AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Mailhos (Traducteur)
ISBN : 2351780361
Éditeur : Gallmeister (03/06/2010)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Les chroniques de ce recueil nous font sentir l'odeur du café de bivouac, entrevoir l'eau pure des grandes rivières à truites, partager les longues sorties de pêche entre amis. Formant tout à la fois manuel de pêche, récit d'aventures, traité philosophique, elles s'entremêlent dans une cartographie intime qui nous en dit autant sur les humains et leurs travers risibles que sur la pêche à la mouche. Jo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
blandine5674
  03 juin 2016
Avis partagé. Un pêcheur, petit lecteur, l'a lu en premier et l'a dévoré. Pour moi arrêt à 80 pages. Il y a de l'humour, les grands espaces comme j'aime, mais la partie technique décrivant le matériel et les noms des mouches a été trop difficile pour moi. Pour la note je fais donc une moyenne des deux lecteurs.
Commenter  J’apprécie          70
keisha
  12 août 2010
A peine avais-je terminé le livre précédent que Papillon (que je remercie chaudement pour le prêt) présente le livre de John Gierach : il me le fallait!!!!
Cette fois les poissons nagent dans les rivières et lacs du Colorado, Wyoming, Montana et Minnesota. L'auteur, après des études de philosophie, se livre à son amour de la pêche, tout en écrivant ses chroniques et tenant une boutique, de pêche bien sûr.
Un poil technique (descriptions de mouches qui raviront les amateurs éclairés), mais cependant enthousiasmant, drôle, humain, passionné, ce récit ravira les pêcheurs (je suis tombée sur des forums qui le louent très fort) et les non-pêcheurs amoureux de nature. Sachez que ces dingues de pêche ont de l'humour, pratiquent en général le catch and release, n'hésitent pas à braver les éléments (pêche sur glace!) et considèrent la pêche comme un art de vivre.
Quelques passages:
"Peut-être est-ce la quête en elle même qui compte pour nous - le fragile équilibre entre le réel, le possible et la promesse. le pêcheur est un privilégié parmi les humains en ce sens qu'il peut nourrir ses attentes en ayant un espoir de les combler."
"L'écriture et la pêche pouvaient être vues comme des activités similaires sur au moins trois points : toutes deux exigent un certain degré de persévérance, toutes deux peuvent tourner différemment de ce que vous aviez prévu, et toutes deux valent la peine que l'on s'y adonne juste pour le plaisir de s'y adonner, même si l'on n'obtient pas ce que l'on cherche."
Ne pas se priver de cette lecture, là encore...
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Floccus
  29 mai 2017

J'ai calé mon rythme de lecture sur celui de la pêche, ce qui m'a fait passer un temps fou avec ce livre. Quasiment trois semaines. C'est notablement long par rapport mes habitudes. Je n'avais même pas envie de le quitter. Mais les impératifs de la bibliothèque m'ont décidée à accélérer, sur la fin. C'est-à-dire à reprendre un tempo habituel. Avec une légère frustration. Mêlant entomologie et loisirs créatifs, il n'est pas étonnant que je trouve mon compte avec la pêche à la mouche. Et en même temps, je n'éprouve pas spécialement le désir de m'y initier. Une approche confortable et paresseuse par livre interposé me nourrit amplement et m'apporte toute satisfaction. Sans identification, comme lorsqu'on est adolescent. Juste pour la curiosité, la plume joviale de John Gierach, pour côtoyer un univers dans lequel je ne mettrai sans doute jamais les pieds, bien que je fréquentasse assidûment quelques bonnes rivières à truites, mais pour d'autres raisons.

Lien : http://versautrechose.fr/blo..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   03 juin 2016
‘Alors, tu vas écrire quoi, sur Rat Lake ?’ Je répondis que je n’en savais rien, mais que je trouverais bien, et il me vint à l’idée que l'écriture et la pêche pouvaient être vues comme des activités similaires sur au moins trois points : toutes deux exigent un certain degré de persévérance, toutes deux peuvent tourner différemment de ce que vous aviez prévu, et toutes deux valent la peine que l'on s'y adonne juste pour le plaisir de s'y adonner, même si l'on n'obtient pas ce que l'on cherche – à savoir des poissons ou de l’argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
fannyvincentfannyvincent   18 juin 2014
Dans le monde de la pêche, il est des expressions magiques qui réveillent le démon à tout coup. Comme : “petit lac à truite perdu loin de tout”, “truites de 13 livres”, “c’est là que les guides pêchent lorsqu’ils ne travaillent pas”, et “mon agent de voyage”.

Commenter  J’apprécie          30
blandine5674blandine5674   03 juin 2016
- Bien, fit mon toubib, allez pêcher, et si vous en prenez une qui vous fait mal au dos, relâchez-la tout de suite. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai des 'malades' qui m'attendent.
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674blandine5674   03 juin 2016
'Effectivement, monsieur, si vous tirez sur un ours au .357, votre seule chance est de profiter du moment où il se tord de rire pour filer.'
Commenter  J’apprécie          20
Videos de John Gierach (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Gierach
John Gierach - All Fishermen Are Liars
Dans la catégorie : PêcheVoir plus
>Loisirs et arts du spectacle>Pêche, chasse, tir>Pêche (12)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre