AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709647060
Éditeur : J.-C. Lattès (14/01/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 156 notes)
Résumé :
Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S’ensuit une nuit passionnée, une nuit qu’ils avaient prévue sans lendemain.
Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s’engager dans une relation. Pourtant, f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
Moonshine
  21 janvier 2015
Aujourd'hui, je vous parle du premier livre d'une toute nouvelle collection : &moi aux éditions Jean-Claude Lattès. D'abord deux mots sur &moi. C'est donc une nouvelle collection (je me répète) qui sera centrée sur les romans New-Adult (youpi !) avec au programme pour le moment des romans que j'attends avec impatience en plus de cette série d'Abbi Glines dont je vous reparle un peu plus tard. Au programme sont prévus pour le moment : la série Perfection d'Abbi Glines (2 tomes, puis la série Chance qui lui fait suite (2 tomes), la série Stage Dive de Kylie Scott (j'ai vraiment hâte !)(4 tomes) et la série Virgin et Bitch (tout un programme) de Radhika Sanghani (que je ne connais pas)(2 tomes). Un programme alléchant avec des couvertures modernes et sexy sans être vulgaire. Ça part plutôt pas mal du tout !
Maintenant venons-en à cette série Perfection. Et c'est là qu'il faut vous accrocher et suivre (en fait, ce n'est pas trop compliqué). Perfection est en réalité une série dans une série. La série d'origine étant Rosemary Beach, puis à l'intérieur vient s'y greffer 3 « mini-séries » si on peut appeler ça comme ça. Là où ça se complique vraiment c'est qu'en France les droits ont été achetés par plusieurs éditeurs. Voici donc une petite récap' avec l'ordre de l'auteure :
de tout mon être (Désir Fatal / Too Far #1) chez J'ai Lu le 21 janvier 2015.
Never Too Far (Désir Fatal / Too Far #2) chez J'ai Lu le ?
Forever Too Far (Désir Fatal / Too Far #3) chez J'ai Lu le ?
Rush Too Far (Désir Fatal / Too Far #4) chez J'ai Lu le ?
Dangerous Perfection (Perfection #1) chez Lattès le 14 janvier 2015.
Simple Perfection (Perfection #2) chez Lattès le 4 février 2015.
Take a Chance (Chance #1) chez Lattès en mai 2015.
One More Chance (Chance #2) chez Lattès en juin 2015.
You Were Mine (Rosemary Beach #9)
Kiro's Emily (Rosemary Beach #10)
When I'm Gone (Mase #1)
When You're Back (Mase #2)
Alors pas d'inquiétude, chaque « mini-série » est consacrée à un couple différent donc elles peuvent se lire de manière indépendante. Maintenant que cette petite mise au point a été faite, passons au livre lui-même.
Tout commence quand Della décide d'entreprendre un road-trip pour essayer d'oublier son passé, de se prendre en main et de se débrouiller pour la première fois de sa vie toute seule. C'est ainsi qu'au volant de la voiture de sa meilleure amie, elle arrive à Rosemary Beach et que, moins de 5 heures après son départ, elle est obligée de demander de l'aide : elle ne sait pas comment faire le plein de la voiture (nunuche bonjour). Heureusement pour elle, le beau Woods se trouve dans la même station essence et lui propose son aide. Ainsi que d'aller diner quelque part dans le but de la mettre dans son lit cette nuit. Et c'est mission accomplie. Je suppose que vous voyez de suite ce qui m'a énervée …
Il est quand même charmant: avant de l'abandonner dans la chambre de l'hôtel pendant qu'elle dort, il lui ramène sa voiture et ses valises … Il disparaît et Della reprend sa route. Vous imaginez quel est le deuxième point qui m'a énervée …
Mais après quelques mésaventures, quatre mois plus tard, sur conseil d'un nouvel ami, Della retourne emménager quelque temps à Rosemary Beach avec en plus un possible travail à la clé grâce à un ami d'un cousin qui est aussi un ami qui pourra très certainement l'embaucher comme serveuse. Sauf que son nouveau patron se trouve être … (allez, c'est facile à deviner)… Woods ! Et vous devinez ce qui se passe dès le soir même … Nouveau grincement de dents.
Mais attendez la meilleure, entre-temps, Woods se fiance avec une autre ! Oui oui, je ne blague pas. Là c'est même plus du grincement de dents, c'est de l'envie de meurtre. Un mariage arrangé par son père et son futur beau-père. Parce qu'il faut savoir que Woods est carriériste et qu'il s'allonge devant son cruel papa. Enfin, ça c'était avant, heureusement. Mais je n'en dirai pas plus.
Alors je critique beaucoup parce que pour moi la conversation est plus importante que la coucherie et que là c'est un peu en sens inverse au début mais j'ai quand même passé un bon quand j'y réfléchis. J'ai levé les yeux au ciel un certain nombre de fois, j'ai eu envie de taper les personnages à d'autres moments, mais j'ai aussi souri et été attendrie devant certains passages.
Della est vraiment un personnage intéressant même si je suis loin d'être en accord avec tous ses actes en début de livre. On a souvent des personnages torturés, au passé difficile mais je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà rencontré ce type de passé dans mes lectures. Alors on devine un peu ce qui a pu arriver au fil des pages mais on est quand même loin de tout savoir et tout comprendre avant les grandes révélations. Des révélations qui peuvent expliquer son attitude à certains moments. Je l'ai trouvée vraiment touchante et finalement on se dit qu'elle ne s'en sort pas si mal, il lui manque juste un peu de caractère, de confiance en elle à mon goût. Choses que j'aimerais beaucoup voir dans le tome 2.
Pour Woods, ça m'est difficile d'en parler. Il a un comportement de vrai bouffon à jouer sur les deux tableaux et on peut comprendre la pression qu'il a sur les épaules mais on a envie de lui crier de se rebeller quand on voit la peine qu'il fait à Della. On a envie de le secouer dans tous les sens pour qu'il dise enfin ce qu'il pense à son père et qu'il oublie un peu l'argent, le pouvoir qu'il attend alors qu'il y a bien plus important à côté. Mais d'un autre côté, je l'ai trouvé très mignon avec Della après, très touchant, plein de délicatesse, de douceur, de sensibilité. Tout ce qu'il faut pour nous faire oublier comment il s'est comporté avant. En gros, pour une fois c'est un peu lui le personnage énervant et non pas l'héroïne (ça change, ça fait du bien et ça se rapproche de la réalité :D ).
J'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui apportent humour et douceur. Et j'ai d'autant plus hâte de lire le reste de cette grande série de mini-séries. L'écriture est assez fluide, ça se lit vite et on tourne les pages sans s'en rendre-compte. Et puis finalement, on a vraiment envie de lire le reste même si ce n'est pas le meilleur roman du genre.
Si je pouvais, je noterais ce roman en deux fois. Avec un 3/5 pour une première partie que j'ai eu du mal à apprécier et un 4/5 pour une deuxième partie bien plus touchante (pas de mystère, dans cette partie, nos héros discutent !). Cela sera donc la moyenne des deux avec un 3,5/5. Maintenant je vais attendre la suite qui sort très bientôt !
Prisonnièrement Vôtre,
Melwasul
P.S : Toutes nos excuses pour notre absence sur le blog dernièrement mais la tête n'y était pas. Nous revenons cette semaine avec je l'espère notre train-train habituel et surtout le début de notre méga mois anniversaire avec beaucoup, beaucoup de cadeaux !
P.S Bis : Dans le cadre de mon challenge YA/NA Book Trip arrêt en Floride, état déjà visité avec La face cachée de Margo de John Green.
Lien : http://lune-et-plume.fr/dang..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Zaureole
  30 décembre 2014
Merci à la masse critique babelio pour m'avoir fait découvert ce beau lion!e :)
Le prologue est très prenant. Il est mystérieux et amène le lecteur à se poser beaucoup de questions!
Della est un personnage qui cache en elle une grande souffrance. Elle entame un voyage en quête d'elle même dans l'ambiance d'un road trip solo. Sur son chemin d'ignorance et de nouvelles découverte, elle fait la rencontre de Wood, un grand séducteur. Ils passeront ensemble une nuit merveilleuse et inoubliable. le lendemain, leur chemins se sépareront....
Bien entendu, ça c'est ce qu'ils croyaient. Sinon, il n'y aurait pas d'histoire. Une mauvaise expérience va faire que Della recroisera le chemin de Woods en cherchant du travail.

Della est un personnage qui va beaucoup évoluer au cours de la lecture mais qui va être aussi rattrapé par la dur réalité de son passé. C'est une fille qui peut sembler naïve et donner l'envie au lecteur de passer son chemin mais non..! Elle a se petit truc qui nous fait l'aimer. Elle est fraiche, souriante et simple. Elle est émerveiller devant toute le spetites choses de la vie. elle profite de chaques jours comme étant le dernier. Elle va vivre des expériences nouvelles, apprendre de ses erreurs et avancer. Elle ne se pose pas plein de question et vie au jour le jour. Elle est extrêmement attachante et on a envie qu'elle soit heureuse parce qu'elle le mérite!
Woods est beau, a un corps et un sourire de rêve. Il a une copine et a tout pour être heureux... ou pas. le jour où il croise le chemin de Della va radicalement changer sa vie. son monde va exploser en mille morceau. Des choix vont s'imposer à lui. être heureux et plonger dans l'inconnu ou suivre le chemin qu'il s'est imposé et avoir ce dont il a toujours rêver. Quel dur dilemme. On verra un Woods comme jamais, tiraillé entre ses désirs et le bonheur. Il est attachant même si on souhaite parfois le secouer pour lui faire arriver à l'évidence.
Les autres personnages sont bien travaillé et attachants. Chacun amène quelque chose de particulier et aide les personnages à se rendre à l'évidence.
L'histoire est touchante, sensuelle et émouvante. les personnages sont, comme je l'ai dit plus haut, très attachants et pas énervant du tout. J'aime beaucoup l'idée de la romance. Je lis beaucoup de romance et la où j'ai toujours pur c'est tombé dans du déjà vu. Je peux vous le dire, cette histoire n'a rien à voir avec ce que j'ai déjà pu lire. Une idée qui sort des sentiers battus et un livre très bien travaillé.
L'auteur arrive à accrocher le lecteur, à le captiver mais aussi à le capturer à travers les pages sans jamais relâcher notre attention avant la dernière page. On ne se lasse pas de lire ce livre à tel point que la fin arrive vite, bien trop vite. de plus, il y a une bonne intrigue.
Je reste un tout petit peu sur ma faim. Je m'explique. La fin est juste très belle mais lorsque j'ai lu la dernière phrase, j'ai cherché la suite. Je me suis dit que ça ne pouvais pas être déjà fini. Je me suis posé des questions et suis arrivé à une évidence: Il manquait des pages! Et bien non, il n'en manquait pas. J'étais tellement prise par l'histoire que je n'ai pas vu la fin arriver et n'est pas voulu y croire! En y réfléchissant, c'est une fin très bien trouvé. Si comme moi, vous cherchez une suite ou des pages manquantes, c'est que ce livre à été un belle réussite pour vous comme pour moi.
Si vous aimer les belles histoire et la romance, il ne faut pas chercher plus loin, ce livre est vraiment fait pour vous!
Il y aura une suite et je n'ai qu'un hâte, c'est de pouvoir la lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lilu60
  11 janvier 2015
Après une enfance et une adolescence particulièrement difficiles, Della part à l'aventure à travers le pays, pour tenter de trouver sa voie. Sur la route, elle a une aventure d'un soir avec un jeune homme ténébreux, Woods, avant de continuer son chemin. Mais leurs routes devaient se recroiser... alors que Della cherche à oublier une aventure malheureuse, le destin la ramène près de Woods. Alors que l'attirance qui les lie n'échappe à personne et surtout pas à eux, la situation va se compliquer, Woods devant en épouser une autre... Della pourra t'elle échapper à ses vieux démons? Woods pourra t'il faire le bon choix? Pour le savoir, il faudra le lire.
Il s'agit du premier roman de la collection &moi des édition JCLattès, qui a décidé de se lancer dans la romance new adult et je ne pouvais évidemment pas passer à côté, étant donné mon goût pour la romance. Et après ce premier essai, je vais surveiller les prochaines parutions afin de confirmer ma première impression.
J'ai commencé ma lecture un dimanche soir et le lendemain soir, elle était terminée! Alors le roman n'est pas bien gros, c'est certain, mais il se lit aussi particulièrement vite, l'envie de connaitre la suite étant plus forte que celle de dormir. On est très rapidement pris dans l'histoire de Della, qui nous intrigue par son passé et dont on a envie de connaître l'avenir, avec Woods si possible et je pense qu'il est tout à fait possible de lire le roman en une seule fois (il suffit d'avoir plusieurs heures de disponibles devant soi).
Après, l'histoire ne révolutionne pas non plus le genre, on reste sur la base d'un des deux protagonistes qui a un secret lié à son passé, et l'autre qui va être son pansement humain, bien qu'il ait lui-même quelques casseroles à traîner. Della est une jeune femme blessée, je dirais même traumatisée par son passé et c'est au fil de l'histoire que nous allons découvrir tout ce qu'elle a vécu, la révélation finale se faisant au lecteur en même temps qu'à Woods. J'ai un sentiment très mitigé face à ce personnage qui m'a touchée, dans ces crises de panique, dans l'histoire de son enfance, dans l'émotion qu'elle a pu me transmettre, mais qui m'a aussi exaspérée par ses comportements de fille naïve, surtout dans sa relation avec les hommes. Woods possède lui aussi son côté exaspérant, dans la possessivité qu'il développe sur Della, et qui là encore est "too much" à mon goût.
Malgré les petits défauts des personnages dont je vous ai parlé, j'ai passé un bon moment avec cette lecture addictive, qui se lit facilement, rapidement, et qui nous offre des moments d'émotions mais aussi des moments de passion. Et sur ce plan là, l'auteur n'y va pas par quatre chemins et les scènes de sexe qu'elle propose sont on ne peut plus explicites. La première scène apparaît dans les toutes premières pages et j'ai été surprise de découvrir des ébats si "hot" entre deux personnes qui se connaissaient à peine. Après, cela ne m'a pas choquée mais plutôt étonnée, car je ne m'y attendais pas, ou pas si tôt. Il ne s'agit donc pas d'un roman à offrir à votre cousine ou votre fille adolescente.
Une bonne surprise avec cette nouvelle collection que je vais suivre de près!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DrunkennessBooks
  11 janvier 2015
Lu dans le cadre d'une masse critique Babelio, Dangerous Perfection m'a permis de découvrir l'univers Abbi Glines qui, si j'en crois le quatrième de couverture, est l'auteur de plusieurs séries à succès. Ici, son intrigue tourne autour de Della, jeune femme fragile ayant un passé plutôt chargé et qui a décidé de voyager seule pour exorciser ses démons. C'est au cours de ce road trip qu'elle va croiser la route de l'énigmatique Woods. Entre eux, l'attraction est immédiate et débouche sur une aventure d'un soir, une parenthèse dans leur vie déjà bien compliquée. Mais leurs chemins vont être amenés à se recroiser quelques mois plus tard après quelques déboires sentimentaux. En effet, grâce aux recommandations d'un ami, Della se retrouve embauchée comme serveuse dans un country-club. Or il se trouve que celui-ci appartient à la famille de Woods et que ce dernier est fiancé à une riche héritière.
Au premier abord, l'intrigue de Dangerous Perfection est plutôt banale et ne se démarque pas beaucoup des autres romances contemporaines. J'ai trouvé que de nombreux éléments manquaient d'originalité et avaient un goût de réchauffé : le jeune homme beau et riche, la gentille fille innocente (quoique!) mais tellement sexy, de nombreuses scènes de sexe et des tas d'obstacles insurmontables qui, finalement, ne le seront pas tant que ça… Pourtant Abbi Glines, par certains points, arrive à se démarquer d'autres romans du même genre. Parce qu'attention si Woods est plein aux as, ce n'est pas parce qu'il est chef d'entreprise dans une grande ville ou possède une multinationale mais tout simplement parce que sa famille gère un country-club ! Bon c'est moins glamour que Cinquante Nuances de Grey (la faute à l'absence d'hélicoptère et de gardes du corps) mais au moins c'est peut-être plus original…
De la même manière, le passé de Della et les antécédents de sa famille rendent la lecture moins lisse et beaucoup plus intéressante. Pourtant au début ce n'était pas gagné. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages, Woods m'étant apparu comme un gros hypocrite indécis et Della comme une fille vraiment trop naïve. Mais cette impression ne dure pas longtemps. Au fil des pages, on apprend à connaître le passé de nos deux héros et les raisons qui se cachent derrière leurs choix. Et même si à la fin du livre je suis encore un peu mitigée s'agissant de Woods, j'ai finalement bien aimé le personnage de Della et toutes ses nuances.
Par contre, c'est dommage que les personnages secondaires ne soient pas davantage utilisés. Il aurait été intéressant d'en apprendre plus sur Braden, Tripp ou de voir apparaître plus souvent le père de Woods et de développer son personnage de beau salaud.
Mais ma plus grosse déception s'agissant de ce livre concerne le style de l'auteur que j'ai trouvé beaucoup trop haché et qui manquait parfois de clarté. J'ai eu un peu de mal à comprendre le sens de certaines phrases ou même leur construction et même si ce n'est pas vraiment gênant pour la compréhension de l'histoire, cela ralenti parfois la lecture quand il faut relire plusieurs fois une phrase pour en comprendre totalement le sens.
En bref, Dangerous Perfection est une romance contemporaine sympathique même si elle n'est pas inoubliable et pêche un peu du côté de l'écriture. Mais je suis quand même curieuse de découvrir la suite des aventures de Della et Woods dans Simple Perfection pour en apprendre plus sur les autres personnages et m'assurer que notre couple a bien droit à son Happy End.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
gabrielleviszs
  22 janvier 2015
Merci à Babelio et à JC Lattès coll. &moi pour l'envoi de ce livre. Je dois dire que j'ai été agréablement surprise de cette romance. Vous remarquerez de suite le agréablement, car oui, j'ai aimé l'histoire si bien que je l'ai lu d'une traite. Bien entendu quelques petits points m'ont chagrinés, mais le principal c'est que je me suis évadée grâce à l'auteur.

Della est une jeune femme dont la vie a été comme en suspend. Elle veut découvrir le monde, apprendre à se surpasser et part à la conquête de la route, vers un avenir inconnu, tout comme la destination finale. Elle utilise la voiture de sa meilleure amie, partie en voyage de noce, pour assouvir ce besoin, lorsqu'un détail, un tout petit détail insignifiant va lui faire avoir des sueurs froides : comment faire le plein de ce véhicule ? de l'aide, voilà ce qu'il lui faut et qui arrive en la personne de Woods, le mâle absolu – réflexion personnelle : pourquoi je sais mettre de l'essence ? Et surtout pourquoi lorsque j'ai un souci à la pompe ce n'est pas un beau gosse qui arrive, mais le vieux monsieur du coin, très gentil bien entendu qui vient m'aider ? - Bref, tout cela pour dire que la rencontre est peu réelle, mais ô combien amusante. Au fil de la discussion, ils vont dîner ensemble et plus si affinités. La nuit est chaude – ouf, nous n'avons pas tous les détails – mais le peu suffit à mettre en émoi et d'un commun accord, il n'y aura que cette nuit. de toute façon, Della ne reste pas dans cette ville, elle veut voir du pays et le lendemain, récupère ces bagages pour tracer la route. Mais le chemin est plus ardu qu'elle ne le pensait et va retrouver de nouveau Woods entre ses jambes, sauf que tout ne sera pas rose – sinon cela ne serait pas drôle.
Ce que j'ai adoré dans le livre, c'est le prologue. Bon pas que lui, mais lui d'abord. Dès que je l'ai lu, je me suis dit qu'il fallait que je continue et vite, ce qui fait que le livre a été lu en une toute petite nuit. le prologue est beaucoup moins léger que tout le reste, un passé condensé dur à imaginer, mais bien réel pour Della, donnant des indications, mais sans plus sur ce qu'elle a dût vivre. La jeune femme est très renfermée sur elle, naïve, ne connaissant rien ou presque rien de la vie, cherchant ce qui lui manque le plus : la tendresse. Se sentir protégée et aimée, c'est ce qui lui manque le plus. le monde extérieur est une véritable faune pour elle et s'y adapter est un parcours du combattant. Malgré le fait qu'elle se pense fade, insipide, sans volonté propre, elle ne se voit pas comme il faudrait. Elle a un côté très enfantin, qui la donne en pâture aux personnes qui ne la mérite pas, je pense à Jeffery – quel nom aussi – qui a bien profité de la situation. Mais elle a également cette force de ne pas vouloir ressembler à sa mère, vouloir partir, parcourir le monde sans personne n'est pas donné à tout le monde. Une héroïne que j'ai beaucoup apprécié – sans compter ses absences, ses nuits qui font peur.

Woods est l'homme parfait en apparence, mais en grattant la couche, on se rend bien compte qu'il a un très gros problème sous la forme de son père. Ce dernier dit quelque chose, fiston doit suivre le mouvement, sinon bye bye les beaux projets, d'où le mariage arrangé avec une... autre femme. Angelina est... indéfinissable. J'avoue ne pas avoir réussi à savoir si elle était une femme fatale à qui rien ne résiste, une peste, ou tout simplement un pion. Sûrement un peu des trois. Des personnages, il y en a beaucoup et je ne pourrais pas tous parler d'eux, mais j'ai beaucoup aimé Tripp, un ami de Della qu'elle rencontrera lors de son voyage et qui sera bien présent. Également Braden, la meilleure amie de la jeune femme qui l'aide à se sortir de ce cocoon. Vint ensuite Jimmy, un collègue de travail et enfin Grant, un ami de Woods. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur ce dernier tout de même, enfin même sur Tripp. Les secondaires sont vraiment mit en retrait par moment, un peu dommage.

Quelques bémols, parce que oui, j'en ai quelques uns, mais le plus gros se situe au niveau des scènes d'intimité. Certaines auraient pu être enlevées, c'est juste ma vision des choses, mais même si elles sont courtes, et que par conséquent elles passent bien, il y en a trop à mon goût. Par contre elles sont décrites toujours de la même manière, avec les mêmes mots, très chaud, trop chaud par moment, surtout que nous nous rendons bien compte qu'il ne s'agit pas que de copuler entre eux deux. Peut-être parce qu'il y en a pas mal cela m'a dérangée. Au tout début on sait que Della n'a pas eut 50 mecs dans son lit et que par conséquent, elle est faite ainsi, mais que Woods le pense à chaque fois qu'ils se retrouvent cela fait un peu beaucoup. L'autre bémol se retrouve dans les pensées de Woods. Cet homme de 24 ans pense parfois comme un sale gosse pourri gâté – c'est sûrement voulu – mais il m'a énervé à vouloir la marquer comme sa propriété. Par contre j'ai aimé avoir les deux versions – un chapitre Della, le suivant Woods et ainsi de suite – qui se suivent et non se chevauchent comme j'ai pu lire parfois.

« Dangerous Perfection » est une romance qui montre l'envers du décor de la folie, passagère "ou non". J'ai beaucoup aimé Della, son passé, son caractère, sa vision des choses un peu simpliste parfois, mais il y a beaucoup d'émotions qui passent grâce à elle et les relations qu'elle entreprend. L'écriture est simple, pas de fioritures, nous allons droit au but, même au lit. Bien entendu, nous nous doutons de ce qui se passera réellement, qui finira avec qui, qui fera quoi, mais il y a tout de même de bonnes surprises – pas le père, car c'était couru d'avance qu'il s'amuse à vouloir sortir son chéquier, mais Josiah – ahah, non je ne dirais pas qui c'est. Dommage pour les scènes intimes – oui je me répète, mais je suis dans la conclusion – qu'elles soient décrites aussi chaudement. La fin est d'un bon sadisme comme j'aime, à savoir que la suite, d'une manière ou d'une autre, je la lirais. En bref, un bon moment de lecture qui se démarque par le fait que les deux personnages principaux sont différents de ce que j'ai pu lire. Il a beau être beau riche et célèbre – enfin presque – il sert de marionnette à sa famille, ne contrôlant pas sa vie. Et elle a beau avoir un passé des plus difficile, ne pas être riche et être naïve, elle a une personnalité et une volonté de se battre pour s'en sortir.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/dangerous-perfection-tome-1-abbi-glines-serie-rosemary-beach-a114370544
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   22 janvier 2015
Tu es mon rayon de soleil, mon seul rayon de soleil. Tu me rends heureuse quand les cieux sont gris. Continue à chanter maman. Ne t'arrêtes pas. Je suis désolée d'être partie. Je voulais vivre un peu. Je n'ai pas peur comme toi. J'ai besoin que tu chantes. S'il te plait, chante pour moi. Ne fais pas ça. Ne va pas avec lui. Il n'existe pas. Tu ne vois donc pas? Il n'a jamais existé. Il est mort depuis seize ans. J'aurais dû parler à quelqu'un. Tout ça c'est ma faute. Tu avais besoin d'aide et je n'ai rien fait. Après tout, j'avais peut-être peur moi aussi... peur qu'ils ne t'emportent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   11 janvier 2015
- Combien de fois faudra-t-il te dire que tu es exceptionnelle ? Les gens qui te rencontrent et qui n’ont pas envie de mieux te connaitre et de faire partie de ta vie sont des imbéciles. Je m’en suis rendue compte alors que je n’étais qu’une gamine.
- Non, objectai-je en souriant. Tu croyais que j’étais un vampire et tu voulais être mon amie pour que je ne te mange pas.
- C’est vrai aussi, admit Braden en gloussant de rire. Mais j’ai vite compris que tu n’étais pas une suceuse de sang et je t’ai bien aimée quand malgré tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ninie067Ninie067   22 janvier 2015
Deux margaritas plus tard, elle appuyait sa poitrine contre mon bras en riant à toutes mes blagues. Je la coupai dans son élan : elle était pompette juste comme il fallait. Je ne voulais pas qu’elle soit complètement saoule.

— Veux-tu que je t’accompagne à l’hôtel et que je t’aide à chauffer le lit ? proposai-je avec un large sourire en glissant une main entre ses jambes.

Elle se figea d’abord puis les écarta lentement pour me laisser sentir la moiteur de sa culotte. Elle en avait autant envie que moi. J’en avais la preuve. J’avançai la pointe du doigt jusqu’au pli mouillé. Elle se mit à trembler.

Elle commença à gigoter contre ma main en fermant les yeux. Sa bouche s’entrouvrit d’un air comblé. Bon sang, elle était réceptive.

— C’est ça que tu veux ? lui murmurai-je à l’oreille.

Je glissai un doigt dans sa culotte et ressentis son désir chaud et humide.

— Oui, répondit-elle dans un soupir. Uniquement si tu promets de me faire jouir.

Nom de Dieu. J’arrachai la main de sa culotte et empoignai mon portefeuille. Je fis claquer un billet de cent dollars sur la table. Pas le temps d’attendre l’addition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LexieCliffordLexieClifford   12 mars 2015
- Allô ?
- Woods Kerrington ? s'enquit une voix de femme.
- Oui.
- Ici Braden Frederick. J'ai quelques questions à vous poser avant de vous laisser débouler dans la vie de Della.
[...]
- Très bien. Demandez ce que vous voulez.
[...]
- Dernière question: pourquoi aimez-vous Della ?
- Avant que Della entre dans ma vie, je ne comprenais pas le concept de l'amour. Je n'avais jamais été amoureux et connu que très peu d'affection. Mais j'avais vu l'amour à l'oeuvre. Mes grands-parents se sont aimés jusqu'à leur mort. J'ai toujours pensé que je ne connaîtrais jamais ça. Et puis j'ai rencontré Della. Elle a fait naître en moi des émotions dont j'ignorais l'existence. Je l'ai dans la peau. Avec elle, il n'y a pas de faux-semblant. Elle n'a pas conscience de sa beauté. Elle est totalement altruiste. Et, même sans ça, son rire et son regard quand elle est réellement heureuse sont la seule chose qui me tienne à coeur.
Un léger renflement à l'autre bout du fil me prit de court.
- OK. Viens la chercher. Je valide.
Son petit hoquet me fit sourire.
- Je suis presque arrivé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01ptitelily01   25 janvier 2015
Sur ce, il sortit. Je ne me retournai pas pour le regarder partir nu lui faire au revoir de la main. Je m’approchai de la porte de la chambre. Je posai les mains de chaque côté du chambranle et appuyai mon front contre le porte. Je l’aimais. Je l’aimais avec un sentiment d’une telle férocité que je n’arrivais pas à le définir. Je ferais tout ce qu’il fallait pour l’aider. Elle allait être heureuse. J’allais passer chaque seconde de mon existence à lui donner le sourire. Il fallait que je lui déniche un docteur. C’était la première étape : lui trouver des soins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Abbi Glines (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abbi Glines
Q&A w/ Abbi Glines
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2635 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .