AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221264478
240 pages
Robert Laffont (09/03/2023)
  Existe en édition audio
4.25/5   1529 notes
Résumé :
Six foyers, et un point commun : Eléonore, femme de ménage. Mais leur routine risque de se voir chamboulée…

Lundi, dottore Di Martino. Veuf au cœur brisé.
Mardi, signora Rizzo. La doyenne à l’esprit mal tourné.
Mercredi, les Ferrara. Culs-bénits, autoritaires.
Jeudi, signora Marino. Voyante : lit dans les cartes et les pensées.
Vendredi matin, signor et signora Landi. Aisés, bronzés, désespérés…
Vendredi après-midi, ... >Voir plus
Que lire après Un coup de soleilVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (281) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 1529 notes
Un Coup de Soleil - Serena Giuliano - Roman - Éditions Robert Laffont - Lu en mars 2023 dans le cadre de la Masse Critique Lectures d'été en partenariat avec RTL et Babelio bien sûr, merci infiniment.

Chère Serena,
J'espère que vous ne serez pas offusquée que je m'adresse à vous directement pour vous donner mon avis très humble sur votre livre Un Coup de Soleil.

Alors, voilà, Eléonore votre héroïne est devenue ma copine, elle m'a fait bien rire, malgré certains déboires qui lui sont tombés dessus et ceux qu'elle a connus avant de devenir femme de ménage. Cependant, il y a du positif dans sa vie, du moins elle le voit ainsi : ses deux enfants, des jumeaux fille et garçon, sa meilleure amie Caterina, gérante d'un pressing, son ex-mari, père des jumeaux avec qui elle est restée amie. le clou dans sa chaussure, c'est Marco, son ex amoureux qu'elle a quitté mais qu'elle n'arrive pas à oublier. Et bien entendu, ses clients !!!

Et là, chère Serena, vous êtes imbattable pour me raconter le quotidien d'Eléonore, on peut dire qu'elle ne s'ennuie pas, et moi non plus à vous lire.

Le lundi, le Dottore di Martino, cardiologue, qui vit dans le noir "pas étonnant que toutes ses plantes finissent par crever".
Mais pas que ça !

Le mardi, c'est chez la signora Rizzo, sa cliente la plus âgée qui "l'attend chaque mardi matin comme un gosse qui attend Noël".
Mais pas que ça !

Le mercredi, c'est le signor et la signora Ferrara, pas très gentils, lui un peu macho, elle acariâtre, laissant à Eléonore un petit mot lui disant ce qu'elle doit faire, sans jamais un merci.
Mais pas que çà !

Le jeudi, c'est la signora Marino, sa cliente préférée, une voyante excentrique.
Mais pas que ça !

Et enfin, le vendredi, le signor et la signora Landi, dont le drame est de ne pas avoir eu d'enfant.
Mais pas que ça !

Et les après-midi, c'est la vie privée d'Eléonore que vous me racontez, son grand coeur, son dévouement à ses enfants, à la jeune Laura, amie de sa fille qui n'a pas la chance d'avoir des parents aimants.
L'étonnante capacité qu'a Eléonore à utiliser Internet m'a laissée baba!!! Aucun réseaux sociaux n'ont de secret pour elle et... elle espionne, entre autres, Marco son ex amoureux.
Mais pas que ça !

Alors, oui, j'ai aimé l'histoire d'Eléonore, femme de ménage, qui se déroule à Salerne en Italie et que j'ai lue par un jour pluvieux comme il y en a si souvent dans mon pays et c'est bien ainsi car si je l'avais lu en plein été à Salerne, sûr que j'aurais attrapé Un Coup de Soleil car je l'ai lu d'une traite.

Une jolie lecture d'été désopilante et pleine de clichés mais qui a eu le mérite de me faire oublier le ciel gris De Belgique au mois de mars. Un Coup de Soleil qui ne m'a certes pas brûlé la peau mais qui m'a fait oublier mes soucis du quotidien.

Une lecture sans prise de tête et qui rend hommage à toutes les femmes qui font le même métier qu' Eléonore.

Ah ! Oui ! J'oubliais, il y a la recette du Cacio e Pepe dans son intégralité que je vais essayer. Et aussi la jolie couverture !

Merci Chère Serena Giuliano pour votre Coup de Soleil.
Je vais m'empresser de lire Mamma Maria qui est dans ma pile de livres à lire pour rester sous le soleil de l'Italie.
Commenter  J’apprécie          8314
Un grand merci à Banelio et aux Editions Laffont pour l'envoi de ce roman qui me tentait, puisque de la même auteure, j'avais apprécié "Mamma Maria".
.
Je ne vais pas faire durer le plaisir, ce livre est trop "feel good" pour moi. J'ai commencé ce roman en l'appréciant : on croise l'héroïne au gré des demeures dont elle assure le ménage. On découvre ses patrons, leurs peines, leurs joies. Et puis l'Italie !.... Ah, l'Italie !.....
Oui mais voilà.... Plus j'avançais dans le roman plus le personnage central m'exaspérait. Eléonore n'est rien moins que parfaite : mère attentive (ses jumeaux eux aussi sont parfaits d'ailleurs), empathique avec ses ami(e)s mais aussi avec ses patrons (qui de toute façon sont eux-mêmes tellement adorables), aux petits soins avec tout le monde, mais elle est aussi séduisante, enthousiaste, toujours enjouée.... N'en jetez plus !
Officiellement notre héroïne est censée être en dépression pour cause de rupture amoureuse douloureuse.... Assez rapidement j'ai décroché. Plus j'avançais, plus le personnage était lisse, parfait et moins j'accrochais.
L'auteure indique qu'elle accompagnait sa grand-mère dans les ménages qu'elle faisait. On va dire que les souvenirs embellissent tout car là on est vraiment face à Cendrillon !
.
Je mets toutes mes étoiles pour l'Italie.... car j'ai quand même eu l'impression de faire un voyage là-bas....
Commenter  J’apprécie          538
Voici mon retour de lecture sur Un coup de soleil de Serena Giuliano.
À Salerno, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Éléonore. Entre ses ménages et ses jumeaux ados, elle n'a pas le temps de goûter à la dolce vita.
Surtout, Éléonore ne parvient pas à oublier Marco, dont elle vient de se séparer.
Pendant qu'elle récure chez les autres, au moins, son esprit est occupé.
Mais en pénétrant dans l'intimité de ses clients, elle va s'apercevoir que les apparences sont trompeuses, et sa routine bien huilée pourrait se trouver chamboulée…
Son rêve de toujours deviendra-t-il réalité ?
Et si un hasard s'apprêtait à rebattre toutes les cartes ?
Un coup de soleil est un roman magnifique, comme l'autrice sait si bien en écrire.
Direction l'Italie, plus précisément à Salerno, où nous découvrons Eléonore, femme de ménage, ses deux ados, Laura, la meilleure amie de sa fille, mais aussi ses clients. Il y a un veuf dont le coeur est brisé, une veuve la Signora Rizzo, dont les réparties parfois en dessous de la ceinture m'ont bien fait rire. Elle est importante dans ce roman, elle apporte de la fraicheur et m'a énormément amusé.
Il y a aussi les Ferrara, un couple de culs-bénits, autoritaires, et.. parfois surprenants !
N'oublions pas la voyante, dont les prédictions pourraient bien se révéler juste.. Mais aussi les Landi, qui confirment que l'argent ne fait pas le bonheur. Et pour finir, l'homme invisible, un mystérieux client que notre femme de ménage ne voit jamais..
Que j'ai aimé Eléonore et ses deux ados. Mais aussi Laura, la meilleure amie de sa fille, ou encore certains de ses clients. Tous m'ont touchés, amusés, parfois agacés aussi selon leur comportement.
En tout cas, aucun d'eux ne m'a laisser indifférente.
J'ai apprécié qu'Eléonore soit femme de ménage car ce n'est pas si courant que ça de suivre en personnage principal une femme exerçant cette profession. Femme de chambre oui mais de ménage, un peu moins.
Son travail va lui permettre de penser à autre chose qu'à Marco, un homme marié dont elle est séparé depuis peu. Cette séparation était nécessaire, ou du moins raisonnable, mais elle n'en reste pas moins douloureuse à accepter.
J'ai vraiment adoré ma lecture, l'ambiance, les personnages, le fait que ça se déroule en Italie. J'avoue, j'apprécie de voyager en restant le popotin dans le canapé ;)
Certes, les grandes lignes peuvent paraître un peu prévisibles, j'avais deviné deux ou trois petites choses mais cela ne m'a pas dérangé une seule seconde. J'étais triste en refermant mon roman de quitter Éléonore et les siens.
La musique est très présente tout du long et ça, c'est top, ça permet aussi de garder la pêche surtout que le hasard fait que nous avons là, pour la majorité, des chansons que j'adore. Petit plus, à la fin : la playlist d'Éléonore est donnée.
L'écriture est fluide, et Coup de soleil est un très joli roman dont la lecture m'a fait du bien.
C'est tout à fait ce que j'avais envie de lire et je vous le recommande sans aucune hésitation.
Ma note : cinq étoiles :)
Commenter  J’apprécie          310
J'ai passé une excellente soirée grâce à ce roman qui m'a emmené en Italie sur les pas d'Éléonore, une française installée à Salerno depuis une vingtaine d'années.
Séparée de son conjoint, elle élève ses jumeaux de 16 ans et travaille comme femme de ménage chez différentes personnes.
Entrer dans ce roman, c'est comme s'enrouler dans une couverture moelleuse et se blottir dans son canapé devant un film avec à portée de main des douceurs à manger et à boire.
Les relations avec ses patrons sont parfois drôles, parfois émouvantes, mais toujours sympathiques.
Bien sûr, on pourrait déplorer que le roman soit un peu trop bienveillant, car Eléonore est une femme très attentionnée, ses enfants sont des adolescents responsables et serviables, ses amis sont fidèles, son ex mari est un mec bien, ses patrons sont pour la plupart gentils, bref, ça semble un peu éloigné de la réalité, mais le temps d'une soirée, ça m'a fait du bien !
Tout n'est pas complètement rose dans ce paradis, car Eléonore souffre d'un chagrin d'amour, une amie de ses enfants vit un calvaire chez elle, et certains de ses patrons sont malheureux, mais tout finit plus ou moins par s'arranger.
J'ai été embarquée dans cette histoire lumineuse et c'est exactement ce dont j'avais besoin, le temps d'une soirée.
Commenter  J’apprécie          361
En Normandie, l'été est moche et j'avais bien besoin d'un Coup de soleil pour me sentir mieux.
Ce roman est léger, rafraîchissant et joyeux ! C'est ce qu'on appelle un Feel Good, n'est ce pas ?
Catégorie de livre que je n'affectionne pas particulièrement mais peu importe sa catégorie, ce roman m'a divertie le temps d'une soirée et c'est l'essentiel !

Je ne sais pas si d'autres lecteurs ont pensé la même chose que moi mais tout au long de ma lecture, je ne pouvais pas m'empêcher de voir en Eléonore, l'héroïne de ce roman, Morgane , le personnage principal de la série HPI.
J'avais même sa voix en tête ! Impossible de m'en défaire !
Il faut dire qu'elles ont quelques points communs. Elles sont toutes les deux femmes de ménage, ont deux enfants charmants , une fille et un garçon, s'entendent plutôt bien avec le père de ces derniers, ont dû mal à finir les fins de mois, sont toutes les deux pleines de vivacité, adorent fouiner dans la vie des autres mais ont aussi le coeur sur la main !

Il y a peut-être une chose qu'elles n'ont pas en commun.. C'est leur ex !
Celui d'Éléonore s'appelle Marco . Elle vient de le quitter mais elle a beaucoup de mal à tourner la page ! Alors pour l'aider, il convient de tourner une à une les pages de ce petit roman sympathique et le tour sera joué !

Commenter  J’apprécie          293

Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
J’ai pris un coup de soleil.
Et je me disais que tomber amoureux, c’est un peu ça, finalement.
Se laisser aller à une douce sensation, baisser les armes en oubliant de se protéger, et avoir mal… Très, très mal après.
Commenter  J’apprécie          10
- Parce que l’amour, c’est ça, justement. Ça ne s'explique pas, ça se ressent. Ça n'a pas de logique, pas de sens; c'est là, ça te torture et ça te rend heureux en même temps, c'est le baromètre de tes émotions, la météo de tes journées. Il y a tout un tas de façons d'aimer, Bella mia.
Commenter  J’apprécie          00
Finalement, on aime à quatre-vingt-dix ans comme à quinze, l'âge ne change rien.
C'est la seule émotion qui arrive toujours à tout chambouler. Peu importe le corps, les rides. Peu importe l'enveloppe, il n'y a que le cœur qui compte.
Commenter  J’apprécie          00
Je suis en plein chagrin d’amour.
C’est douloureux, ça ressemble à une lente torture.
Parfois, pendant quelques heures, j’arrive à ne pas y penser. À mener une vie comme s’il n’avait jamais existé dans la mienne.
Et puis la douleur revient. Elle pèse sur mon estomac, engourdit mes jambes et paralyse mon esprit.
Je voudrais juste dormir, pour que ça passe, pour que ça cesse.
J’aimerais me rouler en boule, crier mon chagrin dans un coussin, pleurer sans m’arrêter, telle une adolescente.
Mais je n’ai plus seize ans, j’en ai bientôt quarante.
J’ai deux enfants, un boulot épuisant, et vraiment pas le temps de me morfondre.
Alors je traîne ma peine comme un boulet ; je mets mes écouteurs, j’alterne Francis Cabrel et Céline Dion.
Parfois, je pousse même jusqu’à Patrick Fiori.
« Que tu reviennes », carrément.
Parce que je veux bien faire des efforts, et rester digne en apparence ; mais, à l’intérieur, je veux vivre ma souffrance pleinement.
Commenter  J’apprécie          130
Dix-huit mille pas, et autant de souvenirs,
J'ai gravi, puis descendu cent ponts.
Je n'en ai jamais vu autant de toute ma vie.
Venise en compte plus de quatre cents.
Je suis épuisée. Heureuse et épuisée.
Fatiguée de bonheur.
Le grand lit douillet de l'hôtel me tend les bras.
A quoi vais-je pouvoir rêver, maintenant que j'ai admiré tout ceci de mes yeux ?
Commenter  J’apprécie          240

Videos de Serena Giuliano (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Giuliano
Dans cet épisode de « L'Intention », Serena Giuliano nous présente son dernier roman paru au Livre de Poche, « Un coup de soleil ». À travers la vie d'Éléonore, femme de ménage approchant la quarantaine et mère de jumeaux, elle nous plonge au coeur d'une Italie ensoleillée et rend hommage à sa mère et sa grand-mère, elles-mêmes femmes de ménage. Avec la pointe d'humour qui la caractérise, Serena Giuliano apporte un peu de légèreté à des sujets importants à ses yeux : elle déconstruit notamment le mythe de la mère parfaite et souligne l'importance du temps pour guérir d'une blessure amoureuse. Ce faisant, elle fait de la littérature une thérapie personnelle, aussi bien pour elle que pour ses lecteurs.
Concept éditorial: Hachette Digital en collaboration avec Lauren Malka Voix et interview: Laetitia Joubert et Shannon Humbert Écriture: Lauren Malka Montage, musique originale: Maképrod Conception graphique: Lola Taunay Photographie : © Christophe Martin Extrait musical : "Le coup de soleil » de Riccardo Cocciante, album « Richard Cocciante », Polydor International 1980
+ Lire la suite
autres livres classés : italieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus



Lecteurs (3302) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5330 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..