AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mesrives


mesrives
  29 novembre 2019
Après avoir assisté à une conférence sur le Krimi (Kriminalroman) animé par Caroline de Benedetti et Emeric Cloche j'ai jeté mon dévolu, entre autres titres, sur La nuit de St.-Pauli de Frank Göhre , publié en 1993 soit quatre ans après la chute du mur de Berlin.

Nous voici donc à Hambourg, début des années 90, quartier chaud de Sankt Pauli, l'équivalent de notre Pigalle, via la Reeperbahn, l'avenue des péchés où une faune interlope composée de proxénètes, prostituées, truands, toxicomanes, délinquants et habitants du quartier évolue. Ambiance glauque et fiévreuse à souhait en ce vendredi soir.

Après neuf mois d'incarcération, Johnny, jeune proxénète, des rêves plein la tête, en planque chez sa petite amie Stéphanie, employée de banque, reçoit un coup de fil lui annonçant sa mort prochaine. de suite aux aguets il décide de faire la tournée des bars pour tenter de savoir qui en veut à sa peau. Quelques heures plus tard il est abattu en pleine rue. Concours de circonstances ou meurtre prémédité?

Un fait divers ordinaire… a élucider. Il faudra au lecteur déambuler une douzaine d'heures dans le quartier, au gré des rencontres avec les différents personnages et l'immersion dans leur quotidien pour obtenir les tenants et les aboutissants de cette mort accidentelle ou préméditée.
Une intrigue ténue qui laisse la place à l'émergence d'une critique sous-jacente de la société et de l'Allemagne réunifiée.
Le lecteur, comme l'inspecteur qui passait par là en dilettante, est confronté aux mêmes interrogations car l'ingénieuse construction narrative noie le lecteur dans un interminable maëlstrom de supputations alors même que chapitre par chapitre il tente d'assembler toutes les facettes de cette histoire organisée comme un kaléidoscope.

J'ai bien aimé cette incursion nocturne concoctée par Frank Göhre dans le quartier chaud de Hambourg qui laisse transparaître par le biais de l'un de ses protagonistes la nostalgie du passé est-allemand ou « ostalgie » symbolisant le désenchantement après l'euphorie qui suivit la chute du Mur.
Un court et fébrile roman noir non dénué d'humour tant les personnages à cran provoquent des situations délirantes. Un petit krimi qui donne le tournis !

A noter que Frank Göhre, maître du roman noir allemand, peu traduit en français, est aussi scénariste, un film éponyme a été adapté en 1998 par Sönke Wortmann. Dernièrement Frank Göhre a publié la Kiez-Trilogie aux éditions Nautilus se déroulant aussi dans le quartier de Sankt Pauli.
Une lecture agréable qui m'a permis de faire mes premiers pas dans l'histoire du Krimi, roman policier allemand.
Commenter  J’apprécie          825



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (82)voir plus