AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de janemar


janemar
  14 novembre 2011
GIRAUD Brigitte

Pas d'inquiétude

Mehdi, un enfant de 12 ans tombe malade, et la vie de la famille en est affectée, transformée et peu à peu déchirée. Même leur maison reste en souffrance. le père, se met en congé et assume la plus grande partie de la garde, des soins, de l'accompagnement son enfant. La mère pour des raisons professionnelles « fuit » la souffrance qui prend racine et se développe. du moins c'est ce que l'auteur nous présente, elle ne nomme jamais ni la maladie de ce garçon et de plus désigne toujours la mère sous le vocable « ma femme ». J'ai trouvé cela très curieux….
Le récit est long, fastidieux parfois, mais c'est peut être pour accentuer dans le détail l'évolution et l'impact que produit un tel événement dans la vie d'une famille. Cette longueur est semblable à la série de footing, dans le film qui traite du même sujet. (Les parents ensemble ou à tour de rôle n'arrêtent pas de courir).
Il faut prendre le temps, voir se désintégrer petit à petit les relations de couples, les interférences dans la famille et les amis. La transformation de cet homme qui devient « homme au foyer » de cette femme qui fuit sans fuir… Même le syndicalisme ou les relations professionnelles en sont affectées ; si les collègues « donnent » de leur temps et de leur salaire n'est ce pas aussi pour se donner « bonne conscience » ou chercher de nouvelles formes d'engagement ? le bénévolat est mis à rude épreuve. Quelle vision de la société ! Un peu lugubre non ?

Citations :
P84 : Ma femme n'a pas bougé, simplement j'ai vu ses yeux se fermer, ce qui voulait dire peut être qu'elle se déplaçait ailleurs….
P115 : Mehdi ne sentant plus la fatigue ni la soif, gai bien qu'épuisé… (il vient d'avoir un chat)…combien ça vivait un chat ??
P134 : Qu'est ce que je savais de la souffrance de Mehdi ? Est-ce que je faisais ce qu'il fallait pour comprendre ? La solitude des enfants fait peur aux parents, c'est la pire des ennemies…

Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus