AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782843373619
305 pages
Éditeur : Anne Carrière (05/04/2006)

Note moyenne : 2.4/5 (sur 36 notes)
Résumé :

Les articles d'humeur de Pauline Orman-Perrin, dite POP, dans le magazine Modelle, ont fait sa réputation de journaliste vive, rigolote et gâtée. Après un douloureux accident du travail dans une boutique à la mode et une rencontre -rêvée ? -avec Dieu, le sosie de Karl Lagerfeld, POP se voit confier la mission de donner du sens à sa vie, tant professionnelle que privée. Mais transformer une famille désordonnée et joyeuse en cellule d'accomplissement de soi et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
stokely
  31 mars 2020
J'avais un petit peu envie de légèreté dans ma lecture, en fouillant dans ma bibliothèque j'ai retrouvé ce livre, ayant déjà adorée le précédent récit de l'auteur j'avais hâte comme on a envie d'aller au dentiste c'est dire.
Je fais abstraction de mon précédent avis et je me lance et la très vite je déchante, j'avais envie de légèreté mais pas de vide absolu ce qui fut le cas ici.
Pauline Ormin-Perrin dite POP travaille dans un magasine féminin, suite à un accident elle va se retrouver dans le coma et voir Dieu lui apparaître sous les traits de Karl Lagerfeld. En arrivant au paradis POP ne demande pas comment vont ses enfants ou son mari non elle parle à Dieu de la nouvelle tendance de mode à savoir les jupes culottes.
Suite à sa rencontre avec Karl la haut elle va avoir une mission à son retour à la vie avec l'aide d'une jeune femme qui est une assistante dans un service de soins palliatifs.
POP va devenir selon elle une bonne personne en tout cas elle va faire le nécessaire à ces yeux essayant de se débarrasser des choses futiles dont la mode, en faisant le tri chez elle de ces vêtement, en accueillant une famille de réfugiés colombiens (qui bien évidemment selon les clichés de l'auteur se révèlent être des trafiquants).
Ce bouquin est également rempli de cliché à foison comme par exemple à la page 74 :
"Aflicao, l'étudiante lisboète, poussa un hurlement de bête à l'agonie :
-Ah non, Pauline, tou peu pas faire ça ! C'est oune crime! Pas la mini-joupe rouch, elle est trop bellch"
Chaque intervention de ce personnage est sur ce modèle autant dire que l'abandon de lecture est passé très très près et étant donné la proximité entre POP et l'auteur sur beaucoup de chose comme leur métier cela m'a beaucoup gêné lors de ma lecture.
Le seul point positif est qu'il y a un livre de moins dans ma bibliothèque....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Chantilly34
  02 mai 2014
Les romans dans lesquels Dieu entre en contact avec le commun des mortels sont désormais pléthores.... et ils sont toujours drôles !
Ici, Dieu, apparaît sous l'apparence de Karl Lagerfeld... normal pour faire face à une journaliste de mode !... Et il va lui demander, afin d'être digne d'entrer au Paradis, de donner un sens à sa vie....
Mais donner un sens à sa vie ne veut pas dire forcément renier ce qu'on a fait jusque là, tout prendre au sérieux et vivre de façon austère. C'est peut-être lui donner un peu plus de profondeur et comprendre en même temps que la frivolité et la fantaisie ne doivent pas en être totalement absentes, mais qu'elles peuvent aussi être utiles pour affronter les réalités de la vie.
Légèreté, humour sont les maîtres mots de ce roman qui se lit rapidement (même si le style m'a un peu gênée au début et que certains passages sont un peu longs) et qui est fait pour détendre.
Commenter  J’apprécie          30
vallalectrice
  25 mai 2017
Un petit livre pour un très bon moment de détente. parfois on attend rien d'autre d'un livre. et celui ci a tenu sa promesse. le moment passé, je ne me souviens de rien.
qu'importe, j'ai passé quelques heures de lectures très agréable. Merci à l'auteur pour ces heures.
Commenter  J’apprécie          20
Stelda
  29 décembre 2019
Un regard aigre-douce sur la nécessité de la futilité.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
vallalectricevallalectrice   25 mai 2017
Tout le reste est sorti dans le désordre. J'avouai en bloc. Oui j’étais incapable de lire jusqu'au bout les livres édifiants que l'aide aux mourants me prêtait.Oui l'autre jour après la conf, j'avais essayer d'entrer dans une église pour prier et j'avais calé à la moitié du " Je vous salue Marie", distraite par les lustres à pampilles canon qui descendaient du plafond.
Commenter  J’apprécie          20
pasphilpasphil   11 mars 2019
Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire.
Winston Churchill

L'univers m'embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger.
Voltaire

La Bible n'est pas là pour nous apprendre comment va le ciel mais comment on va au ciel.
Galilée
Commenter  J’apprécie          00
StemilouStemilou   17 janvier 2015
Un mois plus tôt, je n’aurais jamais pu imaginer combien aider son prochain pouvait être un exercice gratifiant
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Alix Girod de l'Ain (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alix Girod de l'Ain
ELLE Active Paris – Alix Girod de l’Ain
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16039 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre