AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Dahdah (Éditeur scientifique)
ISBN : 222605541X
Éditeur : Albin Michel (03/10/1991)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Pour réaliser cette anthologie, Jean-Pierre Dahdah a recherché dans toute l'œuvre de Khalil Gibran, en anglais ou en arabe, ainsi que dans sa correspondance, les joyaux de sa pensée, les passages fulgurants, les textes éclairants, les maximes et adages utiles à notre existence et à notre réflexion.
Cette sélection est articulée selon le plan même de son chef-d'œuvre, Le Prophète, afin de rester proche des thèmes chers au poète, thèmes majeurs qui l'ont fasci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
karlitodelacasa
  03 février 2013
un bon complément au prophète"Ne retournent à l'Eternité que ceux qui l'ont cherchée sur terre."
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   28 juillet 2019
J‘ai été depuis l’Alpha de la création, je vivrai jusqu’à l’Oméga de l’Eternité.

Et mon existence ne sera jamais achevée...

J’ai vogué dans l’univers de l’infini et volé dans les éthers de l’imaginaire.

Et me voilà près du cercle de la suprême lumière, me voici dans la geôle de la matière.

J’ai écouté les enseignements de Confucius et la sagesse de Brahma. Et avec Bouddha j’ai partagé l’ombre de l’arbre-Savoir.

Et à présent j’affronte l’ignorance et l’apostasie.

J’ai gravi le Mont-Sinaï où surgit jadis Jéhovah devant les yeux de Moïse.

Je me suis purifié le corps dans le Jourdain et j’ai vécu les miracles du Nazaréen.

Et à la Médine j’ai écouté ce Messager réitérer le Verbe en arabe.

Et maintenant je suis indécis.

J’ai connu la force de Babel, la gloire de l’Egypte et la magnificence des Grecs.

Et je ne cesse de voir la faiblesse et la bassesse, toujours là dans toutes ces oeuvres.

J’ai même habité la magie de l’oeil d’un oisillon.

Par ailleurs j’ai été l’hôte des ermites assyriens, et j’ai suivi les prophètes en terre de Palestine.

Et je suis toujours en quête de la Vérité.

J’ai appris la sagesse révélée en Inde et la poésie exhalée en Arabie.

Et j’ai saisi les mélodies qui ont pris corps dans les coeurs du pays où le soleil se meurt.

Et je me vois encore aveugle et je suis toujours sourd à mes lèvres muettes.

J’ai enduré la férocité et la cupidité des conquérants et j’ai souffert sous le joug des tyrans.

Et je demeure une force qui lutte à chaque battement de minute.

J’ai vu et entendu tout cela, étant encore enfant, et je continuerai à ouvrir l’oeil et à prêter l’oreille à tous les actes en herbe de ma jeunesse.

Dès lors que ma tête devient chenue, j’effleurerai alors les pans de la plénitude et je regagnerai la demeure de Dieu.

Si vous êtes morts, Il vous rendra la vie.

Et si vous l’êtes à nouveau, Il saura vous relever jusqu ’à l’heure de votre retour en Lui.

j’ai été depuis l’Alpha de la création, je vivrai jusqu’à l’Oméga de l’Eternité.

Et mon existence ne sera jamais achevée...’
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   21 janvier 2016
Par un jour d’automne le brin d’herbe dit à la feuille: « Tu fais tant de bruit en tombant que tu dissipes mes songes d’hiver. »
Indignée, la feuille répondit: Toi, chose hargneuse et muette, que la bassesse a engendrée et que la platitude a élevée. Comment peux-tu oser rêver, toi qui vis et meurs à même la terre sans jamais saisir la mélodie des airs?
La feuille d’automne prit alors pour couche la terre et offrit son sommeil à l’hiver. Et quand vint le printemps, elle se réveilla. Elle était devenue un brin d’herbe.
Et lorsque revint l’automne, elle entendit des feuilles tomber de toutes parts sur elle. Elle se plaignit au fond d’elle-même en soupirant: « Ô feuilles d’automne, votre vacarme m’exaspère, vous ravagez tous mes rêves d’hiver!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   06 août 2018
Que sont les saisons des années sinon vos propres pensées qui évoluent ?
Le printemps est un éveil dans votre coeur, et l’été vous révèle votre fertilité. Quant à l’automne, n’est-il pas votre passé qui chante une berceuse à ce qui subsiste en vous de l’enfance ?
Et l’hiver, je vous le demande, n’est-il pas une somnolence
enceinte des rêves des autres saisons ?
Commenter  J’apprécie          60
alicebaliceb   07 février 2016
Blanche mais vide.
Dit la feuille de papier toute blanche comme la neige:
"Je fus créée pure et pure je resterai.
Et si j'avais à choisir, je préfèrerais être brûlée et réduite en cendres plutôt que de souffrir quand la noirceur me touche ou que l'impur m'effleure."
L'encrier l'entendit et rit au fond de son cœur sombre mais il n'osa point l'approcher.
Et les crayons de couleurs l'entendirent aussi sans venir pour autant vers elle.
Ainsi la feuille de papier toute blanche comme la neige put rester pure et chaste à jamais, pure et chaste mais surtout vide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alicebaliceb   07 février 2016
De la sagesse
Apprenez les paroles de sagesse prononcées par les sages et appliquez-les dans votre vie. Vivez-les, mais ne les déclamez pas, car quiconque répète ce qu'il n'a pas compris est aussi inutile qu'un âne chargé de livres.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Khalil Gibran (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Khalil Gibran
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50715&motExact=0&motcle=&mode=AND
VERS LA LUMIÈRE
Le prophète face au miroir
Nabil Dagher
Dans cette pièce poétique, Gibran Khalil Gibran, poète, écrivain et philosophe se retrouve face à face avec un inconnu qui surgit dans son atelier quelques heures avant sa mort. Cet inconnu n'est-il pas son ultime création ? S'ensuit un jeu de miroir où les fantômes féminins du passé ressurgissent, où les regrets affleurent devant la proximité du départ, où la poésie permet d'atteindre la sensibilité et l'intimité.
Broché

ISBN : 978-2-343-08884-6 ? mai 2016 ? 62 pages
Prix éditeur : 10 ? 9,50 ?
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature arabeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures afro-asiatiques>Littérature arabe (151)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1178 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre