AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de LivresBouddhistesZuiHo


LivresBouddhistesZuiHo
  11 août 2018
Un livre de recettes indispensable pour tout pratiquant du zen



Qui ne s'est pas servi pour enseigner, en France, du livret du Shobogenzo écrit par Dogen à l'attention du tenzo – le cuisinier du monastère zen ? Il existe un bon paquet de livres plus ou moins heureux sur cet enseignement.
Mais Bernie Glassman, grand maître occidental du Zen né en 1939, si particulier, si engagé auprès des plus démunis et dans sa pratique du zen, en a fait un enseignement tout spécial, vraiment, et qui rend son ouvrage absolument fascinant et savoureux. C'est ex-cel-lent ! Et en France, il y a malheureusement trop peu de Bernie Glassman.

Tout comme lui, on suit dans ce livre « la recette » de Dogen pour « accommoder sa vie à la manière zen ». On suit les commentaires de Bernie Glassman au sujet du Dharma, s'appuyant sur son vécu propre pour mettre en perspective les enseignements du Dogen. Pour moi, à l'heure actuelle, c'est le meilleur des livres sur ce thème de Dogen. Encore plus particulier, il a un format également particulier (10×19.5cm).
Bernard ‘Testugen' Glassman, disciple du défunt Hakuyu Taizan Maezumi roshi, écrivit ce livre alors que son maître venait de mourir, en 1995 et le lui dédie : on imagine son émotion !
Et il nous explique sa vie, sa vie de disciple puis de maître zen de New-York et Yonkers, et surtout, comment fonctionne sa communauté et les difficultés rencontrées – Zen Peacemakers et « l'entreprise sociale » Greyston Bakery – dans ses actions socio-économiques. [Pour info : il a aussi dirigé des retraites au camp d'Auschwitz et initié des retraites de rues où les pratiquants vivent comme des SDF pendant un temps déterminé. Je vous parlerais prochainement de son magnifique livre, « L'art de la paix »]

Voilà donc toutes ces péripéties, aventures, erreurs, victoires contées dans ce merveilleux livre, dans lequel Bernie Glassman s'évertue à tirer des leçons afin de mettre en lumière les « Instructions au cuisinier zen » de Dogen : en effet, le cuisinier zen ne peut faire zazen et mener la vie monastique comme les autres moines, aussi Dogen lui écrivit spécialement des instructions (Tenzo Kyokun) afin de pouvoir exercer sa pratique du zen en même temps que son travail.
Et c'est précisément parce que nous sommes dans ce cas de figure aujourd'hui, que Bernie Glassman a remis au goût du jour les instructions datant du XIIIème siècle…
Voici comment est contruit le livre :
– Prologue : Préparer le menu
– le premier plat : des recettes pour l'esprit
– le deuxième plat : des recettes pour apprendre
– le troisième plat : des recettes pour gagner sa vie
– le quatrième plat : des recettes pour changement social
– le cinquième plat : des recettes pour la communauté
– Epilogue : le troisième voeu.
Je vous donne juste un aperçu pour vous mettre l'eau à la bouche ! Et c'est un livre bouleversant, humain, touchant. Il n'y en n'a pas deux comme celui-ci.

Si vous respectez vos voeux de bodhisattva, que vous voulez vous engager socio-économiquement (faire du « bouddhisme engagé » – je dirais être simplement bouddhiste pour ma part, mais malheureusement on doit insister aujourd'hui), si vous voulez pratiquer le zen et mener votre vie actuelle de front, il vous faut lire… ce livre de recettes.
C'est un de mes livres du bouddhisme zen des plus précieux. Je vous le recommande vivement !!!

Bonne lecture !

Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.wo..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura