AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782351180693
256 pages
Éditeur : Almora (14/10/2011)
4.26/5   25 notes
Résumé :
Spinoza est peut-être le plus grand philosophe de l'Occident, mais il est si difficile à lire que très peu arrivent à le comprendre. Voici son Ethique rendue enfin accessible à tous dans une version simplifiée et modernisée enrichie de préciauses explications et de nombreux exemples.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Drych
  10 juin 2019
Spinoza n'est pas facile à lire et cette version simplifiée et expliquée est une excellente initiative. Faute de temps, de constance ou de maitrise, s'attaquer au texte original peut être rebutant. Un tel travail de vulgarisation, moins gratifiant qu'un travail pointu de recherche, n'est pas si aisé, demande une parfaite maitrise du sujet, et surtout est un partage de savoir très utile. Comme je l'ai déjà lu sous la plume de Lucien Jerphagnon: « on manque de bonne vulgarisation. Pourtant, on écrit pour être compris et pas seulement de l'institut ». Ici, le résultat est très satisfaisant. Ce n'est pas la prose ni la « méthode géométrique » de Spinoza mais le fond y est, et il est accessible. Félicitations.
Commenter  J’apprécie          140
Olivius
  16 octobre 2016
Le titre paraît accrocheur, presque facile, et pourtant cet ouvrage me semble avoir atteint son objectif, à savoir transmettre cette philosophie du bonheur au travers de l'esprit de Spinoza, et ce avec simplicité et talent. Ce condensé des idées spinozistes est une excellente simplification des propos du "maître", nous offrant la possibilité d'y voir plus clair dans les pensées humanistes et apaisées d'un homme qui croyait que l'humanité pouvait atteindre une certaine forme d'harmonie. L'exercice n'était pas aisé, et je crois que ce petit livre est plus que salutaire à une époque où nous avons vraiment besoin d'un propos qui évoque le potentiel de joie que recèle chaque être humain...
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean
  30 décembre 2015
Ce livre, comme la couverture l'indique, est l'Éthique de Spinoza, mais simplifiée et reformulée avec des mots plus aisément compréhensibles. Certains concepts évoqués rejoignent les enseignements des sages et mystiques anciens. Un philosophe à lire absolument si comme moi vous cherchez des réponses au sens- ou à l'absence de sens- de l'existence humaine.
Commenter  J’apprécie          50
Spilio
  18 juin 2020
Bruno Giuliani se lance dans l'un des ouvrages réputé comme le plus complexe à appréhender en philosophie : l'Ethique.
Pourtant, en structurant le texte d'une manière bien plus intelligible, reformulant l'oeuvre initiale notamment par l'ajout d'explications et d'exemples afin d'illustrer certains concepts parfois abstraits, on comprend alors beaucoup plus facilement toute l'étendue logique de la pensée de Spinoza.
Ce livre explique finalement le moyen d'accéder au bonheur, suivant un cheminement partant de Dieu (ou plutôt la Vie) jusqu'à l'accès à la béatitude.
Un incontournable de la philosophie et bien plus encore, qui fera sans doute changer votre vision du monde.
Il ne me reste plus maintenant qu'à m'attaquer à l'oeuvre originale...
Commenter  J’apprécie          10
Nicorey
  09 novembre 2019
Pour moi la meilleure explication simplifiée de l'éthique de Spinoza
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
Nulle pensée n’a d’ailleurs soulevé autant d’enthousiasme et les commentaires des plus grands penseurs sont impressionnants :

Hegel : « La pensée doit absolument s’élever au niveau du spinozisme avant de monter plus haut encore. Vous voulez être philosophes ? Commencez par être spinozistes. L’alternative est Spinoza ou pas de philosophie ».

Alain : « Spinoza, le plus sûr et le plus rigoureux des maîtres à penser, est le modèle de l’homme libre. »

Bergson : « Tout vrai philosophe a deux philosophies : la sienne et celle de Spinoza ».

Deleuze : « Spinoza est le plus philosophe des philosophes ».

Même Nietzsche, le plus grand critique de la tradition, a reconnu en lui son principal précurseur, le désignant comme « le sage le plus intègre » et son seul précurseur :

« Quel étonnement, quel ravissement ! j’ai un précurseur, et quel précurseur! je ne connaissais pour ainsi dire pas Spinoza : que je me sois tourné vers lui à ce moment, çà été de ma part un “geste instinctif”. Outre que sa tendance générale est identique à la mienne, — faire de la connaissance le plus puissant des affects -, je me retrouve en cinq points principaux de sa doctrine… : il nie le libre-arbitre—; les buts—, l’ordonnance morale du monde—, le désintéressement—; le mal—; il est vrai que les distances sont aussi énormes, mais elles tiennent davantage aux différences d’époque, de culture, de savoir. En somme : ma solitude… est du moins maintenant une dualitude. » (lettre à Overbeck)

On sait aussi qu’Einstein, peut être le plus génial des physiciens, le considérait comme le philosophe dont il se sentait le plus proche :

Combien j’aime cet honnête homme

Plus qu’avec des mots ne puis le dire

Pourtant crains qu’il ne reste seul

Avec son auréole rayonnante
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
L'immanence de l'être infini
Comme je l'ai déjà remarqué, il est dans l'essence de l'être infini d'être immanent, c'est-à-dire intérieur aux choses qu'il produit et détermine à exister. Cela veut dire qu'il n'est pas transcendant, c'est-à-dire extérieur et indépendant. En effet, rien ne peut par définition exister en dehors de l'infini. Ainsi, toutes les choses finies comme notre esprit et notre corps existent nécessairement dans l'être infini et sont causés par l'être infini. La substance infinie est donc immanente aux modes et toutes les choses ne peuvent exister que comme des modes de la substance.
De ce fait l'être infini est l'objet ou plutôt sujet permanent d'expérience humaine, il est même la seule chose que nous puissions concevoir et expérimenter. Nous pouvons à tout moment concevoir et expérimenter. Nous pouvons à tout moment éprouver la substance infinie en percevant que tout ce qui existe en est une détermination particulière, à commencer par nous-mêmes. Pour cela il faut se détacher de la pensée des choses infinie et revenir à leur source immanente, qui est la source même de notre propre être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
L’Ethique est sans doute le plus grand livre de philosophie de tous les temps. Sans autre moyen que sa seule intelligence, un jeune homme construit une ontologie parfaite et répond à la question essentielle de l’humanité : comment vivre dans le plus grand bonheur qui soit, la béatitude ?
Commenter  J’apprécie          60
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
L'expérience humaine de la divinité
Lorsque nous pensons les choses comme la Vie, c'est-à-dire Dieu, les pense, nous faisons l'expérience que Dieu pense en nous, ou encore que nous sommes une modalité d'être de Dieu.
Commenter  J’apprécie          70
zagameszagames   29 octobre 2020
l’illumination surgit toujours lors d’un moment de grâce. Il faut certes un peu de persévérance pour parvenir à sortir du bavardage mental et libérer l’intuition, mais un jour l’effort est payant : une toute nouvelle conscience d’être surgit.
Par bribe au début, comme des éclaircies de lumière qui déchirent la nuit de l’ignorance, puis de plus en plus fortement, comme un soleil permanent dont on découvre avec un infini étonnement qu’il était là depuis toujours sous les nuages.
Soudain, le sens de la Vie de l’univers devient évident, immanent à notre vie même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

autres livres classés : béatitudeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
365 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre