AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lianne


lianne
  12 septembre 2017
Une très belle découverte !

J'ai trouvé ce livre vraiment super original, que ça soit dans la construction du monde ou dans l'intrigue.
En fait on est vraiment à la limite entre la science fiction et la fantasy, avec un petit coté steampunk (ou l'équivalent fantasy) du fait qu'on est sur un univers de vapeur et donc avec plein de tuyaux et autres machines.

Ce tome se passe principalement dans la ville d'Alt-Coulomb, une des dernières villes encore protégées par un dieux, en l'occurrence le Kos the Everburning, dieu du feu. Dans ce monde les dieux et déesses "vivent" au coté des hommes, non pas en tant qu'êtres de chair mais en tant qu'entités aux multiples pouvoirs. le nombre des villes appartenant aux dieux à bien diminué depuis une guerre qui a eu lieu il n'y a pas si longtemps entre les dieux et les utilisateur magique (les Craftpeoples). La ville d'Alt Coulonb a survécu à la guerre mais pas sans peine, car à la base elle était gérée par un duo de dieux et leur déesse, Seril est morte pendant la guerre.
Kos fourni à la ville toute son énergie, récupérée par les dévotions de ses fidèles et qui est transformée en électricité pour alimenter toute la ville.

Mais voila, l'impensable se produit, et Kos meurt ... Ne comprenant pas ce qu'il se passe son église fait appel à Elayne et sa toute nouvelle apprenti Tara pour organiser la résurrection du dieu. Non pas en tant qu'entité pensante comme avant, car c'est impossible, mais en tant que machine magique pouvant effectuer les même échanges énergétiques et faire donc en sorte que malgré sa mort la ville entière ne meurt pas.
Avant de procéder à la résurrection les deux femmes vont avoir pas mal de boulot, car il leur faut de tout urgence trouver pourquoi le dieu est mort. Car la machine ne doit pas avoir le même défaut, cela signerait sa mort a elle aussi et ce n'est évidemment pas ce qui est souhaitable. Les voila donc menant l'enquête parmi les fidèles et les moins fidèles, les anciens traités et les charognards ...

Ce qui est vraiment original c'est qu'on a de la magie mais traité de façon limite mathématique, en fait tout n'est qu'échange d'énergie. Tout ce que le dieu effectuait était écrit sous forme de contrat pour réguler son apport et sa consommation. du coup comme c'est un dieu du feu et que sa chaleur est transformée en vapeur, ses prêtres sont en fait les ouvriers qui entretiennent la machinerie, donnant un coté industriel vraiment frappant à la magie.

Un autre point vraiment original est le fait que du fait de son dieux Alt Coulomb est à la fois totalement magique et avancée technologiquement, on y retrouve l'éclairage public et privé, les trains, etc .. mais aussi totalement archaïque sur certains autres points, car on n'a pas de moteurs à pétrole et donc tout est encore à base de chevaux. du coup ça créée un vrai contraste vraiment important entre les deux ce qui rend la ville vraiment très visuelle.

En fait plus de la moitié du tome est la pour nous faire découvrir le monde, et du coup je ne peux pas vous en dire beaucoup plus pour ne pas vous en gâcher la découverte mais ça vaut définitivement le coup d'oeil !

Au niveau des personnages au moins on ne peux pas dire qu'il n'y a pas de personnages féminin forts, je dirais même qu'il n'y a que ça avec Elayne et Tara. Les deux femmes sont sur deux registres totalement différents et enquêtent chacune de leur coté pour ainsi dire et elles se complètent bien.
Tara est très déterminée à montrer à son mentor qu'elle peut se débrouiller. En effet elle a été exclu de l'école de magie qu'elle fréquentait et du coup elle a beaucoup à prouver a Elayne qui lui a quand même fait confiance malgré tout. Elle suis ses pistes sans jamais laisser tomber. Elayne elle joue plus sur le coté politique et influence, elle est sur le devant de la scène alors que Tara explore le dessous et le derrière.

Le point le plus difficile en fait de ce livre c'est qu'on est directement plongé dans l'histoire au début, sans comprendre le monde, sans comprendre le background, et qu'il faut reconstituer le puzzle au fur et à mesure. du coup j'avoue que j'étais perdue, totalement perdue et que ça n'a pas été facile.
Mais je ne regrette pas du tout d'avoir persévéré parce qu'une fois qu'on est vraiment dedans c'est un livre que j'ai adoré.

Je ne fais pas souvent des chroniques de livres en VO, mais celui ci le valait vraiment, il n'est pas du tout passé loin du coup de coeur !

18/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus