AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782889230709
88 pages
Éditeur : Atrabile (21/08/2018)
3.96/5   60 notes
Résumé :
Ted trimballe sa grande carcasse dégingandée à travers la ville dans un train-train aussi régulier qu'énergique ; métro-boulot-dodo certes, mais avec une énergie et une rigueur peu communes. Puis un jour, la mécanique se grippe et tout s'emballe, ce jour où le métro est en travaux et où les choses ne sont pas, plus, comme d'habitude. Et là, tout dérape... Emilie Gleason s'est fortement inspirée du vécu de son frère, diagnostiqué Asperger, pour raconter les bien étra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 60 notes
5
6 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
2 avis

LettresItBe
  27 septembre 2018
Après Premiers pas de Victor Lejeune qui nous avait véritablement séduit chez Lettres it be il y a quelques temps, les éditions de l'Atrabile ont fait leur grand retour avec, entre autres albums, Ted drôle de Coco d'Emilie Gleason. Un bonhomme pas trop comme les autres, à la vie bien rangée. Trop pour que ça dure ? C'est tout l'objet de cette BD à découvrir au plus vite !
# La bande-annonce
Ted trimballe sa grande carcasse dégingandée à travers la ville dans un train-train aussi régulier qu'énergique; métro-boulot-dodo, certes, mais avec une énergie et une rigueur peu commune. Puis un jour, la mécanique se grippe et tout s'emballe, ce jour où le métro est en travaux et où les choses ne sont pas, plus, comme d'habitude. Et là, tout dérape…
Emilie Gleason s'est fortement inspirée du vécu de son frère, diagnostiqué Asperger, pour raconter les bien étranges journées de Ted – rencontre, discussion, amour, sexe, empathie, tant de choses qui, pour Ted, ne vont pas vraiment de soi…
Mais alors que la «bande dessinée du réel» a produit tant d'oeuvres lénifiantes n'existant que par leur sujet, Emilie Gleason, elle, transcende son sujet pour nous livrer un moment de lecture survolté, mené à cent à l'heure, plein d'inattendus et de surprises. Bien plus qu'un «reportage» ou un «témoignage», Ted est une véritable immersion dans un esprit pas vraiment commun, et offre à l'arrivée une expérience de lecture rare, un tourbillon de couleurs et d'énergie, à l'image de son personnage principal.
# L'avis de Lettres it be
C'était une crainte rencontrée dès le début de la lecture : parler de la maladie, en l'occurrence du syndrome d'Asperger, sous la forme d'une bande dessinée pouvait très vite donner lieu soit à un ouvrage tire-larmes facile et/ou à un propos noyé dans un dessin qui ne prendrait pas la mesure de lui-même. Quelques planches plus tard, quelques bulles plus tard, Emilie Gleason nous rappelle à la raison d'une BD qui brille de mille feux et ne sombre jamais dans les écueils évoqués précédemment. le syndrome de Coco ne se fait deviner que bien tard au fil de la lecture, et on préfère s'émouvoir et rire d'abord des aventures cocasses de notre héros difforme. Sans grand soucis d'uniformité, les cases sont colorées avec inventivité, pour notre plus grand plaisir, ce qui contribue à faire de la lecture, toujours, un moment de plaisir. Cela même quand le temps s'assombrit pour notre héros et son entourage…
Une sensibilité forte dans un ouvrage haut en couleur et complètement barré, c'est le cocktail détonnant servi par Emilie Gleason dans Ted drôle de coco. En grande partie inspirée de la vie de son auteure, cette bande dessinée se confronte à une thématique difficile avec le syndrome d'Asperger et pourtant, tout se déroule comme du papier à musique, on rit aux péripéties et manies bien calibrées de Ted, puis on rit jaune quand viennent les ultimes planches. Une prise de conscience sur un trouble qui vaut bien mille discours sérieux. Bravo, et merci !
PS : Quelques mots d'Emilie Gleason autour de son ouvrage. Parce qu'ils valent à peu près tout ce qui peut être dit autour de Coco…
« Je n'ai aucune notion en neuropsychologie ou en génétique, je ne peux rien avancer quant aux recherches sur les troubles du spectre autistiques ou oser prétendre connaître le sujet, qui s'étale et évolue chaque jour. J'en avais juste marre de voir mon frère comme le Grinch, d'entendre mes parents pleurer chaque soir, et de m'énerver contre une situation que je ne cherchais pas à comprendre sinon à endurer. »
Retrouvez la chronique en intégralité sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mafossi
  12 juillet 2019
J'ai adoré cette BD qui a été récompensée par le prix révélation à Angoulême 2019. J'ai d'abord été un peu déstabilisée par les dessins très dynamiques et élastiques d'Emilie Gleason mais très rapidement je me suis laissée apprivoiser par son trait et ses couleurs pleines de peps. J'ai été très touchée par l'histoire de ce Ted aux grandes jambes qui est autiste asperger. On est vraiment plongé dans le ressenti du personnage. On suit son quotidien, la manière dont il essaie de gérer sa vie,sa façon de penser et vivre les choses. C'est à la fois très drôle et cocasse parce qu'il y a plein de petites touches d'humour mais aussi très triste et bouleversant. J'ai beaucoup aimé!
Commenter  J’apprécie          40
Titteuf
  18 novembre 2020
Cet BD est très déstabilisante et peut ne pas convenir à tous. En effet traiter de l'autisme et en particulier du syndrome d'Asperger en s'immisçant dans les pensées d'un adulte autiste est très déconcertant mais c'est ce parti pris original et osé qui m'a enchanté !!! J'ai beaucoup ri et j'ai retrouvé les mimiques de personnes atteintes par cette pathologie que j'ai côtoyé.
Et puis il y a aussi de l'émotion et de la colère. Beaucoup de sentiments qui ne pourront qu'aider à prendre conscience des difficultés de ces personnes à s'intégrer dans notre société très individualiste.
Les illustrations simples et souvent décousues complètent parfaitement l'état d'esprit de l'ouvrage. Une vraie réussite !!!
Commenter  J’apprécie          10
Couagga
  20 décembre 2019
Cette bd montre le quotidien de Ted qui est autiste. L'autrice montrera les maladresses de Ted et ses TOCs. On comprend rarement la logique de Ted. On voit surtout ce que ses proches ont pensé comprendre de ses actions. Ted ne réussit jamais rien. S'il fait quelque chose, ça sera de manière maladroite et c'est cela qui sera montré. L'autrice aurait pu illustre le point de vue de Ted quand il estime avoir réussit quelque chose.
Bref, je n'ai pas aimé cette bd. Je l'ai trouvé voyeuriste, le regard d'un non autiste sur l'autisme. Je ne conseille par cette lecture. Si vous voulez lire une Bd qui parle du quotidien d'un autiste, je vous conseille « La différence invisible » de Julie Dachez.
Commenter  J’apprécie          10
RedPanda
  05 février 2019
Ted, drôle de coco est une BD qui aborde de façon très "cathartique" la question de l'autisme. L'autrice s'est inspirée de la vie de son petit frère, pour dévoiler la douleur liée aux TOC, la difficulté à s'adapter à son environnement (ou plutôt la difficulté de l'environnement à s'adapter à la différence). C'était émouvant et assez grinçant aussi.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Liberation   03 septembre 2018
De façon très humaine et avec une grande liberté d’écriture, l’auteure réalise le tendre portrait de son frère atteint du syndrome d’Asperger.
Lire la critique sur le site : Liberation
Telerama   03 septembre 2018
En s’inspirant de la vie de son frère diagnostiqué Asperger, l’auteure livre un premier album puissant, rythmé par un trait élastique.
Lire la critique sur le site : Telerama
BoDoi   29 août 2018
Dans cet album aux couleurs pop, tout en lignes élastiques assez sixties, Émilie Gleason décrit un être touchant et attachant, inadapté la plupart du temps, mais par fulgurances génial et drôle.
Lire la critique sur le site : BoDoi

Videos de Emilie Gleason (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emilie Gleason
L'autrice de BD publie une biographie dessinée deVikash Dhorasoo. Sous forme de strips humoristiques, elle fait renaitre des anecdotes sur la vie du footballeur. Elle explique ici à Anne Douhaire, comment elle s'y est prise.
Plus d'infos sur la BD J'perds pas la boule d'Emilie Gleason et Vikash Dhorasoo (Revival) : https://www.facebook.com/lescahiersdelaBD/https://www.facebook.com/lescahiersdelaBD/
Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de Comment dessiner... : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4045 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre