AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1091447764
Éditeur : Ring (08/03/2018)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 69 notes)
Résumé :
Un cartel d'un nouveau genre, invisible et sans pitié.
Une drogue d'une pureté inédite.
Un réseau de dealers sous pression, déployé à travers l'Europe et coupé de la tête de l'organisation.
Un signe commun aux membres du cartel : Ecce Lex, tatoué sur le poignet. Quand des dealers sont capturés, ils se révèlent incapables de livrer le moindre indice sur leur commanditaire... Quand leurs cadavres ne servent pas déjà de bornes kilométriques. >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  10 mai 2018
WAOUWH !! quelle claque !!
Il y a quelques jours j'ai acheté ce roman au salon du polar ou Ghislain se trouvait... on en a profité pour papoter un peu. C'est un sacré bonhomme, super sympa, très ouvert, qui répond a toutes les questions sans tabou, et qui est très respectueux de son lecteur.
On retrouve la commissaire Cécile Sanchez aux prises avec un énorme trafic de stupéfiants. Mais bon là n'est pas le tout, puisque ce n'est pas le domaine de prédilection de la jeune femme... elle s'occupe plutôt des meurtres en série et violents. Mais les deux sont liés car le cartel ne laisse aucun trace derrière eux..
Un roman super addictif, très bien mené qui ne laisse aucune place aux temps morts. Encore une fois je me suis avalée les 700 et quelques pages en très peu de temps.
Les personnages sont supers campés et très réalistes... tous sans exceptions : que ce soit les flics intègres, les ripoux, les dealers.. tous je disais.
Après on sait et on sent que Ghislain maîtrise son sujet de fond et comble. Il le maîtrise si bien que l'on se croirait dans un film. D'ailleurs un de mes films préférés sur le trafic de drogue est, et restera très certainement French connexion...et bien c'est encore meilleurs ! ( mais c'est également complètement différent).
Sans oublier l'action et l'intrigue qui sont menées de mains de maître à tel point que venir au bout et savoir que c'est une trilogie m'a laissée frustrée..
Mais bon grâce à mes petits papotages avec Ghislain je sais que je ne devrais pas attendre trop longtemps puisque le tome 3 est à l'écriture et que le tome 2 devrait sortir toute fin d'année voir début 2019.
Je n'ai qu'un conseil pour ceux qui aime ce style de roman foncez vous ne le regretterez pas. Moi, je suis conquise par l'auteur qui a une plume, agréable, directe, violente (parfois) mais addictive a souhait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8911
Franckync
  23 août 2018
Titre : Sa majesté des ombres. Tome 1 .
Auteur : Ghislain Gilberti
Année : 2018
Editeur : Ring éditions.
Résumé : Cécile Sanchez est une légende. Mentaliste hors-pair, enquêtrice surdouée et l'un des meilleurs éléments de la police judiciaire française. Lorsqu'elle est parachutée dans la région Alsacienne, la jeune fille ne s'attend pas à devoir affronter une organisation d'un nouveau genre : un cartel impitoyable et mystérieux dont les membres sont aussi compétents que cruels et organisés. Cécile s'engage alors dans une lutte qui va la mener jusqu'aux portes de l'enfer.
Mon humble avis : Deuxième lecture d'un roman de Gilberti cette année. Après l'atypique dernière sortie pour wonderland, place au domaine de prédilection de l'auteur : le polar. Sa majesté des ombres est un pavé et le premier tome d'une trilogie paru aux éditions Ring. Trafic de drogue, profilage, action et rebondissements, critiques dithyrambiques, tous les ingrédients semblaient réunis pour faire de ce texte une oeuvre marquante. Ce fut le cas et je vais tenter de vous expliquer pourquoi. D'abord la densité de ce roman ce qui est plutôt rare dans les productions françaises de ce type. Quel plaisir - rare - de lire un polar hexagonale touffu et foisonnant. Les personnages sont attachants, parfois détestables, mais toujours campés avec précision et minutie. le rythme est intense, l'action omniprésente, le style direct, efficace et éminemment cinématographique . Rare sont les auteurs pouvant se targuer de mettre le lecteur en immersion totale et Gilberti fait partie de cette caste : j'ai avalé son pavé en quelques jours sans ennui ni déplaisir. D'abord dérouté par les scènes d'action qui arrivent très (trop? ) tôt dans le roman, je me suis ensuite régalé de l'énergie et de l'écriture rageuse de l'auteur. Un brin caricatural parfois, réaliste et addictif comme certaine série ( je pense notamment à Braco ), sa majesté des ombres est un must dans le paysage des polars français. Ca sent la poudre à canon, la poudre venue tout droit du Pérou ou de Colombie, ça tient la route et c'est passionnant à lire. Alors pour toutes ces raisons et celles évoquées plus haut, je ne peux que m'incliner devant le talent de l'auteur. Chapeau bas monsieur Gilberti et à très bientôt pour le tome 2 .
J'achète ? : Sans aucun doute. A l'image des meilleurs polars venus d'outre atlantique, sa majesté des ombres est une oeuvre intense peuplée de personnages forts ( peut-être un peu too much parfois mais je pense que c'est volontaire ) mais ça marche et c'est un régal de lecture. C'est exactement ce que l'on attend d'un excellent polar non ?
Lien : https://francksbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Cindol
  30 juin 2018
Chaque année, j'ai la chance de découvrir un roman qui me marque tout particulièrement et je crois bien, non en fait j'en suis sûr, que je viens d'avoir celui de cette année entre les mains. Et maintenant je fais quoi ? je lis quoi ? où vais-je ? dans quel état j'erre ? ( de la bibliothèque bien sûr 😉 )
L'histoire de ce livre a déjà commencé d'une manière très particulière en ce qui me concerne puisque c'est la première fois que je rencontrais un auteur avant même d'en avoir lu la moindre ligne. On a eu la chance de rencontrer Ghislain Gilberti et sa compagne Seve Clement, (c'est important pour moi de la citer car elle fait partie intégrante de cette rencontre. L'osmose et la symbiose que l'on a ressenti de ce couple nous a marqué) lors du dernier salon de Saint Maur en Poche. Qui soit dit en passant est un passage obligé pour tous les amoureux de la lecture qui se respectent, son organisation est orchestrée comme du papier à musique et les échanges avec les écrivains sont justes magiques. Donc, pour en revenir à l'auteur, non seulement je n'avais lu aucune ligne, mais je ne connaissais rien de l'homme, ni de son parcours de vie. C'est donc d'un oeil sans préjugé, ni apriori que je l'ai rencontré. Je ne vais pas vous conter notre entrevue mais je peux juste vous dire que sa plume ressemble à l'homme avec qui nous avons discuté : Dur, sensible, respectueux, humble, torturé, complexe, heureux (même si on a bien senti que l'exercice de la rencontre avec les lecteurs n'est pas son hobby préféré et je peux le comprendre), passionné et surtout passionnant. Bref je vais m'arrêter là sinon il ne va plus pouvoir enfiler ses baskets 😉. En terme clair et pour clore cet aparté, ça été pour nous l'une des plus belles, si ce n'est la plus belle rencontre du salon et je vous invite sans réserve à venir le rencontrer si l'occasion se présente à vous.
Après avoir lu les quatrièmes de couverture des livres qu'on lui avait acheté sur le salon (oui, nous sommes faibles et nous avons craqué, j'avoue), j'ai lu l'annotation de Sire Cédric sur la couverture de ce « Sa majesté des ombres » (Pour info : « Ce thriller est une drogue dure ») et j'ai trouvé ça limite par rapport au passé de Ghislain…Je la trouvais « facile » et déplacé. Oui mais ça, c'était avant d'avoir lu ce roman…. Après, ce n'est plus la même…. En fait, les mots de Sire Cédric ne sont pas à prendre au 2ème ou au 3ème degré, mais bien au 1er : Ce livre, cette histoire, ces personnages vous pénètrent, s'infiltrent dans vos veines et vous font voyager dans une autre sphère. Une fois que vous aurez posé vos yeux sur ce roman, vous en serez accroc et vous allez pleurer quand vous l'aurez fini car vous n'aurez plus votre dose… Pardon Mr Sire Cédric d'avoir douté et d'avoir jugé sans savoir 😉
En ce qui concerne le scénario, l'auteur nous disait lors du salon qu'il l'avait pensé comme une série. Je confirme que sa pensée a été couché sur papier comme il l'avait imaginé et que ça marche du feux de dieu. La première partie du livre est tout simplement hallucinante et j'ai failli aller m'acheter un gilet pare-balle tellement je m'y croyais et tellement j'avais l'odeur de poudre (à canon, pas la drogue) dans le nez. Et là, quand j'ai terminé ce 1er chapitre et que j'ai regardé ce qui me restait à lire, je me suis posé la question ce qui allait bien pouvoir suivre. C'est tellement une histoire à lui tout seul que j'ai dû faire une pause avant de continuer. Et bien, croyez moi, vous n'allez pas être déçu du voyage, la suite ne va pas baisser en intensité et va vous scotcher à votre canapé jusqu‘à ce que vous ayez lu la dernière ligne. Ça file à toute allure, c'est rythmé, c'est bien écrit et c'est addictif au possible.
Et une fois la dernière ligne lue, c'est là ou survient LE drame du livre…sa sortie s'est faite en juin 2018, et nous sommes en ………juin 2028. Je sens que le temps va être long, mais long jusqu'à la sortie du tome 2 !!!
J'espère très sincèrement en convaincre quelques-uns de lire ce roman car je n'avais encore jamais lu la plume de cet homme là et je ne peux que vous confirmer que je ne suis pas près de la lâcher.
Sa majesté des ombres est le titre de ce roman, mais l'auteur est une majesté qu'il est grand temps de mettre en lumière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
profileuse_criminal_lectrice
  15 mars 2018
" Sa Majesté des Ombres " , roman où je me suis précipité de l'acheter, je l'attendais avec impatience , non-pardon euphorie , car ayant découvert sa plume avant , je suis devenu accro à sa plume .
J'avais déjà lu tous ses romans et j'avais beaucoup aimé ses thrillers et Dynamiques du Chaos et dernière sorti pour Wonderland m'attends sagement dans ma bibliothèque .
Alors, je savais au fond de moi que " Sa Majesté des Ombres "serait tout aussi puissante que ; " le Festin du Serpent " , " le Baptême des ténèbres ", " le Bal des Ardentes ".
Ici à nouveau j'ai avalé les pages à la vitesse d'un TGV .
L'histoire commence par un prologue avec " La Voix " en guise d'introduction où d' amuse bouche , et dès les premières lignes lues, je savais au fond de moi le début du coup de coeur arrivais .
L'histoire débute en 2003 à la villa Vénézia une grosse interpellation va avoir lieu sur le plus gros dealer de la région.Pour le service d'interpellation, ils sont sur sûrs de connaître les lieux , ils sont sûrs de leur plan d'attaque .
Hélàs, il ne se doute pas le moins du monde de ce qui va leur arrivée.
Ils vont être pris au dépourvu , ils n'ont pas assez mesuré leurs adversaires , qui eux n'ont peur de rien , ce sont des mercenaires hypers dangereux.
La mission va se casser la gueule et beaucoup vont y perdre la vie.
Quelques années plus tard une série de meurtres atroce à caractère sériel fait surface .
Cécile Sanchez que j'admire beaucoup mène l'enquête, elle est très doué ,elle un don de mentaliste , toute personne coupable lors d'un interrogatoire, elle arrive avec sa technique à les faire parler , même quand ils ne veulent pas .
Lors de ses recherches beaucoup de similitudes à une affaire vont ressortir des placards.
Et si tous ceux que l'on croyait enfoui ressort à la surface , au grand jour .
Putain, j'ai faim, ce tome 1 m'a laissé sans voix , Ghislain Gilberti à un don , une plume en or .
Ce tome 1 est dingue chaque début de chapitre, je me suis retrouvé avec le titre de l'Ancien Testament puis avec une jolie citation percutante que j'ai gardé noté , dans mon cahier oui elles m'ont marqué .
Oui, ce roman et puissant, je n'ai pas eu le temps de me poser de questions l'auteur m'a coupé l'herbe au pied .
Tout y est écrit avec simplicité , pas de truc imcompréhensible , pas de tra là là chichi , non l'auteur m'a embarqué avec " Sa Majesté des Ombres ".
Les personnages sont travaillés avec grand soin , ils nous les détaillent avec minutie .
L'univers de la drogue y est expliqué de façon sans casse tête .
Tu découvres, l'univers des différentes section de police et c'est vraiment très bien expliqué.
Ce roman tome 1 est totalement addictif et puissant .
Je reste sur ma faim, car je vais devoir attendre avec la même impatience et euphorie le tome 2.
C'est un énorme coup de coeur de malade pour moi ce début de trilogie prometteuse .
Oui, il fait 700 pages de folie , si vous ne l'avez pas encore entre vos mains fonçer en librairie l'acheter .
Vous ne serez pas le moins du monde déçus .
Ce roman tome 1 envoie du lourd du très lourd vraiment .
Je suis encore sans voix , à chaque fois que je lis un roman de l'auteur, j'en ressors complètement lessivé , essoré , vidé .
Pour moi Ghislain Gilberti à tapé fort avec ce début de trilogie , qui va s'avérer, être pour moi la révélation coup de coeur 2018 .^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Foufoubella
  20 mai 2019
Ce roman – cette brique, oui - m'a été offert pour mon anniversaire.
Si j'avais déambulé dans une librairie, si je l'avais pris entre les mains, si je l'avais retourné pour lire la quatrième de couverture, j'aurais donc lu ce qui suit :
«  Un cartel invisible livrant une nouvelle guerre sans merci.
Une drogue d'une pureté inédite.
Un réseau de dealers... »
Je crois, non, je suis certaine, que je me serais arrêtée là et l'aurais reposé sans même terminer le résumé. Car si j'aime les romans policiers, polars ou thrillers, ceux qui se déroulent dans des gangs ou cartels de drogues, ce n'est pas ma came, si je peux m'exprimer ainsi.
Et bien j'aurais loupé quelque chose car ce roman – cette brique, oui – m'a happée du début à la fin et je l'ai lu très très vite. On sent que l'auteur maîtrise bien le sujet car tout paraît crédible et vraisemblable.
J'ai avalé la première partie, qui n'était pourtant pas la plus intéressante selon mes critères de base, en un temps record, les pages se tournant à la vitesse grand V, sans que je m'en aperçoive vraiment, de manière un peu hypnotique. Ghislain Gilberti prend son temps pour installer son intrigue et ses personnages, pour notre plus grand plaisir. Dès que son héroïne, Cécile Sanchez, prend le relais, ça passe encore plus vite.
J'ai presque tout aimé dans ce roman sombre, très sombre : les personnages, l'écriture, qui sans être sensationnelle ou exceptionnelle est agréable, les dialogues, l'atmosphère,... Presque tout, oui. Car un pan de l'histoire, que je ne dévoilerai pas, m'a paru par contre tellement peu crédible – et un peu gnangnan aussi – dans le contexte que ça me faisait soupirer d'ennui et d'exaspération.
Et autre bémol, quelques coquilles bien visibles m'ont un peu gênée sans néanmoins gâcher mon plaisir. N'y-a-t-il plus de relecteurs dans les maisons d'édition? C'est un problème que l'on trouve de plus en plus de mon point de vue et c'est quand même très dommage.
En bref, je ne connaissais pas cet auteur, je sais qu'il y a une suite à ce roman puisque Sa majesté des ombres est le premier tome d'une trilogie. Je vais aller acquérir le deuxième assez vite je crois.
Un roman que j'ai trouvé captivant et intéressant et qui a eu le mérite de me sortir de ma zone de confort.
Je recommande.

Challenge Multi-défis 2019
Challenge Jeu de l'Oie littéraire
Challenge Pavés 2019
Challenge Monopoly
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   27 octobre 2018
Borderline n’est pas une simple bande de narco trafiquants.Avec eux , le paysage criminel tout entier a changé.Il vous faudra oublier toutes vos idées reçues, tous vos préjugés.Il sera nécessaire de briser volontairement toutes vos habitudes et vos réflexes.Pour la première fois dans votre carrière, vous ne devez plus raisonner comme des flics, vous détacher totalement de vos rôles et de vos fonctions tout en continuant à respecter le code de procédure. Borderline n’est pas un simple gang : c’est une révolution criminelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KurtgKurtg   28 juin 2018
Puissant, addictif, sans temps mort.
La meilleure œuvre de Ghislain Gilberti, digne d'une série Netflix.
Premier tome d'une trilogie chroniquée par Gérard Collard :
https://youtu.be/8OztrVtGKpI
Je recommande vivement ce livre ainsi que tous les autres du même auteur.

Commenter  J’apprécie          20
profileuse_criminal_lectriceprofileuse_criminal_lectrice   15 mars 2018
La justice est une machine aveugle et impitoyable contre laquelle il est vain de se battre seul .
Commenter  J’apprécie          70
profileuse_criminal_lectriceprofileuse_criminal_lectrice   15 mars 2018
Quelques fois , il n'y a que le mal pour combattre le Mal.Certaines atrocités sont indispensables à l'équilibre de cette société pourrie.Ce monde ne tient qu'à un fil .
Commenter  J’apprécie          20
SOLARIUMSOLARIUM   04 juillet 2018
Le retour à la voiture est aphone.
Même si l'on comprend le sens de cette phrase, en quoi un retour peut être privé de l'usage de la voix ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ghislain Gilberti (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ghislain Gilberti
CHOUQUETTE D’OR N°32 - Les anges de Babylone Tome 2 - Ghislain Gilberti
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1626 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..