AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265093505
Éditeur : Fleuve Editions (10/05/2012)

Note moyenne : 3.24/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Le plus puissant aphrodisiaque au monde ? Le secret. Or, dans le mariage, c'est justement ce qui fait défaut...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  22 mai 2019
Sans prétention, ce livre nous sert vraiment d'un bon support de divertissement, d'autant plus qu'on a affaire à une femme adulte qui passe son temps à chatter sur internet sous pseudonyme, dégustant certains petits plaisirs de jeunesse, comme quoi, pour compenser ou se venger de ses années de jeunesse enfouies dans des responsabilités de mère et d'épouse. Elle semble nager dans les nuages de la liberté, l'auteure réussit à nous faire partager ces moments de joie de son personnage!
Un tout petit moment agréable!
Commenter  J’apprécie          170
la_fleur_des_mots
  11 mai 2013
Sous ce titre assez quelconque, voire franchement tarte, se cache une comédie romantique attachante. Alice, la quarantaine, mariée depuis 20 ans et radicalement accro aux réseaux sociaux, est invitée à répondre à une étude en ligne sur le mariage. Anonymat oblige, c'est sous le sobriquet d'épouse 22 qu'elle répondra à chercheur 101. Entre son mari qui ne semble plus la regarder, ses enfants qui lui échappent et l'inévitable crise de la quarantaine, il n'en faut pas plus pour qu'elle sente son palpitant palpiter à chaque message de cet inconnu totalement à son écoute.
Si le style est sans intérêt et la fin un peu prévisible, ce roman qui n'a d'autre prétention que de divertir tient ses promesses. Je me suis, sans forcer,laissé entraîner dans les questionnements de l'héroïne et dans aventures souvent amusantes.
Une lecture agréable qui permet de laisser ses neurones au repos, ce qui est parfois appréciable.
Lien : http://bloglavieestbelle.ove..
Commenter  J’apprécie          200
aidoku
  12 mars 2013
Des livres sur la crise de la quarantaine chez les femmes, il en existe plein. Et comme tous les autres, La vie romantique d'Alice B. est drôle, frais et émouvant. Mais il a quelque chose en plus !
Il n'est pas seulement prétexte à faire rire le lecteur sur les aléas de la vie qu'on connait avec sa famille, il est aussi très touchant. C'est d'ailleurs ce côté, plus que l'humour, qui a été exacerbé et qui le rend si attachant.
A commencer par le déclencheur.
La mère d'Alice est décédée dans un accident de voiture à l'âge de 44 ans, l'âge de l'héroïne. C'est donc un cap pour elle, car elle va vivre plus longtemps que sa mère désormais. Je n'ai pas les mots pour exprimer à quel point cet anniversaire bouleverse l'héroïne, l'auteur le fait bien mieux que moi. Mais j'ai apprécié cette raison intelligente, réfléchie, qui nous mets dans une situation qui va bien au-delà de la simple crise de la quarantaine. Souvent, ce genre de livres commencent par une réflexion sur les rides, un homme qui débarque avec une jeunette ou un licenciement pour être remplacé par quelqu'un de plus jeune. Ce n'est peut-être qu'un détail de ce récit, mais j'ai beaucoup aimé qu'on nous offre une vraie raison de s'interroger sur sa vie.
Le récit en lui-même n'est pas en reste. On suit les péripéties d'Alice avec les membres de sa famille et ses amies. Chaque personnage est atypique et surprend le lecteur à un moment ou à un autre. On est entraîné avec plaisir dans cette histoire de famille, banale au premier abord, mais qui nous saisit par son émotion et sa réalité. Car Alice pourrait être n'importe laquelle d'entre nous.
A travers l'enquête sur le mariage, on découvre sa rencontre avec son mari, la naissance de ses enfants... le passé est raconté par bribes et pourtant, le rythme n'est jamais perdu.
L'histoire est racontée du point de vue d'Alice et on ne voit que ses réponses, jamais les questions qui sont posées. Alors, on s'amuse à deviner. Les réponses sont assez claires pour ne pas gêner la lecture. Pour les plus curieux, on peut retrouver la liste des questions à la fin du roman. Personnellement, je me suis amusée à relire toutes les réponses avec les questions une fois le livre terminé ^^
Alice n'est pas juste une femme qui s'ennuie, elle a de réels problèmes de couple à résoudre. D'ailleurs, elle va développer une relation intime avec son chercheur qui pourrait mettre son mariage en péril. Elle se pose aussi beaucoup de questions sur le fait de réaliser ses rêves, aussi bien pour elle, que pour son mari ou ses enfants.
Malgré les doutes, on sent à travers ses réponses qu'elle est toujours amoureuse de son mari et pour une fois, le happy end ne m'a pas dérangée. Au contraire, la fin est véritablement surprenante et terriblement romantique.
Un livre drôle, frais et surtout émouvant dont les pages se tournent toutes seules. L'auteur a un style très entraînant, rythmé, mais aussi soigné, qui sert magnifiquement une histoire qui porte bien son titre.
Lien : http://biblio-steph.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
AnaisValente
  29 avril 2012
« le dimanche, on lit au lit ».
Encore un livre que j'ai lu d'une traite, incapable de m'interrompre que j'étais. Et pourtant, une fois la lecture commencée, j'ai voulu faire une pause, lire d'autres livres plus « urgents », déjà parus, plutôt que de lire et vous parler d'un ouvrage ne sortant que le 10 mai. Pour cela, j'avais le temps.
Mais impossible, je voulais lire, lire et encore lire la vie romantique d'Alice.
C'est sans doute le titre et la couverture toute mimi qui m'a séduite de prime abord, puis la quatrième, évoquant Alice, 40 ans et des poussières, qui répond à une enquête sur le mariage reçue par internet. Elle devient alors Epouse 22, tandis que son enquêteur personnel se nomme Chercheur 101.
Au fil des questions qu'elle reçoit jour après jour, et auxquelles elle répond avec autant de sincérité que d'humour, Alice nous fait découvrir sa vie, pas toujours rose, la rencontre avec son mari, la naissance de ses enfants, puis l'existence, qui coule, comme un long fleuve tranquille, dans laquelle elle a tendance à s'enliser. Ses angoisses aussi, car, elle en est persuadée, sa fille est anorexique. Et son fils, il est homo. Elle le sent elle le sait. Elle parle de tout cela, et de l'amour entre elle et son époux. Ou plutôt du désamour, parfois.
Tout cela, elle le raconte à Chercheur 101, qui la comprend, lui. Et petit à petit, elle tombe sous son charme. Et petit à petit, il tombe sous son charme. C'est ce qu'elle attendait, un peu de piment dans sa vie…
L'ouvrage alterne des chapitres du quotidien d'Alice, les réponses aux questions de l'enquête (rien que les réponses, pas les questions, joli pied de nez à la curiosité du lecteur), qui nous plongent dans son passé, et les échanges entre Epouse 22 et Chercheur 101, par mail ou via Facebook, de plus en plus intimes, jusqu'au dénouement… qui peut surprendre (moi j'avais deviné à la page 356 nananère).
Une comédie romantique drôle, tendre, sensible, moderne, avec un juste zeste de chick lit. de la légèreté, mais également une fine analyse du questionnement existentiel qui peut survenir à l'approche de la quarantaine, après vingt ans de mariage… Tout cela dans un style frais et moderne. Un réel bonheur que cette lecture !


Lien : http://www.le-celibat-ne-pas..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Radicale
  09 septembre 2012
Vu le résumé et la couverture, je m'attendais à de la chick-litt légère comme une plume, mais finalement le roman est très ancré dans la réalité, autour de la vie quotidienne d'une femme au foyer qui entame une crise de la quarantaine : beaucoup de remises en question, sur son couple, sa sexualité, son quotidien, ses enfants, sa vie, ses rêves et espoirs d'adolescente, ce qu'elle a manqué. Bref, un début pas franchement joyeux, avec en plus un héroïne à laquelle je n'ai pas pu totalement m'identifier du fait de sa tranche d'âge et de sa situation (mariée depuis 20 ans, deux enfants...). Pas du léger donc, mais du terre à terre, ça oui.
Bon. Deuxième problème, un petit détail a éveillé mes
Lien : http://chezradicale.canalblo..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
la_fleur_des_motsla_fleur_des_mots   04 mai 2013
Je soutenais Jude - nous le soutenions tous - lors de la première et de la seconde élimination. Mais juste avant qu’il aille à Hollywood, la célébrité lui est montée à la tête et il a trompé Zoe avant de la larguer sans ménagement, brisant ainsi le cœur de ma petite fille. La morale de l’histoire ? Ne jamais autoriser votre fille à sortir avec le fils de votre meilleure amie. J’ai mis - je veux dire Zoe a mis - des mois à s’en remettre. J’ai gratifié Nedra de quelques horreurs - des réflexions que j’aurais mieux fait de garder pour moi, du genre : « J’en attendais mieux de la part du fils d’une féministe avec deux mamans. » Nedra et moi ne nous sommes pas adressé la parole pendant un long moment. Ça va mieux maintenant, mais chaque fois que je vais chez elle, Jude est opportunément absent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
la_fleur_des_motsla_fleur_des_mots   04 mai 2013
Nedra: tiens chéri. C'est de la bonne. Très saine. C'est de l'herbe thérapeutique.
Alice: Pour soigner quoi ?
Bobby (prenant une bouffée, puis une autre, et encore une autre): Oh bon sang, c'est trop bon !
Nedra: Tu ne me crois pas ?
Alice: Non Nedra, je ne crois pas que tu sois malade.
Nedra: C'est dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. C'est une vraie maladie.
Alice: et comment ca s'appelle ?
Nedra: La quarantaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
la_fleur_des_motsla_fleur_des_mots   04 mai 2013
Peter -(...)J'espère qu'ils nous laisseront, Briana et moi, partatger une tente. Nous avons expliqué à M. Solberg que c'était totalement platonique entre nous; on est amis depuis le CM1, pourquoi on pourrait pas camper ensemble ? Il a dit qu'ils allaient y réfléchir.
Alice - Y réfléchir, ça veut dire: "Non, mais je vais attendre le dernier moment pour te l'annoncer."
Commenter  J’apprécie          00
creami40creami40   20 mai 2014
Que William n'ait aucun souvenir de ce livre, ni de l'importance qu'il avait pour moi (alors qu'il a reposé sur ma table de chevet pendant au moins cinq ans) ne me surprend même pas.
p.150
Commenter  J’apprécie          00
lecturesdemarionlecturesdemarion   30 mars 2013
Il me semble que nous avons atteint le point où nos expériences, nos souvenirs, nos vies entières, en fait, ne sont réelles que si on les publie en ligne.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mélanie Gideon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélanie Gideon
Interview de Melanie Gideon : La vie romantique d’Alice B.
autres livres classés : facebookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Mélanie Gideon (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
134 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre