AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723433792
54 pages
Éditeur : Glénat (12/02/2002)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Juin 1915, vallée du Tchoroch. Dans ce coin perdu de l'Arménie turque, une pauvre cohorte de prisonniers à pied est encadrée par des gardes à cheval. Les premiers sont arméniens. Ils ne le savent pas encore, mais ils sont promis à une mort certaine. Dans quelques minutes, ils seront précipités du haut d'une falaise. Seuls deux jeunes garçons, Missak et Aram, survivront. L'un d'eux, avant de trouver son salut gr&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Lorraine47
  21 février 2013
Tu pardonneras à tes ennemis: nous n'en sommes pas encore à tendre l'autre joue mais pas loin!
On se régale toujours autant grâce à la toile de fond historique et cette fois-ci nous sommes baladés de l'Arménie turque en 1915 à l'Allemagne des années 20.
le dessinateur Rocco (pas sifredi ne vous excitez pas pardonnez moi chers puristes si je l'écorne d'un "f" je ne sais pas orthographier son nom!) je disais donc Bruno Rocco est talentueux pour rendre l'atmosphère qui régnait à Berlin à cette époque avec de magnifiques reconstitutions des paysages urbains et des monuments berlinois.
Je ne ferai pas de cours d'histoire mais le contexte de cet album est le génocide arménien, auquel notre héros, Missak Zakarian échappe miraculeusement en réussissant à rejoindre la zone russe.
Après une émigration aux Etats Unis, il rejoint Berlin pour intégrer la Fédération révolutionnaire arménienne afin de se venger des bourreaux turcs qui ont massacré sa famille.
Mais la vengeance n'est pas toujours chose aisée, surtout quand l'amour pointe son nez au coin de la rue...
Et Nahik dans tout ça? le fameux ouvrage, unique exemplaire reprenant les Dix Commandements fera l'objet de bien des convoitises et atterrira en de bien étranges mains. L'Histoire n'est pas une science exacte comme toutes les sciences humaines et c'est pour cela qu'elle nous passionne autant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Torellion
  11 avril 2016
"Le Vengeur" est le cinquième tome de la série. le thème sera le pardon. "Tu pardonneras à tes ennemis", quelle audace que de placer ce pardon dans le thème du génocide arménien. Missak Zakarian, seul survivant de sa famille, contactera un groupe de vengeurs destinés à éliminer les assassins responsable du génocide. Nahik, héritage de sa défunte mère, permettra à Missak de s'approcher d'un des assassins. Evidemment tout ne se passera pas comme prévu.
Giroud continue de nous fournir au compte goutte des informations sur le livre. Il nous décrit dans ce volume un autre aspect de la condition humaine. C'est magnifiquement fait et le dessin de Bruno Rocco est époustouflant. La vengeance est un thème assez classique mais le scénariste lui amène un souffle d'humanité et nous fait sentir les misères de ces émigrés qui ont tout perdu.
Un excellent tome à nouveau.
Commenter  J’apprécie          120
Arthore
  23 mars 2019
"Tu pardonneras à tes ennemis". Nouvelle période de l'histoire et nouveau pays : le génocide arménien et l'Allemagne en 1922. Les arméniens du "service de la dette", 7 ans après le génocide traquent toujours leurs bourreaux turcs. C'est ainsi que le jeune Missak Zakarian va devoir localiser et entrer en contact ave Selim Gunneï, criminel et bibliomane forcené. le Nahik, livre rarissime tant pour ses illustrations que pour son texte, une nouvelle fois va jouer un rôle essentiel car il permettra de faire sortir ce criminel de sa cachette et de lui faire prendre des risques.
Un 5ème tome qui nous tient en haleine jusqu'au bout, qui nous emporte dans un torrent de gravité, de vengeance, le tout avec un dessin une nouvelle fois d'une très belle qualité.
Commenter  J’apprécie          50
badpx
  31 décembre 2017
Je dois avouer avoir lu ce tome en deux étapes... J'ai commencé hier soir, dans un état de fatigue assez intense, et j'ai du fermer le livre a moins de 10 pages de la fin : l'ambiance étant devenu trop insoutenable pour mes neurones HS.
Après une bonne nuit de sommeil, c'était beaucoup plus facile.
Le vengeur.... encore une fois cette histoire laisse peu d'espoir, car le Nahik passe de main en main, toujours dans des situations violentes, et semble semer bien des malheurs autour de ceux qui l'ont entre leurs mains.
Commenter  J’apprécie          60
LiliGalipette
  17 décembre 2020
Tome 5 : le Vengeur - Bande dessinée de Franck Giroud et Bruno Rocco.
1915, en Turquie, une famille arménienne est massacrée. En 1922, l'unique survivant rejoint Nemesis, une organisation qui traque les responsables turcs pour faire justice. Pour attirer l'un d'eux, le jeune homme lui fait miroiter Nahik, seul bien qu'il lui reste de sa famille. « Ce n'est pas seulement un trésor bibliophilique ! Pas seulement l'unique survivant d'une édition détruite par le feu juste sa sortie de presse ! Ce n'est pas seulement un chef-d'oeuvre technique ! le plus bel ouvrage réalisé à l'époque ! C'est aussi une pièce irremplaçable pour l'histoire de la peinture ! » (p. 50)
Avec le dessin très noir de Bruno Rocco, cet album a quelque chose des histoires de mafia américaine. À mesure des volumes, je me rapproche de la création de Nahik. Et je me plais dans cette lecture à rebours d'un mystère littéraire et religieux. Je ne sais pas comment Franck Giroud a travaillé son scénario, mais c'est brillamment tenu sur la longueur ! Et surtout, l'histoire arrive dans des périodes historiques qui m'intéressent beaucoup. Hâte de voir comment elles seront traitées par les prochains dessinateurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   07 février 2019
C'est aussi une pièce irremplaçable pour l'histoire de la peinture ! Les aquarelles qu'il renferme ne se trouve nulle part ailleurs ! Or, Brunet qui a eu la chance de tenir Nahik entre ses mains, les considère comme les plus admirables dee Desnouettes !!!

Et ce n'est pas tout ! On pense que sous le pseudonyme d' "Alan.D" se cache un écrivain majeur du siècle dernier : tous les spécialistes de littérature rêvent de décortiquer son roman pour percer sa véritable identité...

Quand a l'omoplate reproduite en fin d'ouvrage, elle ferait damner plus d'un théologien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
goodgarngoodgarn   14 mars 2013
- Le "Dachnak", la fédération révolutionnaire arménienne dont fait également partie ton grand-pére, et moi, je suis Ruben Ghazarian, responsable locale de l'opération "Némésis" !
- Heu... vous avez dit " Némésis" ? n'est-ce pas la déesse de la vengeance dans la mythologie grecque ?
- Exact ! personnellement, j'aurais préféré "Thémis"... car plus que la vengeance, c'est tout simplement la justice que nous réclamons !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sylvichasylvicha   04 avril 2013
C'est aussi une pièce irremplaçable pour l'histoire de la peinture ! Les aquarelles qu'il renferme ne se trouve nulle part ailleurs ! Or, Brunet qui a eu la chance de tenir Nahik entre ses mains, les considère comme les plus admirables dee Desnouettes !!!
Et ce n'est pas tout ! On pense que sous le pseudonyme d' "Alan.D" se cache un écrivain majeur du siècle dernier : tous les spécialistes de littérature rêvent de décortiquer son roman pour percer sa véritable identité...
Quand a l'omoplate reproduite en fin d'ouvrage, elle ferait damner plus d'un théologien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   17 décembre 2020
« Ce n’est pas seulement un trésor bibliophilique ! Pas seulement l’unique survivant d’une édition détruite par le feu juste sa sortie de presse ! Ce n’est pas seulement un chef-d’œuvre technique ! Le plus bel ouvrage réalisé à l’époque ! C’est aussi une pièce irremplaçable pour l’histoire de la peinture ! » (p. 50)
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   07 février 2019
L'art est l'expression sublime de l'homme!
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Frank Giroud (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frank Giroud
L'implacable thriller de Frank Giroud et Colin Wilson sur Martha, le personnage emblématique du premier tome de la série XIII, qui sauve le héros amnésique... Les révélations en série continuent avec ce 8ème tome de la série XIII Mystery ! http://www.dargaud.com/bd/XIII/XIII-Mystery/XIII-Mystery-tome-8-Martha-Shoebridge EN LIBRAIRIE LE 5 JUIN
autres livres classés : génocide arménienVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3968 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre