AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Christiane Besse (Traducteur)
EAN : 9782757803028
352 pages
Éditeur : Points (15/02/2007)

Note moyenne : 2.98/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Par les hasards de l'informatique, Antar retrouve la trace de son ancien collègue L. Murugan, porté disparu depuis 1995. Il était parti en Inde pour étayer son étrange théorie du " chromosome de Calcutta " : selon lui, le savant qui découvrit le virus du paludisme était l'agent inconscient d'un vaste projet... Antar se lance alors dans une enquête fiévreuse et délirante qui le mène de l'Inde du XIXe siècle au New York du XXIe.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  16 août 2016
Vous avez envie d'une histoire qui vous happe littéralement ?
Vous aimez les mystères, les coïncidences, les disparitions non résolues, les quêtes à travers le temps ?
La médecine et l'histoire des sciences vous intéressent tout autant que l'inexplicable ?
Vous aimez les histoires qui sortent vraiment de l'ordinaire ?
Alors ouvrez sans hésiter ce roman qui nous convie à une sorte d'enquête scientifique trépidante dans le monde fascinant des chercheurs et de la malaria.
Tout commence par la découverte d'une ancienne carte d'identité concernant un homme porté disparu depuis des années…
Embarquez pour un voyage immobile dans un appartement, dans un New-York du futur, mais aussi dans les souvenirs d'un homme ayant vécu des aventures palpitantes à Calcutta des décennies plus tôt.
Bon nombre d'informations et de découvertes médicales mentionnées dans l'histoire sont totalement véridiques et donnent à ce récit étrange et passionnant une once de mystère et des pistes de réflexion.
Commenter  J’apprécie          370
wellibus2
  30 novembre 2015
Petit fonctionnaire d'une vaste organisation mondiale à laquelle seuls le lient de son ordinateur et son omniprésente banque de données, l'exaspérante Ava, Antar découvre un beau jour sur son écran les vestiges d'une carte d'identité qui appartient à un certain L. Murugan.
Ce Murugan, Antar l'a rencontré autrefois, au moment où, se proclamant la plus grande autorité sur Ronald Ross, prix Nobel spécialiste de la malaria, l'homme partait pour l'Inde à la recherche des preuves qui étayeraient son étrange théorie du « chromosome de Calcutta ». Il y est bien arrivé le 20 août 1995, le Jour du moustique, mais il a disparu le lendemain…
De son fauteuil, sous l'oeil soupçonneux d'Ava ? et sous d'autre regards aussi dont il mesure mal l'influence ?, Antar entame, un peu malgré lui, mais comme poussé par des forces mystérieuses, une enquête.
S'enchaînent alors une série d'événements fiévreux, délirants et passionnants dont le récit, défiant le temps et les frontières, transporte le lecteur du New York de demain à l'Inde du siècle dernier au cours du plus extraordinaire des voyages autour d'une chambre… et d'un ordinateur.

« Ghosh réussit l'exploit d'entremêler passé et futur dans un livre éblouissant et original, mi-roman policier, mi-enquête scientifique. le lecteur demeure envoûté longtemps après avoir refermé le Chromosome de Calcutta. »
http://www.seuil.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
sweetie
  01 mai 2017
Les esprits cartésiens sont mis à l'épreuve à la lecture de ce roman d'Amitav Ghosh. Naviguant entre la science et l'ésotérisme, le savoir et l'instinct, l'auteur nous entraîne dans une enquête dont le point de départ se situe dans un appartement de New York City. Antar télé-travaille pour un organisme international et se trouve chargé de retrouver, par le biais d'une carte d'identité périmée, un ex-employé disparu mystérieusement quelques décennies auparavant à Calcutta en Inde. À partir de ce moment, se met en branle une série de coïncidences dont le pivot tourne autour des recherches entreprises en 1895 par Ronald Ross, un médecin bactériologiste britannique, en vue de confirmer la transmission de la malaria par le moustique. Le hasard n'existe pas, tous les événements s'enclenchent selon un karma déterminé par des forces supérieures : c'est le propos du roman. J'avoue m'être un peu perdue dans les circonvolutions de l'intrigue et la fin abrupte m'a laissée pantoise. Un roman qui a intérêt à être lu d'une seule traite et avec une certaine ouverture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bruxellensia
  22 novembre 2020
Quelle déception ! Je m'attendais à un ouvrage dans la veine de "Peste et choléra" de Patrick Deville qui raconte comment Alexandre Yersin a découvert le bacille de la peste et inventé un sérum anti-pesteux. Je m'attendais donc à quelque chose dans ce style pour la malaria dont la connaissance de la maladie a fait des avancées importantes grâce aux recherches de Ronald Ross. Ce qui lui a valu le prix Nobel de médecine en 1902. Rien de tout cela.
Amitav Gosh noircit 300 pages d'une aventure rocambolesque, loufoque, décousue entre histoire et science fiction avec beaucoup trop de mots. Finalement Ronald Ross a très peu de place et la science aucune.
Je me demande même ce que le savant vient faire dans cette histoire qui le dessert.
Pour une première rencontre avec Amitav Gosh, qui a pourtant une solide réputation, c'est hélas raté.
Comme je n'aime pas les échecs, je tenterai la lecture d'un autre roman de cet auteur plus tard en espérant revoir mon jugement.
Commenter  J’apprécie          73
Thrinecis
  05 octobre 2019
Énorme déception pour ce roman que je n'ai pas réussi à terminer ! Je m'étais régalée avec mes trois précédentes lectures d'Amitav Ghosh (Le pays des marées et surtout les deux premiers tomes de sa trilogie fleuve de l'Ibis (Un océan de pavots et Un fleuve de fumée - je n'ai pas encore lu le dernier) et j'attendais le même plaisir de lecture avec le chromosome de Calcutta. La quatrième de couverture s'annonçait passionnante et réunissait tous les ingrédients d'une lecture intéressante et distrayante : l'Inde comme décor de l'intrigue, une enquête policière mêlée d'anticipation et la véritable histoire des recherches scientifiques menées à la fin du XIXème siècle par le britannique Ronald Ross, prix Nobel de médecine en 1902 pour ses travaux sur la malaria. Mais le cocktail est totalement raté, sans saveur aucune : le roman commence dans un futur délibérément imprécis qui nous laisse sur notre faim, l'enquête démarre à la vitesse d'un escargot et ne commence à s'animer qu'au 5ème chapitre, puis l'histoire des travaux de recherche du Docteur Ross nous est racontée sous un angle étrange insinuant que le médecin était totalement manipulé par une puissance inconnue...
J'ai plusieurs fois failli abandonner, me suis accrochée jusqu'au 15ème chapitre où l'entrée en scène de la notion ésotérique de transfert interpersonnel s'ajoutant à tout ce salmigondis m'a achevée ! Dommage... Enfin, il me reste le plaisir d'avoir découvert le personnage historique de Ronald Ross et ses découvertes sur le paludisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
laurannslauranns   04 mai 2018
parfois son sens égaré de la syntaxe s'effondrait totalement et, au lieu de phrases complètes, elle griffonnait des séquences de syllabes apparement sans lien.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : littérature indienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre