AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Une année étrangère (26)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
isabelleisapure
20 août 2014
Partie en Allemagne pour fuir une ambiance familiale étouffante, Laura, 17 ans, se retrouve assez démunie par rapport aux barrières de la langue.
Engagée comme jeune fille au pair dans une famille qui ne semble pas vraiment en avoir besoin – les enfants ont déjà 14 et 10 ans – elle ne comprend pas bien ce qu'on attend d'elle et peine à définir son rôle.
Peu à peu, Laura progresse en allemand et s'intègre, mais cette famille qui lui paraissait au début si simple et sans complexes a finalement elle aussi ses problèmes…
Quiconque est parti jeune en séjour linguistique à l'étranger a vécu cette situation : comprendre un mot sur 10, acquiescer du coup à tout ce qu'on vous dit sans souvent en saisir les conséquences… Brigitte Giraud rend bien la frustration qu'on éprouve à disposer de trop peu de vocabulaire pour s'exprimer clairement et donner un avis nuancé, et la dépendance par rapport à la famille d'accueil…
Un roman prenant, bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'action.

Commenter  J’apprécie          233
sabine59
02 mars 2016

J'aime beaucoup l'univers poignant, mélancolique de Brigitte Giraud.

Laura, 17 ans, est meurtrie par la mort de son frère et veut fuir une atmosphère familiale oppressante, où chacun se retranche à sa façon dans son chagrin.

Elle s'en va en Allemagne de l'Ouest comme jeune fille au pair.Ce n'est pas évident pour elle de s'intégrer, la barrière de la langue et le comportement bizarre de la famille chez qui elle travaille ne l'aidant pas à se sentir à l'aise.Elle ne comprend d'ailleurs pas pourquoi on a fait appel à ses services car les enfants( déjà grands) ne semblent pas avoir besoin d'elle.

Petit à petit, elle s'y fera pourtant une place et découvrira ce que cachaient les non-dits des uns et des autres .Elle mûrira et refusera de jouer le rôle que veut lui faire prendre le père désespéré.

Tout, dans ce livre est en retenue, en chagrins tus, en suspens.
Commenter  J’apprécie          180
cicou45
17 septembre 2011
Tissé sur un fond historique puisque cette histoire se déroule en Allemagne de l'Ouest avant la chute du mur de Berlin, Laura, une jeune française de 17 ans s'engage pour six mois en tant que jeune fille au pair dans une famille allemande où elle devra s'occuper de deux enfants, Suzanne et Thomas, qui a à peine deux ans de moins qu'elle. Ainsi, elle devra s'accoutumer à un nouveau style de vie, affronter la solitude puisqu'elle n'a pas d'amis et apprivoiser cette langue qu'elle connait mal.

Malgré les critiques qui semblent assez mitigées, je dois avouer que j'ai beaucoup apprécié ce roman même si la fin m'a un peu déçue puisque j'ai trouvé qu'elle avait été un peu "bâclée" et qu'elle laisse le lecteur sur sa faim. Certains y trouveront surement un avantage en disant qu'elle laisse ainsi libre cours à l'imagination du lecteur mais moi, j'aurais aimé qu'elle soit plus développée, que le lecteur sache quel va être le dénouement lorsque Laura retournera en France, si elle va enfin arriver à faire le deuil de son petit-frère mort dans un accident de mobylette et enfin si Madame Bergen survivra à son cancer du sein et si elle retournera chez elle. J'ai trouvé l'histoire intéressante, celle d'une jeune fille qui est complètement déracinée et qui a du mal à trouver sa place dans ce monde qui lui parait hostile, l'écriture très agréable et la fin pleine de rebondissement même si, comme je l'ai dit, je ne l'ai pas trouvé assez développée. Une belle découverte néanmoins !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
heelooisee
10 octobre 2014
Personnelement je n'ai pas du tout aimé ce livre, je me suis meme arrete a la page 30.
Commenter  J’apprécie          50
Lucie16
31 décembre 2011
Au-delà du prétexte, j'ai surtout aimé la façon dont la jeune fille devient femme, qu'elle se déleste du poids des souvenirs, de la culpabilité qui mine ses parents, pour se forger doucement une identité bien à elle, accepter qui elle deviendra, oser sortir de sa chrysalide en lisant La montagne magique de Mann et en acceptant le rythme autre de ses six mois qui changeront irrévocablement sa vie.
Lien : http://lucierenaud.blogspot...
Commenter  J’apprécie          50
jostein
01 juin 2010
"Une année étrangère" est un très beau texte qui transmet les réflexions d'une adolescente. Laura part en Allemagne comme jeune fille au pair pour fuir un drame familial. La jeune fille est fragile et la solitude dans cette nouvelle famille et ce nouveau pays la fait souffrir. Elle s'investit dans la lecture de Thomas Mann et de "Mein kampf". Ce déracinement est l'occasion de réfléchir sur sa vie, "étrangère dans une vie provisoire sans témoin, sans passé."
Lien : http://surlaroutedejostein.o..
Commenter  J’apprécie          50
sylire
19 novembre 2012
Laura a dix-sept ans. Nous faisons sa connaissance à la sortie du train qui la mène à Bergen, où elle est attendue comme jeune fille au pair dans une famille allemande. Très vite nous comprenons que la jeune fille est mal dans sa peau depuis un drame qui a déchiré sa famille et que ce séjour en Allemagne a pour but principal de fuir son domicile. Mais l'éloignement ne l'empêche pas de revivre, dans sa tête, les derniers mois passés en France. L'ambiance chez les Bergen ne contribue pas à faire revenir la joie dans son esprit. Il se passe quelque chose d'étrange dans cette famille, les choses ne tournent pas rond. Laura mettra quelque temps à comprendre quoi… Elle se raccroche aux tâches ménagères, qui l'occupent plus ou moins, entreprend de lire Thomas Mann et plus surprenant, « Mein Kampf » découvert chez le grand-père Bergen. Peu à peu elle crée des liens avec les membres de la famille, assez laborieusement en raison de la barrière de la langue. Les mystères de la famille se dévoilent et l'on se dit qu'elle n'est pas tombée dans la famille idéale pour reprendre goût à la vie.

J'aime beaucoup Brigitte Giraud et j'ai presque tout aimé ce que j'ai lu d'elle (seul « l'amour est très surestimé » m'avait un peu déçue). Ici, point de déception, je suis entrée très facilement dans ce roman et l'ambiance plombante ne m'a pas découragée. Je n'ai pas été fille au pair en Allemagne, mais j'ai fait quelques séjours chez des correspondants allemands, à la même époque. Je me suis remémorée quelques sensations décrites par la narratrice. Fort heureusement pour moi, les familles d'accueil étaient moins perturbées. Ce roman, c'est donc l'évocation d'une époque et un lieu (les années 80 en Allemagne, avant la chute du mur) mais aussi une sorte de roman initiatique qui décrit le passage de l'adolescence à l'âge adulte. La fin est un peu dérangeante pour nous lecteurs (en tout cas pour moi), mais curieusement semble aider Laura à sortir de sa léthargie...



Lien : http://sylire.over-blog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claraetlesmots
26 décembre 2011
Laura, dix-sept ans part en Allemagne en tant que fille au pair. Pour s'éloigner de ses parents qui ne cessent de se disputer. Elle arrive chez la famille Bergen alors que sa connaissance de la langue est insuffisante et approximative. Trop pour répondre précisément à une question ou pour déceler les nuances d'une conversation.

Plongée dans un environnement qui n'est pas le sien, Laura a choisi de fuir ses parents mais pas son frère Simon. Elle arrive dans cette famille, à cet âge où l‘on n'est plus une enfant ni encore un adulte. Très vite, on devine que son désarroi cache un drame. Son frère Léo est mort dans un stupide accident de mobylette. Depuis, sa famille n'en est plus une même si elle se raccroche à son frère Simon auquel elle écrit beaucoup.

La suite sur :
http://fibromaman.blogspot.com/2011/12/brigitte-giraud-une-annee-etrangere.html
Lien : http://fibromaman.blogspot.c..
Commenter  J’apprécie          40
Desmaze
25 août 2010
Laura, 17 ans, a quitté le foyer familial où elle étouffe des non-dits entre ses parents et parce que : "Je me dis que comme toujours, on ne parle pas des choses importantes, on préfère jouer à deviner".

Elle a rejoint les confins de l'Allemagne, quelque part entre la frontière avec le Danemark et celle avec l'Est. C'est un livre de frontières. Entre l'adolescence et l'âge adulte, entre les langues, entre les impressions et la réalité.

Elle s'occupe des enfants dans une famille allemande. de la jeune fille surtout. Parce qu'avec le grand fils, Thomas "nous nous sentons différents, monstrueusement différents, faits d'une autre matière, plus noble bien sûr, plus authentique, inflammable". Adolescents, quoi !

Mais à force de porter à bout de bras une famille moins solide qu'elle en a l'air, une mère fragile surtout, sa place évolue, elle se rapproche du père.

Une excursion au Danemark symbolise cette évolution. Une journée importante pour le père "qui tente par tous les moyens d'apprivoiser le temps, de faire de cette journée morose un petit événement qui s'ancrera dans la vie des enfants".

Rien n'aura changé au terme du séjour de Laura et pourtant tant de choses en elle.

Une très belle chrysalide de jeune femme, qui vous poursuit bien après sa lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
caro64
14 octobre 2009
Ce roman trace le portrait d'une adolescente dans le désarroi de l'apprentissage.

La narratrice Laura, 17 ans, est une jeune fille au pair en Allemagne chez les Bergen, dont le pavillon semble isolé au milieu d'une campagne engluée de neige et de pluie.

Briigitte Giraud restitue avec justesse une étrange atmosphère familiale. Elle tisse les tragédies familiales (la maladie de Mme Bergen, la disparition du frère de Laura) et historiques (la naissance de Mr Bergen dévoilée par des confidences, le découverte de Mein Kampf) qui deviennent autant de dévoilements. La littérature elle-même contribue à ce substrat où se façonnent les destins individuels : la lecture de la Montagne magique de Thomas Mann et de Mein Kampf permet à Laura une approche en profondeur de l'humanité.

Cependant la mayonnaise n'a pas pris. Je n'ai pas accroché à cette lecture … J'ai éprouvé un sentiment d'inachevé par la fin et l'évolution des personnages.
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

A présent

Comment s'appelle le mari de la narratrice ?

Jules
Claude
Sam

5 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : A présent de Brigitte GiraudCréer un quiz sur ce livre
. .