AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de GODON


GODON
  22 avril 2015
Un souvenir extraordinaire de lecture!

L'année où j'ai fait la traversée des Alpes, un soir, j'ai trouvé ce livre dans un refuge et je ne l'ai pratiquement pas lâché avant de l'avoir fini. Je ne parlais plus à mon frère, je lisais, captivé, j'aurai voulu lire tout d'une traite. Il fallait bien dormir et j'ai dû l'interrompre, mais j'avais bien calculé, au petit matin je n'avais plus qu'une dizaine de pages à lire. En petit-déjeunant, j'ai fini juste au moment où il fallait partir pour une longue journée de marche. Une lecture parfaite!

Je dirais que j'ai eu la chance de l'oublier complètement (?), et je l'ai relu récemment avec la même passion qu'autrefois.
Il est question de cette grande ombre : le Destin…
Trois personnages vont l'affronter avec trois approches :
- le père Coste qui le défiera.
- Mademoiselle Hortense qui prétendra l'endormir.
- Monsieur Joseph qui jouera aux échecs avec lui.

Tous perdront avec du malheur, de la cruauté, des morts horribles…
Les victimes et la société qui les entourent tissent une sorte de linceul de malédictions qui renforce et provoque les tragédies sur plusieurs générations.
Le narrateur qui ne s'exclue pas de ces médiocres, nous glace en décrivant une stupéfiante scène de lynchage où l'on ne sait plus qui est victime.
Au moment où l'on se trouve désorienté en pensant : «…Et si c'était possible?»; on tombe sur cette phrase énigmatique enfouie dans le roman :
«Le destin n'est que l'intelligence des choses qui se courbent devant les désirs secrets de celui qui semble subir, mais en réalité provoque, appelle et séduit.»
… Que j'interprète comme : on porte en soi le Destin, mais il est écrit en runes indéchiffrables. On peut comprendre comment il fonctionne, mais en aucun cas le maitriser.
Tout le récit est palpitant, on veut lire plus vite, on oublie de respirer…et de gouter ce style inspiré qui vaut bien celui de Flaubert pour rendre les sensations…

Ne ratez pas «Le Moulin de Pologne»!
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus