AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cédric Demangeot (Préfacier, etc.)Claude Sernet (Auteur de la postface, du colophon, etc.)Maziar Zendehroudi (Illustrateur)
EAN : 9782851944696
64 pages
Éditeur : Fata Morgana (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"Chacun connaît dans son entourage des ivrognes invétérés et exces­sifs, fulgurants de santé et dix fois centenaires."
Que l'on ne s'y trompe pas. Pas d'hypocrisie, direct et sans détours, voilà un texte qui fait l'apologie de la drogue et pas de n'importe laquelle : l'héroïne. Voici l'expérience authentique d'un homme d'une sensibilité extrême et dont l'amour de la drogue l'aura conduit à la mort. Et pas de n'importe quelle manière : Roger Gilbert-Lecomte es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BaudotGerard
  27 avril 2020
Saisissant
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lanardlanard   14 octobre 2016
Il est assez compréhensible et logique que toutes les drogues, destinées qu'elles sont à provoquer plus ou moins vite et plus ou moins longtemps cet accident de conscience que j'ai vaguement classé parmi les refus d'agir mais indubitablement rangé dans mon royaume la Mort-dans-la-vie, soient par contrecoup nuisibles aux instruments de l'action, c'est-à-dire aux organes du corps humain.
C'est en tablant sur cette constatation assez simplette que, de tous temps, un certain nombre d'hommes qui, d'une part, pour des raisons plus loin développées, ne ressentent guère le besoin d'user de ces produits toxiques et qui, d'autre part, munis légalement du pouvoir d'attenter à la liberté privée de leurs concitoyens, ont une fois pour toutes renoncé à appliquer le principe politique du Non-Agir préconisé par Lao-Tseu, un certain nombre d'hommes, dis-je, ont cru possible d'arrêter net la consommation des drogues en les prohibant.
De telle prohibitions ont toujours des buts apparents très convenables, par exemple le bien public, et des buts moins apparents un peu malpropres, par exemple la repopulation.
La prohibition de l'alcool aux États-Unis, celle de l'opium, de la cocaïne, etc. etc. dans presque tous les pays proviennent de cette manière de penser commune non seulement à tous les législateurs, mais encore à tous les hommes "bien-pensants", c'est-à-dire à la majorité de tous les pays dits civilisés.
Quant à ceux qui pensent autrement, ils répondent aux prohibitions par la fraude ou par l'invention d'ersatz. Mais tous les hommes de tous les pays continuent à provoquer artificiellement en eux l'état de 'Mort-dans-la-vie par le moyen de leur choix.
Il convient d'ailleurs de remarquer que grâce à la démagogie de nos foutues démocraties et au soin de leurs intérêts, les toxiques les plus employés ont été rarement prohibés. Le tabac ne le fut jamais nulle part, l'alcool presque jamais, enfin la consommation de l'opium est recommandée dans l'Inde et en Indochine. La partialité de ces prohibitions n'a jamais été déterminée par le caractère plus ou moins nocif des drogues comme surtout les deux premiers exemples devraient le prouver, si le jugement du lecteur n'était complètement faussé par les racontars de la presse à propos des stupéfiants défendus, boucs émissaire des hygiénistes et de leurs serviettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
moraviamoravia   19 décembre 2015
Et maintenant notez cette définition d'universalité que je soumets aux zoologues : ce qui différencie le mieux l'homme de l'animal c'est la pipe.
Commenter  J’apprécie          110
lanardlanard   17 octobre 2016
Et maintenant admettez ce principe qui est la seule justification du goût des stupéfiants: ce que tous les drogués demandent consciemment ou inconsciemment aux drogues, ce ne sont jamais ces voluptés équivoques, ce foisonnement hallucinatoire d'images fantastiques, cette hyperacuité sensuelle, cette excitation et autres balivernes dont rêvent tous ceux qui ignorent les "paradis artificiels". C'est uniquement et tout simplement un changement d'état, un nouveau climat où leur conscience d'être soit moins douloureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roger Gilbert-Lecomte (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Gilbert-Lecomte
Roger GILBERT-LECOMTE – Hommage exceptionnel (Chaîne Parisienne, 1963) Émission Soirées de Paris, diffusée le 29 décembre 1963 sur la Chaîne Parisienne, réalisée par Pierre Minet et Michel Duplessis, avec le témoignage de proches.
autres livres classés : drogueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
343 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre