AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Boudewyn (Traducteur)
EAN : 9782702140246
350 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (10/06/2009)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Eustace Conway est le dernier Américain. Il ne ressemble à personne d'autre. À dix-sept ans, il a décidé de renoncer au confort de la vie moderne pour aller s'installer dans un tipi au fond des bois. Vingt ans plus tard, il y vit toujours.

Tout ce dont il a besoin, il le construit, le fait pousser ou le chasse. Au fil des années, il s'est fixé des défis toujours plus audacieux : il a descendu le Mississippi dans un canoë qu'il a fabriqué lui-même, il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cardabelle
  21 avril 2016
L'histoire d'Eustace Conway est fascinante car il a le courage de vivre sa passion,ses croyances totalement ,envers et contre tout !
Ce roman biographique nous emmène vivre un sacré bon moment d'utopie au côté de cet homme original,complexe,vivant "..le dernier pionnier plein de ressources et de courage."
Un livre parfaitement écrit, au style vif et percutant. Les personnages sont attachants. Un texte fort que l'on dévore ! Pour mieux le résumer,on peut citer la critique d'Outside :: " le plus bel exemple d'un homme en parfaite communion avec la nature depuis Into The Wild".
Commenter  J’apprécie          110
Funrider
  15 septembre 2015
Eustace Conway n'est peut être pas le dernier Américain mais il fait partie des derniers pionniers, toujours en quête d'une vie proche de la nature loin du consumérisme poussé à l'extrême outre atlantique et qui consume petit à petit, selon lui, les valeurs des premiers américains.
Loin d'être un ermite, Eustace Conway vit dans son temps, tout à fait à l'aise avec ses contemporains. Il prône un mode de vie à l'opposée de l'auto-destruction vers laquelle se dirige le monde et a essayé, toute sa vie durant, de convaincre ses compatriotes du bien fondé de ce mode de vie.
A travers cette biographie romancée, parsemée d'anecdotes truculentes, Elizabeth Gilbert nous raconte, la vie et les aventures de cet homme hors du commun.
Commenter  J’apprécie          20
Booktrotteuse
  31 juillet 2016
Un très jolie roman qui nous conduit sur les traces d'Eustace Conway qui s'est donné pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre aux bienfaits de son mode de vie en communion avec la nature. Un défi de taille dont Elisabeth Gilbert nous dévoile avec franchise toute l'ambivalence, à cheval entre son utopie et les obstacles de son développement personnel. Mais si la vie des héros n'est pas toujours aisée au quotidien, le roman parviens à distiller avec justesses, de très jolies pépites, qui nous amènent à remettre en question nos habitudes.
Commenter  J’apprécie          20
truc33
  09 mars 2014
Une vision de la vie sauvage dans toute sa splendeur et dans tout le dénuement qu'elle peut créer. Un livre à la frontière entre le roman et l'essai sur des gens tels que mon frère. Des gens qui recherchent un idéal et qui sont poursuivis par le démon qu'est le caractère humain.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BooktrotteuseBooktrotteuse   31 juillet 2016
Nous ne vivons plus selon le rythme de la nature. (...) A partir du moment où nous ne cultivons plus ce que nous mangeons, pourquoi prêter encore attention à disons, la succession des saisons? Reste-t-il une différence entre l'hivers et l'été quand on a la possibilité de manger des fraises toute l'année? Si rien ne nous empêche de maintenir la température de notre intérieur à vingt et un degrés de janvier à décembre, à quoi bon guetter l'approche de l'automne? A quoi bon s'y préparer? Ou même réfléchir à ce qu'implique pour nous, pauvres mortels, la fin du cycle de la vie de tant de plantes à la morte-saison? Et quand revient le printemps, à quoi bon s'extasier sur la renaissance qui l'accompagne? Est-il encore nécessaire d'en rendre grâce? De fêter l'évènement? Si nous ne sortons plus de chez nous que pour nous rendre au travail, pourquoi nous soucier de la force de vie prodigieuse et éternelle qui se manifeste sans répit autour de nous?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cardabellecardabelle   21 avril 2016
Conway offre un personnage presque trop beau pour être vrai....Il semblerait, qu'il ait trouvé en Elizabeth Gilbert, l'écrivain idéal pour raconter son histoire...
En partant de la vie de Conway, Elizabeth Gilbert s'autorise de savoureuses digressions sur la virilité, les communautés utopiques, l'histoire de la frontière et le mythe du pionnier. Son sujet dépasse largement le cadre d'une simple biographie.
Elle s'intéresse à ce que nous avons perdu à cause du progrès et à ce que nous pouvons encore espérer regagner.

The Atlanta Journal Constitution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lucas06Lucas06   29 janvier 2015
Ingénieux, ambitieux et sans cesse en quête d'efficacité, nous les Américains, nous avons en deux siècles à peine créé autour de nous un cocon protecteur où il nous suffit de presser un bouton à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit pour réaliser nos désirs.
Commenter  J’apprécie          20
BooktrotteuseBooktrotteuse   31 juillet 2016
Nous sommes un peuple de plus en plus anxieux et dépressif; ce qui n'a d'ailleurs rien d'étonnant. Bien sûr, on pourrait arguer que le confort moderne nous permet de gagner du temps. Mais du temps pour quoi?
Commenter  J’apprécie          10
Lucas06Lucas06   29 janvier 2015
Personne n'a plus besoin de savoir "faire" quoi que ce soit, si ce n'est gagner assez pour continuer à jouir des facilités de la vie moderne.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Elizabeth Gilbert (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth Gilbert
Après le succès planétaire de Mange Prie Aime, Elizabeth Gilbert nous entraîne dans un roman un peu fou, une plongée dans le monde ud cabaret des années 40 aux Etats-Unis. Sensuel et foisonnant ! En savoir plus sur http://bit.ly/377dEc7
autres livres classés : ermitesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
978 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre