AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330053002
Éditeur : Actes Sud (02/09/2015)

Note moyenne : 2.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Autour d'un vieil écrivain culte qui tente de retisser les liens brisés avec ses fils, David Gilbert déploie un grand roman familial furieusement new-yorkais, qui interroge l'élasticité du réel, l'endurance des faibles et la ténacité des rêves. Avec son audace assumée et sa maestria jubilatoire, & Fils a la qualité du classique instantané et inscrit son auteur dans une lignée de grands romanciers nord-américains qui réunirait Mordechai Richler, Steve Tesich et Donna... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
traversay
  21 novembre 2015
Le grand roman américain à la John Irving ou à la Tom Wolfe : c'est ce que vise David Gilbert dans son très ambitieux : & Fils. Irving a d'ailleurs dit tout le bien qu'il pensait du livre mais il est pourtant franchement loin d'atteindre son niveau. Au centre du roman : un écrivain mythique et iconique, sorte de Salinger bis, et ses relations tumultueuses avec ses trois fils, chacun d'entre eux ayant souffert du rapport à ce père à l'écrasante personnalité et à la misanthropie accentuée par la vieillesse. le narrateur est le fils du meilleur ami de cet écrivain qui raconte à la première ou à la troisième personne les faits et gestes et surtout les pensées des différents personnages. Et Dieu sait s'ils sont nombreux dans ce roman de plus de 500 pages. David Gilbert s'évertue à détailler les failles psychologiques de tous ses protagonistes et leurs échecs répétés pour parvenir à un minimum d'équilibre. & Fils ne manque pas de scènes très réussies mais elles sont comme des oasis dans un ensemble très éparpillé où certains chapitres semblent totalement hors sujet, simplement là pour montrer que David Gilbert a un style irréprochable et donner une ampleur à une intrigue qui serait autrement aisée à résumer en quelques phrases. Gilbert fait compliqué pour ne pas apparaître simpliste mais cette ambition ne tient pas devant des digressions inutiles et des situations ou événements qui créent un début d'ennui. Romancier doué, David Gilbert chasse sur les terres d'écrivains dont il n'a pas (encore ?) la maturité.
Lien : http://cin-phile-m-----tait-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LeaTouchBook
  10 novembre 2015
&fils faisait partie des romans incontournables à mes yeux pour cette rentrée littéraire ! Actes Sud sait toujours très bien choisir ses sorties étrangères et ce livre ne fait pas exception.
C'est un roman pour les amoureux de la littérature américaine : c'est un livre complexe, un projet littéraire ambitieux tant dans l'histoire que dans l'écriture. J'en profite pour saluer la très bonne traduction de Clément Baude pour ce roman ! Ce livre parle de nombreux sujets : amour, famille, adolescence, doute, peur, joies et peines, fiction et réalité. Ce livre contient de nombreux personnages : père et fils, personnages secondaires qui se croisent et défilent.
Ainsi ce livre est dédié aux lecteurs opiniâtres, à ceux qui aiment les défis d'écriture mais aussi de lecture : il faut passer au-delà du style très recherché et de l'abondance d'informations pour apprécier réellement ce livre; mais lorsqu'on arrive à passer ses épreuves : on se régale ! C'est l'histoire d'un père, un grand romancier qui décide de se consacrer enfin à sa famille suite à la révélation de son mort à venir. Même les plus grands ne peuvent échapper à la Faucheuse !
Vous allez ainsi découvrir sous le regard acerbe et subjectif du narrateur (Philip), des personnages qui n'auront pas réussi à se faire une belle place sous le soleil : un drogué par ci, un raté par là. David Gilbert cherche à donner une consonance intimiste à un livre qui est bien plus qu'une simple histoire familiale : c'est un portrait de la désacralisation de la cellule familiale, de la perte de valeurs aux USA, de la chute des rêves...
En définitive, une lecture complexe mais aussi très riche : un roman d'une grande ambition et d'une profonde humanité !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pas-chacha
  13 avril 2016
Voilà un livre qui m'avait fait de l'oeil pendant la rentrée littéraire et qui m'a bien déçu.
Un père, trois fils, un fils d'ami de la famille, contemporain des deux ainés, et qui aurait voulu être "adopté" par la famille. Une réunion de famille, des frères qui, éloignés par la vie, se retrouvent autour de ce père et du troisième fils. Un secret de famille en plus.
Des ingrédients intéressants, des caractères bien approfondis.
Le style est enlevé, mais l'histoire est trop "new-yorkaise" pour moi, et trop loufoque.
Qui plus est je n'ai pas réussi à apprécier les personnages et été attristée par tous ces portraits.
L'impression finale est celle d'un gros gâchis. Gâchis est le mot qui m'est venu en fermant ce pavé, aussi bien quant à l'histoire, que quant au temps perdu à lire ce roman.
Je n'ai pas su apprécier cette littérature.
Commenter  J’apprécie          10
Lordo
  29 janvier 2016
"& fils" (ou Esperluette fils) en français. Un style narratif très particulier, parfois perturbant, mais qui ne nuit pas à la qualité de l'écriture. Surprenant et intéressant.
Commenter  J’apprécie          00
antonietta
  16 janvier 2016
Personnellement je n'ai pas pu dépasser les premiers chapitres.... j'ai trouvé ce livre trop confus et je n'ai pas accroché, ce qui chez moi est très rare.....
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeFigaro   10 décembre 2015
En s'attardant sur l'histoire d'un vieil écrivain mythique et de ses fils, l'écrivain signe avec maestria un irresistible et virtuose roman choral.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2015
Toutes ces femmes, à peine des femmes, qui se laissaient photographier dans mille situations compromettantes. Et chaque jour de nouvelles chairs venaient allonger la liste. S’agissait-il d’amatrices ou de professionnelles ? Était-ce la marche du monde ou simplement la marche du Web ? Honnêtement, je n’en avais aucune idée. Mais quoi qu’il en soit, ces prouesses juvéniles me titillaient. De mon temps, la pornographie était une plaisanterie grasse mais amusante, un domaine strictement réservé aux pervers professionnels et aux oncles libidineux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2015
C’est une chose d’une violence insupportable, la déchéance d’un père. On a envie de se dire des tas de choses, mais on a tellement peur de dire la même chose, quelque chose du genre : « J’espère ne pas t’avoir terriblement déçu », ou une variation sur le même thème. Bien sûr, au bout du compte, la seule réponse qui vaille est un mensonge.”
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2015
Elle est comme une plaie qui date du lycée et se ravive au premier jeu un peu érotique. À l’époque, nous savions tous qu’elle avait fait l’amour avec Jamie, et même plus que l’amour, toutes sortes d’amour, entre le printemps de la première année et celle du diplôme : des galipettes, encore des galipettes.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2015
Ce qui n’aurait dû durer qu’un temps s’était transformé en une quinzaine d’années, presque interminables, à enseigner à des élèves de septième dans la plus patricienne des écoles primaires de New York, où trois générations de fils Topping et Dyer avaient usé leurs fonds de culotte.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2015
La vie, j’en suis convaincu, contient beaucoup plus de catastrophes évitées de justesse qu’on n’ose même l’imaginer. Un réveil tardif, un train raté, un coup de fil auquel on ne répond pas, la 79e Rue au lieu de la 80e – de combien de ces instants-là notre vie a-t-elle été épargnée ? Jusqu’à ce qu’un jour le couperet tombe.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : roman familialVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre