AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claire Dubois (Autre)Barbara Young (Éditeur scientifique)
EAN : 9782203231511
74 pages
Éditeur : Casterman (04/05/1993)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Ce n'est pas sans raison que Khalil Gibran pouvait dire à propos du Prophète : " II semble avoir été une partie de moi-même.
" Depuis 1898, époque où il conçut le mystérieux maître de sagesse, il n'a cessé de reprendre et d'amplifier le discours initial d' " Almustafa, l'élu et le bienaimé ". Quand, en 1923, il remit à l'éditeur le texte, enfin jugé définitif, de la version anglaise, il ne prenait pas congé de celui qui avait été pendant un quart de siècle l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Sachenka
  16 mai 2015
Avec le Jardin du Prophète, le grand poète et auteur libanais Khalil Gibran apporte une suite intéressante à son oeuvre importante, le conte philosophique le Prophète. Je crois même que j'ai préféré cette suite à l'original. le personnage principal me semblait moins inaccessible, plus étoffé, plus humain. le prophète, après une absence de douze ans, retourne dans sa ville natale. Là, il retrouve sa famille, ses amis, ses concitoyens. Il partage avec eux l'enseignement qu'il a retiré de ses voyages. Il leur parle du monde, des traditions, de la nature, de la beauté, de la place de l'Homme dans l'Univers. Sous le couvert de leçons de vie, mais sans devenir moralisateur, il transmet sa vision du monde, sa sagesse, sa philosophie. Cet enseignement spirituel rejoint par moment la religion, mais la dépasse surtout. Des individus de toutes confessions peuvent apprécier cette oeuvre. Et que dire de la poésie. La plume de Khalil Gibran est belle, élégante, touchante. Tout en fioritures, mais jamais superflues. Un vrai délice visuel et musical !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
beatriceferon
  02 juin 2015
Almustapha, le Prophète, revient dans son île natale. C'est dans le jardin de ses parents qu'une nouvelle fois il rassemble ses disciples autour de lui. Il répond à leurs questions par des paraboles imagées.
Khalil Gibran est né en 1883, au Liban, dans une famille maronite. Il s'installe aux États-Unis et voyage partout en Europe, notamment en France, où il fréquente Rodin, Edmond Rostand, Maeterlinck.
Il avait prévu d'écrire une trilogie consacrée au Prophète, mais seuls les deux premiers volets étaient terminés à sa mort, en 1931.
« Le Jardin du Prophète » a été mis en forme et publié à titre posthume par Barbara Young. Est-ce la raison pour laquelle je n'ai pas été séduite, alors que « Le Prophète », je l'ai lu, relu et offert à de nombreuses personnes ?
En dépit de quelques belles phrases que j'ai notées, la magie, pour moi, s'était envolée. Avec mes jeunes années ? Qui sait ?
Commenter  J’apprécie          10
charlottelit
  12 novembre 2013
Khalil Gibran poète et chantre de la modernité : un homme complet.
Ce recueil est enchanteur
Commenter  J’apprécie          50
claralaviva
  01 août 2013
un livre qui nous accompagne, nous raconte la sagesse au moment où nous avons envie de l'écouter.
Commenter  J’apprécie          40
aaksmk
  10 août 2016
A avoir dans sa bibliothèque
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
nounasafieddinenounasafieddine   30 novembre 2014
"Mes amis et compagnons de route,
Ayez pitié de la nation qui abrite mille croyances, mais qui est dépourvue de religion.
Ayez pitié de la nation qui porte un habit qu'elle n'a pas tissé, mange un pain qu'elle n'a pas pétri et bois un vin qui ne prévient pas de son pressoir.
Ayez pitié de la nation qui acclame un tyran comme un héro et trouve que le conquérant glorieux est bienveillant.
Ayez pitié d'une nation qui méprise une passion dans ses rêves et s'y soumet pourtant à son réveil.
Ayez pitié de la nation qui n'élève la voix que quand elle suit une procession funéraire, ne se glorifie qu'au milieu des ruines et ne se rebelle que quand le cou se trouve entre l'épée et le billot.
Ayez pitié de la nation dont le politicien est un renard, dont le philosophe est un bateleur, et dont l'art est l'art du rapiéçage et du pastiche.
Ayez pitié de la nation qui accueille son nouveau dirigeant avec des trompettes et le chasse avec des huées, uniquement pour en accueillir un autre avec, de nouveau, des trompettes.
Ayez pitié de la nation dont les sages deviennent muets avec le temps et dont les hommes forts sont encore au berceau.
Ayez pitié de la nation divisé en plusieurs parties, chaque partie se considérant elle-même comme une nation."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
SachenkaSachenka   12 mai 2015
"Dans vos rêves éveillés, lorsque vous plongez dans le mutisme pour être à l'écoute de votre moi le plus profond, vos pensées, comme des flocons de neige, se laissent choir en virevoltant pour revêtir d'un blanc silence tous les sons de vos espaces.

Et que sont les rêves éveillés sinon des nuages qui bourgeonnent et fleurissent sur l'arbre céleste de votre coeur? Et que sont vos pensées sinon des pétales de fleurs que les vents de votre coeur sèment à la volée par-dessus champs et collines? [...]"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
SachenkaSachenka   12 mai 2015
Je n'ai pas mesuré la hauteur de ma nostalgie avec un astrolabe, ni sa profondeur avec une sonde. Car l'amour, surtout l'amour qui se confond avec le mal du pays, épuise tout instrument servant à mesurer et à sonder le temps.
Commenter  J’apprécie          430
SachenkaSachenka   13 mai 2015
La goutte de rosée réfléchit la lumière parce qu'elle ne fait qu'un avec la lumière, et vous reflétez la vie parce que vous et la vie ne faites qu'un.
Commenter  J’apprécie          330
SachenkaSachenka   12 mai 2015
Le soleil apprend à toutes choses qui poussent comment leur ardent désir brûle pour la lumière. Mais c'est la nuit qui les élèves vers les étoiles.
Commenter  J’apprécie          320

Videos de Khalil Gibran (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Khalil Gibran
Khalil GIBRAN – Une Vie, une Œuvre : athée, fou, mystique ? (France Culture, 1990) Émission "Une Vie, une Œuvre" par Elisabeth Huppert, sous-titrée « athée, fou, mystique », diffusée le 6 septembre 1990 sur France Culture. Invité : Georgy Farah.Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie.
Dans la catégorie : Littérature arabeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures afro-asiatiques>Littérature arabe (151)
autres livres classés : littérature libanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre