AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782251410173
336 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (15/09/2002)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Oubliée pendant de longs millénaires, l'histoire de la Mésopotamie est reconstituée progressivement par les chercheurs depuis le milieu du XIXe siècle. Loin du despotisme oriental et des fastes exotiques, trois civilisations, Sumer, Assur et Babylone, revoient le jour grâce aux efforts conjugués des historiens et des archéologues. Ce livre propose une rencontre avec des hommes d'un autre temps.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  04 octobre 2015
Ce livre remplit bien sa fonction de guide et d'introduction à une civilisation antique. Mais bien plus que de décrire, il explique brillamment et propose des théories qui transforment notre goût pour l'exotisme en passion de savoir. J.J. Glassner ne se satisfait pas de récits historiques conjecturaux, ni de la copie d'interprétations canoniques, mais oeuvre en pionnier dans son domaine en proposant des théories neuves. Voici un guide des Belles-Lettres inspiré et stimulant : à côté de l'histoire complexe et chaotique de l'espace mésopotamien, l'auteur a soin d'ajouter une étude de la perception, par les hommes de ces temps, de l'espace et de l'histoire. Il décrit ensuite le phénomène urbain et tout ce qu'il entraîne : politique, institutions, droit, finances et vie économique, bien attestées par une abondante documentation sur argile. Ensuite, la partie consacrée à l'homme mésopotamien aborde ses représentations, sa perception du sacré, sa culture savante, tant littéraire que scientifique, sa vie privée enfin. L'ouvrage se conclut par une série de cartes, tableaux et illustrations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66
  06 novembre 2013
Beau livre d'histoire sur la Mésopotamie ou les premières écritures sont apparues en -3000/-3500 et qui se situe à l'Irak actuel. A voir pour tous les passionnés d'histoire antique.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   17 octobre 2015
L'homme vivant se dit, en akkadien, awîlu/ awêlu ; une fois mort, il est etemmu / wetemmu. Les penseurs babyloniens notent, dans ces deux termes, la présence récurrente de la même syllabe WE, ainsi que celle des mots ilu, "dieu" et "têmu", esprit, plus exactement cette forme d'intelligence propre au genre humain en général. Bref, l'homme est l'être qui comporte aussi bien du dieu que de l'esprit, et le son WE participe de ces deux aspects, vivant ou trépassé. Lorsque les dieux s'attellent à la tâche de fabriquer l'homme, ils sacrifient l'un des leurs, appelé Wé, choisi parce qu'il possède du têmu. Son sang, marque de la vie, sert à humidifier et à rendre malléable l'argile, la matière première de l'awîlu. Ainsi sont définis d'un mot l'essence et le destin de l'homme : il est fait d'argile et de sang, il est doué d'intelligence, son rôle consiste à servir les dieux, enfin, il est mortel.

p. 239-240
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire du monde ancien>Mésopotamie jusqu'à 637 (25)
autres livres classés : mésopotamieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre