AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782731614084
59 pages
Éditeur : Les Humanoïdes associés (26/01/2000)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 31 notes)
Résumé :
C'est unétrange cavalier. Juché sur un drôle d'oiseau qui semble sorti tout droit de la préhistoire, il traverse des paysages intemporels. Son nom ? Arzach. Nul ne sait d'où il vient, ni quel est son but. Créé en 1975 dans le magazineMétal hurlant, le personnage est issu de l'imagination féconde de l'un des plus fameux auteurs de bande dessinée : Jean Giraud, alias Moebius. Giraud s'est fait connaître avec les aventures du lieutenant Blueberry, un western qu'il a co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lunch
  17 novembre 2013
Arzach fait partie de ces albums qu'on considère comme incontournables dans le monde de la bande dessinée.
Publié pour la première fois en 1975 dans le magazine Métal Hurlant, puis sous forme reliée en 1976 chez Les humanoïdes associés, Arzach marque tous les esprits, à des années lumière des courants traditionnels.

Première marche.
Inscrit en première partie de l'édition 2011, La déviation est un récit court de 7 planches publié dans Pilote en 1973. Jean Giraud quittera le magazine peu de temps après pour fonder avec Jean-Pierre Dionnet et Philippe Druillet Les humanoïdes associés et Métal Hurlant.
Dans cette histoire, l'auteur se met en abîme en s'imaginant un départ en vacances dantesque, sur la route de l'île de Ré. Un voyage entre le rêve et la réalité.
La forme peut paraître aujourd'hui désuète. le style graphique, noir et blanc, proche de la gravure, use d'une surabondance de traits et remplit les cases de détails. le texte est verbeux, tout en majuscules, et condense les propos dans des bulles démesurées. le tout contribue à une ambiance un peu lourde.
Pour autant, il s'agit d'un récit-clef dans la carrière de celui qui deviendra Moebius.
Jean Giraud (ou Gir) était déjà connu pour Blueberry, mais ne s'était à l'époque pas encore lancé dans la science-fiction. Cette histoire de quelques pages marque un changement : il est question d'identité graphique, le réalisme de Jean Giraud se mélangeant au fantastique du futur Moebius. L'auteur enfonce une première porte vers l'inconnu.

Une petite révolution.
[...]
Ce n'est pas évident de parler d'Arzach tant sa forme est particulière et sa narration non conventionnelle. Si elle reprend pour personnage central un homme chevauchant une espèce de Ptérodactyle, le récit est composé de plusieurs scènes sans véritable lien entre elles. Des séquences qui nous apparaissent comme des étapes à différents moments de la vie de ce protagoniste récurent.
On retrouve dans ces quelques pages une certaine opposition entre le passé (représenté par le dinosaure ailé) et le futur (technologie avancée).
Il est aussi beaucoup question de l'éros et du thanatos, deux thématiques omniprésentes.
La mort, tout d'abord, occupe une place importante : chute brutale, dernier combat, plantes carnivores, non-existence d'une foule sans âme mais belliqueuse... mort qui est également présente dans ce monde post-apocalyptique, déchu. L'univers dépeint est violent et dangereux, il ne laisse pas de place au faux-pas.
Le rapport au sexe est de même prédominant, avec de nombreux symboles phalliques et des appendices généreusement exhibés au fil des cases.
Harzack, Harzac, Arzach, Harzak, Arzak, Harzakc, Harzach, Arrzak...
8 noms différents pour une seule et même oeuvre, comme si l'auteur peinait à trouver son identité alors même qu'il écrivait son histoire.
Une construction qui se passe de texte et qui se passe aussi d'explication, axant toute sa puissance évocatrice dans le ressenti et l'interprétation.
Pour asseoir cette force visuelle, l'auteur dit n'avoir pas ménagé sa peine, travaillant avec ardeur la moindre case comme s'il s'agissait d'une illustration.
On ressent cette passion et certaines cases sont vraiment superbes, dans un trait rétro très typé de l'époque, un graphisme qui n'est pas si éloigné d'ailleurs de celui d'Enki Bilal à la même période.
[...]

La chronique en intégralité à lire sur BenDis... !
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Riduidel
  14 mars 2020
Sous cette couverture au mdoernisme élégant se cache un recueil des histoires d'Arzach, étrange cavalier volant à la monture ptérosauresque. D'après l'avant-propos de l'auteur (écrit en 1991), ces récits furent les premiers dans lesquels il laissa son imagination prendre le pouvoir et l'emmener sur des terres inexplorées. du coup, forcément, les scénarios de ces courtes histoires sont plutôt décousus, au contraire des dessins qui sont de véritables oeuvres d'art.A réserver donc aux amateurs éclairés.
9782070419180"
Commenter  J’apprécie          00
jbouscary
  19 février 2015
splendide et ... bizarre
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
BDSelection   09 septembre 2011
Un album aux graphismes superbes, qui, sans une seule bulle (sauf la dernière histoire), nous entraîne sur la trace d'Arzach, guerrier mythique aux multiples faiblesses.
Lire la critique sur le site : BDSelection
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lunchlunch   17 novembre 2013
Quand Arzach fut publié, l'impact public a été étonnant. Ces pages firent l'effet d'une bombe, d'une petite révolution dans le monde de la bande dessinée. Le fait qu'il n'y ait pas le moindre texte dans ces pages a d'abord beaucoup surpris. En outre, l'histoire ne correspondait à aucun des schémas narratifs classiques, du moins dans le domaine de la bande dessinée, car dans la littérature contemporaine, ce genre de cheminement n'a rien d'exceptionnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean Giraud (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Giraud
Aperçu du talent d'illustrateur de Moebius - 2016
autres livres classés : bd muetteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3764 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre