AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012043275
256 pages
Éditeur : Hachette (15/10/2014)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 43 notes)
Résumé :
La sanglante histoire et le terrifiant destin de H. et G. … … ou la vraie-fausse histoire de Hansel et Gretel (celle que vos parents ne vous raconteront jamais). Vous y trouverez : * un roi amoureux, * un serviteur fidèle, * un dragon redoutable, * une boulangère mangeuse d’enfants, * du sang, * des doigts coupés, * des têtes tranchées, et vous savez quoi ? Vous allez adorer. P.S. : Aucun personnage n’a été blessé durant l’écriture de ce roman. P.P.S. : Enfin… Ils s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
odin062
  23 novembre 2014
Quand Adam Gidwitz veut partager sa passion des contes de Grimm, il ne trouve rien de mieux à faire que de les réécrire et de les connecter. Et je n'ai qu'une chose à dire : merveilleuse idée ! Ici, ce ne sont pas moins de 9 contes indépendants qui ont été rassemblé sous un pseudo recueil de nouvelles. Pseudo car il s'agit en réalité d'une seule et même histoire : celle de Hansel et Gretel.
Ainsi, nous suivons ces deux enfants de leur naissance à leur mort… ou pas… enfin je ne vais rien vous dévoiler ! Ce que je peux dire en revanche, c'est qu'ils n'ont pas eu une enfance facile ! Rencontre avec le diable, avec une vieille sorcière, avec un dragon redoutable, avec un tueur en série, avec… bref une enfance vraiment pas facile (mais passionnante). Et heureusement d'ailleurs, car ce livre ne nous ennui pas une seconde !
Bon, il y a quand même des défauts… Tout d'abord la fin que je trouve en décalage par rapport aux propos de l'auteur. Mais aussi certaines particularités de ce livre et notamment les interventions de l'auteur en plein milieu du récit. Au début, ça nous fait sourire et ajoute une note d'humour à cet oeuvre sanglante. Mais à force, on s'en lasse et ça en devient même lourd…
Mis à part cela, je dois dire que l'auteur a réussi son pari : écrire un conte pour enfant sanglant et cruel. le tout accompagné d'une bien belle couverture solidifiée, d'une belle police et de très belles illustrations. C'est vraiment un bel objet à mettre dans toutes les bibliothèques.
Elle trouvera facilement sa place dans la mienne, et ce grâce à Babelio et aux éditions hachette que je remercie ! Encore une édition de masse critique réussie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Mariloup
  23 octobre 2018
J'avais trouvé par hasard cet ouvrage dans une librairie discount à un prix complétement fou alors que c'est un magnifique livre en harback! Et ce fut une belle découverte!
Disney est numéro 1 pour édulcorer les contes et du coup, notre vision des contes est erronée car les contes ne sont pas vraiment gentillets. Ils sont en vérité sombres, durs et violents aussi (pas pour tous mais pour pas mal d'entre eux!) et il n'y a pas toujours de happy end. Les contes ne sont pas vraiment pour les enfants, en fait.
Je ne connais pas le vrai conte d'Hansel et Gretel des frères Grimm (juste l'histoire de base) alors je ne sais pas si l'auteur l'a repris et l'a commenté ou s'il s'en est inspiré. Il intervient en tout cas dans l'histoire, coupant souvent l'histoire pour une mise en garde ou pour expliquer quelque chose (ses interventions sont toujours écrites en rouge). J'ai trouvé ça original et ça cassait un peu le rythme. L'auteur joue avec son lecteur, l'inclut dans son histoire et j'ai aimé cet aspect-là. Il répète d'ailleurs assez souvent que ce n'est pas un conte pour les enfants et je suis bien d'accord! C'est assez violent, sombre et sanglant. Il y a des injustices, des malentendus et des malheurs. Les âmes sensibles devraient s'abstenir, il y a certaines scènes qui ont réussi à me choquer un peu quand même!
C'est une véritable aventure que les jumeaux vivent ou devrais-je dire mésaventure, des épreuves qui vont les forger tout du long. Hansel et Gretel vont avoir la tête tranchée par leur père; Gretel va se couper un doigt; ils vont rencontrer une vieille dame cannibale; Gretel va se confronter à un jeune homme ensorceleur et meurtrier; Hansel va se mettre à tuer des animaux pour le plaisir; Hansel va être écorché après être devenu mi-homme mi-bête; Hansel va découvrir les tortures en Enfer et rencontrer le Diable en personne; les jumeaux vont même affronter un dragon et j'en passe!
ça se lit très rapidement, une fois dans l'histoire, il est difficile de lâcher le livre. Je voulais à chaque fois savoir ce qu'il allait advenir des deux héros. Et comme dans tout conte, il y a des messages cachés, des morales: les relations parents/enfants, ne pas entrer chez les inconnus, ne pas se fier aux apparences...
Il y a plein d'illustrations très jolies avec un sacré contraste entre le noir, le rouge et le blanc (pas d'autres couleurs dans les dessins). J'ai vraiment associé le blanc à l'espoir, à la pureté, au Bien; le noir à l'obscurité, au malheur, au Mal et le rouge au sang, à la violence. Chaque dessin avait donc une signification particulière.
En bref, c'est un bien bel ouvrage avec de belles illustrations différentes de ce que l'on peut voir d'ordinaire, nous livrant un conte surprenant, sombre et dur. J'ai beaucoup apprécié ma lecture et je trouve dommage que les autres ouvrages de l'auteur dans le même genre n'aient jamais vu le jour en français. ça pourrait donc être sympa que je me penche sur le conte d'Hansel et Gretel des frères Grimm pour découvrir si l'auteur l'a seulement commenté ou s'il l'a fait à sa sauce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lire-une-passion
  27 octobre 2014
Quand j'ai vu la couverture de ce livre dans le planning des éditions, je l'ai trouvé de suite attirante, avec un brin d'angoisse, et je me suis dit qu'il fallait que je le tente, pour voir ce qu'il en ressortait. Lorsque je l'ai reçu, la surprise a été de taille : je ne pensais vraiment pas qu'il serait en HardBack, ce qui rendait l'objet d'autant plus beau et attirant. Malheureusement, l'intérieur ne rend pas du tout hommage à l'extérieur et je ressors très déçue (voire un peu énervée) de ma lecture. Donc désolée, cette chronique ne sera pas positive, et il est même possible que je ne trouve pas de points positif à sortir. de ce fait, elle sera sans doute plus courte que les autres.
Avec ce livre, l'auteur a voulu revisiter un conte pour enfants que, j'avoue, je n'ai jamais lu. Évidemment, je connais l'histoire, mais je n'avais jamais approfondi la chose. L'idée de base était vraiment intéressante : tourner la fin joyeuse en un événement tragique, avec des rebondissements frôlant l'horreur à certains moments. Malheureusement, pour moi ça manque cruellement de crédibilité. L'auteur ne manie pas du tout la chose pour faire peur, ça ferait presque rire, tant c'est... illogique. Hansel et Gretel vont devoir quitter leurs parents, à cause d'un événement regrettable et vont parcourir leur monde et découvrir des personnages qui ne sont pas forcément tous fréquentables. Évidemment, on RENCONTRE la sorcière de la maison pain d'épice, l'auteur a au moins su garder le caractère original du conte. Tiens, finalement un point positif.
Je crois que la chose qui m'a le plus insupporté durant ma lecture c'est les interventions mêmes de l'auteur qui, il faut le dire, gâchent encore plus la lecture qui est à la base très laborieuse. Pour vous dire, dès les premières phrases, j'ai su que je n'adhérerai pas à cette lecture, tant la plume me semblait... fouillis et pas du tout harmonieuse. Alors qu'à certains moments, je commençais à être « prise » dans leurs aventures, l'auteur venait tout gâcher en nous disant ses pensées. Peut-être que c'est méchant ce que je vais dire mais franchement... on s'en fout de ce qu'il pense, quoi. Et c'est comme ça à presque chaque page, à tel point que ça en devient indigeste.
Ensuite... les personnages. Mon Dieu. Ils n'ont aucune personnalité, réussissent toutes les épreuves (non sans mal, parfois, OK) comme s'ils avaient fait ça toute leur vie. Illogique, hein ? En tout cas, moi c'est ce que j'ai ressenti. En plus, il n'y a aucun suspense. Dans ce genre de roman, j'aime avoir le suspense, l'angoisse et ne pas tout deviner de suite. Malheureusement, ici, on devine tout à des kilomètres, ce qui fait que... bah on apprécie pas notre lecture. Certes, ça se lit vite, très vite, la police d'écriture est très belle, les illustrations font froid dans le dos mais ça en fait pas tout. Si je n'ai pas une histoire à la hauteur de la décoration, ça ne sert à rien.

Je crois que je vais m'arrêter là dans cet avis, parce que j'en deviendrais peut-être méchante, tant cette lecture m'a déçue et énervée. Personnellement, je ne conseille ce livre à personne, mais je ne suis pas juge de vos envies. Si vous l'aimez, je suis très contente, et si vous ne l'aimez pas... eh bien ça arrive ! En tout cas moi je ressors de ce livre vraiment très déçue, la plume ne m'a pas du tout convaincue, l'histoire est elle-même n'est pas du tout logique et les personnages pas attachant. le suspense est inexistant, et tout se devine à des kilomètres à la ronde. En somme, une énorme déception. Les seuls points positifs seraient l'objet-livre en lui-même qui est magnifique, la police d'écriture et les illustrations qui font plus peur que l'histoire.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Analire
  17 janvier 2015
Que celui ou celle qui ne connait pas le fabuleux conte d'Hansel et Gretel se dénonce ! Tout le monde a déjà entendu parler du frère et de sa soeur se rendant dans la forêt, atterrissant dans une maisonnée faite de pain d'épice, qui appartient en réalité à une sorcière mangeuse d'enfants.
Pour notre plus grand plaisir, Adam Gidwitz se réapproprie le conte, l'étoffe, tout en donnant une dimension lugubre et plus sombre à l'histoire initiale. Comme le dit l'auteur lui-même, ce récit n'est pas à mettre entre toutes les mains, surtout pas entre celles des jeunes enfants. Pour être terrifiante, le titre ne vous a pas menti, l'histoire l'est vraiment.
Le livre se découpe en plusieurs chapitres, qui chacun racontent un épisode différent des aventures des deux enfants. Mais plus les chapitres se succèdent, plus l'effroi monte en flèche, le danger, la peur du lecteur... tout s'accroît au fur et à mesure des pages.
Les enfants, bien qu'exceptionnellement petits, vont vivre des aventures extraordinaires, se retrouver dans des situations abracadabrantes, se heurter à des choix cruciaux, croire à des choses inimaginables. Mais c'est avec une maturité sans faille, un courage sans limite, une ténacité et une hargne qui leurs sont propres qu'ils vont réussir à franchir tous les obstacles qui les empêchent d'avancer.
Le sentiment le plus fort que nous puissions déceler, autre que le sensation de peur qui nous enveloppe tout au long du récit, c'est bel et bien les liens fraternels qui unissent Hansel et Gretel. Indissociables, se vouant un amoiur sans borne, solidaires entre eux, ils nous prouvent que l'amour entre frères et soeurs est plus fort que tout autre chose. le lecteur est attendri par ces émulsions, touché au vif par les jeunes enfants, qui deviennent fortement attachants.
Hansel et Gretel semblent être la seule touche d'humanité qui persiste dans ce roman. Tout n'est qu'aventures extraordinaires, en bordure du fantastique. Pour entrer plus profondément dans cet univers merveilleux (ou monstreux, au choix), qu'Adam Gidwitz met en scène, Nancy Pena ainsi que Joseph Vernot illustrent brillamment les différents épisodes des aventures des enfants avec des dessins parfaitement représentatifs du texte. Des dessins uniquement dessinés de trois couleurs, le noir, couleur de la peur, le rouge, couleur du sang, ainsi que le blanc. du talent à l'état pur, qui vient compléter parfaitement le récit narré.
Vous l'aurez compris, ne lisez pas ce roman avant de vous coucher. de terribles cauchemars pourraient entailler votre sommeil. Mais par curiosité, venez tout de même découvrir Hansel et Gretel comme vous ne les avez jamais vus ; vous ne le regretterez pas, j'en suis certaine.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
chriskorchi
  05 février 2015
Très intriguée au début et aussi émerveillée par la couverture et les illustrations qui vont bien avec le style du livre. Moi qui adore les contes j'ai adoré et je n'ai pas boudé mon plaisir, totalement conquise par cette revisite du célèbre contes de Grimm, Hansel et Gretel. C'est drôle et terrifiant ( dans une certaine mesure), c'est innovant et rafraîchissant. Les enfants devraient adorer et les ados aussi.
J'ai aimé les clins d'oeil fait à d'autres contes comme le petit chaperon rouge, les intrusions au milieu de l'histoire du conteur très drôles et sympathiques et aussi le fait que ce soit un narrateur qui nous raconte les faits comme le ferait un parent, un conteur. J'ai totalement adhéré à cette façon de raconter des contes de façon cruelle et sombre car qui connaît les versions non édulcorées des contes bien connus, sait très bien qu'ils ne sont pas à la base destinés aux enfants (ou alors de grands , très grands enfants) , parfois il y a même une seconde lecture cachée. C'est donc un peu comme un retour aux sources.
Parce qu'il faut bien le dire les histoires gnangnan où tout est beau, tout est mignon , tout le monde est gentil bah parfois on en a marre !!! et les enfants adorent les monstres, les sorcières, les ogres , les méchants pas beaux et avoir la frousse.
VERDICT
Je pense que c'est le cadeau idéal au moment d'Halloween mais pas seulement cela ravira vos petites têtes blondes, à offrir à un enfant à partir de 10 ans . A lire, en dessous des draps avec une lampe torche ….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   23 octobre 2018
A cet instant précis, le beau jeune homme aux yeux verts et au sourire rouge sang apparut au pied des marches. Il tenait une fille par les cheveux. Il jeta sa victime sur la table en chêne, puis sortit une cage en fer d'un placard voisin. Il plongea ensuite le bras dans la gorge de la fille, l'enfonçant jusqu'au coude. Tandis que la pauvre innocente se débattait, il ressortit péniblement une belle colombe blanche. Celle-ci battit des ailes avec frénésie lorsque le jeune homme l'enferme dans la vieille cage sale. Le corps de la fille était immobile à présent. Il récupéra une hache accrochée au mur et Gretel, qui l'observait à travers l'interstice entre une casserole grasse et une marmite encore plus grasse, vit son beau, son merveilleux, son irrésistible ami débiter le corps de la fille en morceaux avant de jeter ceux-ci dans le chaudron bouillonnant. Il levait et abattait la lame émoussée sans relâche. Il léchait le sang qui giclait sur ses doigts et lançait les morceaux de chair, les uns après les autres, dans le chaudron. Tous les morceaux sauf un. La main gauche de la fille était ornée d'un magnifique anneau doré incrusté de rubis aussi rouges que des rubis peuvent l'être. Il tenta de retirer la bague pour qu'elle ne gâche pas le ragout, mais elle ne bougeait pas. D'un coup de hache rageur, il finit par séparer le doigt de la main et le jeta en l'air. Stupéfaite, Gretel le vit tournoyer au-dessus de la pile de récipients derrière laquelle elle se cachait puis atterrir dans son giron. La bague n'avait pas bougé. Par miracle, elle ne poussa aucun cri. Le jeune homme s'empara de la cage et se dirigea vers l'escalier.
_ Je reviens, mère, annonça-t-il. Assure-toi que mon dîner sera prêt!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
odin062odin062   23 novembre 2014
La plus grande des sagesses se terre dans les recoins les plus obscurs. Et aucun guide ne pourra vous y conduire. Aucun guide sinon le courage.
Commenter  J’apprécie          120
LivresetmerveillesLivresetmerveilles   04 novembre 2014
Ce récit raconte les aventures de deux enfants, une fille du nom de Gretel et un garçon du nom de Hansel, qui voyagent dans un monde magique et terrifiant. Il dépeint leurs efforts, leurs échecs et leurs succès. Il illustre enfin leur éveil au sens de l’existence.
Commenter  J’apprécie          50
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   01 janvier 2015
Une derniere chose, dans le cas ou vous auriez decidé de refermer ce livre : l’univers des freres Grimm peut se reveler effrayant, mais ceux qui osent l’explorer se trouvent recompenses. Car, dans l’existence, c’est souvent dans les recoins les plus obscurs que se cachent la beauté la plus eclatante et la sagesse la plus lumineuse.
Et, bien sur, le sang.
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   11 janvier 2015
Il y a certaines douleurs qui peuvent vous transformer. La plus solide des épées, sous l'assaut d'un feu violent, ploiera et sa forme sera modifiée.
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Adam Gidwitz (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
683 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

.. ..