AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claire Wendling (Illustrateur)
EAN : 9782840551546
238 pages
Éditeur : Delcourt (30/11/-1)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Il y a des siècles, aucune créature vivante n'existait dans le monde de la Légende, hormis un magicien nommé Théo et un grand chêne. Les deux êtres conclurent un pacte : le premier imaginerait et dessinerait la forme de créatures auxquelles le second donnerait vie.
En échange, le magicien deviendrait immortel... Mais au fil des temps, le chêne s'affaiblit et Théo voulut acquérir son pouvoir. Aujourd'hui, son ambition est sur le point de se réaliser : l'arbre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lorraine47
  21 juillet 2013
Les lumières de l'amalou ne m'ont pas seulement éblouie grâce aux dessins envoûtants de Claire Wendlind!
- T'as mal où?
- Nulle part ailleurs pour l'instant, je n'avais retrouvé dans la BD un univers à la Jean-Pierre Jeunet avec des personnages truculents comme dans Micmacs à tire-larigot. Il y a aussi sous le pinceau de Claire Wendling tout le talent d'un Don Bluth pour croquer le monde animal (on pense à son "Brisby et le secret de NIMH") mais les études de biologie menée dans une vie antérieure par notre Claire ont dû laisser quelques traces...
Le personnage central de cette histoire est un chêne, arbre sacré qui se sentant menacé a libéré deux êtres hybrides qu'il abritait sous son écorce.
Ces deux êtres, fruits des amours illicites entre une "transparente"et un furet vont semer la panique. Les transparents sont des êtres à l'enveloppe humaine qui disparaissent dans l'obscurité: cette dernière peut leur être fatale.
Deux sociétés vivant en apartheid: celle des furets et celle des transparents, des hommes cherchant à mater tout ce monde à la force de leurs gros bras, des animaux réduits au silence depuis la découverte de cet amour interdit entre un furet et une transparente: bienvenue dans le monde de la fantasy!
Je suis tombée sous le charme du Cafou: espèce de minet aux dents de sabre qui feufeute. Orane, la belle transparente en envoûtera plus d'un car elle ne laisse pas de marbre.
Les lumières de l'Amalou ont enflammé mon coeur d'amadou...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
nico6358
  15 février 2021
Ce n'est pas si souvent qu'on rencontre un conte original et fouillé dans une bande dessinée. Quelque chose qui ne soit ni tarte à la crème ni à trop grand spectacle. Simplement bien senti et riche. Lorsqu'en plus cette histoire est servie par un dessin et des couleurs aussi sensibles que ceux offerts ici, alors on touche aux sommets du genre. On a envie de s'y plonger et de s'y replonger, comme dans une histoire qu'on nous aurait racontée enfant et qui nous aurait suivie, alors qu'on vient à peine de la découvrir.
Il y a une sorte de magie de l'équilibre dans cette BD entre le dessin, l'histoire et l'association des deux, qui nous amène dans un monde qu'on a l'impression de connaître et qu'on ne lâche plus jusqu'à la dernière page, bien trop vite arrivée.
Commenter  J’apprécie          50
Tatooa
  14 janvier 2014
Je ne suis pas arrivée à finir l'intégrale. Je ne sais même pas pourquoi je n'accroche pas, à part que je n'apprécie pas les dessins un peu trop "fouillis" pour moi. J'en suis à la fin du second tome à peu près. Je n'ai simplement pas envie de me replonger dedans quand j'en ai l'occasion, ce qui est peut-être dommage, je ne sais pas, mais je n'aime pas me forcer à lire, donc j'ai laissé tomber...
Commenter  J’apprécie          40
Tristram
  18 septembre 2009
L'intrigue de cette bande dessinée relève d'une fantasy proche du conte de fées : furets et "transparents" (personnages disparaissant dans le noir) s'allient pour sauver un grand chêne situé dans un monde parallèle, dont dépend le monde "réel". Sur le papier (je m'en rends compte en la résumant), l'intrigue a l'air compliquée, mais on ne le sent pas vraiment à la lecture. Elle est bien exposée, se déploie avec rythme et habilité et est servie par un joli dessin. Ni trop "franc" (en termes de couleurs), ni trop "propre" (en termes d'encrage) : les paysages sont jolis et le découpage des planches ne souffre d'aucun défaut. Bref : il y a du métier, mais un peu trop peut-être. C'est là où le bât blesse : je fus charmé, mais à aucun moment surpris.
Commenter  J’apprécie          00
VeryImportantBook
  06 avril 2019
Bande dessinée culte que "Les lumières de l Amalou". Sauf que je ne l'avais jamais lue. Heureusement, le père Noël a décidé de me donner un petit coup de pouce avec l'intégrale😉. Je suis une grande fan du trait de Claire Wendling et c'est fascinant de voir l'évolution du dessin au fil des tomes.
Je me suis très vite plongée dans l'univers de la bd, rempli de légendes anciennes. On y raconte le destin de deux peuples et comment celui ci est toujours lié malgré le temps qui passe. C'est une histoire de trahison et d'amour, mais qui prône l'acceptation de la différence. Autant dire que cela reste un sujet d'actualité... J'ai juste regretté que certains passages aillent un peu vite et gardent certaines zones d'ombres. J'aurai beaucoup aimé en savoir plus sur le cafou, cette grosse bête noire qui aident les héros(et qui est en gros sur une bonne partie des couvertures de la saga dont l'intégrale).
J'aurai également aimé voir le développement de certains personnages. Elwood spécialement me laisse un goût d'inachevé. Il est montré plusieurs fois au bord de la rebellion. pourquoi l'avoir montré ainsi vu que ce sentiment n'aboutira jamais?
Néanmoins, c'est une belle plongée dans un univers complexe, étrange et magnifique à sa façon. Un voyage qui vaut la peine d'être fait.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Lorraine47Lorraine47   22 juillet 2013
Ouyouyouille!. Miséricorde! Quelle nuit! ... Je crois bien que j'entends encore mes cheveux pousser!
Commenter  J’apprécie          304
TatooaTatooa   10 janvier 2014
- Eh bien ! Vous n'avez jamais vu de transparent ? (Orane)
- Vous voulez dire les transparents de la Légende ? (Andréa)
- La légende ? Quelle légende ? Je suis une transparente, c'est tout ! (Orane)
- Et bien La ! Légende ! La "genèse", notre légende ! Je ne vous avais pas pris au sérieux cette nuit, mais si vous êtes des transparents, la légende est vraie ! (Andréa).
Commenter  J’apprécie          50

Video de Christophe Gibelin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Gibelin
Interview de Christophe Gibelin à l'occasion de la sortie de son AeroArtbook qui réunit ses plus belles couvertures du magasine Le Fana de l'Aviation.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1737 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre