AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782890059542
Éditeur : VLB Editeur (28/06/2006)
3.76/5   23 notes
Résumé :
9 février 1704, à l'aube, le village de Deerfield, dans le Massachussetts, est attaqué par des français et des indiens.

Alice Morton, jeune anglaise de vingt ans, timide et modeste, est alors enlevée aux siens, capturée par les indiens pour être vendue en Nouvelle-France. Elle est contrainte à une longue marche de deux mois, affrontant, avec ses compatriotes, le froid, la faim, la fatigue, la mort de ses amis. Mais au cours de ce long voyage, elle app... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
maina3500
  09 janvier 2015
J'ai bien aimé le style de l'auteur : une écriture fluide et captivante. L'histoire nous fait voir un monde qu'on ne connait pas, autrement, et tente de démystifier les préjugés de la réalité. Tout est une question de point de vu finalement.
Le personnage principal, une anglaise nommée Alice, est pleine de courage et de naïveté. Comme toute jeune femme née à cette époque, elle souhaite se marier, sans réellement le vouloir, sans savoir pourquoi ni avoir de motivation profonde autre que c'est ce qu'on lui a inculqué; parce qu'une femme qui veut avoir un "avenir" doit se marier pour accéder à un certain statut social. La menace amérindienne qui pesait sur les habitants de son petit village se concrétisa en un raid violent. Alice est kidnappée avec une centaine d'autres anglais et se découvrent des forces insoupçonnées. Elle qui passait pour faibles, démontrent plus de courage qui ses compatriotes. Elle finit par se "trouver" à travers les épreuves pour finir par rompre avec les diktats de son époque et faire ses propres choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kouette_kouette
  26 novembre 2015
Mylène Gilbert-Dumas reprend une légende pour nous faire partager le contexte historique de l'année 1704.
En cette année 1704, les Français de la Nouvelle France (Canada actuel) sont les alliés des Indiens pour faire la guerre aux Anglais des colonies. Quel que soit le clan, les prisonniers deviennent cadavres, esclaves ou monnaies d'échange...
C'est dans ce contexte de violence et de peur que la légende d'Alice et de Robert est née. Et qui dit légende, dit amour impossible, courage et ... mort.
Belle lecture, qui en plus de nous faire rêver en parlant d'amour, nous permet d'appréhender le climat qui régnait entre colons et natifs au début du XVIIIe siècle.
Commenter  J’apprécie          50
LaetiCat
  23 mai 2019
Un livre très bien écrit, riche en aventure et bouleversant qui retrace fidèlement les relations entre les côlons et les Amérindiens à l'aube des années 1700.
Tout au long du récit qui se déroule au début du 18ème siècle, l'héroïne va évoluer ; elle passera de la femme effacée soumise aux normes sociétales anglaises de la condition féminine à la femme émancipée et courageuse qui ose faire ses propres choix.
Un livre qui révolte, indigne, qui nous pousse à nous interroger sur la notion de dualité : bien/mal, méchant/gentil, civilisé/sauvage, ...
Commenter  J’apprécie          40
BernieCalling
  25 juin 2014
il y avait un moment que je n'avais pas apprécié un livre de cette façon.
Une histoire bien écrite qui tient la route.
Une histoire où on apprend des choses, où la condition de la femme dans les années 1700 nous est décrite en long et en large et on remercie le ciel d'être née bien plus tard, même si j'aurai adoré vivre à cette époque.
On vit la métamorphose d'Alice qui commence à comprendre pourquoi les Indiens attaquent les Anglais, le récit nous fait découvrir des horreurs, mais aussi des joies.
Dire qu'il a dormi pendant 4 ans dans ma bibliothèque sans que je ne sache le petit bijou que j'avais acheté à bas prix dans un magasin de seconde main. A lire si on veut comprendre, vibrer
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipette
  03 juillet 2009
Roman historique de Mylène Gilbert-Dumas.
Le village d'Alice Morton est attaqué par les Français et les Indiens. En plein hiver, les captifs traversent les Green Moutains. Alice, devenue l'esclave de Mamôtkas, apprend à connaître et à comprendre son maître. D'abord révoltée, elle découvre peu à peu une existence pleine de liberté dans laquelle elle se révèle courageuse et animée d'une volonté farouche.
L'auteur a revisité la légende de Mena'sen. C'est très bien rédigé, impossible de lâcher le livre!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
La tension qui l'habite depuis des jours fait place à une douce quiétude. La dernière fois qu'elle s'est sentie autant en sécurité, c'était il y a deux mois, avant la disparition d'un garçon du village. Alice frissonne au souvenir de la panique qui a régné durant les heures et les jours qui ont suivi. On a cru que cet enlèvement annonçait une nouvelle vague d'attaques indiennes contre le village. Les habitants de la région sont venus en masse se réfugier derrière la palissade de pieux, augmentant de façon dramatique la population de Deerfield. On a interdit aux enfants de sortir de l'enceinte et les fermiers se sont mis à surveiller les vaches, un fusil dans les mains. Les femmes se sont retrouvées confinées dans les maisons, sans aucune intimité, forcées de partager leurs biens au­tant que leurs tâches quotidiennes. À douze ans, Alice s'est vue doublement pénalisée. Elle a dû travailler avec les femmes, sans en avoir l'autorité ni les privilèges, en plus de s'occuper des enfants et de subir le même traitement qu'eux. Écrasée par ces responsabilités, elle a saisi, cet après-midi, l'occasion de fuir sans même réfléchir aux conséquences. Il y aura des représailles, c'est à n'en pas douter, mais celles-ci ne font pas le poids face au bonheur fugace que lui procure ce moment de solitude.
Pour atteindre la berge, à plus de mille cinq cents pieds du fort, Alice a dû désobéir et fausser compagnie à son frère John pendant que celui-ci contait fleurette à Suzanna Winthrop. Absorbé comme il l'était, il ne s'est probablement pas encore aperçu de sa disparition. Alice juge donc qu'elle a un peu de temps devant elle et prie pour qu'Elizabeth, sa cousine, ne tarde pas trop à la rejoindre.
D'un geste inconscient, elle tâte le renflement de la poche sous sa jupe. L'oeuf qui s'y cache n'est pas bien gros, mais la veuve Smith, qu'on dit sorcière, soutient que la grosseur n'a pas d'importance. Ce qui compte, c'est la quantité de lait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ceedellaceedella   10 juillet 2012
À genoux sur le sol , elle se penche vers l'avant ,au-dessus du mélange .Elle ne voit d'abord qu'un liquide blanchâtre , parsemés de filets orangés .Puis une image se forme à travers le fluide visqueux.Alice reconnait en premier le contour d'un visage rond , puis le nez aquilin.Viennent ensuite des yeux bridés. un crâne à demi rasé et des oreilles déchiquetées .Une expression cruelle sur la bouche , comme une grimace horrible.Prise de panique , Alice recule et tombe sur les fesses
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Mylène Gilbert-Dumas (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mylène Gilbert-Dumas
L'escapade sans retour de Sophie Parent - Mylène Gilbert-Dumas - VLB éditeur
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre