé d'avoir démasqué le coupable et hop encore une fois un événement survient et on remet tout en question. Tout le long de ma lecture, mon cerveau a tourné à plein régime, les révélations qu'on nous donne au fur et à mesure sont toutes bluffantes. J'ai rarement autant aimé un roman, je suis tellement mais tellement fan de cette histoire. Je suis sûre que je vais finir par le relire un jour ou l'autre.
Ce roman est tout bonnement une vraie pépite, un petit bijou. La plume de l'auteure est incroyable. le mélange thriller et romance est écrit avec une justesse remarquable. Les personnages sont tellement intéressants à suivre, leur psychologie est vraiment passionnante. le talent d'Océane est époustouflant et j'ai été bluffé du début à la fin. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois, j'ai pris un plaisir incroyable à lire ce roman. de plus, on voit qu'elle a fait un travail en amont juste remarquable, son roman est tellement bien construit et son intrigue est mené avec brio. Une chose est sûre, Serial Fucker restera encrée en mois pendant un bon moment.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Milka2b
  23 juin 2022
Gabriella et Gabriel, deux âmes soeurs qui s'aiment depuis l'enfance, mais qui ne savent pas comment se le montrer et encore moins comment le gérer, ils ont essayé de se mettre en couple mais la chute a été dure.
Alors depuis la fin de leur adolescence ils couchent ensemble très régulièrement, mais ils n'iront pas plus loin.
Les voilà à l'université, entre étude et fête de fraternité ils n'ont pas le temps de s'ennuyer.
Autour d'eux gravitent Joachim, le meilleur ami de Gabriel et son frère Adamo, ainsi que Chiara la colocataire d'“Ella”.
Après une soirée de fraternité, Ella va tomber sur le cadavre sanguinolent d'une fille de la fac, totalement massacrée. Cela va retourner tout le campus, et encore plus notre groupe d'amis qui connaissait bien la victime, malheureusement cela ne va pas s'arrêter là et va s'ensuivre une horrible série de meurtres.
Ella, qui étudie la criminologie, va se lancer dans cette enquête, et les coupables ne manquent pas, à nous de faire le tri et de découvrir le véritable assassin.
L'histoire est très bien menée, nous avons du suspense, de la jalousie, de l'amour, mais surtout des meurtres très glaçants, des personnages au passé trouble, avec des histoires familiales compliquées, et tout ce petit monde est bien enchevêtré dans les problèmes.
A cause ou grâce à ces meurtres, des secrets inavouables vont sortir de l'ombre et faire éclater leur petite bulle amicale au semblant paisible.
Ce fut une très belle lecture qui frôle le coup de coeur, j'ai été prise rapidement dans ce romantique suspense, et je dois dire que pour une fois j'ai rapidement trouvé le coupable, j'en suis fort contente, et cela ne m'a pas du tout gêné dans ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
livinginbookstores
  02 décembre 2020
NOUVEAU COUP DE COEUR
Bon, parlons peu - ahaha - parlons bien. Ce livre, c'est une mine d'or, une pépite. C'est une histoire qui touche, qui bouleverse. Vous décrire ce que j'ai pu ressentir à la lecture de ce livre, en quelques mots à peine, c'est impossible. Ca va être bien trop long..
Avec Gabriella, on plonge dans une romance couplé au thriller. On se retrouve à suivre ses aventures, à essayer de débusquer un tueur. Avec ce genre d'idée en tête, on s'attend à ne pas lire une romance doudou, oui, mais rien n'aurait pu me préparer à ça. Parce que là, on jongle entre amour, et haine. Y'a pas d'amour sans haine. Là y'a pas de meilleure phrase pour décrire cette romance. Et à chaque instant, on ignore vers quoi ça va tendre.
Gabriella est fascinante. Vraiment. Et j'ai trouvé très cool qu'on puisse suivre ses pensées, sa manière de résoudre l'enquête, en étant plongé dans des attitudes et manières de criminologue confirmé. C'est un univers que je ne connaissais pas vraiment, et ça a rendu le texte et l'histoire vraiment palpitants.
Gabriel, quand à lui, je suis tombée en amour pour ce personnage. Il n'a rien d'un ange, on le comprend dès les premières lignes. Lui, il tombe pas amoureux. L'amour c'est pas fait pour lui. Mais derrière une grosse couche de protection, il cache une vulnérabilité, et une sensibilité qui m'a emu au possible. de plus, on commence avec un gamin à conneries, avec des fêlures, des blessures, et à la fin on retrouve un homme. Il grandi, il évolue, il s'enrichie au fur et à mesures de l'intrigue. Un vrai coup de coeur pour ce personnage.
Parlant de l'intrigue. Exceptionnelle. Au premier plan, y'a les meurtres, le Serial Killer, l'enquête, qui prend beaucoup de place dans l'histoire, et au second plan, la romance, l'évolution des amitiés, les rêves professionnels, la famille. Mais si l'on a deux tableaux, l'un n'évolue pas sans l'autre. Les deux intrigues sont liées indéniablement. Jusqu'au dernier moment, on n'est incapable de savoir vers où l'une ou l'autre va tendre.
Et je peux vous le dire, je n'exagère pas. J'ai mis un certain temps à savoir qui était le tueur. Et lorsque j'ai cru être sûre de moi, un événement est survenu, et m'a fait remettre en question toute mes intuitions, toutes mes certitudes. 😭 C'est un truc de malade. J'ai lu que très peu de thriller, et celui là est fantastique. Il est extraordinaire.
Et malgré la grosse partie de thriller, on n'en oublie jamais la romance. Et c'est cette romance qui donne toute la leçon sur l'histoire.
Si je retiens quelque chose de cette histoire : on ne connaît jamais bien ses amis, et il faut toujours s'accrocher, persévérer. Même un cas que l'on imagine désespérer peu nous réserver des surprises.
Je crois que j'aurai encore bien des choses à dire sur ce livre. La beauté de la relation entre nos héros. L'amitié de Jo, si belle qu'il est prêt a n'importe quoi pour ses amis. Et bien d'autres encore. Mais je crois que je me suis déjà assez étaler.
Je ne sais pas si je vous ai convaincu de lire ce livre. Mais je vous le redis une dernière fois.
Tentez l'expérience.
Ce livre est une leçon de vie.
Ce livre est une perle.
Une beauté.
Lisez le.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
UneAmeReveuseUneAmeReveuse   27 octobre 2021
Avant de tomber amoureux de Gabriella, ma dépendance était déjà bel et bien là, ancrée au plus profond de moi, comme une plaie ouverte, une blessure infectée.
Quand elle riait, je riais aussi. Pas besoin de comprendre la blague. Son bonheur me redonnait juste la joie de vivre.
Quand elle pleurait, je souffrais aussi. Pas besoin de laisser mes larmes couler. Les siennes semblaient déjà sortir de moi.
Quand elle avait peur, je tremblais aussi. Debout devant elle, prêt à affronter le monstre qui l'effrayait, pas certain d'en ressortir indemne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2020
Gabriel Del Vecchio est mon meilleur ami – ça, au moins, j’en suis sûre. Je le connais depuis ma naissance, ou peut-être même avant. En fait, pour être tout à fait honnête, c’est plus qu’un ami et nous couchons régulièrement ensemble depuis la fin du collège. Il m’a dépucelée la veille de mes seize ans parce que j’étais curieuse de connaître cette fabuleuse alchimie des corps que ne cessait de me vendre la télévision. Lui n’était pas vierge, mais ça n’avait pas d’importance pour moi ; c’était un service qu’il me rendait. Ça n’avait rien de romantique. 
J’étais intriguée, et il avait un pénis. 
Deux plus deux rendent le quatre inévitable. C’est mathématique.
Au lycée, nous avons organisé deux-trois rencards en tête-à-tête chez Pietro, la meilleure pizzeria de notre ville natale, mais ça n’a pas fonctionné. Il a suffi qu’on essaie de coller une étiquette sur notre relation pour que tout se mette à dérailler entre nous ! J’étais (très) jalouse et il était (trop) nonchalant. J’avais besoin de sécurité et de mots doux, et lui d’espace et de liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlogdelyosaBlogdelyosa   22 janvier 2021
Puis je me suiciderai et nous serons enfin réunis. Pour toujours. Parce qu'au fil de mes expériences et de mes aventures, j'ai compris que seule la mort pouvait m'offrir l'éternité de Gabriella Cruz.

Pour moi, c'est elle.

Ma Santa Muerte.
Commenter  J’apprécie          30
UneAmeReveuseUneAmeReveuse   27 octobre 2021
Mais je n'ai pas l'amour altruiste, soupiré-je. Et je ne te laisserai pas prendre de moi seulement les morceaux qui t'arrangent. Si tu me veux comme je te veux, si tu m'aimes comme je t'aime, alors tu m'accepteras comme je t'accepterai si seulement tu m'en donnais la chance : totalement, sans demi-mesure, pour le meilleur et pour le pire. Parce qu'en amour, l'extrême est ma seule vérité, l'unique folie que je ne veux pas renier. Même pas pour toi, mi vida.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
eleonore_book_eleonore_book_   10 janvier 2021
Gabriel et Gabriella. Gab et Gaby. Del et Ella.
Ensemble, nous formons les deux parties d’un tout, les deux morceaux d’un être, les deux fragments d’une âme. Amis ou amants. Jusqu’à la mort. Et peut-être même après… Si seulement il se mettait à y croire aussi fort que moi, pour l’éternité.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : criminologieVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2384 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre