AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253087505
Éditeur : Le Livre de Poche (15/03/2017)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Depuis près de dix ans, des milliers de lecteurs de par le monde ont été inspirés et influencés par les livres d'Elizabeth Gilbert. Aujourd'hui, l'auteure puise dans son propre processus de création pour partager avec nous sa sagesse et son point de vue unique sur la créativité, et nous encourage à aller à la recherche de notre inspiration. Elle nous montre comment capturer ce que nous aimons le plus et comment tenir tête à ce qui nous fait le plus peur ; évoque les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Jmlyr
  09 mars 2018
Ce livre est assez agréable à lire, et l'auteure nous donne sa vision optimiste des clés pour accéder à sa propre créativité, le tout agrémenté d'exemples, vécus par elle-même ou d'autres auteurs.
C'est une invitation à lâcher tous les "a priori", les blocages, les idées reçues, et à nous laisser porter par une certaine poésie , laisser l'inspiration venir à nous sans violence, et surtout cesser de croire qu'il faut être pétris de malheurs pour pouvoir créer.
SI la création est thérapeutique en cas de vécu douloureux, elle peut tout aussi bien naitre d'une âme sereine et en paix avec la vie.
Créer pour soi, par envie, souvent par besoin, puis partager si le coeur nous en dit !
Commenter  J’apprécie          612
Marple
  04 février 2018
C'est un guide de vie créative que nous propose Elisabeth Gilbert, rassemblant des anecdotes, des conseils et ses convictions. Sans aucune prétention, mais avec beaucoup d'inspiration, de simplicité et de joie de vivre.
Quelques idées, pêle-mêle : il n'est pas besoin de vouloir produire un chef d'oeuvre pour créer, au contraire, la pression peut être paralysante; c'est le plaisir de créer qui doit présider. de même, il n'est pas besoin de tout plaquer dans sa vie pour créer, on peut toujours se trouver de l'espace et du temps pour ça. Ou encore il n'est pas besoin d'être un artiste maudit pour être un artiste, contrairement à la légende...
Elisabeth Gilbert s'est attelée à ce livre après l'immense succès de 'Mange, prie, aime' (que je n'ai pas lu et n'ai que moyennement apprécié au cinéma), alors que tout le monde lui demandait si elle n'avait pas peur de ne jamais réussir à faire aussi bien. Et elle répond que ça lui est bien égal de ne jamais revivre la même chose, car son plaisir vient de l'écriture, qu'elle y a consacré sa vie bien avant son best-seller et compte faire de même après.
Elle fait même un parallèle tout à fait pertinent avec Harper Lee, qui n'a plus rien écrit après 'Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur' par peur de ne pas être à la hauteur. Elle regrette de ne pas avoir lu les romans policiers médiocres ou les romances sirupeuses qu'Harper Lee aurait peut-être pu imaginer, avant de rédiger un autre grand roman.
Ce n'est qu'un exemple parmi les nombreuses anecdotes et pensées qu'elle nous livre sur le processus de création, la façon dont l'inspiration vient (ou pas), ses rencontres, la nécessaire persévérance, la liberté de créer même si on n'est pas bon...
Impossible de ne pas avoir le sourire et l'envie de créer après cette lecture, et impossible de ne pas avoir envie de la reprendre pour retrouver les petites pépites d'humour et d'optimisme qui s'y trouvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
LucileMM
  11 décembre 2018
Voici un livre de développement personnel axé sur la créativité au sens large. L'auteure s'adresse à tous ceux qui ont une âme d'artiste (même si l'accent est mis sur l'écriture puisqu'il s'agit de son domaine).
Première lecture du genre pour moi et essai réussi !
Elizabeth Gilbert part de « l'idée » qui surgit, de son caractère magique, et propose au lecteur des pistes pour l'accueillir, la développer, lui donner vie. Des conseils pratiques et des considérations un peu plus spirituelles, une vision qui pourra dérouter les plus cartésiens, mais qui a l'immense mérite de parler au coeur autant qu'à l'intellect.
Commenter  J’apprécie          260
QueLire
  26 janvier 2016
"Comme par magie" le nouveau livre de l'auteur de "Mange, prie, aime"
Elizabeth Gilbert est une véritable prêtresse du développement personnel. Ses valeurs ? La confiance en soi, la créativité, la capacité d'oser entreprendre. Dans « Comme par magie », elle nous explique pourquoi créer est important et comment cela peu apporter du bonheur à celui qui laisse une place suffisamment importante à son art au sein de sa vie.
Chaque personne a un côté créatif à développer
Pour Elizabeth Gilbert il est important de savoir que tout le monde à un pouvoir de création, qu'il ne faut pas être un génie pour cela. D'ailleurs, elle déteste que l'on parle d'artistes de renoms comme étant des génies. Ce n'est pas la personne qui est importante, mais son art et donc elle préfère dire qu'une personne possède un ou des génies.
Travailler son art ne veut pas dire qu'il faut tout laisser de côté pour s'y consacrer. Elle ne vous conseille pas de vivre à la façon des amants de « La bohème » dans la célèbre chanson de Charles Aznavour. Non, elle vous oriente plutôt vers une voix qui vous pousserait à vous écouter, à détecter vos besoins, à suivre vos envies. Vous avez envie d'écrire ? Écrivez. Vous avez envie d'apprendre à dessiner ? Dessinez. Faites ce qui vous tient à coeur, développez votre art, quelque soit votre niveau, consacrez du temps pour créer, car selon elle, ce don vous sera non seulement bénéfique, mais le sera aussi aux autres.
Être capable de saisir l'idée quand elle se présente
Elizabeth Gilbert nous explique qu'il faut savoir reconnaître les moments où l'inspiration vient à nous. Il nous reste alors à attraper ces idées, être attentifs à ces petits flashs et de profiter de ces instants où notre imagination est en pleine ébullition. D'un autre côté, un projet artistique que nous aurions laissé de côté, peu ne plus nous inspirer lorsque nous décidons de nous y atteler à nouveau. Ça lui est arrivé, pour l'un de ses romans, un autre auteur avait traité son sujet pratiquement de la même façon qu'elle aurait souhaité le faire quelques années plus tôt. Elle, aime à dire qu'elle a laissé l'idée vagabonder jusqu'à une autre personne qui la rendue concrète. C'est étrange, mais elle est heureuse de voir que son projet a abouti même si elle n'a pas contribué à cette création, car comme elle aime à le dire : le créatif n'a pas peur qu'on lui vole son idée, car il en a des dizaines. Et c'est là que pour Elizabeth Gilbert, intervient la magie, quand les idées volent jusqu'à se laisser attraper par quelqu'un qui la transformera en art. Pas forcément quelque chose d'unique, non, toutes les idées ont déjà été traitées, mais quelque chose de personnel, une idée modelée à sa façon.
"Comme par magie", une lecture agréable et positive
J'ai trouvé cette lecture agréable bien que les propos de l'auteur soient plutôt redondants. Cependant, même s'il y a pléthore d'« évidences », certains passages sont assez originaux. Par exemple celui dans lequel une dimension mystique à la création, où l'on imagine des tas de petits bouts de papier virevoltants dans les airs dans l'attente d'être attrapé par une personne réceptive à l'idée émise. J'ai aussi apprécié le récit de ses rencontres avec des personnes ayant marqué sa vie créative. Il y a un côté très américain dans ce livre dans la façon dont les personnages interagissent entre eux. le fait qu'elle semble minimiser les déconvenues pour montrer que rien n'est grave ou définitif et que ce que l'on veut, on le peut m'a un peu dérangée. Il y a un côté grand gourou qui, je l'avoue, ne me plaît pas trop.
« Comme par magie » est tout de même une lecture agréable, parfaite pour se donner une impulsion positive si l'on a des projets en vue et qu'il faudrait qu'on y travaille sérieusement. Ce qui est mon cas par exemple. La réussite d'Elizabeth Gilbert dans sa vie professionnelle ne peut qu'être source de motivation.

Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
majero
  14 septembre 2018
Se basant sur son vécu et ses rencontres, elle nous donne des réflexions pleines de bon sens, la peur d'un résultat hasardeux, éviter de compter dessus pour gagner sa vie, séduire sa créativité tel un amant, éviter le perfectionnisme (quoiqu'elle passe des mois à peaufiner ses phrases), la souffrance pas du tout indispensable, jusqu'où pousser la persévérance (bon dieu, cette histoire du cri de l'élan;-)...
Et moi je dirais ne pas se donner de limite, maîtriser la pratique, cultiver la foi en ses réussites par des petites victoires, ne rien prendre au sérieux, travailler et être tenace?
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   03 mars 2018
L'auteure cite Jack Gilbert, poète.

"Avez-vous le courage ? Avez-vous le courage de donner le jour à cette œuvre ? Les trésors qui sont cachés en vous espèrent que vous répondrez oui "
Commenter  J’apprécie          420
LireGeekLireGeek   29 décembre 2015
Je ne connais pas vos capacités, vos aspirations, vos désirs les plus chers et vos talents les plus secrets. Mais à n’en pas douter, vous abritez en vous quelque chose de merveilleux. Je déclare cela en toute confiance, car je suis convaincue que nous sommes tous les dépositaires vivants de trésors enfouis. Je crois que c’est l’un des tours les plus anciens et les plus généreux que l’Univers joue aux êtres humains, autant pour son propre amusement que pour le nôtre : l’Univers enfouit profondément en nous des pépites singulières , puis il attend de voir si nous serons capables de les trouver. La quête pour découvrir ces pépites, c’est cela, une existence créative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KtyminilitKtyminilit   12 décembre 2016
Einstein appelait "jeu combinatoire" cette tactique consistant à ouvrir un canal mental en s'amusant avec un autre. C'est pour cela qu'il jouait souvent du violon quand il avait des difficultés à résoudre une énigme mathématique; après quelques heures de sonates, il parvenait généralement à la solution qu'il cherchait.
Commenter  J’apprécie          90
QueLireQueLire   26 janvier 2016
Jamais il ne me vint à l'esprit de demander à une quelconque autorité la permission de devenir écrivain. Je n'avais jamais vu personne dans ma famille demander à quiconque la permission de faire quoi que ce fût. On faisait simplement des trucs.
Commenter  J’apprécie          110
LireGeekLireGeek   29 décembre 2015
Je crois que c’est un grand geste d’amour que de rappeler à quelqu’un qu’il peut accomplir quelque chose par lui-même, que rien ne lui est dû et qu’il n’a pas autant de faiblesses et d’entraves qu’il le croit.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Elizabeth Gilbert (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth Gilbert
Part 2
autres livres classés : créativitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
651 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre