AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070363112
Éditeur : Gallimard (21/01/1973)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 111 notes)
Résumé :
Alors, il se met à tripoter son paquet de cartes comme s'il tirait sur un accordéon. Il le frappe, il le pince, il le soufflette, il le caresse, il l'étire et le referme. Il annonce : roi de pique, sept de carreau, trois de cœur, roi de trèfle, dame de cœur, neuf de pique, deux de carreau ; et chaque fois la carte annoncée tombe. Il jette le jeu de cartes dans le bassin de la fontaine et, quand il va y tomber, le jeu de cartes se regroupe dans sa main. Il me l'étale... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  02 février 2013
Jean Giono nous présente ici un vagabond anonyme, à la recherche de son idéal. Il rencontrera l'Artiste, en fait un joueur de cartes , à qui il vouera une admiration sans limite. Naîtra une amitié virile au long de cette route qui les mènera vers leur destin.
Mais comme il arrive parfois dans ce genre d'amitié, un conflit finira par ternir les relations des deux hommes. S'en suivra une véritable chasse à l'homme ou le narrateur poursuit son compagnon d'infortune, joueur et menteur invétéré… Pour lui régler son compte ? peut-être… mais il lui faudra faire vite s'il veut le rejoindre avant la meute des villageois en colère également à ses trousses.
« Les grands chemins », un roman qu'il est convenu de situer dans la deuxième époque de l'auteur, celle de l'après guerre. On le sent désabusé…et sa prose se fait moins lumineuse, moins olfactive. Il reste malgré tout les thèmes chers à Giono : les petits boulots, l'amitié virile et les grands chemins qui ne mènent nulle part si ce n'est à soi-même…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
SZRAMOWO
  25 octobre 2014
Je lis ce livre souvent. Il porte en lui une formidable force, un optimisme, celui de la confiance en l'humain.
Les routes de bitume gris empruntées par le héros, les places des villages qu'il traverse, les fermes dans lesquelles il travaille, les granges qui l'accueillent au hasard de ses pérégrinations, tout porte à la confiance dans l'autre, même lorsqu'il ne la mérite pas, car loin de tomber dans l'angélisme, Giono donne une image réelle et crue de la société des hommes, à l'image de ce qu'ils en font.
Commenter  J’apprécie          180
charlottelit
  29 décembre 2011
une forte amitié ; un homme sincère en demande et l'autre qui prend
ses distances ; d'où une souffrance,
road movie : ils sont deux à tailler la route et tout est intense
le dénouement comme une offrande ....
cette histoire nous emporte dans les campagnes : on se sent très bien
parmi tous ces gens de passage ; le drame couve bellement
Commenter  J’apprécie          150
Lavieestunlongfleuvetranquille
  08 août 2016
Je t'aime, moi non plus.
Quoique...
GIONO nous plonge dans une histoire d'amitié un peu noire entre deux êtres aux caractères bien différents. le premier fait son chemin comme il l'entend, possède une gueule sympathique et une belle barbe rousse. le second fait le sien en étant extraordinairement doué pour les cartes, dans un halo malsain.
L'un est matérialiste, pas l'autre.
Ce mélange dérange. Comment comprendre cette attirance vers une telle noirceur ?
C'est la vie, dans toute sa complexité et ses incompréhensions.
GIONO est un génie. Ce roman est sublime.
Commenter  J’apprécie          90
Faignan
  17 octobre 2018
Même si ce n'est pas le Giono que je préfère, je dois reconnaitre qu'il s'agit d'un très bon Giono. le récit suit la vie d'un trimard qui vend sa force de travail où il le peut. Il s'agit surtout d'un récit sur l'amitié entre deux hommes qui vivent sur ce grand chemin, mais qui diffèrent absolument. le choix d'une écriture à la première personne et au présent, nous immerge complètement dans la vie de cet homme.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
domdu84domdu84   12 novembre 2011
Être heureux c'est abattre des atouts, ou les attendre, ou les chercher. Forcer la main est magnifique. Demandez aux gens quand est-ce qu'ils sont nés par ici : ce sont tous des enfants de l'hiver. Il n'y a pas plus de jour dans les maisons du village et dans les fermes que dans mon moulin. Les fenêtres, là-bas comme ici, ont les mêmes carreaux gris. La cuisine des Jourdan où j'ai bu le coup après avoir livré l'huile est chaude et abritée, mais un point c'est tout. Restent les coups de la bise contre les murs. Qu'est-ce qu'elle annonce? C'est le commencement de quel théâtre? Devant la porte rouge du poêle, là-bas, ils voient aussi le bout de leurs nez, leurs mainsj leurs genoux, leurs jambes et leurs pieds. Admettons que pendant cinq minutes ils puissent rigoler en eux-mêmes du fait qu'il y a devant la porte rouge du poêle les nez, les mains, les genoux, les jambes et les pieds de toute la famille. Mais après ces cinq minutes, quoi? Détester non plus ne dure pas. S'il y a quelques crimes, par ici, ce sont également des crimes d'hiver. Rabrouer des vieil¬lards et même pousser plus carrément à la roue fait plaisir mais, comme ce qu'on a pour se distraire est fragile! Dans un sens comme dans l'autre, tout est trop vite fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   02 février 2013
Il ne s’agit que d’être Monsieur tout-le-monde. C’est le meilleur moyen qu’on vous foute la paix.
Commenter  J’apprécie          190
AunryzAunryz   17 mars 2015
Quelques gouttes de sang éclaboussent le ciel ; la nuit les efface avec sa main grise.
Commenter  J’apprécie          192
charlottelitcharlottelit   29 décembre 2011
Je prends des précautions, autant pour lui que pour moi.
j'ai toujours été timide. Je n'aime pas déranger les gens.
Si c'est un chic type, encore moins.
Commenter  J’apprécie          100
DosamuseDosamuse   31 août 2014
Je suis cependant toujours sur la route. Une route sait généralement ce qu'elle fait ; il n'y a qu'à la suivre.
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Jean Giono (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Giono
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Jean-Edgar Casel et le journaliste David Medioni (ernestmag.fr) recevaient l'auteur et le parrain de SMEP 2019 Ron Rash...
Un silence brutal de Ron Rash et Isabelle Reinharez aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/145502-divers-litterature-un-silence-brutal.html
Un pied au paradis de Ron Rash et Isabelle Reinharez aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/145625-nouveautes-polar-un-pied-au-paradis.html
Le chant du monde de Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/71308-poche-le-chant-du-monde.html
Moby Dick de Herman Melville et Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/48529-poche-moby-dick.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : provenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jean Giono

Né à Manosque en ...

1875
1885
1895
1905

12 questions
271 lecteurs ont répondu
Thème : Jean GionoCréer un quiz sur ce livre