AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782877642774
Éditeur : Soleil (24/08/1995)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Des plus moches métiers de l'ouest américain, "bounty-hunter" (chasseur de primes) est sans doute le pire. Faut-il être impitoyable pour l'exercer...

À cet exercice, l'homme solitaire au visage ravagé par une cicatrice en forme de “W”, que tous connaissent sous le sobriquet de Wanted, est sans nul doute le plus redoutable.
Pourtant, son coeur de pierre ne s'émeut-il pas en sauvant la vie du jeune métis Yaqui-Jed que d'odieux chasseurs de scal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  12 avril 2016
"Wanted" est une série 100% western spaghetti qui commence sa carrière par un cycle en 5 tomes !
Dans ce tome 1, intitulé "Les Frères Bull", Wanted est un chasseur de primes possédant en travers du visage un cicatrice en forme de W (on t'a reconnu archétype du mec censément badass ^^), qui ramène le cadavre du criminel Dandy Silbus pour toucher sa prime quand il tombe sur un carnage réalisé par une bande de patibulaires chasseurs de scalp… Seul rescapé, un WASP ayant par un coup du sort refait sa vie chez les Amérindiens du Sud-Ouest des Etats-Unis. Pour des raisons assez obscures (donc assez maladroites d'un point de vue scénaristique), il va prendre fait et cause pour l'Amérindien d'adoption en quête de vengeance qui un par un remonte la piste des assassins de sa famille !
Ça sent bon les films de genre baroques des années 1970, mais la bande dessinée date de 1995…
Les dessins de Thierry Girod dans la lignée de Jean Giraud et plus encore d'Yves Swolfs, sont tout en coups de crayon et pas bien mis en valeur par une colorisation médiocre de Jocelyne Charrance. Les couleurs ne sont spécialement pas à chier, mais c'est vraiment pas terrible du tout hein : l'ensemble aurait nettement gagné à rester en noir et blanc !
Le récit de Simon Rocca n’oublie pas son quota de scènes de sexe et plus encore de violence, mais outre une caractérisation faible et fragile avec un indien blanc assez proche du "Rahan" de Roger Lecureux et André Chéret, un chasseur de prime qui ne sait pas ce qu’il veut et des caricatures de raclures, c’est l’inégalité des dialogues voire des dessins parfois qui tire la série vers le bas. Il a des références à de grands moments du western spaghetti (« quand on tue on ne raconte pas sa vie » ^^), mais ce n’est pas vraiment assumé malgré les illustrations de couverture faisant référence à des films bien connus du genre (enfin pour les premières éditions, parce pour les éditions suivantes on a un style très moderne et très soigné, donc on est un peu tombé dans la tromperie sur la marchandise).
Au final, un honnête Série B qui remplit correctement son office, mais qui va grandement souffrir de la comparaison avec "Blueberry", "Durango" et maintenant "Undertaker", des séries largement plus abouties sur le fond comme sur la forme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
belette2911
  18 novembre 2015
Cela fait longtemps que j'ai découvert et lu cette série, mais la relire de temps en temps, ça ne fait pas de mal, surtout qu'elle avait l'air prometteuse.
Nous sommes dans du western classique de chez classique. le seul bémol, c'est qu'on dirait que Charlier mettait plus d'audace dans ses scénarios il y a 50 ans !
De plus, quand on se nomme « Girod », dessiner du western, c'est risqué à cause de l'homonymie avec le grand Giraud qui dessinait Blueberry. Notons aussi au passage que Girod dessina Durango entre 2006 et 2013.
Je dirais même qu'il a dû être influencé par ce grand dessinateur parce que le trait semble commun.
Cependant, on sent qu'il y a moins d'expérience, moins d'aisance, les dessins du premier tome ne sont pas super. Quant aux couleurs, elles sont à chier.
Le handicap de « Wanted » tient surtout dans son scénario. On a l'impression d'une certaine lourdeur, une pesanteur.
Déjà, le manque évident d'originalité pour traiter le thème du western rend la tâche délicate. Comment garder les codes sans servir la même soupe ? Undertaker y arrive, Wanted un peu moins.
Ensuite, la violence des premières planches est inutilement exhibée : est-il réellement indispensable de faire deux cases montrant les enfants scalpés en gros plan pendant que leur mère se fait violer ?
J'ai rien contre, nous sommes dans un western et pas dans la petite maison dans la prairie, mais bon, on peut suggérer de la violence sans la montrer et laisser au lecteur le soin de s'imaginer la chose.
Niveau intrigue, elle est un peu mince, agréable à lire, mais la personnalité du héros est peu crédible : un chasseur de primes au grand coeur, c'est peu compatible avec le caractère impitoyable dévoilé dans les premières pages.
J'aurais mieux aimé un héros mi-sombre, un qui oscille entre le côté obscur de la Force, qui n'est pas un méchant gratuitement, mais pas un grand coeur sentimental…
Je vous parlais des dessins, plus haut, et certains sont vraiment loin d'égaler les plus grands, comme cette auréole de flash jaune derrière une tête pour montrer sa colère, qui tenait plus du manga et donnait au guerrier blond un air de Rahan.
Bon, c'est pas le meilleur album western… ça fait passer le temps, mais sans plus. Manque de profondeur dans les personnages, dans l'intrigue, et purée, les couleurs sont vraiment à chier !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   20 avril 2016
Kit Carson paye cinquante dollars le scalp de navajo… Trente et vingt ceux de femmes et d’enfants… Il n’y a pas de prime plus dégueulasse… Mais tes pourris, ils sont encore pires… Ils ne vont pas se frotter à des guerriers navajos pour gagner leurs scalps… Ils tuent des paisibles Hopis ou Pueblos, et font passer leurs chevelures pour celles des hostiles…
Commenter  J’apprécie          113
AlfaricAlfaric   12 avril 2016
- Wanted ! Tu ne pourrais pas pour une fois m’en ramener un vivant ?!
- Réfléchis ! Des frais d’obsèques coûtent moins cher qu’une pension en cellule et un procès et qu’une…
- Pendaison ! Ouais je sais, mais c’est un bon spectacle apprécié et dissuasif !
- Bah ! Question de point de vue !
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   24 avril 2016
- Je suppose que tu n’as pas les cinq cents ?!
- La moitié en caisse.
- Tu peux me signer un papelard pour le reste ?
- Pour que tu ailles le perdre au jeu ?
- On ne se refait pas !
Commenter  J’apprécie          100
AlfaricAlfaric   13 avril 2016
Je ne sais pas qui tu es connard, mais apprends que quand on veut la peau de quelqu’un, on ne lui tient pas un discours !
Commenter  J’apprécie          142

autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3897 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre