AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Vincent (Traducteur)Lucien Scubla (Préfacier, etc.)
ISBN : 2081249359
Éditeur : Flammarion (12/01/2011)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Cet essai de René Girard présente et résume les concepts clés de sa théorie : le désir mimétique, le mécanisme victimaire et la révélation judéo-chrétienne. Comparant l'histoire de Milomaki, héros des Indiens yahunas, avec la légende d'OEdipe et les textes de persécution du Moyen Âge, l'auteur démontre l'origine persécutrice de tous les mythes et l'universalité ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   11 avril 2018
Les observations objectives du phénomène sont abondantes, mais elles ne font pas davantage l'affaire. Le problème est qu'elles sont trop abondantes. La victimisation pratiquée par d'autres nous paraît tellement stupide, tellement insensée et malgré tout tellement répandue qu'elle soulève notre indignation. Il est impossible pour nous d'y voir quelque chose de “sincère” et de spontané ; de croire que les participants sont vraiment dupes de leur propre rôle dans le mécanisme. Il s'agit, pensons-nous, d'un dessein criminel. Notre entendement est brouillé. Ceux que nous tenons pour des faiseurs de boucs émissaires, voilà que nous sommes tentés d'en faire... nos propres boucs émissaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   11 avril 2018
Au XIXe siècle, les spécialistes de religion comparée insistaient beaucoup sur les similitudes spectaculaires entre la Bible et les mythes du monde entier. Et ils conclurent trop vite que la Bible était un recueil de mythes identiques à tous les autres. Étant des “positivistes” et percevant un peu partout une plus ou moins grande ressemblance entre les données qu'ils étudiaient, ils ne notèrent aucune différence réelle entre la Bible et le reste. Un seul penseur a perçu cette différence cruciale : il s'agit de Friedrich Nietzsche.
Dans la pensée de Nietzsche, du moins dans sa phase tardive, la dichotomie entre maîtres et esclaves doit d'abord se comprendre comme une opposition entre, d'un côté, les religions mythiques, qui expriment le point de vue des persécuteurs et considèrent toutes les victimes comme sacrifîables, et d'autre part la Bible et surtout ks Évangiles, qui “calomnient” et sapent à la base les religions du premier groupe - et, en réalité, toutes les autres religions, car les Évangiles dénoncent l'injustice qu'il y a, dans tous les cas de figure, à sacrifier une victime innocente. Je pense que Nietzsche a perdu la raison à cause du choix fou qu'il a fait de se ranger délibérément dans le camp de la violence et du mensonge mythologiques, contre celui de la non-violence et de la véracité bibliques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   11 avril 2018
La distribution de nourriture ne se trouve que chez l'homme ; c'est l'un des universaux de la civilisation humaine ; et elle est fondamentalement liée à la distribution de viande, non à celle de concombres ou de noix de coco. Le partage des aliments n'existe pas chez les primates, à l'exception des chimpanzés qui agissent dans ce sens lorsqu'ils chassent et mangent de petites bêtes. (La distribution, dans ce cas, repose plutôt sur la mendicité ; il semble néanmoins que cela représente, par rapport à la distribution humaine de viande, une sorte d'ébauche.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DLNDLN   03 mars 2018
Dans le langage courant, le terme de bouc émissaire revêt trois sens que l'on confond souvent, mais qu'il convient de bien distinguer : le sens biblique, le sens anthropologique et le sens psychosocial.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de René Girard (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Girard
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58265
L'ALTER DE MON EGO
Empathie, mimétisme et éducation
Joël HILLION
Professeur d'anglais pendant 40 ans, l'auteur a pratiqué ce qu'il appelle la pédagogie du lien. Sous l'influence de René Girard, d'Antonio Damasio, et plus récemment des découvertes de neurones miroirs, il a appliqué une pédagogie originale où l'empathie tient une place centrale. L'apprentissage s'appuyant sur un mécanisme mimétique l'auteur donne des pistes pour valoriser l'imitation et tirer profit de l'empathie spontanée dans un cadre scolaire.
Joël Hillion a enseigné en lycée et classes préparatoires. Il est l'auteur de plusieurs essais sur l'éducation. Il est également traducteur des Sonnets de Shakespeare et de plusieurs essais à son sujet.
Broché - format : 13,5 x 21,5 cm ISBN : 978-2-343-13623-3 ? 1 décembre 2017 ? 160 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : débatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre