AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Guy Abadia (Traducteur)
EAN : 9782277238911
442 pages
J'ai lu (04/01/1999)
3.53/5   76 notes
Résumé :
Bienvenue à San Francisco ! Internet, satellites d'espionnage, pollution, sida et fêlés de la mort.
En ce début du troisième millénaire, le monde est plus pourri que jamais. Pour preuve cette soirée au neuvième étage d'un hôtel vieillot mais sacrément huppé. Chevette est entré là par hasard alors qu'elle livrait un paquet. Lorsqu'un Européen, un peu pété, la bloque dans un coin. Réflexe stupide, elle lui pique une paire de lunettes. Quarante-huit heures plus ... >Voir plus
Que lire après Lumière virtuelleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Connu pour son roman cyberpunk Neuromancien – que je lirai plus tard – William Gibson a écrit Lumière virtuelle en 1993 sous le nom original de Virtual ligth.

Rydell est un ancien flic. En recherche de travail, il accepte un emploi un peu particulier avec SecurIntens.

Lumière virtuelle est un roman d'immersion. L'intrigue se met très lentement en place. Me demandant ce que pouvais être l'histoire, j'ai lu le quatrième de couverture – chose que je fais très rarement, voir même jamais pour éviter de découvrir des choses et de gâcher ma lecture. Au bout d'une centaine de page, je suis enfin récompensé. Les événements décris en résumé sont bien présent. Puis, tout s'accélère pour mieux ralentir car c'est un récit immersif. William Gibson branche le courant alternative en alliant phases intéressantes et d'autres nettement moins. Pourtant, le charme opère.
Je n'ai pas encore lu de roman syberpunk et, je m'attendais à quelques choses de psychédélique. Peut-être que celui-ci n'en fait pas totalement partie. L'histoire aurait pu être un récit contemporain où la drogue et le Sida continuent de faire des ravages.
L'écriture est agréable, le style semble un peu rustre, mais l'envie de continuer est là. Malgré ses quelques lenteurs et son scénario qui peine à s'installer, j'ai bien aimé Lumière Virtuelle.
Commenter  J’apprécie          122
Pour ceux qui ne l'ont pas lu, pas de soucis, je ne vais rien dévoiler de l'histoire.

Il s'agit de mon premier livre de cet auteur, ca faisait un moment que je voulais le lire. Je n'ai pas voulu commencé par Neuromancien, car je préfère me garder le gateau pour le dessert. Cependant cette fois j'ai décidé de pas lire ses critiques, ni sa note sur Babelio, pour ne pas être influencé.

Après avoir du re-scotcher les premieres pages de mon livre d'occasion, je commence donc ma lecture. le début est intrigant, je l'ai trouvé un peu compliqué à suivre. On doit deviner pas mal de choses par nous même, je n'arrivais pas à savoir ou l'histoire se situait dans le temps, présent ou futur. L'auteur avance a son rythme, mais ne nous attends pas trop. Mais on finit rapidement par comprendre au fil de la lecture.

L'histoire est crédible, riche en détails. On baigne dans une vision futuriste cyberpunk, futur de l'imaginaire des années 90. Ce qui m'a personnellement donné une petite nostalgique sympa. le tout est sombre, glauque tout en restant distingué, pas mal.

Cependant j'ai trouvé que l'auteur détail peut-être un peu trop à mon goût, mais on finit par s'y faire. Au moins le décor est bien planté, ainsi que les différents personnages, et c'est une bonne chose.

L'action mets un peu de temps à arriver, mais quand ça commence, ça devient franchement bon. La j'ai enchainé les pages rapidement jusqu'à la fin.

Mais j'ai été un peu déçu à la fin, mais ce n'est que personnel. Au final ca reste un bon livre quand même que je recommande.
Commenter  J’apprécie          00
J'aime bien ce vibe tres retro de la SF cyberpunk de la fin des années 80. L'histoire reste simple mais amene des concepts inedits pour l'époque. Certains peuvent faire sourrir de naiveté mais au final, on se prend rapidement au jeu et le resultat est tres plaisant.
Commenter  J’apprécie          30
Un de mes premiers roman S F lu dans ma tendre jeunesse. Il faudrait que je le relise. J'en avais gardé un très bon souvenir.
Commenter  J’apprécie          00
babelio_id:Gibson-Lumiere-virtuelle/5339
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
(Mexique )

Tous les passants ont un masque . Leur bouche et leurs narines sont dissimulées par des filtres . Certains en l'honneur du jour des morts , ressemblent aux machoires incrustées des têtes de morts grimacantes en sucre . Mais quel que soit leur forme , ils ont tous étés recommandés par leur fabricant , de la même manière oblique et douteuse , pour leur efficacité contre les viroides .
Commenter  J’apprécie          130

Videos de William Gibson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Gibson
Extrait du livre audio « Mona Lisa disjoncte, trilogie de la cité tentaculaire, tome 3 » de William Gibson, traduit par Laurent Queyssi, lu par Nicolas Djermag. Parution numérique le 23 novembre 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/mona-lisa-disjoncte-9791035409906/
autres livres classés : cyberpunkVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (220) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4864 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..