AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Dunkerque judiciaire tome 1 sur 4
EAN : 9781774535530
200 pages
Kobo Originals (28/06/2021)
3.32/5   37 notes
Résumé :
Dunkerque judiciaire, tome 1
Inspecteur de police stagiaire, Stéphane Marquet a préféré s'éloigner de sa famille, quitter Nice et demander sa mutation à l'autre bout de la France. À Dunkerque, le jeune Niçois se retrouve sous les ordres de l'inspecteur Dacié, ancien prof de lettres entré dans la police par dépit. À son contact, Marquet va devoir oublier ses a priori et ses idées préconçues. Dacié est une homme seul, volontiers cassant, brisé par la mort de so... >Voir plus
Que lire après Bienvenue à Dunkerque Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,32

sur 37 notes
Stéphane Marquet, policier stagiaire, débarque de Nice à Dunkerque, où il devient l'adjoint de l'inspecteur Dacié, flic un peu désabusé. Rapidement le binôme est confronté à trois affaires sans lien apparent : la profanation d'une église, l'assassinat de la Conseillère principale d'éducation (qu'on appelait de mon temps Surveillante générale) d'un collège difficile et ancienne candidate d'extrême droite aux municipales, et une série de cambriolages de pharmacies.
Au fil des enquêtes, les deux hommes que tout semble opposer vont apprendre à se connaître et s'apprécier.

Un bon vieux polar à l'ancienne, où l'intrigue mélange joyeusement les cartes entre les trois enquêtes, sans oublier les vicissitudes de l'extrême droite locale. C'est rondement mené, vers un dénouement quand même un peu trop tiré par les cheveux...
C'est suffisamment bien écrit pour procurer un bon moment de lecture. J'ai particulièrement apprécié l'épaisseur des personnages des deux policiers, l'aîné se dévoilant plus que le cadet chez qui on devine des failles cachées..

Je remercie Babelio et Kobo Originals de m'avoir permis de découvrir ce roman et son auteur.
Lien : http://michelgiraud.fr/2022/..
Commenter  J’apprécie          550
Un polar régional sauce dunkerquoise dont le titre surfe sur le succès du film "Bienvenue chez les ch'tis".

Marquet, un jeune policier niçois intègre pour des raisons personnelles le commissariat de Dunkerque et va être rapidement amené à effectuer sa première enquête sérieuse avec Dacié un commissaire à la personnalité atypique et meurtri par le décès de son fils.
Marquet débarque dans la grande ville portuaire des Flandres maritimes (car Dunkerque tout comme Bergues, la ville mise en lumière par le "film", ne sont pas ch'ties) récemment chahutée par le braquage de plusieurs pharmacies, une profanation d'église et surtout le meurtre de la conseillère principale d'éducation d'un collège elle-même en étroite relation avec le monde de l'extrême droite.
L'intrigue qui va bien entendu tourner autour de ces trois affaires n'est pas exceptionnelle mais reste acceptable si on ne mise pas toute sa lecture dessus.
J'ai surtout apprécié d'avoir un peu retrouvé l'atmosphère de la cité de Jean Bart que je connais bien et dont le potentiel pour le roman noir n'a été que partiellement exploité à ce jour.
Quelques stéréotypes Nord/Sud dispensables ternissent cependant un peu la crédibilité des personnages et notamment des deux enquêteurs.
La lecture reste agréable dans l'ensemble et laisse espérer la découverte de romans plus aboutis par un auteur au potentiel intéressant.



Commenter  J’apprécie          290
Seconde lecture de la Masse Critique spéciale Original Kobo 2022 et cette fois-ci j'ai choisi un roman policier qui se déroule au pays du Carnaval Ch'ti !

Ce roman a été écrit en 2007 et c'était le premier livre de l'auteur, que je ne connaissais pas malgré cela.

Nous faisons la connaissance d'un policier stagiaire niçois qui arrive à Dunkerque, à sa demande. Il travaille avec l'inspecteur Dacié, pas totalement un vieux de la vieille puisqu'ancien professeur de français. Nous allons apprendre vraiment peu de choses sur les raisons de la décision de Marquet de faire son stage dans le Nord, même rien à vrai dire, mais heureusement il n'en sera pas de même pour l'inspecteur, ce qui rend toujours les romans policiers plus agréables sinon ils sont interchangeables !

Une profanation d'église, un cadavre, un mouvement d'extrême droite, des voyous, le tout pour une intrigue bien menée !

Quelques maladresses dans la rédaction et j'ai trouvé particulièrement peu adaptée la façon qu'à Marquet de s'adresser à son supérieur peu de jours après son arrivée ! Difficile d'y croire d'autant plus qu'il a parfois été grandiloquent ! Les dialogues sont les moments les moins crédibles et c'est bien dommage !

Deux autres volumes ont été écrits, peut-être les lirais-je s'ils sont réédités par Kobo !

Challenge Riquiqui 2022
Lecture Thématique février 2022 : Les petits livres
Masse Critique Original Kobo 2022
Commenter  J’apprécie          280
C'est à l'occasion de l'opération Masse Critique spéciale Original Kobo 2022 que j'ai pu découvrir "Bienvenue à Dunkerque" de Maxime Gillio, et je remercie infiniment Babelio pour cette opportunité qui m'a été offerte.
Stéphane MARQUET, jeune flic Niçois, quitte sa région natale pour s'installer à Dunkerque, il va y faire équipe avec l'inspecteur DACIE, un vieux de la vieille, bien aguerri à son métier de fonctionnaire de Police. Dès l'arrivée du jeune MARQUET, les deux hommes sont lancés sur une enquête, une profanation dans l'église Saint-Antoine-De- Padoue, puis très vite vers un meurtre commis sur une femme, CPE dans un collège sensible. Les deux hommes vont apprendre à se connaître au fil de leurs recherches qui se révèlent compliquées.
Je ne suis pas une lectrice assidue du roman policier, j'en lis, mais assez peu, mais au vu de ce roman je crois que je vais le faire plus souvent !
En effet, outre le style de l'auteur, très agréable à lire, l'intrigue policière est vraiment intéressante, et surtout j'ai aimé le tandem formé par ces deux hommes tellement différents, qui se rencontrent, se découvrent et en viennent à s'apprivoiser mutuellement. L'inspecteur DACIE, ancien professeur de Français devenu flic après la mort de son fils adolescent il y a quelques années, un homme très cultivé, passionné par le cinéma, mais aussi impulsif et dépressif, n'a pas grand chose en commun avec le jeune MARQUET, qui semble fuir Nice suite à un passé douloureux, en charge de famille envers sa soeur qu'il aide pour financer ses études et sa mère sans ressources. Et pourtant, ou peut-être à cause de cela, leur équipe va fonctionner.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, pour son style, son intrigue, sa découverte de Dunkerque, et surtout ses personnages attachants
Un livre que je recommande !
Commenter  J’apprécie          80
Merci à masse critique spéciale Kobo pour la mise à disposition de cet e-book !
Le résumé du roman m'a fait fortement envie, mais j'avoue avoir été déçue... Par le style tout d'abord, assez maladroit : des longueurs descriptives, des dialogues qui seraient très bien dans un scénario de film mais qui sont là aussi trop longs, pas assez directs et incisifs. Ensuite, j'avoue ne pas m'être du tout laissée convaincre par les personnages. Par Stéphane Marquet tout d'abord, jeune stagiaire qui parle à son chef avec insolence et mépris et qui pour le coup manque clairement de crédibilité. Par Dacié ensuite (le chef), qui oscille entre l'homme cultivé et intéressant dans ses rapports à la langue (ex prof de français avant de se retrouver dans la police suite à un drame familial) et en même temps, homme malheureux qui transgresse les règles (détournements d'argent public pour s'acheter des dvd) et qui parfois a de drôles de discours (notamment sur la femme qui travaille avec lui, qu'il laisse traiter de "thon" sans autre forme de considération). Il y a aussi beaucoup de choses que j'ai trouvées datées : des expressions ("C'est pigé?"), des références à des choses matérielles (le summum de la technologie, un écran plasma, une chaine hi-fi...une game boy pour le prêtre !) mais là, l'auteur n'y est pour rien, il a écrit son bouquin en 2006 ! Et puis des choses qui me paraissent très incorrectes : on fume en salle des profs, ou quand Marquet colle une baffe à un des ados qu'il interroge au collège...
Sans parler du chapitre 4 où on se croirait dans "Bienvenue chez les ch'tis".
Pourtant, l'intrigue est plutôt sympa, le faisceau d'indices et de coupables potentiels est bien géré, les thèmes (peut-être un peu trop mélangés ?) sont aussi agréables : on part d'une église profanée pour se retrouver dans un parti politique d'extrême-droite, le tout avec un adultère et un gosse malmené par la vie... le roman aurait gagné à être encore plus court, plus concis, mieux maîtrisé dans la forme. Sur la vie personnelle des deux héros policiers, on nous en a trop dit dès le départ (Marquet a une soeur qui se rend régulièrement chez le médecin et une mère dont il doit prendre soin mais a demandé lui-même sa mutation à Dunkerque, à l'opposé de Nice où il vit) et en même temps on ne sait rien finalement, ce qui donne très envie de lire les tomes suivants. Pour Dacié pareil, on connait sa vie et ce qui l'a conduit à faire ce métier mais il est noté qu'il n'a jamais cherché à savoir pourquoi sa femme s'était barrée et pourtant il continue à lui écrire tous les 3 mois...
En résumé, trop d'incohérences m'ont empêchée d'apprécier ce roman policier. On sent le premier roman avec une écriture encore inaboutie. Il y a fort à parier que les suivant doivent être bien meilleurs !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Des centaines de livres en occupaient l’espace gauche, du sol au plafond et visiblement sur deux épaisseurs, si bien qu’il était en peine d’apercevoir la couleur du mur. Machinalement, il repéra quelques noms : Camus, Zola,, Ellroy, Dard…
Commenter  J’apprécie          10
Le Nordiste est méfiant, c’est de nature, mais si vous arrivez à franchir cet obstacle, alors il devient un frère que l’on a du mal à quitter.
Commenter  J’apprécie          20
 Aujourd’hui, tout allait si vite qu’il avait fallu renforcer la loi sur la présomption d’innocence pour éviter l’excès de bavures judiciaires.
Commenter  J’apprécie          10
Merde, Dunkerque ! Mais c'est à l'autre bout de la terre ! Et bonjour les clichés...
Commenter  J’apprécie          10
 Peut-on imaginer chose plus incompréhensible que la mort de son unique enfant ? 
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Maxime Gillio (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxime Gillio
Retrouvez la rentrée littéraire 2021 d'Auzou Romans avec cette rencontre tournée en direct dans les locaux d'Auzou à Paris le lundi 12 juillet. Une rencontre animée par Pierre Krause de Babelio et Jennifer Rossi, avec comme invités les auteurs Lucie Pierrat-Pajot, Maxime Gillio et Anouck Filippini.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : dunkerqueVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (72) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les disparus de l'A16" de Maxime Gillio.

De quel origine est Lao-Tseu l'ami Virginia ?

Russe
Malien
Chinois

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les disparus de l'A16 de Maxime GillioCréer un quiz sur ce livre

{* *}