AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mona de Pracontal (Traducteur)
EAN : 9782267017434
254 pages
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (14/01/2005)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Automne 1918, Elm City, Caroline du Nord. Les premiers cas de grippe espagnole commencent à se répandre. Maureen Ross vit une grossesse difficile, dans l'indifférence de son mari. Fille d'une famille pauvre du Mississipi, elle a épousé Troop Ross, grosse fortune de Caroline du Nord. Troop, homme froid et coupé de ses sentiments, s'est acharné au fil des années de leur mariage à étouffer l'énergie vitale... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
claireo
  16 mai 2013
J'ai lu ce livre il y a quelques temps, et je me souviens l'avoir apprécié. Maureen subit de la part de son mari ce qu'il faut bien appeler du harcèlement moral. Sans cesse rabaissée, elle n'a plus goût à rien. Quand Mary arrive, elle voit tout cela d'un oeil neuf et encourage Maureen à reprendre confiance en elle. La complicité des deux femmes est bien retranscrite, et la résilience dont Maureen fera preuve après le décès de son bébé également.
Commenter  J’apprécie          170
MIOP
  16 juillet 2014
L'Amérique puritaine au banc des accusés.

Récit à la fois romantique et féministe, Les Clairvoyantes est une patiente reconstitution de la vie en Caroline du Nord au début du XXème siècle.

Dans ce septième roman, Kaye Gibbons brosse, autour de son thème de prédilection, des portraits de femmes de caractères en quête de liberté.

La finesse d'écriture et d'analyse de l'auteur lui permet d'établir de façon saisissante les difficultés des sentiments humains. L'auteur dénonce avec force les convenances d'une Amérique puritaine.
Un livre passionnant et engagé.

Chrystel V. (Pôle Langues et Littérature)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
KristeenKristeen   13 juillet 2014
Lorsqu'elle entendit, elle écarta ses cheveux et lui dit qu'il pouvait entrer. Elle s'exprima avec gentillesse mais sans peur, comme si les années de souffrance à vif avaient été recouvertes d'un baume, un baume qui faisait disparaître la souffrance non pas pour toujours mais juste assez longtemps pour vivre cette journée.
Commenter  J’apprécie          30
KristeenKristeen   13 juillet 2014
[,,,] Mais elle n'avait rien en elle qui pût noircir son âme ni même la ternir. Lorsque je plongeais mon regard dans ses yeux, tout au fond d'elle et au-delà des blessures, ce que j'y découvrais était on ne peut plus honnête. Ce que je voyais en elle était véritablement ce dont Bancroft voulait parler lorsqu'il appelait la beauté « l'image sensible de l'infini ». Or pour elle, traverser même la plus banale de ses journées nécessitait tant de force et d'adresse que je songeai qu'après ma mort, je partirais à la recherche de l'être, quel qu'il soit, qui a le pouvoir de calmer le dense marathon qu'est la vie d'une femme et je lui dirais : « Tu le leur dois. Exécute-toi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KristeenKristeen   13 juillet 2014
Je ne pouvais que me demander quelle sorte de mari et père modèles il pourrait être s'il changeait. Mais un changement aussi fondamental ne pourrait survenir que s'il touchait le fond, lieu si désagréable à considérer pour lui que je savais qu'il ne l'atteindrait jamais. Le temps où les occasions se présentaient était passé, et Maureen n'était plus disposée à sacrifier pour lui un seul jour de son avenir ou de celui de son enfant dans l'attente du moment où il pourrait admettre qu'il était humain et vulnérable comme le reste d'entre nous, ni meilleur, ni pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : grossesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3978 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre