AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jérémie Gasparutto (Illustrateur)
ISBN : 2359105256
Éditeur : Label 619 (20/04/2018)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Le trajet halluciné et cauchemardesque d’Odrissa, un jeune enfant-soldat au sein d’une Afrique imaginaire déchirée par la guerre civile. C’est à la fois une quête initiatique, et la recherche d’une enfance peut-être à jamais perdue. Un récit d’horreur et de magie, de solitude et de rencontres.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Maks
  14 janvier 2019
Je vous annonce la couleur tout de suite, cette lecture est un énorme coup de coeur, captivant de bout en bout, magnifique et instructif.

C'est ma première expérience avec la collection DoggyBags, une chose est sûre, ce ne sera pas la dernière, j'ai qu'une hâte, c'est de mettre la main sur un autre album DoggyBags.

L'objet en lui même est un album rigide d'une qualité exceptionnelle avec de superbes finitions, ce qui n'est pas pour me déplaire.

L'histoire est captivante, elle traite un sujet sensible que j'affectionne, "Les enfants soldats". Les conséquences de cette violence extrême sur de jeunes esprits, la manière qu'ont les adultes pour endoctriner cette jeunesse ou les conditions qui mènent certains enfants à s'intégrer d'eux-mêmes dans cette spirale de violence infernale.
Divers autres sujets liés aux conflits armés mettant en jeu la vie d'enfants tels que les ravages de la drogue qu'ont leurs donne pour supporter ces situations, pour exclure la peur de leurs esprits mais aussi les massacres et la barbarie, les viols, les jeux macabres.

Les dessins eux sont superbes, vifs, d'un trait sûr, donnant vie aux expressions des personnages de belle manière.
Les couleurs sont également attirantes, bien choisies pour mettre en valeur le récit grâce à des tons chauds.

En complément nous avons quelques croquis en dernière page mais surtout l'album est parsemé en plusieurs parties d'un véritable documentaire historique très complet sur les enfants soldats, mettant en lumière les véritables conflits ayants eus lieux, les gens condamnés ou au centre de ces pratiques d'endoctrinement, la géopolitique du sujet.

Alors oui c'est vrai c'est un album hyper violent, mais c'est surtout un album à lire absolument.

Sur le blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
FunamBulle
  05 février 2019
Je remercie tout d'abord l'opération Masse Critique de Babélio, et les éditions Ankara / Label 619 pour cette offrande. Pas déçue par la trouvaille !
A la manière d'un Mathieu Bablet, assez peu de dialogues au final. Tout défile très vite, de façon haletante. le dessin participe vraiment à la narration.
J'ignore les références qui inspirent Jérémie Gasparutto & Francesco Giugiaro, mais l'univers, entre nature sauvage et cruauté des hommes m'a fait penser à celui de Rahan, fils des âges farouches (de Roger Lécureux, dessiné par André Chéret). L'incertain au coin de chaque arbre, le risque permanent, même les lions n'y sont pas sereins.
Le livre en lui-même est un très bel objet : couverture cartonnée (je m'attendais à un magazine), tonalité sépia, faussement vieilli, beaucoup à voir, très travaillé, croquis, dossier documentaire en fin d'album, pochettes des autres références de la maison, ça donne envie de s'offrir la collection.
La thématique des enfants soldats est terrible et crûment traitée. On n'évite aucune violence, de façon stylisée, une vraie gifle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lemillefeuilles
  09 janvier 2019
J'ai eu envie de découvrir la série des DoggyBags grâce à mon petit ami qui m'en avait parlé. J'aurais donc lu le premier avec ce one-shot à la couverture cartonnée, toujours dans le même esprit que la saga d'origine.
Nous suivons Odrissa, un jeune adolescent qui a été enrôlé comme guerrier et qui va gagner son nom de bataille : Teddy Bear, cette peluche ayant appartenu à une petite fille qui l'accompagnera partout, même dans ses délires nocturnes... En effet, l'enfant-soldat est traumatisé par son passé et, malgré les horreurs qu'il a vécues, il a la volonté de s'intégrer dans la troupe, quitte à tuer des personnes innocentes.
À travers cette histoire, le scénariste, Francesco Giugiaro nous emmène dans une Afrique sombre et dévastée par la violence et la misère, où les habitant·e·s ont chacun·e leur lot de traumatismes qui les font agir de différentes manières. Au fur et à mesure du récit, je me suis attachée au personnage d'Odrissa, j'avais un puissant désir de le voir s'en sortir...
Les illustrations de Jérémie Gasparutto collent parfaitement à ce qui nous est raconté, et le·la lecteur·rice n'est pas épargné·e des horreurs, que ce soit ce qui se passe dans la réalité ou dans les hallucinations (dues à la drogue) de Teddy Bear.
Grâce à cette histoire, l'auteur et l'illustrateur ont pu aborder un thème dont j'avais entendu peu parler : les enfants-soldats. C'est un sujet sensible dont je connaissais peu de choses, et j'ai pu en apprendre plus grâce aux pages de dossiers dont la bande-dessinée est entrecoupée. C'était enrichissant et intéressant, même si le sujet était dur.
Je suis ravie d'avoir pu faire la découverte de cet ouvrage et en apprendre plus sur l'enrôlement des enfants dans les conflits armés, grâce à la Masse Critique Babelio et aux éditions Ankama qui m'ont envoyé ce livre.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pugoscope
  11 mai 2018
DoggyBags a beau s'être arrêté avec son numéro 13, l'aventure est bien loin d'être terminée. On a déjà eu droit aux premiers DoggyBags Présente qui reprenaient le même concept, mais en proposant à chaque fois un récit divisé en trois histoires. Voilà maintenant l'ouverture des DoggyBags One-Shot avec Teddy Bear. Une seule histoire dans un format plus grand avec plus de pages et une couverture cartonnée, mais toujours avec le même esprit.
Odrissa est un enfant capturé par la troupe d'un seigneur de guerre, puis enrôlé de force. On va suivre son histoire dès ses débuts en tant qu'enfant-soldat, durant tout son périple initiatique pour affirmer sa place en tant que serviteur des dieux et gagner son nom de guerrier, Teddy Bear, jusqu'à sa vie sur les champs de batailles modernes. Ce n'est pas la première fois qu'un DoggyBags nous propose une histoire dans un contexte historique où la fiction sert à raconter la réalité. Francesco Giugiaro et Jérémie Gasparutto ont fait un important travail de recherche et nous montrent comment les enfants soldats sont le plus souvent kidnappés et enrôlés de force avant d'être endoctrinés et manipulés pour qu'ils continuent à servir leur bande. Ici, on suit le voyage initiatique d'Odrissa de manière réaliste et on vit son évolution à ses côtés...
Lien : http://pugoscope.fr/2884-dog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FunamBulleFunamBulle   05 février 2019
"(...)
On veut juste vivre... mais on dirait qu'on n'est bons qu'à mourir.
(...)"
Francesco Giugiaro & Jérémie Gasparutto, Teddy Bear, 2018, Label 619, Ankama éditions.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : enfants soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
536 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre