AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Wizzard_42


Dans cette bande dessinée, tout les talents de narrateurs et de dessinateur de Carlos Gimenez se dévoilent pour livrer une oeuvre très convaincante.
Le sujet choisi pourtant n'est pas simple : la Guerre d'Espagne. Formant une sorte de "préquel" de Paracuellos, où l'auteur narre sa jeunesse dans un orphelinat au début du règne de Franco, Les Temps mauvais est un album où se côtoient toujours les scènes de vies et la violence d'un monde brutal et dur.
En mettent en scène la famille de Marcelino, un ouvrier madrilène de tendance républicaine modérée, Gimenez parvient à retranscrire toute la vie des "petites gens" de la capitale espagnole alors qu'elle tente de survivre à la guerre. C'est d'ailleurs là l'objet de cette BD : dénoncé la guerre en montrant toute son horreur ; moins en regardant les combats qu'en observant la vie courante qui tente de trouver un chemin. Alors on voit la famine, la phtisie, les exécutions sommaires - des deux camps - ou encore les scènes de bombardements. Et tout ça réuni, on en ressort nécessairement un peu marqué.

Personnellement professeur d'Histoire et de Géographie, je pense mettre à profit cet album pour illustrer la mémoire des conflits auprès des élèves en spécialité HGGSP. C'est un support riche, en plus d'être une excellente bande dessinée au demeurant.
Commenter  J’apprécie          00







{* *}