AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781091447769
Ring (08/03/2018)
4.47/5   427 notes
Résumé :
Un cartel d'un nouveau genre, invisible et sans pitié.
Une drogue d'une pureté inédite.
Un réseau de dealers sous pression, déployé à travers l'Europe et coupé de la tête de l'organisation.
Un signe commun aux membres du cartel : Ecce Lex, tatoué sur le poignet. Quand des dealers sont capturés, ils se révèlent incapables de livrer le moindre indice sur leur commanditaire... Quand leurs cadavres ne servent pas déjà de bornes kilométriques. >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (100) Voir plus Ajouter une critique
4,47

sur 427 notes

lyoko
  10 mai 2018
WAOUWH !! quelle claque !!
Il y a quelques jours j'ai acheté ce roman au salon du polar ou Ghislain se trouvait... on en a profité pour papoter un peu. C'est un sacré bonhomme, super sympa, très ouvert, qui répond a toutes les questions sans tabou, et qui est très respectueux de son lecteur.
On retrouve la commissaire Cécile Sanchez aux prises avec un énorme trafic de stupéfiants. Mais bon là n'est pas le tout, puisque ce n'est pas le domaine de prédilection de la jeune femme... elle s'occupe plutôt des meurtres en série et violents. Mais les deux sont liés car le cartel ne laisse aucun trace derrière eux..
Un roman super addictif, très bien mené qui ne laisse aucune place aux temps morts. Encore une fois je me suis avalée les 700 et quelques pages en très peu de temps.
Les personnages sont supers campés et très réalistes... tous sans exceptions : que ce soit les flics intègres, les ripoux, les dealers.. tous je disais.
Après on sait et on sent que Ghislain maîtrise son sujet de fond et comble. Il le maîtrise si bien que l'on se croirait dans un film. D'ailleurs un de mes films préférés sur le trafic de drogue est, et restera très certainement French connexion...et bien c'est encore meilleurs ! ( mais c'est également complètement différent).
Sans oublier l'action et l'intrigue qui sont menées de mains de maître à tel point que venir au bout et savoir que c'est une trilogie m'a laissée frustrée..
Mais bon grâce à mes petits papotages avec Ghislain je sais que je ne devrais pas attendre trop longtemps puisque le tome 3 est à l'écriture et que le tome 2 devrait sortir toute fin d'année voir début 2019.
Je n'ai qu'un conseil pour ceux qui aime ce style de roman foncez vous ne le regretterez pas. Moi, je suis conquise par l'auteur qui a une plume, agréable, directe, violente (parfois) mais addictive a souhait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10119
tutesvuquandtaslu
  25 novembre 2020
Quelle claque ! Quelle baffe magistrale ! (C'est bon, mes deux joues sont rouges)
Je sais, je sais, j'arrive après la guerre mais souvenez-vous du plaisir que vous aviez ressenti à la lecture de cette oeuvre...
Et bien, cette fois, c'est moi !
Dire que cette pépite dormait dans ma #pal depuis presqu'un an.
Le sujet, l'histoire, les personnages sont durs et je me suis pourtant délectée de chaque mot. J'ai été tenue en haleine du début à la fin.
Je n'ose pas dire "chef-d'oeuvre" car tellement de livres sont excellents. Mais celui-ci a vraiment sa place à part.
Savez-vous quand la suite sort en poche ?
Commenter  J’apprécie          725
Yaena
  10 décembre 2020
Merci Mister Crossroads pour la super critique de ce livre qui a (encore une fois) eu pour conséquence d'alourdir ma PAL. Paf ! Une trilogie dans les dents. Je me lance, tome 1 donc, chapitre 1 : waouh c'est le grand huit qu'est ce qui se passe ?!
Démarrage en fanfare ! Écriture nerveuse, phrases courtes. Chapitres courts et efficaces.Le rythme est soutenu avec quelques accélérations bien senties qui font travailler le cardio. Il y a un côté cinématographique prononcé on a l'impression d'avoir une caméra qui zoom, dézoome, change d'angle de vue et filme au ralenti les personnages un par un jusqu'à entrer dans leur tête. le lecteur a accès à leurs pensées de manière alternative ce qui fait grimper la tension et créée une connexion intense avec les personnages qui prennent une dimension humaine très forte. Voilà que je me surprend même à entrer en empathie avec des psychopathes sérieusement flippants. Mais attention Ghislain GILBERTI tient le récit d'une main de fer et nous impose un changement de tempo. Décélération, changement de décor, de protagonistes, et saut dans le temps. Je raccroche facilement les wagons intriguée et les sens en alerte et constate un changement dans l'écriture en parfaite harmonie avec l'histoire. L'écriture gagne en rondeur et l'histoire s'étoffe. le suspens s'installe sur la longueur sans mettre à mal mon palpitant mais en me gardant habilement sous tension. Monsieur GILBERTI pose ses pièces sur l'échiquier avec calme et talent et ménage ses effets avant de me jeter de nouveau dans un rythme effréné qui ne faiblira plus jusqu'au point final.
Côté personnages c'est une palette hallucinante qui s'offre au lecteur. J'ai particulièrement apprécié les personnages féminins qui sortent complètement des clichés. Les personnages masculins ne sont pas en reste non plus : bad boys, machos débiles, psychopathes, bons et méchants flics, … tout y passe et je me régale !
Mais en plus des personnages grandioses, d'une écriture qui donne l'impression de faire une séance de cardio Ghislain GILBERTI crée une ambiance à couper le souffle. Toujours borderline avec une frontière entre le bien et le mal complètement floue et des personnages qui oscillent sans cesse sur le fil du rasoir.
C'est comme une ambiance de nuit sombre, vous savez quand les ombres s'allongent et s'étirent jusqu'à tout recouvrir. Quand les enfants se cachent sous les draps et que les parents leur disent qu'il n'y a pas de croque mitaine dans le placard ni de fantôme sous le lit. C'est vrai ils ne mentent pas, les monstres ne se cachent pas sous les lits, ils attendent leur heure dans les recoins sombres que les ombres aient tout recouvert. Alors, seulement ils sortent, nous les croisons, les évitons d'instinct et tentons de rester dans la lumière en espérant que cela suffise à nous protéger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4713
Crossroads
  26 mai 2020
Po, po, po, sa majesté la bien nommée.
La question que l'on se pose, après avoir torché ce premier pavé, c'est la faculté de Gilberti à maintenir un tel niveau d'excellence sur une trilogie.
Winslow écrit sur la drogue et ça se boit comme du p'tit lait.
Gilberti écrit sur la drogue et ça se boit comme du p'tit lait, mais issu de filière certifiée 100% frenchie.
Cartel méchant tout plein, flic infiltré luttant pour ne pas verser dans le côté obscur de la force, héroïne (pas la drogue, hein) mentalist à fort pouvoir fascinatoire, le tout déroule sous nos yeux ébaubis un canevas habile et dangereusement addictif, servi par un casting cinq étoiles chez Rivoire et Carret et une dramaturgie phénoménale.
Pourtant, l'exercice prête aisément au dévissage.
Car courir plusieurs lièvres à la fois, c'est s'exposer à une éventuelle baisse de régime dans l'une ou l'autre des thématiques abordées.
Avec Gilberti, c'est entrée, plat et dessert à volonté.
Multipliant les intrigues, (guerre des polices, horde énigmatique et vénéneuse en diable...) à un train de sénateur, allez, un bon TER à tout le moins, Gilberti fait montre d'une maîtrise narrative exceptionnelle et d'un talent hors pair pour faire monter votre tensiomètre dans le rouge.
Polar de destruction massive, Sa Majesté des Ombres n'est rien moins qu'un petit bijou de noirceur qu'il vous faut dévorer sans plus attendre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          502
Deslivresalire
  15 mars 2021
En 2003 Bruno Guillon est à la tête d'un gang de trafiquants de drogues particulièrement organisé.
Une voix intérieure le guide depuis quelques temps et lui permet d'être de plus en plus efficace et sur de lui, ce qui facilite le développement de son business non seulement en Alsace mais aussi jusqu'en Suisse et en Allemagne, en s'associant à Faust Netchaïev dit l'Hyène.
Netchaïev est aussi un tueur sanguinaire, pourchassé comme Guillon, par deux flics : Michel Grux et Régis Valenza.
Lorsque les indics de ces deux flics sont repérés et découpés par Nechaïev, toute la PJ locale monte sur la Villa Venezia d'où est contrôlé le réseau de Guillon.
C'est un carnage et un fiasco, car même si Guillon et Netchaïev sont neutralisés, de nombreux flics y laissent leur peau. Pour le commandant Frietblatt en charge de l'opération, il faudra faire en sorte de masquer les faiblesses de son intervention bâclée.
Sept ans plus tard, lorsqu'un couple travaillant dans le milieu des DJ, et qu'un banquier et son amant sont sauvagement assassinés dans l'Est de la France, la commissaire Cécile Sanchez de l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes) fait un lien avec un trafic de drogue et se rend à la SRPJ de Strasbourg, dirigée par Frietblatt, pour prendre en main cette enquête. Sur place, on ne lui facilitera pas la tâche.
Mais plus son enquête avance, plus elle fait de lien avec cette affaire de 2003 et une organisation appelée Borderline, qui ne s'est peut-être pas complètement éteinte après la descente de la villa Venezia.
A mon avis :
Voici un polar brillant et très bien construit. Malgré la complexité des situations et le nombre important de personnages, il est mené de façon extrêmement claire et précise si bien que le lecteur ne ressent aucune difficulté à suivre le Commandant Sanchez dans les différents services de polices et dans ses rencontres avec tous les protagonistes de ce thriller.
Impossible donc de s'ennuyer à la lecture de ce livre dont la première partie démarre sur les chapeaux de roue, avec des séquences brutales et sordides, puis la seconde avec un personnage ciselé et attachant (Cécile Sanchez, personnage récurrent de l'auteur), dont l'enquête progresse en même temps que notre curiosité, ce qui nous fait tourner les pages à vitesse grand V.
Chose rare, j'ai ressenti une véritable plongée dans la façon de penser de ce flic aux compétences particulières (elle est notamment psychologue et synergologue) qui ne sont cependant pas exagérées et qui font d'elle quelqu'un de compétent plutôt qu'extraordinaire... c'est bien plus réaliste.
Un livre bien documenté sur les différents services de police (on découvre autre chose que les habituels 36 et SRPJ), mais également très précis dans ses descriptions du milieu des trafiquants de drogue.
Contrairement à ce que l'on trouve dans la majorité des thrillers ou policiers, beaucoup de personnages sont féminins. de ce point de vue la parité est plus que respectée...
On ne peut donc rien reprocher à ce thriller haletant, si ce n'est qu'il ne se clôture pas vraiment, puisqu'il n'est que le premier volume d'une trilogie ("Sa majesté des ombres", "Les anges de Babylone" et "Le sacre des impies").
Mais je vous suggère de ne pas passer à coté.
Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog :
https://blogdeslivresalire.blogspot.com/
Lien : https://blogdeslivresalire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   11 novembre 2021
À cette heure avancée de la nuit, les rues sont presque entièrement vides quand Sébastien Cortès arrive au commissariat central de Mulhouse. Il appuie sur la sonnette et jette des regards méfiants autour de lui. Lorsque la gâche grésille, il bouscule la porte dans un geste empressé et la repousse derrière lui pour accélérer le mouvement mécanique du groom. Personne ne doit l’apercevoir ici, entrant de son plein gré dans le poulailler. Il en va de sa survie.
En habitué, il se dirige vers le comptoir d’accueil où le planton, une jeune fille blonde en uniforme, le regarde de loin avec un mélange de méfiance et de condescendance qu’il fait semblant d’ignorer. Il sait d’expérience qu’il vaut mieux ne pas répondre aux flics, il a l’habitude de les fréquenter : plus de six ans qu’il est un indic.
Sa fonction n’est pas très reluisante, mais il a su s’en accommoder avec le temps. Tous les beaux parleurs qui crachent sur les balances peuvent bien idéaliser leur morale criminelle, il sait bien qu’à sa place la plupart auraient fait comme lui. Le sens de l’honneur, ce n’est que du folklore, un moyen de se donner un air solide et feindre d’ignorer que la réalité est beaucoup plus sordide : c’est chacun pour soi.
N’importe qui peut se retrouver un jour pris dans cet engrenage, sur un coup de malchance. C’est de cette manière que Sébastien a fait son entrée dans le cercle des Judas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YaenaYaena   10 décembre 2020
Le trio s'avance vers la porte de la discothèque, prêt à toute éventualité, vide de tout sentiment: une absence de conscience dépourvue de toute folie. Trois corps sans âmes qui glissent dans la nuit noire et pluvieuse.
Commenter  J’apprécie          160
collectifpolarcollectifpolar   11 novembre 2021
Du haut de la barre d’immeuble la plus longue du quartier, Abdel Hamid se teint debout, buste en avant, fier et altier. Il parcourt des yeux son territoire, cette jungle urbaine réputée incontrôlable, zone de non-droit dont il est aujourd’hui le maître.
Il y a longtemps, à l’échelle de ses trente-trois ans, il n’était qu’un pion parmi les autres. A présent, il tient et tire presque toutes les ficelles. On le surnomme le Prince.
Il renifle bruyamment, laissant son nez plein de coke se vider dans sa gorge, anesthésiant tout sur son passage. La magie de la poudre le saisit une nouvelle fois, laissant son cœur battre au pouls de la cité.
Plus de la moitié de la drogue qui circule en Alsace passe désormais par lui. Il coupe et fourgue la majeure partie en demi-gros, mais dispose aussi d’une cohorte de dealers qui vendent au détail. Il est à la tête d’une véritable armée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   27 octobre 2018
Borderline n’est pas une simple bande de narco trafiquants.Avec eux , le paysage criminel tout entier a changé.Il vous faudra oublier toutes vos idées reçues, tous vos préjugés.Il sera nécessaire de briser volontairement toutes vos habitudes et vos réflexes.Pour la première fois dans votre carrière, vous ne devez plus raisonner comme des flics, vous détacher totalement de vos rôles et de vos fonctions tout en continuant à respecter le code de procédure. Borderline n’est pas un simple gang : c’est une révolution criminelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Rob7Rob7   21 juillet 2020
-L'une des premières affaires ! souffle Anne-Marie. Une expérience intense et enrichissante, mais une issue tragique. "Craindre et prévoir, c'est se préparer à gagner": c'est une phrase tirée du Yi King que j'aurais dû garder en tête. (page 359)
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Ghislain Gilberti (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ghislain Gilberti
Ghislain Gilberti vous présente son ouvrage "L'évangile de la colère" aux éditions Hugo Roman.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2613246/ghislain-gilberti-l-evangile-de-la-colere
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (1051) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre