AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205043334
48 pages
Éditeur : Dargaud (31/01/2005)
4.05/5   102 notes
Résumé :
Une gueule. Un personnage. Une légende de l'Ouest américain, pas moins. Il s'appelle Blueberry. Mike Blueberry. Drôle de nom : en anglais, il signifie "myrtille"...
Mais attention : avec son nez cabossé, sa barbe de trois jours et son caractère de cochon, Blueberry est un dur. Un coriace. Un éternel rebelle, indiscipliné, râleur et batailleur. C'est aussi l'une des figures légendaires de la bande dessinée, née dans les pages de l'hebdomadaire Pilote. Les bon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 102 notes
5
4 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

tchouk-tchouk-nougat
  27 février 2017
Blueberry va enfin pourvoir rencontrer Cochise, le chef apache, et tenter de lui faire accepter l'idée de paix.
L'histoire se déroule sur le sol mexicain. Ceux-ci voit d'un bon oeil la guerre entre les indiens et les américains. Peut-être pourraient-ils ainsi récupérer le Texas. Ils sont donc une épine dans le pied de parlementaire qu'est devenu le lieutenant Blueberry.
Ce cinquième tome va venir conclure le premier cycle des aventures de Blueberry. Pas vraiment de grosses surprises concernant la fin, tout le monde s'en doute je suppose...
Dans cet épisode, notre fier héros va se mettre dans des situations extrêmement périlleuses, voire carrément impossibles. Mais c'est lui le plus fort, comme d'habitude!!
Ce cycle a été divertissant, et une plongée intéressante dans les westerns classiques de cette époque (65 à 69 pour ce premier cycle). Il faut quand même avouer que ça a pas mal vieilli. le scénario manque d'aspérités et de réalisme, les personnages sont une caricature pas possible et les dessins périmés même si le trait de Giraud s'affirme petit à petit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
bdelhausse
  22 septembre 2016
Qui l'eût cru? Blueberry arrive à persuader Cochise de parlementer avec le Père blanc...
Oups, je déflore un secret? Pas vraiment. Personne ne peut douter que l'opinâtre lieutenant va arriver à ses fins. D'ailleurs, un petit coup d'oeil à l'Histoire permet de voir que Cochise est mort en 1874, soit pas loin de 10 ans plus tard que le moment où se déroule l'action de ce tome.
Cela dit, le tome 5 se termine alors que Blueberry et Mc Clure arrivent en vue du fort et se disent que le Général Crook n'a pas encore levé le camp pour aller affronter les tribus indiennes sur le pied de guerre. Un certain suspense est préservé, d'une certaine manière. Que Cochise ait un peu enterré la hache de guerre, soit... mais que réserve l'avenir?
La BD se déroule de manière extrêmement linéaire. Pas de réelle surprise. La dialectique est connue. Blueberry se met dans les embrouilles les plus noires, mais il s'en sort. Mc Clure écluse tout ce qui fait plus de 40° et qui passe à sa portée. Les méchants sont très méchants. Etc.
L'épisode de la mine où El Gobernador a stocké les armes et munitions est un grand moment, certes. Des scènes incroyables où le trait de Giraud est mis à l'épreuve. Même dans les scènes de nuit, il arrive à une belle netteté et c'est plaisant.
Personnellement, je trouve les aventures de ce tome 5 en-dessous de ce qui a été livré jusque là. J'ai une impression de vitesse, de bâclé, de "il-faut-bien-trouver-une-fin"... et hop! on boucle. Il est possible que mes connaissances en westerns des années 50 et 60 m'empêchent de m'immerger complètement dans l'action... Merci à Monsieur Eddy et à sa Dernière Séance...
Mais Charlier est finaud. Au cours des 5 tomes qui constituent "les guerres indiennes", il a réussi à semer plusieurs pistes qui peuvent constituer autant de suites. Graig, les Sudistes, Armendariz, les bandits mexicains... Amis ou ennemis, Blueberry ne laisse pas indifférent partout où il passe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fantasyisland
  22 novembre 2013
Dernier épisode des guerres indiennes. le lieutenant Blueberry cherche temps bien que mal à parlementer avec Cochise.
Bien qu'aider par des alliers de poids, Blueberry devra faire face à de vieux ennemis mais aussi à des nouveaux.
Pour ma part, ce chapitre est le meilleur de ce premier cycle : bourrés de rebondissements et d'actions, les héros n'ont pas le temps de souffler tout comme nous car les situations se succèdent et on est tellement prit par l'action que l'on veut connaitre le dénouement final de cette histoire. Seul bémol concernant cette fin, c'est que je trouve celle ci un peux bâclée ce qui est bien dommage au vu de l'aventure que on a vécu avec ce tome 5.
Commenter  J’apprécie          60
umezzu
  21 avril 2016
La fin du cycle sur les guerres indiennes que constituent des cinq premiers épisodes de Blueberry.
La tension se resserre, les personnages connaissent leur fin (Crowe, Quanah...) ou le début de leur longues aventures (Jimmy McClure). le temps fort de cette épisode est un raid mené par l'inconscient lieutenant contre une mine où le gouverneur mexicain stocke des armes pour les apaches. Cache-cache, varappe, course poursuite, et même voyage en wagonnet de mine sont au programme.
Ce tome pâtit un peu du choix de mener l'action une bonne partie de nuit, ce qui entraîne des coloris sombres qui rendent moins perceptible la grande qualité des dessins de Giraud.
Commenter  J’apprécie          40
Radwan74
  17 novembre 2020
Le lieutenant Blueberry fait encore preuve de courage, d'intelligence et de chance (oui oui beaucoup de chance) pour arriver à ses fins.
Des aventures exaltantes, teintées tout de même de romanesque et d'invraisemblances (c'est le propre à toutes oeuvres d'aventures en même temps) : Blueberry se sort miraculeusement de nombreuses situations, il a une grinta pas possible et une force à toute épreuve.
Il est un héros de la vieille école (encore que toujours d'actualité) où le personnage principal est un presque immortel : c'est l'époque des Tintin, Lucky Luke, Bob Morane... rien que la nostalgie est un plaisir de lire du Blueberry.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Sceneario   01 octobre 2013
Jean Giraud fait preuve une nouvelle fois d'une rare maestria. Son trait s'affirme de plus en plus. Sa mise en page devient de plus en plus cinématographique.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fantasyislandfantasyisland   01 décembre 2013
Cochise : Nez Cassé est brave et loyal ! Les Apaches se fieront donc à sa parole ! Ils sont prêt à remonter vers le nord pour toucher la plume et fumer le calumet de la paix. Avec le chef des Tuniques bleues.

Blueberry : Ooh ! Je jure qu'il traitera Cochise avec le respect du à un grand chef sage et invaincu !
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   05 février 2019
Mai 1868... Depuis plusieurs semaines. Navajos, Jicarillas, Mescaleros, Chiricahuas, Tontos, toutes les tribus de la puissante nation Apache, qui ont franchi la frontière Mexicaine pour échapper aux troupes du général Crook, chargé de réprimer leur révolte, se regroupent peu à peu dans les solitudes désolées de la sierra madre àù Cochise, le grand chef de guerre a planté ses hoogans.
Commenter  J’apprécie          30
bdelhaussebdelhausse   28 septembre 2016
La peste étouffe ce gamin mal élevé qui abuse honteusement du faible que j'ai pour lui! Par tous les putois du Colorado, tout ceci n'est que pure folie! (p.15)
Commenter  J’apprécie          20
GrouchoGroucho   29 janvier 2015
- Il m'avait sauvé la vie ! C'était mon ami et mon hôte ! Il était donc doublement sacré. En le tuant dans le dos, Aigle Solitaire m'a mortellement outragé !
Commenter  J’apprécie          21
bdelhaussebdelhausse   28 septembre 2016
Hugh ! Mieux vaut mourir bravement au combat, sur notre sol, que de crever ici, misérablement, le ventre vide comme des chiens affamés!... (p.4)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean Giraud (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Giraud
Aperçu du talent d'illustrateur de Moebius - 2016
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
167 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre