AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290085813
307 pages
Éditeur : J'ai Lu (21/01/2015)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 154 notes)
Résumé :
A dix-neuf ans, suite au décès de sa mère, Blaire quitte son Alabama pour rejoindre son père avec sa nouvelle femme. Une vie bien différente s'ouvre désormais à elle : luxe, opulence, mondanités et la présence d'un demi-frère auquel elle doit résister.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
Sami33
  13 février 2018
Attention, gros, gros coup de coeur en vue !

Les personnages sont attachiants (attachants et chiants à la fois).

La plume de l'auteur est addictive.

L'histoire et la trame sont rondement bien menées.

Voilà pour la version courte de ma chronique ! Et si j'entrais dans le vif du sujet maintenant 😉.

Il y a du bon de commencer les séries en retard surtout quand il faut attendre entre la sortie de chaque tome. Pour moi, cela n'a pas été le cas mais j'ai rencontré un autre problème et de taille mais je vous l'expliquerais plus loin.

Là où je suis déçue, c'est que la saga "Rosemary Beach" n'est pas publiée dans une seule et unique maison d'éditions, je peux vous assurer que dans la bibliothèque ça fait tâche ! Certes on y peut rien mais c'est mon petit coup de gueule du moment, ça soulage !

En commençant ma lecture, je ne savais pas trop où je mettais les pieds, j'avais entendu beaucoup de bien de cette saga mais pas sur tous les tomes mais comme j'aime bien commencer dans l'ordre, je me suis lancée dans celui-ci sans aucuns préjugés. Dès les premières pages, je savais que j'allais passer un bon moment livresque mais j'étais loin de me douter que j'allais être happée par cette histoire comme je l'ai été. Une fois commencée, je ne voulais plus lâcher mon livre, il fallait que je sache ce qu'il allait advenir de Blaire et de Rush...

Cette romance n'est pas des plus originales mais toute sa force se trouve dans les émotions qui sont intenses, vibrantes, criantes, frappantes. J'ai été bouleversé du début jusqu'à la fin par ma lecture, j'ai été joie pour Blaire, j'ai été triste pour Blaire, j'ai même finis en larme tant les émotions étaient trop fortes, étaient insoutenables pour moi. Cette histoire d'amour est douce, belle, passionnée, sensuelle avec des émotions intenses, à l'état pures.

Blaire est une jeune femme qui a dû grandir bien plus vite que les autres jeunes de son âge. Elle a dix-neuf ans mais elle a déjà vécu plusieurs drames alors qu'elle a toute la vie devant elle. Elle a une force de caractère incroyable qui force le respect. Elle ne se plaint jamais et prend la vie et les leçons qu'elle lui donne comme elles viennent. Elle se bat chaque contre le vide qui l'entoure. Sa soeur jumelle est décédée il y a de cela quelques années dans un premier temps puis sa mère est partie à cause de la maladie quelques années plus tard... Il ne lui reste que son père qui est parti la laissant seule avec sa mère lorsque sa jumelle est morte et ses démons sans jamais l'appeler, ne serait-ce que pour prendre de leurs nouvelles. Mais elle va devoir faire appel à lui, elle va lui demander le temps qu'elle éponge ses dettes, qu'elle trouve un job et un toit de l'héberger. Elle ne demande pas l'aumône, uniquement un toit pour dormir. Il lui reste quelques économies et en faisant attention, elle devrait pouvoir s'en sortir.

C'et ainsi que Blaire va quitter la seule ville qu'elle connaisse depuis toujours pour Rosemary beach. Une fois sur place, elle se trouve face à une magnifique demeure familiale ; elle arrive en plein milieu d'une fête et elle aura à faire à Rush, qui de prime abord est loin d'avoir la tête sur les épaules. Il est aussi accueillant qu'une porte de prison mais sous ses airs de bourgeois dévergondé se cache un être aussi sexy que mystérieux...

Rush... C'est un personnage à part entière ! Il est d'une vulgarité, d'une méchanceté à toute épreuve face à Blaire qu'il ne connaît pas. Sauf que voilà, il va devoir composer avec elle pour deux raisons : la première, c'est sa nouvelle demi-soeur, la seconde, son padre n'est pas là pour l'accueillir et il va devoir jouer les nounous jusqu'à ce qu'il arrive à lui mettre la main dessus pour qu'il s'occupe lui-même de son rejeton !

Blaire et Rush sont des personnages très différents et très attachants. L'un comme l'autre ont des squelettes dans leur placard mais plus on avance dans l'histoire, plus on a envie de connaître leurs secrets et de les connaître pour ceux qu'ils sont.

Sous ses airs d'ours mal léché, Rush est un être sensible, doux, émouvant. Il est animé par une drôle de flamme mais lorsque l'on comprend dans quel environnement il a vécu enfant, on ne peut que comprendre son attitude. Au fil des jours qu'il passera avec Blaire, il apprendra à la connaître, à l'apprécier, il finira par vouloir la protéger à sa façon, des rumeurs et des révélations qui courent sur elle, c'est beau, c'est intense, c'est passionnel mais ce sera destructeur pour lui comme pour elle...

Cette première rencontre catastrophique, cette histoire d'amour hors norme, ces personnages forts, tendres et blessés nous donnent à penser que leur relation est vouée à l'échec mais on espère que, au bout de ce tunnel un happy end est possible. Tout est tellement simple, naturel entre eux que l'on ne peut qu'imaginer le meilleur mais lorsque les doutes, les préjugés, les non-dits planent au-dessus de leurs têtes, on ne peut que vouloir le meilleur, ils ont assez soufferts de part et d'autre, ils ont droit au bonheur !

Ils se cherchent, ils apprennent à se connaître, ils s'apprivoisent, ils prennent leur temps. L'attraction entre eux est palpable, une centrale nucléaire ferait pâle figure face à ces deux-là réunit. Rush tourne autour de Blaire sans jamais lui dire ce qu'il pense, ce qu'il ressent. Il a peur puis il y a les on-dits qui lui pourrissent la vie, qui lui faussent son jugement. Quand à Blaire, ce n'est pas mieux parce qu'elle ne sait plus où en elle est mais une chose est sûre, elle n'arrive pas à se l'ôter de la tête !

Mais cette fin 😱 ! On my God ! Elle est incroyablement diabolique, elle est extraordinaire, époustouflante, choquante à souhait ! J'étais au bord des larmes, je ne savais plus quoi penser, Abbi Glines m'a poussé dans mes retranchements ; la réaction de Blaire peut paraître disproportionnée sur le moment mais il ne l'est pas en y réfléchissant bien, je pense que j'aurai agi comme elle. Rush a été extraordinaire, il a "grandi" d'un seul coup, en une fraction de seconde il est devenu celui que j'attendais durant toute ma lecture. Les émotions sont intenses, à leur paroxysme, prenez garde à avoir une boîte de mouchoirs proche de vous.

La plume d'Abbi Glines est enivrante, captivante, fluide, un vrai bonheur de la lire. Les descriptions sont bien dosées pour ne pas plomber l'ambiance du récit, juste ce qu'il faut. Les quelques scènes érotiques qu'elle nous offre sont belles, douces, simples mais intenses pour les personnages.

Lorsque je suis arrivée à la fin de ma lecture, j'étais au bout de ma vie car impossible de mettre la main sur le tome 2 qui est en rupture de stock et sur le site de l'éditeur également ! Pour me faire encore plus de mal, je suis allée lire les premiers chapitres du tome 2 qui sont disponibles sur les sites de ventes pour bien nous allécher mais grossière erreur ! Je vous confirme que la sado-maso qui est en moi en veut davantage ! Je crois que c'est pire que si je ne l'aurai pas lu 😭. En attendant de pouvoir trouver le tome qui me manque, je me suis commandée les tomes 3 et 4 de peur qu'il m'arrive la même tuile !

Tout ça pour vous dire, que je suis accroc à ce premier tome qui est un énorme coup de coeur, d'ailleurs c'est mon premier de l'année ! Abbi Glines ouvre le bal avec un livre qui était dans ma PaL depuis quelques années...

Si vous ne l'avez pas lu et qu'il traîne dans votre PaL, mettez-le au-dessus de la pile, il en vaut le détour !

Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesFacesLitteraires
  09 juillet 2016
Jamais, Oh grand jamais je n'ai pu lire pareil romance. Ce n'est peut-être pas la plus originale, mais elle fait partie dès plus émouvante que j'ai découvert jusqu'à aujourd'hui. Je suis bouleversée par cette histoire d'amour, à la fois sensuelle et douce avec une pluie de passion. Au fond ce que je regrette avec ce livre c'est de ne pas l'avoir savouré à sa juste valeur, le lisant plutôt vite tellement je m'accrochais aux personnages et voulant connaître le fin mot de l'intrigue ; le mystère que cache cette famille... Chaque détail, chaque émotion sont d'une netteté éprouvante, particulièrement quand s'est enrichi par une belle écriture.

Blaire est une jeune femme de 19 ans ayant une force d'esprit, elle se bat chaque jour contre ses deuils ; celui de sa mère et de sa soeur jumelle. Son père est partit après le décès de cette dernière et il n'a plus donné signe de vie. Seule, ne faisant confiance qu'en elle – même ; elle trouve refuge à Rosemary Beach par obligation n'ayant nulle part où aller, sans argent. Arrivée devant la demeure où habite son père, une fête bat son plein, le responsable étant un jeune homme irrésistible et mystérieux avec un caractère pas forcément très accueillant. Cette héroïne fait partie dès plus courageuse, de celle qu'on admire et on l'aime pour ce qu'elle est avec beaucoup de naturel ; en vérité on tombe pratiquement amoureux de Blaire. Son charme, ses combats et sa détermination font d'elle un personnage à part entière. Bien évidemment elle n'est pas parfaite, ses défauts principaux sont peut-être la curiosité et son choix de ne pas montrer ses sentiments, aussi forte qu'elle peut l'être ; elle a besoin de quelqu'un à ses côtés.

Rush, vingt-quatre ans ; drôlement étrange dès le début du roman. En effet son accueil envers la fille de son beau-père est de mauvais présage, ne lui témoignant presque aucun respect. Pourtant derrière cette apparence se cache des secrets profonds. Je me suis attachée fortement à ce protagoniste, son magnétisme et son mystère font de lui l'homme de la tentation. Toujours est-il que ce jeune héros est pour ainsi dire très émouvant, sa façon d'agir est à la fois passionnée et douce, au prix des révélations qu'il souhaite tenir loin de Blaire. Se protégeant lui-même et sa famille. C'est un personnage intéressant, pleinement humain, effrayé par les histoires de coeurs.

Leur rencontre et l'histoire d'amour entre eux se fait avec énormément de naturel, donnant l'opportunité de croire en cette romance. Je me suis prise d'affection pour se couple ; ils se cherchent, s'apprivoisent et s'attirent l'un et l'autre. Ils m'ont plu dans toute leur splendeur. Au début Rush gravite autour de Blaire, sans jamais avancer vers elle ; peureux et surtout avec des préjugés. Certes, le jeu de séduction soustrait pratiquement tout le reste de l'histoire ; particulièrement les secrets inavoués. le final est extraordinaire, choquant et déboussolant, je me suis mise à la place de Blaire et sa réaction est compréhensible ; un peu exagéré toutefois. Mais Rush est magnifique dans ce dénouement, il devient l'homme touchant, celui que j'attendais – plein de charme et de coeur. Les émotions dans ce roman sont pures, intenses et sans équivoque, elles troublent une partie de notre âme, ébranlent toute notre poitrine. le récit n'est pas original en lui-même, étant une histoire d'amour, mais il a ses touches personnelles, ses parties uniques qu'y font que l'ouvrage n'est pas si ordinaire que ça.

La plume de l'auteur, c'est en soit un vrai plaisir ; les descriptions sont intéressantes et développées équilibrement. Son écriture est fluide, de plus les quelques scènes érotiques qu'Abbi Glines nous fait découvrir sont très softs. La lecture est simple, facile ; se lisant donc très vite, surtout ayant seulement 300 pages : ce qui est plutôt agréable et en même temps irritant, puisque la fin est « violente » que ce soit pour les personnages ou pour le lecteur. le mystère a un énorme potentiel et avantage sur toutes les autres histoires d'amour, malheureusement l'écrivain ne l'a pas assez exploité. Toutefois son univers « romantique » dans une petite ville au bord de l'océan, m'a envoûté.

« de tout mon être » est le premier tome d'une longue série, celle-ci ayant un mélange d'édition ; une partie est chez J'ai lu et l'autre chez J.C Lattès dans la collection &moi ; ce n'est pas le meilleur procédé pour qu'une saga se fasse connaître, surtout que les tomes ne sont pas forcément publiés dans l'ordre. Franchement, ce livre, malgré ses petits défauts, est un coup de coeur ; les émotions que libèrent ce récit, les secrets bien gardés et les moments clés donnent une vraie âme, une existence profonde, ressemblant à un film aux belles images. Les héros, dont Blaire et Rush, sont vraiment attachants, a un point presque inimaginable ; leur passé et leurs sentiments respectifs font d'eux des protagonistes vivants. Grant est aussi quelqu'un de très sympathique, mais j'aurais aimé qu'il soit un peu plus détaillé. Donc, une histoire d'amour pas forcément inédite, mais ayant un certain style ; des émotions et des sensations à revendre, touchant notre être ; des personnages plaisant et émouvant avec leur force et leur faiblesse ; du mystère par-ci par-là, étant détourné par la romance aventureuse. Une très belle oeuvre, avec un dénouement de répit et de suspension.
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Gaoulette
  13 février 2016
Un peu perdue pour faire cette critique car je vous avouerais que s'il n'y avait pas eu cette bombe à la fin je n'aurais pas aimé. Et oui encore une fois une jeune fille prude rencontre un genre de coureur de jupon beau gosse qui va lui faire vivre des calvaires au début et vont tomber dans les bras l'un de l'autre. Mais dans cette histoire on se retrouve dans une confrontation entre deux mondes : le rat des champs et le rat des villes.
Blaire, 19 ans, vient de perdre sa mère et doit demander refuge à son père qui s'est remarié. Elle va devoir cohabiter avec son « demi-frère » Rush qui ne va pas lui faciliter la tâche. Pour une raison qu'elle ignore, il ne la supporte pas.
Au départ je me suis dit allez encore une histoire où deux jeunes dont tout oppose se retrouvent sous le même toit et ils vont apprendre à s'apprivoiser. Pendant ma lecture, on y aller droit dedans sauf que je trouvais que l'auteure ne développait pas son histoire. C'était super rapide à mon gout. Moi j'aime bien ressentir de l'empathie pour l'héroïne et fantasmer sur le héros. C'est Blaire la narratrice donc on suit ses états d'âmes. Mais alors Rush mystère complet. En plus s'y on rajoute un autre « demi-frère »Grant super sympa et une soeur cadette Nan une peste de première. Alors là j'ai pataugé et je me suis dit il y a une raison à tout ce mystère donc j'ai poursuivi. On est à la recherche du moindre indice pour découvrir ce secret de fratrie et le court roman en devient addictif. Abbi Glines nous le pond aux 20 dernières pages et j'en suis restée bouche bée. Tout m'est passé par la tête mais pas cette histoire. On plonge vraiment dans un secret de famille dont personne ne s'en sortira indemne.
Ce final, m'a fait remonter cette romance dans mon estime. Je dirais que c'est une bonne lecture pas au point du coup de coeur. En plus c'est très court, en une soirée c'est validée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
sexyreading
  19 novembre 2015
De quoi ça parle?
Blaire, 19 ans, quitte son Alabama natal pour rejoindre son père qui a élu domicile en Floride. Elle vient de perdre sa mère qui est décédée des suites d'un cancer et n'est pas du tout enchantée à l'idée de retrouver son père qui les a quittées il y a 5 ans pour fonder une nouvelle famille.
Avec 20 dollars en poche, elle arrive devant une luxueuse villa et apprend que celle-ci appartient au fils de la nouvelle épouse de son père, ce dernier étant justement absent. Blaire fait ainsi la connaissance de Rush qui l'autorise à vivre dans la chambre de bonne pendant un mois, le temps qu'elle se trouve un travail et puisse se payer son propre appartement.
Rush est un beau jeune homme torturé qui enchaîne les coups d'un soir mais qui ne laisse pas indifférente Blaire. Alors qu'elle pensait être complètement insignifiante pour lui, la jeune fille se rend compte que Rush éprouve une vive attirance pour elle mais qu'il refuse d'y céder car il cache un lourd secret qui met en cause sa soeur cadette, Nan.
A quoi faut-il s'attendre en lisant ce livre?
Il s'agit d'un roman mettant en scène de jeunes adultes, limite encore adolescents. Les scènes de sexe sont bien présentes mais pas trop poussées, ni vulgaires. Blaire est encore vierge et n'a aucune expérience en la matière. Sans surprise, c'est sur le beau Rush qu'elle a jeté son dévolu. Les deux héros vont jouer au jeu du chat et de la souris. Tantôt Rush semble être attiré vers Blaire, tantôt il la repousse sans ménagement, si bien qu'elle pense ne pas être à la hauteur face à lui. Il y a une différence de classe sociale entre eux puisque Rush est riche, contrairement à Blaire.
Blaire est une jeune fille qui a été confrontée à de dures épreuves dans son adolescence puisqu'elle a perdu sa soeur jumelle dans un accident de voiture et, ensuite, sa mère, qui est décédée des suites d'un cancer foudroyant. Elle n'a donc pas réellement vécu sa jeunesse comme tous les ados de son âge et a passé le plus clair de son temps à s'occuper de sa mère malade. C'est un peu larmoyant mais Blaire est forte et ne se laisse pas envahir par le chagrin.
Blaire est confrontée au monde des gosses de riches et à leur méchanceté. Néanmoins, son physique ravageur va l'aider à se faire accepter auprès des jeunes hommes qui ont toujours une idée derrière la tête (les hormones, que voulez-vous…). Par contre, les filles sont infectes avec elle et ne l'épargnent pas.
Concernant le fameux secret de Rush (pas de spoil rassurez-vous), le lecteur est mis en haleine jusqu'au bout du roman. Finalement, celui-ci est, certes, douloureux mais n'est pas aussi incroyable qu'on aurait pu l'imaginer.
L'histoire est écrite en Je, du point de vue de Blaire. L'écriture est simple et pas vraiment bonne. Malgré tout, le livre se lit très vite.
Les personnages principaux:
Blaire: jeune fille de 19 ans, ayant dû subir la perte de sa mère, ainsi que celle de sa soeur jumelle, 5 ans plus tôt. Elle est vierge et n'a jamais éprouvé d'attirance pour un garçon auparavant. Elle est débrouillarde et n'a pas froid aux yeux. Elle déteste son père qui les a quittées, sa mère et elle, après la mort de sa soeur.
Rush: jeune homme de 24 ans, beau à se damner, fils d'une célèbre star du rock. Il n'est jamais tombé amoureux et change de filles tous les soirs. Il est torturé et déteste le nouveau mari de sa mère, le père de Blaire.
Mon avis:
J'ai été déçue par ce livre. Je m'attendais à plus de maturité mais j'ai vite déchanté quand j'ai compris que Blaire était vierge. Clairement, les histoires pour adolescents, ce n'est pas pour moi. Assister aux premiers émois amoureux, à la première expérience sexuelle, ça m'ennuie. C'est toujours la même chose dans tous les romans du genre. Aucune surprise ici. J'ai eu l'impression de me replonger dans « After » d'Anna Todd que j'avais détesté.
L'écriture n'est vraiment pas terrible mais correspond bien à une adolescente de 19 ans.
Je pense que les plus jeunes pourront aimer cette histoire mais, à 28 ans, je suis trop vieille pour ce type de roman.
Je n'ai pas aimé les personnages. Blaire m'a énervée car elle est jeune et, du coup, un peu immature pour certaines choses. Rush est plus mature mais je l'ai trouvé très énervant avec son jeu du chat et de la souris. de plus, encore une fois, les personnages sont facilement comparables aux autres histoires. Blaire est incroyablement belle MAIS elle n'en a pas conscience (c'est bête quand même!), tandis que Rush sait qu'il est canon, il se la joue bad boy sans jamais éprouver de sentiments envers les filles avec lesquelles il couche.
Le fameux secret ne m'a pas spécialement surpris et la réaction de Blaire m'a parue complètement idiote. Cette romance ne m'a pas paru plausible pour un sou. Les comportements de Blaire sont trop excessifs pour pouvoir être réels.
Je ne compte pas lire la suite de ce roman qui ne m'est clairement pas destiné.
Ma note: 2/5
Pour qui?
Pour les adolescentes qui aiment les histoires d'amour avec un peu d'érotisme. Pour celles qui ont aimé After.
Lien : http://readingissosexy.com/d..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Clem_YCR
  23 avril 2017
Cela faisait un moment que j'avais repéré la série Rosemary Beach, dont le titre en VF n'est franchement pas vendeur (en tout cas, si je m'étais arrêtée à cela je n'aurai probablement pas lu ce livre). Bref, ayant envie d'une lecture un peu légère, je me suis donc lancée dans ce 1er tome en compagnie de Rush et de Blaire.
Cette lecture a bien rempli ses objectifs en terme de légèreté et a même été un tantinet addictive; il faut dire que l'écriture est plutôt fluide, le livre se lit rapidement et Abbi Glines nous donne indubitablement envie de savoir ce qui va arriver. Toutefois, même si la fin devient beaucoup plus intéressante, j'ai été un peu déçue, notamment par Blaire, qui est une fille indépendante, qui n'a du compter que sur elle-même depuis plusieurs années et perd totalement la tête dès qu'il est question de Rush... Ce qui m'a toutefois le plus agacée, ce sont ces perpétuelles remises en question superficielles, comme quoi elle n'est pas assez bien pour Rush, qu'elle se fait des idées, qu'il ne lui porte aucune attention, qu'il va forcément la mettre dehors... Certes, le monsieur souffle le chaud et le froid, mais j'ai trouvé un peu lourd et répétitif qu'à chaque fois elle pense que cela puisse venir de sa condition ou de son comportement. de plus, j'ai trouvé que les scènes de sexe faisaient un peu artificielles au niveau des dialogues.
Comme je le disais, la fin devient un peu plus intéressante; on comprend enfin le comportement de Rush vis à vis de Blaire et on se rend compte que les adultes (ou plutôt les parents, dont on n'avait pas du tout eu besoin jusqu'à présent), sont vraiment de beaux c*** qui n'assument pas leur actes et font peser la responsabilité sur leurs enfants... Même si la réaction de Blaire peut, encore une fois, sembler disproportionnée, cela redonne de la dynamique à l'histoire et nous pousse à acheter le prochain tome.
Je pense poursuivre jusqu'au tome 3 (voire 4 pour avoir le point de vue de Rush) mais pas au delà (dans la collection &moi), cette lecture n'ayant pas été la lecture du siècle et les personnages évoqués en périphérie de Rush et Blaire ne me donnant pas forcément envie d'en apprendre plus sur eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   15 avril 2021
" -La chambre sous les escaliers est à toi pour un mois. D'ici là, tu devrais pouvoir être embauchée et avoir alors suffisamment d'argent pour déménager. La ville de Destin n'est pas très loin et coût de la vie y est moins élevé qu'ici. Si nos parents reviennent avant ce délai, je suppose que ton père pourra t'aider.
Laissant échapper un soupir de soulagement, je ravalai la boule qui s'était formée dans ma gorge.
- Merci.
Rush jeta un coup d’œil vers le cellier qui menait à ma chambre avant de reporter le regard sur moi.
- J'ai des trucs à faire. Bonne chance dans ta chasse à l'emploi.
Il s'éloigna du comptoir et s'en alla.
Mon pick-up était à sec, mais j'avais un lit. Je possédais aussi vingt dollars. Je me précipitai dans ma chambre pour prendre mon sac et mes clés. Je devais trouver un boulot le plus vite possible."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   15 avril 2021
" - Rush, je te présente Blaire, je crois qu'elle pourrait bien t'intéresser. Je l'ai trouvée dehors, l'air perdue, dit Grant alors que je détachais mon attention de ces gens curieux pour découvrir qui était Rush.
Oh.
Oh. Mazette.
- Vraiment ? répondit Rush d'une voix traînante et paresseuse. (Il abandonna sa position détendue sur le canapé blanc pour se pencher en avant, une bière à la main.) Elle est mignonne, mais jeune. Pas sûr d'être vraiment intéressé."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fanbooks76Fanbooks76   27 janvier 2015
-Ou étais-tu? demanda-t-il, de sa voix profonde et rauque.
Je reportai vivement les yeux vers lui.
- En quoi est-ce important?
Il avança d'un pas, réduisant l'espace qui nous séparait.
- Parce que je m'inquiétais.
Il était inquiet? Je laissai échapper un soupir et coinçai derrière mon oreille une mèche de cheveux que le vent ne cessait de m'envoyer au visage.
- Je trouve ça difficile à croire. Tu étais trop occupé avec ta conquête du soir pour remarquer quoi que ce soit.
Je ne pouvais empêcher l'amertume de se faire entendre dans mes propos.
- Tu es rentrée plus tôt que je ne m'y attendais. Mon but n'était pas que tu voies ça.
Comme si cela rendait les choses plus faciles. Je me dandinai d'un pied sur l'autre.
- Je suis arrivée à la même heure que d'habitude. Je pense que tu voulais que je te voie. Pourquoi, je n'en suis pas sûre. Je ne nourris pas de sentiments pour toi, Rush. J'ai juste besoin d'un toit pour encore quelques jours. Je sortirai de chez toi et de ta vie très bientôt.
Il marmonna un juron et leva les yeux au ciel, le regard hargneux, avant de les reposer sur moi.
- Il y a des choses à mon sujet que tu ne sais pas. Je ne suis pas l'un de ces types que tu peux maintenir sous ta coupe. J'ai un fardeau, et il est lourd. Trop, pour une personne comme toi. Je m'attendais à quelqu'un de très différent, compte tenu que je connais ton père. Tu ne lui ressembles en rien. Tu es tout ce dont un mec comme moi devrait se tenir éloigné. Parce que je ne suis pas le bon pour toi.
Un rire m'échappa. C'était la pire excuse que je n'aie jamais entendue.
- Vraiment? Tu n'as rien de mieux à me dire? Je ne t'ai jamais demandé autre chose qu'une chambre. Je n'attends pas de toi que tu me désires. Je ne l'ai jamais envisagé. J'ai conscience que nous ne jouons pas dans la même catégorie. Je ne pourrais jamais me mesurer à la tienne. JE n'ai pas le bon pedigree pour cela. Je porte des robes rouges bon marché et j'éprouve de l'affection pour une paire de talons hauts argent parce que ma mère les portait le jour de son mariage. Je ne suis pas une habituée du luxe. Et c'est ce que tu es, Rush.
Il me pris la main et me tira à l'intérieur. Sans un mot, il me poussa contre un mur et m'enferma entre ses deux mains appuyées de chaque côté de ma tête.
- Non, ce n'est pas ce que je suis. Sors-toi ça du crâne. Je ne peux pas te toucher. Je le désire tellement que c'en est sacrément douloureux, mais je ne le peux pas. Je ne te bousillerai pas. Tu es ... tu es parfaite et pure. Et au bout du compte, tu ne me le pardonnerai jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
armand7000armand7000   16 décembre 2019
— Parce que j’en ai envie, rétorquai-je tout aussi lentement, lui lançant un regard noir.

— La fête se passe à l’intérieur. Ce n’est pas ce que tu voulais? Un bar country avec des hommes et de l’alcool? Tu rates tout ici.

— Dégage, Rush.

Il fit un pas de plus vers moi. Seuls quelques centimètres nous séparaient maintenant.

— Non. Je veux savoir ce qu’il s’est passé.

Quelque chose en moi se brisa. Je mis mes mains sur son buste et le repoussai aussi fort que possible. Il trébucha à peine en arrière.

— Tu veux savoir ce qu’il s’est passé? TOI, Rush. Voilà ce qu’il y a.

Je le contournai telle une furie et avançai à grandes enjambées vers le parking plongé dans l’obscurité.

Une main puissante se saisit de mon bras, me stoppant. Je tirai durement pour me libérer, mais sans aucun effet. Rush me tenait fermement et ne me laissait pas partir.

— Qu’est-ce que cela veut dire, Blaire? demanda-t-il, m’attirant à sa poitrine.

Je me tortillai entre ses bras, luttant contre mon envie de hurler. Je détestai la manière qu’avait son parfum d’emballer mon cœur et de faire vibrer mon corps. J’avais besoin qu’il reste à distance, et non qu’il frotte son corps exquis et chaud contre moi.

— Lâche-moi, lançai-je avec hargne.

— Pas avant que tu ne m’aies expliqué quel est ton problème, répliqua-t-il avec colère.

Je me tordais à son contact, mais il ne cédait pas d’un pouce. C’était ridicule. Il ne voulait pas entendre ce que j’avais à dire. D’en prendre conscience me donnait envie de tout lui dire sans retenue. En sachant que cela allait l’ennuyer et bousiller toute sa conception de l’amitié.

— Je n’aime pas te voir toucher d’autres femmes. Et lorsque d’autres hommes me tripotent les fesses, je déteste ça. Je veux que cela soit toi qui me caresses là. Que tu en aies envie. Mais ce n’est pas le cas, et je dois faire avec. Maintenant, lâche-moi!

Je me libérai brutalement et courus à son Range Rover. Je pourrais m’y cacher jusqu’à ce qu’il soit prêt à me ramener à la maison.

Les larmes me brûlaient les yeux et accélérai la cadence de ma respiration. Lorsque j’atteignis le véhicule, j’en fis le tour et m’y adossai en fermant les yeux. Je venais tout bonnement de déclarer à Rush que je voulais qu’il me masse les fesses. Jusqu’à quel point pouvais-je me montrer stupide? Il m’avait offert une chambre pour moi seule. Proposé de m’y laisser rester jusqu’au retour de mon père afin que je puisse économiser, et je venais juste de lui donner les meilleurs motifs du monde pour me chasser de chez lui.

Le déverrouillage électrique de la voiture se fit entendre et j’ouvris les yeux pour voir Rush progresser rapidement vers moi. Il allait me ramener à la maison pour me jeter dehors. Il s’arrêta à mes côtés et ouvrit violemment la portière arrière du Range. Il préférait me voir là que sur le siège avant, et c’était parfaitement humiliant.

— Monte ou je te fais monter, gronda-t-il.

Je grimpai maladroitement avant qu’il ne me jette à l’intérieur. Mais il ne claqua pas la portière derrière moi. Au lieu de cela, il me rejoignit sur la banquette.

— Qu’est-ce que tu fais? demandai-je, juste avant qu’il ne me plaque contre le siège et couvre ma bouche de la sienne.

Je l’ouvris dès la première requête de sa langue. Le mouvement rapide du métal de son piercing dans ma bouche était excitant. Ce soir, son goût mentholé n’était mélangé à rien d’autre. Je pourrais m’en délecter pendant des heures et ne jamais m’en lasser.

Ses deux mains trouvèrent mes hanches et il me fit pivoter jusqu’à ce que l’une de mes jambes soit dressée sur le dossier du siège, genou plié, et l’autre maintenue au sol. Il les avait écartées et s’installa entre elles. Sa bouche quitta la mienne et traça un chemin de baisers affamés le long de mon cou. Il infligea une petite morsure à mon épaule nue, et l’excitation m’envahit.

Ses doigts trouvèrent la lisière de ma chemise.

— Retire-la, dit-il tout en la soulevant au-dessus de ma tête avant de la jeter sur le siège passager sans quitter des yeux ma poitrine. Je te veux sans rien, douce Blaire.

Une de ses mains passa dans mon dos et dégrafa mon soutien-gorge en moins d’une seconde. Il le tira le long de mes bras avant de l’envoyer rejoindre ma chemise.

— Voilà pourquoi j’ai essayé de ne pas t’approcher. Blaire, je ne vais pas pouvoir stopper ça. Pas maintenant.

Il baissa la tête et prit un téton dans sa bouche. Il le suça durement et je ressentis une explosion entre mes jambes. Je criai, attrapant ses épaules et m’y agrippant.

Je l’observai quand il tira la langue et fit courir son barbell métallique sur ma peau. C’était la chose la plus érotique dont j’aie jamais été témoin.

— Tu as un goût de bonbon. Les filles ne devraient pas avoir un goût si sucré. C’est dangereux, chuchota-t-il contre ma peau. (Son nez parcourait mon décolleté. Il inspira bruyamment.) Et ton parfum est incroyable.

Ses lèvres touchèrent de nouveau les miennes, une de ses mains puissantes couvrant mon sein, le malaxant doucement, avant de tirer dessus. Je voulais moi aussi en sentir davantage. Je fis descendre mes mains le long de sa poitrine et les glissai sous sa chemise. J’avais suffisamment observé son torse pour savoir à quoi il ressemblait exactement. Maintenant, je voulais savoir quelle sensation il offrait sous mes mains. La peau qui couvrait ses muscles était douce. Je parcourus chaque ondulation de son ventre et en mémorisai la perception. N’ayant aucune certitude qu’un tel événement pourrait se reproduire, j’en savourais chaque instant.

Rush ôta son tee-shirt d’une main, le jetant sur le côté, puis revint dévorer mes lèvres. Je m’arquai, plus proche de lui. Jamais je ne m’étais montrée seins nus devant un homme. Je mourais de sentir son torse contre le mien. Il semblait deviner ce que je désirais, et il m’enveloppa étroitement dans ses bras. L’humidité de sa bouche avait laissé mon sein froid, mais la chaleur de sa peau était choquante.

Je criai en le tirant encore plus près de moi, craignant qu’il ne s’éloigne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
armand7000armand7000   16 décembre 2019
Il ouvrit la bouche et ferma les yeux en serrant les paupières avant de secouer la tête.

- Merde, gronda-t-il.

Puis il les rouvrit et soudain, je sentis ses mains dans mes cheveux et sa bouche sur la mienne. Je ne savais comment réagir. Ses lèvres étaient suaves et exigeantes tandis qu'il léchait et mordait ma lèvre inférieure. Il se mit ensuite à sucer la supérieure avec douceur.

- J'ai voulu goûter à ta douce bouche pulpeuse depuis l'instant où tu as mis le pied dans mon salon pour la première fois, murmura-t-il avant d'y glisser la langue.

Je haletai à sa déclaration. Il avait le goût de la menthe et de quelque chose de riche. J'avais les jambes molles et m
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Abbi Glines (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abbi Glines
Q&A w/ Abbi Glines
autres livres classés : nouvelle vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4024 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre