AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782896571390
310 pages
Éditeur : Editions Les Malins (03/01/2012)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 321 notes)
Résumé :
Le premier tome de La vie compliquée de Léa Olivier nous emmène à Montréal, en compagnie de Léa, 14 ans, qui vient tout juste d'y emménager avec ses parents. Séparée de sa meilleure amie Marilou et son amoureux Thomas, elle peine un peu à se faire à son nouvel environnement. Il faut dire qu'entre les maladresses de Thomas, pas très doué pour les relations à distance, les filles du lycée qui la prennent de haut et son frère Félix qui joue les beaux gosses, Léa se sen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (112) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  18 décembre 2019
Je suis tombée complètement par hasard sur cet ouvrage à la médiathèque dans laquelle je travaille et ayant vraiment envie de me changer les idées avec des lectures faciles en ce moment, je me suis laissée tenter. Même si je sais que je ne dispose pas des tomes suivants en rayons, je me suis dit que ce n'était pas grave et que j'aurai au moins un petit aperçu de ce que peut être cette "vie compliquée de Léa Olivier" et même si il est vrai que je ressens une légère frustration avec la lecture unique de ce premier tome, je pense q'il vaut mieux que je me dise que c'était juste pour combler ma curiosité et considérer que cela se termine ainsi.
Léa Olivier est une jeune adolescente de 14 ans qui, apprenant qu'elle doit déménager avec ses parents et son frère Félix âgé de deux ans de plus qu'elle, à Montréal, pense qu'elle ne pourra jamais survivre sans sa meilleure amie Mirilou et son petit copain Thomas. Éloignée d'eux par quelques centaines de kilomètres, l'existence d'Internet lui permet de ne pas trop sombrer dans le désespoir en communiquant par mails ou en tchatant en direct avec sa BFF (Best Friend Forever) plusieurs fois par semaines si ce n'est plusieurs fois par jour. Aussi, nos deux amies peuvent se raconter leurs vies respectives et surtout leurs peines de coeur respectives par le biais d'un écran. Une acclimatation qui va certes être pénible pour Léa au départ mais qui va se rendre compte que, même séparé de ses amies, oui elle survit ! et s'en fait même de nouveaux...
Cependant sa relation longue distance avec Thomas va-t-elle résister à ce changement ?
Un livre où l'on suit les échanges entre ces deux amies et où l'on s'immerge dans la vie de chacune d'entre elles à travers leurs longues discussions sr Internet. Un style un peu déstabilisant au départ (eh oui, même la forme des romans épistolaires évolue avec les nouvelles technologies) et en raison du parler québécois mais une fois lancé, le lecteur s'habitue assez rapidement et ne peut qu'être touché (voire en rire parfois) de ce qu'est cette vis si compliquée (surtout lorsqu'il porte dessus un regard d'adulte). Un premier tome assez prometteur et qui, malgré tous mes a priori, se laisse lire assez facilement et que je ne peux donc que recommander à nos jeunes lecteur. Il a eu sur moi l'effet escompté, à savoir m'apporter une lecture divertissante sans prise de tête et aura eu au moins (même si ce n'est pas le livre de l'année, d'autant plus qu'il date de quelques années déjà) de me divertir un petit peu ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
MelodieCamirand
  03 février 2012
J'ai adoré ce livre car on dirai vraiment la vraie vie tout ce qui ce passe ! On dirai quelle a demander a une adolescente de lui raconté sa vie !
J'ai aussi aimé ce livre car on dirai vraiment que je suis le personnage pas parce que ce qu'Il ce passe dans ma vie est comme sa parce que je me mes vraiment dans sa peau !
Je beaucoup aimé le passage ou elle a des problème avec son amoureux car il ce passe plein de chose et ces vraiment compliquer !
J'ai moins aimé ce livre car le livre est épistolaire ce qui veut dire que les personnages s'envoie des message comme si on était sur hotmail ou facebook .
J'ai aussi moins aimé se livre car il y a beaucoup de personnages sa peut être sa peut nous mélanger !
J'aurai aimé qu'il est un peu plus d'actions dans ce livre
Je vous le conseil !
Commenter  J’apprécie          472
cascasimir
  09 avril 2019
"Je sais que le premier amour est le plus foudroyant, mais personne ne m'avait mise en garde contre le premier échec amoureux ! "
Catherine Girard-Audet.
Je suis Léa, j'ai 14 ans et je suis perdue, à Montréal, à 400 kms de Thomas mon chum (amoureux). Mon premier chagrin d'amour!
Ceci est mon carnet intime..

Léa : Faut que je te dise Marilou! Thomas m'a envoyé un SMS, il arrête avec moi!
Ça m'a transpercé le coeur. J'suis trop nulle, j'ai chialé. Tu m'avais dit qu'il voyait Sarah Beaupré, super jalouse de moi, avec une poitrine dont elle se sert pour attirer les garçons, alors que j'ai des oeufs au plat. Et une peau ( de vache) sans boutons, elle met sûrement des tonnes de crème...
Tu m'as dit aussi qu'ils se sont embrassés?
Ici, j'ai personne à qui causer...Y a Maude qui se prend pour la reine, qui sort avec José, le plus beau gars de l'école, et qui me niaise (se moque de moi. )

Marilou: Ne vas pas te jeter dans les bras de Thomas, quand tu le reverras ! Oublie le! Moi, au bord du lac, c'est Cédric qui m'a embrassé. Il est cute( mignon).

Léa : Ici, dans une party, je me sentais comme un vilain petit canard, car les autres ressemblaient toutes à des top modèles. Mais y a José qui me trouvait belle et qui dit que s'il était célibataire...
Et puis y un autre qui m'a embrassé...
Et puis le beau Alex m'a fait danser!

Marilou: Wow, ils sont tous à tes pieds!!! Trop cool !
MDR( mort de rire)

Léa : On a dansé Alex et moi, collés l'un contre l'autre, et je ne pensais plus à Thomas. ( sa bouche a frôlé mes lèvres). Et, Eloi, mon premier vrai ami ici. Il est .. partagé entre Marianne, sa blonde et... moi! Je lui ai dit ... que c'est compliqué, car je commence, à peine de sortir d'une peine de coeur.

C'est un livre Québécois là ! Faut le lire, car vous saurez ( dans les autres tomes) vers qui va pencher le petit coeur de Léa, entre tous ces garçons et... Thomas, son premier amour.
"Je me raconte des histoires, pour m'endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
Est ce que tu m'entends
Est ce que tu me vois?
Qu'est ce tu ferais, si t'étais là ?" Louane
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
steambook
  19 septembre 2013
La jeune Léa va être contrainte de déménager dans une autre ville, un très grande ville par rapport à son village natal. Cela signifie qu'elle devra mettre de côté ses amis, son école, son village, son passé. Mais Léa n'est pas de cet avis, après avoir tout tenté afin de convaincre ses parents de ne pas aller vivre à Montréal, elle doit se faire à l'idée que désormais tout ceci n'est que du passé et qu'elle doit continuer à vivre sa vie loin de sa meilleure amie Marilou. Heureusement pour ces deux là, nous vivons au 21ème siècle et internet existe donc ! Notre lecture se fera alors à travers tous leurs mails et chat échangés. Nous suivront pas à pas leurs journées passées l'une sans l'autre, leurs difficultés, leurs découvertes, leurs pertes.
L'écriture est d'autant plus fluide que l'on a réellement l'impression de lire le mail de sa propre amie, on se met facilement à la place de Léa, de Marilou, de Thomas, de Félix et de tous les personnages que l'on rencontrera.
Avec beaucoup de réalité, l'auteure nous transporte dans ce labyrinthe de changements.
Avis à toutes les personnes qui ont été obligées de déménager lors de leur enfance, ce livre est fait pour vous ! Vous réaliserez que vous n'avez pas été seule à vous sentir étranger lorsque vous retourniez dans votre ancien village, que vous n'avez pas été seule à avoir des difficultés d'insertion dans les groupes d'amis etc...
Mais avis aussi à ceux qui ont toujours vécu dans leur petit village cosy : lisez ce livre afin de ressentir ce qu'un 'rejet' peut éprouver lorsqu'il débarque dans un environnement totalement inconnu.
L'histoire se déroulant au Québec, il a été judicieux de garder certaines expressions et certains mots que nous n'employons pas en France, ainsi, un lexique est inséré à la fin de l'ouvrage : très utile et nous apprend des petites choses sympathiques.
Lien : http://steambook.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Kaya
  11 novembre 2014
Je souhaite tout d'abord à remercier Masse Critique pour m'avoir envoyé ce roman jeunesse dont j'avais beaucoup entendu parler.
Qu'en dire ? Globalement, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.... Ça m'a beaucoup rappelé les conversations MSN que j'avais avec mes copines lorsque j'avais 13 ou 14 ans. Les déceptions amoureuses, le manque de confiance en soi, les fêtes, les amitiés, les pires ennemis,.... Bref un concentré d'adolescence sous forme de roman épistolaire (ce terme peut-il s'appliquer aux courriels et aux chats ? ). le problème avec ce genre de romans c'est que dès les premières lignes on sait comment ça va se terminer. Je pense qu'il est possible d'écrire de la littérature jeunesse proche des jeunes sans pour autant tomber dans le recopiage des textos du téléphone portable de l'ado lambda. En même temps, je dis ça mais ça se laisse lire.... Et comme je le dis toujours, si ça peut forcer les jeunes à décoller de Facebook pour lire un roman, c'est pas plus mal. Dommage que le contenu dépasse difficilement le niveau du réseau social en question, avec des Lol à la pelle et des petits smileys pour ponctuer le tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192


critiques presse (1)
Sceneario   17 novembre 2014
Une première partie emplie de fraicheur, de cocasserie adolescente et de générosité portée par un personnage provenant de la Belle Province qui n’aura aucun mal à conquérir le public européen.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
mariecurry0103mariecurry0103   06 avril 2016
Article de Léa pour le journal de son collège, je le prend pour une citation car il est très émouvant, et il fait beaucoup réfléchir sur sa vie, que ce soit sentimentale ou amicale.


Quand on s'est connus, je sentait que j'avais la tête dans les nuages. Je croyais que tout était possible et qu'ensemble, nous pourrions aller jusqu'au bout du monde.
Je me fichais des malheurs du quotidien, des tremblements de terre et de la fin du monde parce que je me sentais en sécurité avec lui et je savais que je pouvais me réfugier dans ses yeux.

Quand il m'a dit que tout était terminé, mon cœur a cessé de battre et j'ai senti un coup dans ma poitrine. Il venait de m'enlever mon bonheur et de m'arracher mon soleil et ma joie de vivre. On dit que l'amour est le plus grand don de l'univers, et aujourd'hui, je dois composer sans lui.

Je dois aussi réapprendre à respirer toute seule et à retomber sur mes pattes. Je sais que le temps arrange les choses, mais j'aimerai qu'il y ait un moyen de le faire avancer plus vite, ou qu'il existe un onguent magique que je puisse appliquer sur mon cœur pour qu'il guérisse.
Je sais aussi que le premier amour est le plus foudroyant, mais personne ne m'avait mise en garde contre le premier échec amoureux. Il est si vif et si ardent que je sais qu'il laissera des traces jusqu'à la fin de mes jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
anouk10anouk10   17 février 2014
c 'est l'histoire d'une fille qui s 'appelle Léa olivier et son frère s'appelle Félix. Elle a un chom qui lui s'appelle thomas et opus j'allais oublier sa meilleur amie s'appelle marilou mais tout le monde l'appelle lou. Alors , sa vie est très belle mais un beau matin ses parents leurs annonce qu'ils doivent déménager à Montréal pour le travaille de leur père mais, évidement Léa ne voulait pas déménager parce que tout ses amies et son chom eux ils rèstaient dans leur petit village pansent que Léa était dans la grand ville. mais, à la fin elle était plus habituer d'être à Montréal!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
CielvariableCielvariable   16 mars 2016
Chère meilleure amie,
J'ai suivi ton conseil, je suis sortie du divan et j'ai décidé d'affronter la grande métropole en métro. Résultat: l'horreur! Au début, ça allait bien: je tenais fermement le plan dans mes mains et je suivais les instructions à la lettre. Mais quand je suis arrivée au centre-ville, j'ai perdu le contrôle! Comme il s'est mis à pleuvoir, je me suis dit que j'en profiterais pour explorer la ville souterraine ( qui est plus grosse que notre village). Je me suis laissé tenter par une boutique, puis par une autre, et après un certain temps, j'ai réalisé que j'étais perdue. J'ai demandé à des gens de m'aider, mais il y avait plein d'anglophones et de touristes, et tu connais mes talents pour les langues (hum, hum, yes, no, toaster). J'ai finalement réussi à rejoindre la station de métro je-ne-sais-pas-quoi qui m'a mené je-ne-sais-pas-où. Je devais faire un transfert, je me suis trompée de ligne et j'ai abouti sur la Rive-Sud! La honte! Genre à l’extérieur de l’île. Une fois rendue là, j'avais les larmes aux yeux, alors j'ai suivi ton deuxième conseil: j'ai appelé Félix pour qu'il vienne me chercher. Mais si tu veux vraiment le savoir, j'ai réalisé que les grands frères cool, ça servait aussi à rire de leur petite sœur désorientée (...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
LivromanieLivromanie   02 février 2015
Léa, jeune adolescente qui entre en Sec II à Montréal, ville tout à fait nouvelle pour elle.
L'auteure utilise la formule courriel, texto et blogue pour nous faire connaître les préoccupation et états d'âme de son héroïne. On suit donc Léa à la minute, presque. Cette technique peut plaire au public ciblé, mais peut sembler lourde quand on aime un récit plus vif. Les thèmes abordés, soit les premières amours, l'insertion dans un nouveau milieu, l'amitié sont susceptibles de rejoindre les préoccupations des adolescentes.
La formule BD qui s'en vient, réussira peut-être à élargir le lectorat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
cicou45cicou45   14 décembre 2019
"S'adapter, ça veut dire accepter de se déraciner d'un environnement confortable pour repartir à zéro. Ça veut aussi dire prendre le risque de s'ouvrir aux autres et aux différences sans porter de jugements trop rapides. Il faut laisser le temps aux gens de s'habituer à notre présence sans les brusquer tout en respectant leur environnement. Il faut marcher sur des œufs et éviter de faire des faux pas et il faut parfois perdre beaucoup pour éventuellement gagner plus."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Lire un extrait
Videos de Catherine Girard-Audet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Girard-Audet
L'ABC des filles est un guide québécois créé par Catherine Girard-Audet en 2008 et actualisé chaque année. Catherine répond à toutes les questions que les filles se posent de façon simple et non moralisatrice.
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La vie compliquée de lea olivier

comment ce nomme son frère

alex
fred
felix
maxime

10 questions
235 lecteurs ont répondu
Thème : La vie compliquée de Léa Olivier, tome 1 : Perdue de Catherine Girard-AudetCréer un quiz sur ce livre

.. ..