AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2312017377
Éditeur : Len (27/10/2014)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Une femme recherche le premier amour de sa mère à partir des carnets qu'elle a trouvés après sa mort. Un retour dans les années de la deuxième guerre mondiale. L'écriture comme fil rouge d'une vie...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
araucaria
20 juillet 2015
Un beau premier roman sur la fidélité à un amour de jeunesse. Un texte émouvant et d'une très grande sensibilité. Un livre qui ne peut pas laisser indifférent. Merci et bravo à Claude-Sophie Gibrat pour cette si belle histoire.
Commenter  J’apprécie          270
Venezia75
05 avril 2015
Roman touchant, écrit avec sensibilité et pudeur, une histoire vraie, à la base, romancée pour mieux la raconter et construite comme un polar, car il y a une enquête et même une quête... L'auteur a écrit avec son coeur... c'est l'histoire de sa mère. On ne peut qu'être extrêmement touchée par ce récit. le lecteur est tenu en haleine, on veut savoir si l'on va retrouver "R" et qui est "R". On ne sort pas indemne de cette lecture, va-t-on un jour enfin "ficher la paix" aux femmes, leur laisser choisir leur avenir, arrêter de se mêler de leur vie et indéfiniment leur faire du mal ? le machisme tue et brise les vies, il est sordide, à bannir de notre civilisations, de nos civilisations, mais hélas, il y a encore du chemin à faire !
Quant au petit conte que l'on découvre comme un cadeau, "Mélanie et l'Homme aux Murs", il est étonnant de surréalisme et à la fois très réaliste...C'est un résumé du roman, dit autrement...
Commenter  J’apprécie          60
amartia
10 décembre 2014
Reçu hier matin par la poste, avec une gentille dédicace de l'auteure, dévoré d'une seule traite, je suis encore sous le coup de l'émotion, au moment où j'écris ces quelques lignes.
Après la mort de sa mère, Camille, met cinq ans avant d'oser ouvrir les cahiers d'écriture qu'elle a laissé derrière elle. Trop de peine, trop de difficulté à l'exprimer, le deuil ne se fait pas...
Mais lorsqu'elle les ouvre, elle découvre que sa mère, encore toute jeune, a vécu un amour dévorant qui ne pouvait mener qu'à la rupture.
"Le vacarme de ma pensée est un peu apaisé et je retrouve chaque jour une écriture plus normale.
Je sais maintenant que l'écriture m'a sauvée de quelque chose qui s'apparentait, je pense, à de la folie. Longtemps, j'ai cru que l'écriture me libérait mais elle ne me libérait pas, elle me donnait vie."
Camille qui a toujours vu sa mère écrire, comprend à quel point cette activité était vitale pour elle et combien cet amour de jeunesse l'a poursuivie sa vie durant. Elle décide de retrouver l'homme que sa mère ne désigne que par l'initiale "R".
Le roman de Claude Sophie Gibrat alterne intelligemment les extrait des carnets de la mère et l'enquête que Camille entreprends.

J'ai été très sensible à la pudeur et, à la fois à l'audace, de l'auteure, qui ne cache pas le côté autobiographique, même si elle présente son premier roman comme une oeuvre de fiction. Jusqu'au dénouement de l'enquête, elle fait preuve aussi de courage et de persévérance. Elle lutte contre un sentiment de culpabilité envers son père, ce d'autant plus que leurs relations se sont dégradées suite au décès de la mère.
"En perdant ma mère, j'ai aussi perdu mon père, du moins celui que je connaissais ou que je croyais connaître".
Plus j'ai avancé dans la lecture et plus j'ai eu l'impression que pour Claude-Sophie Gibrat aussi, l'écriture de ce roman, a été un moyen de dépasser le deuil, de se libérer d'une peine trop grande et de retrouver le goût de la vie.
S'agissant d'un premier roman au caractère si personnel, on peut se demander s'il sera suivi d'un second. C'est à souhaiter, car le style, la construction, le côté suspens de l'enquête et surtout, la profonde honnêteté avec laquelle les sentiments sont exprimés, démontrent un vrai talent d'écrivaine !
Claude-Sophie Gibrat est une artiste peintre. Vous pouvez découvrir ses oeuvres sur son blog : les peintures de Norma C
Lien : http://meslecturesintantanee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JeanneSelene
21 janvier 2015
Pour faire le deuil de sa maman avec laquelle elle entretenait une relation très fusionnelle, une femme se met en quête du premier amour de sa mère. Les pistes sont minces mais à force de persévérance et de synchronicités, tout devient possible...
On retrouve au fil des pages la vie qui animait cette femme si charismatique. de l'émotion, de la poésie... Tout est présent dans ce roman pour passer un merveilleux moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Totirakapon
21 mars 2015
Un récit admirablement construit, avec des aller-retours entre le passé et le présent, à la recherche du premier amour de sa mère...
"J'ai toujours écrit, depuis mes 19 ans, l'écriture a vraiment été la compagne de ma vie ; avec les chats, les chats sont les amis silencieux des gens qui écrivent."
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria18 juillet 2015
Enfant, puis adolescente, j'ai été déclarée scientifique, par l'Ecole, par ma famille aussi. Pourtant, la seule discipline où je réussissais pleinement était le Dessin, qui ne s'appelait pas encore les Arts Plastiques. Mais j'ai très vite compris que mes performances en ce domaine n'intéressaient personne, à part ma mère qui, de temps en temps, m'encourageait à peindre... C'était une époque où l'on prenait peu en compte les désirs des enfants, la famille toute puissante décidant de ce qui était bon pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Venezia75Venezia7511 juin 2015
Premier roman écrit avec sensibilité et pudeur. Une histoire touchante, et vraie, (à la base), romancée pour mieux la raconter et construite comme un polar, car il y a une enquête et même une quête... L'auteur a écrit avec son coeur... c'est l'histoire de sa mère. On ne peut qu'être extrêmement touchée par ce récit. Le lecteur est tenu en haleine, on veut savoir si l'on va retrouver "R" et qui est "R".
On ne sort pas indemne de cette lecture, va-t-on un jour enfin "ficher la paix" aux femmes, leur laisser choisir leur avenir, arrêter de se mêler de leur vie et indéfiniment leur faire du mal ? Le machisme tue, détruit et brise les vies, il est sordide, à bannir de notre civilisation, de nos civilisations, mais hélas, il y a encore du chemin à faire ! Un être, qu'il soit homme ou femme, est fait pour vivre libre, personne n'a le droit de décider de son destin à sa place.

Quant au petit conte que l'on découvre comme un cadeau, "Mélanie et l'Homme aux Murs", il est étonnant de surréalisme et à la fois très réaliste...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
araucariaaraucaria18 juillet 2015
J'ai 20 ans aujourd'hui, toutes mes amies sont mariées ou fiancées et j'habite une solitude peuplée de toi. La douleur de notre rupture est toujours présente - je crois qu'elle le sera toute ma vie - mais je l'ai un peu maîtrisée, elle ne dévore plus ma pensée, seulement ma joie de vivre.
Commenter  J’apprécie          50
araucariaaraucaria14 juillet 2015
A Axillan, pendant la guerre d'Espagne, on entendait le canon de l'autre côté des Pyrénées et j'avais peur.
Commenter  J’apprécie          140
araucariaaraucaria14 juillet 2015
Et, sur le mur du jardin de la maison d'Axillan, dans une tache de soleil, le chat gris l'attendra encore...
Commenter  J’apprécie          130
autres livres classés : FidélitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
417 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre