AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Gallimard (16/04/1943)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Réunion d'écrits très divers, composés pour la plupart entre 1930 et 1937, mais dont certains remontent aux années vingt ou datent au contraire des trois années précédant la publication du recueil.
Il est d'ailleurs difficile de préciser les dates de composition de ces poèmes en prose, nouvelles ou essais, primitivement dispersés dans une douzaine de périodiques ou encore inédits en 1943.
L'ensemble part touffu, désordonné peut-être, riche sans aucun d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lavieestunlongfleuvetranquille
  09 septembre 2015
Onze ans après "Solitude de la pitié" paraît "L'eau vive". Les deux volumes ont un point commun : de toute l'oeuvre de Giono, ils sont en un sens les seuls à être de véritables recueils de nouvelles, c'est-à-dire réunir - en nombre à peu près égal - des textes courts et totalement indépendants.
Les ressemblances s'arrêtent là. "Solitude de la pitié" est un mince volume. "L'eau vive" est un ensemble compact fait d'éléments d'inégale longueur, dont "Promenade de la mort" et "Description de Marseille" occupent un tiers. Retranchons encore "Vie de Mlle Amandine" et "Le poète de la famille" : les dix-huit titres restants se partagent moins de la moitié du volume.
J'ai un faible pour la poésie si sensible de "Mort du blé", et pour la richesse de "Promenade de la mort", véritable petit bijou de littérature.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LavieestunlongfleuvetranquilleLavieestunlongfleuvetranquille   09 septembre 2015
Il y a le visage de la mort. Mais avant, il y a le dernier visage. Le visage de la mort est pelucheux et doux comme un oiseau ; il est étendu, ailes ouvertes, sur le vide sans remous. L'autre, c'est le visage qui précède. Il ne s'éteint plus ; il accompagne l'homme dans ses dernières foulées sur le portement de la terre, avant qu'il s'élance. Ce visage est comme un champ d'herbe déchiré, mais illuminé par un grand charruage.
(Son dernier visage)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChouchaneChouchane   25 juin 2016
Chaque fois qu'on s'approche d'un homme de la terre, il y a dans le regard, dans le geste, le lent mouvement des pas, la houle des épaules, une puissance magnétique qui nous frappe au creux de la poitrine. Tout est précis chez eux. Tout est à la mesure de l'instant. (Le fontainier, complément à l'eau vive).
Commenter  J’apprécie          10
LavieestunlongfleuvetranquilleLavieestunlongfleuvetranquille   09 septembre 2015
Les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger, de les goûter doucement ou voracement selon notre nature propre, de profiter de tout ce qu'ils contiennent, d'en faire notre chair spirituelle et notre âme, de vivre. Vivre n'a pas d'autre sens que ça.
(Rondeur des jours)
Commenter  J’apprécie          10
LavieestunlongfleuvetranquilleLavieestunlongfleuvetranquille   09 septembre 2015
- C'est le plus gros travail que je connaisse, la caresse. D'abord, ça demande le meilleur de toi ; et puis, quand on fait un soulier on sait ce qu'on fait, on sait à quoi ça sert. Mais quand on fait une caresse, savoir ? Ce qu'elle est, à quoi elle sert, ou elle mène ?
Commenter  J’apprécie          10
LavieestunlongfleuvetranquilleLavieestunlongfleuvetranquille   09 septembre 2015
Les pierres tendres chantaient comme une nuée d'oiseaux. Le soleil les pénétrait jusqu'au plus profond. Elles ruisselaient d'eau à plein pores. Elles faisaient une brume plus légère que la fumée d'une pipe.
(Vie de Mlle Amandine)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean Giono (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Giono
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Jean-Edgar Casel et le journaliste David Medioni (ernestmag.fr) recevaient l'auteur et le parrain de SMEP 2019 Ron Rash...
Un silence brutal de Ron Rash et Isabelle Reinharez aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/145502-divers-litterature-un-silence-brutal.html
Un pied au paradis de Ron Rash et Isabelle Reinharez aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/145625-nouveautes-polar-un-pied-au-paradis.html
Le chant du monde de Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/71308-poche-le-chant-du-monde.html
Moby Dick de Herman Melville et Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/48529-poche-moby-dick.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jean Giono

Né à Manosque en ...

1875
1885
1895
1905

12 questions
272 lecteurs ont répondu
Thème : Jean GionoCréer un quiz sur ce livre