AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Apophis


Apophis
  14 janvier 2019
Max Gladstone propose, avec ce roman (le premier écrit, le troisième dans la chronologie interne de l'univers), une forme de Fantasy, de Science-Fantasy ou d'évolution du Steampunk (selon votre conception) appelée Arcanepunk qui mêle étroitement une puissante magie, profane ou divine, avec une technologie type fin XIXe / début XXe, le tout dans un monde secondaire richement construit. Deux membres d'une firme de sortes d'avocats-nécromanciens (si, si !) sont engagés pour enquêter sur la mort de Kos, dieu du feu de la puissante Alt Coulumb, en trouver les causes et assurer sa résurrection (pardon, « reconstruction divine ») avant que la nouvelle ne se répande ou que la prochaine lune ne fasse disparaître l'effet de son pouvoir, qui alimente en chaleur et en vapeur la technologie de cette métropole de quatre millions d'âmes. L'enjeu est donc d'éviter le chaos lié à une pénurie d'énergie, en plus du choc lié à la mort de Dieu…

Le monde et l'ambiance sont passionnants, la magie, étroitement liée à l'économie et à la technologie, est à la fois originale et finement construite, les personnages se révèlent très solides, et la résolution de l'intrigue vraiment menée avec maîtrise et prenante. Bref, à part à la rigueur une narration un poil éclatée par moments, c'est un quasi-sans-faute, surtout pour un premier roman.

Ce qui précède n'est qu'un résumé : retrouvez la version complète de cette critique sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.com/..
Commenter  J’apprécie          144



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (14)voir plus